La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.ulb.ac.be/esp/sipes Cahier 1 Le dépistage du cancer du sein Pascale Jonckheer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.ulb.ac.be/esp/sipes Cahier 1 Le dépistage du cancer du sein Pascale Jonckheer."— Transcription de la présentation:

1 Cahier 1 Le dépistage du cancer du sein Pascale Jonckheer

2 Epidémiologie du cancer du sein le plus fréquent des cancers féminins nouveaux cas/an en Belgique taux d incidence de : 171/ femmes/an en Belgique 142/ femmes/an en Région wallonne 149/ femmes/an en Région bruxelloise selon le Registre du Cancer (2003)

3 Epidémiologie du cancer du sein La 1 ère cause de mortalité par cancer chez la femme 2416 décès par cancer du sein/an en Belgique taux de mortalité de : 46,4/ femmes/an en Belgique 47,8/ femmes/an en Région wallonne 44,1/ femmes/an en Région bruxelloise selon INS (1997)

4 Epidémiologie du cancer du sein Lincidence du cancer du sein augmente dans lensemble du monde depuis les années 80 grâce au perfectionnement des méthodes diagnostiques et de dépistage La mortalité par cancer du sein est plutôt stable dans lensemble du monde depuis les années 80 et diminue même dans certaines régions grâce à lamélioration des traitements et à la plus grande précocité du diagnostic

5 Epidémiologie du cancer du sein La Belgique présente des taux particulièrement élevés dincidence et de mortalité liés au cancer du sein Taux d incidence et de mortalité standardisés pour lâge (pop. mondiale) par pays en Europe de lOuest. Globocan 2002

6 Facteurs démographiques Lâge est un facteur important pour lincidence: plus de 75% des cas surviennent après 50 ans pour la mortalité : 88% des décès par cancer du sein sont survenus après 50 ans en 1997.

7 Facteurs socio-économiques Le taux du cancer du sein est plus grand chez les femmes au statut socio-économique élevé augmentation des facteurs de risque grossesse tardive, ménarche à jeune âge, ménopause à un âge élevé, prise doestrogènes, obésité, alcool, diagnostic plus fréquent par dépistage... diminution des facteurs protecteurs allaitement moindre, nbre denfants plus faible...

8 Facteurs socio-économiques La survie au cancer du sein est moins bonne chez les femmes au statut socio-économique bas retard de diagnostic (dépistage moindre, plus grand délai entre symptômes et diagnostic) différence de traitement moindre résistance Les autres priorités à régler, limage peu importante accordée au corps, le sentiment de non maîtrise de sa vie… sont autant de raisons pour ne pas agir!

9 Facteurs socio-culturels Le mode de vie occidental est particulièrement associé au cancer du sein. La sensibilisation au cancer du sein varie selon lorigine. Moindre accès à linformation Représentations, croyances négatives : sujet tabou (en parler cest le provoquer), absence de culture préventive…

10 Facteurs individuels et environnementaux Facteurs de risque individuels Prédisposition génétique Facteurs hormonaux Obésité, Alimentation, Alcool Facteurs protecteurs Exercice physique, Allaitement prolongé, Aspirine Facteurs de risque environnementaux Rayonnements ionisants, Amines hétérocycliques, Perturbateurs endocriniens

11 Facteurs individuels et environnementaux Processus de carcinogénèse très long Intervention potentielle de nombreux facteurs, individuels et environnementaux Dans la lutte contre le cancer du sein: lallaitement prolongé la modération face à lalcool une alimentation saine la pratique dun exercice physique

12 Politiques et stratégies Mise en place dun programme organisé de dépistage du cancer du sein en Belgique selon les recommandations de lEurope Contre le Cancer : Chaque femme âgée de 50 à 69 ans devrait pouvoir bénéficier tous les 2 ans dune mammographie de dépistage dans un centre qui assure la qualité de lexamen. dans le cadre dun protocole de collaboration entre lEtat fédéral et les Communautés (2000)

13 Politiques et stratégies Examen de dépistage Examen diagnostique Sadresse à une femme qui ne se plaint de rien Sadresse à une femme qui présente une plainte ou des symptômes

14 Politiques et stratégies En Communauté française, il faut faire la différence entre : la mammographie de dépistage faite de manière opportuniste la mammographie de dépistage réalisée dans le cadre du programme soit Mammotest la mammographie de diagnostic, effectuée suite à une plainte ou un symptôme

15 Politiques et stratégies Les objectifs du programme : réduire la mortalité liée au cancer du sein par découverte et traitement au stade débutant de la maladie pour atteindre une réduction de 30 à 35% de la mortalité par cancer du sein, il faut : répondre à des critères de qualité assurer une participation importante des femmes (70%) Deux voies : la prescription la lettre dinvitation

16 Politiques et stratégies Evaluation du programme organisé Couverture de la population cible en Belgique mammotestmammographietotal 4,5% 39%43% 25% 31%57% Selon lAIM

17 Politiques et stratégies Evaluation du programme organisé Couverture de la population cible selon les régions Mammotest mammographietotal 4,5%39% 43% WFWFWF 07, , %31%57%

18 Politiques et stratégies Evaluation du programme organisé Couverture de la population cible en Communauté française Evolution de la couverture du mammotest. AIM La participation au programme nest pas optimale

19 Politiques et stratégies Evaluation du programme organisé Indicateurs de performance nombre de mise au point complémentaire 5% 13% en W, 8,5% en RB, 5% en F délai entre mammographie - résultat - mise au point complémentaire de max. 20 jours ouvrables délai médian de 44 en W, 58 en RB et 36 en F en 2005 importante diminution entre 2003 (45 JO) et 2005 (37 JO) part du dépistage dans le diagnostic passe de 42% à 58% en W et de 34% à 56% en F entre et stade du cancer au moment du diagnostic tx de détection, absence de ganglions, cancer <10 mm...

20 Politiques et stratégies Evaluation du programme organisé Indicateurs de processus Le programme doit se faire connaître, convaincre, résoudre quelques problèmes de fonctionnement... favoriser une culture de la santé informer le public cible sur le cancer du sein et son dépistage améliorer les connaissances des relais travailler sur les résistances permettre laccessibilité du dépistage assurer la cohérence et la pertinence du programme. Selon le PCO

21 Perspectives et recommandations Favoriser les facteurs protecteurs connus et diminuer (voire annihiler) les facteurs de risques avérés du cancer du sein. Poursuivre la recherche. Promouvoir le programme organisé de dépistage en tenant compte de ses lacunes actuelles. Evaluer le programme, en assurant notamment la mise en commun de plusieurs sources de données.


Télécharger ppt "Www.ulb.ac.be/esp/sipes Cahier 1 Le dépistage du cancer du sein Pascale Jonckheer."

Présentations similaires


Annonces Google