La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les bétons compactés au rouleau - Principes, applications et nouveaux développements Richard Gagné ing. Ph.D. CRIB Université de Sherbrooke Département.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les bétons compactés au rouleau - Principes, applications et nouveaux développements Richard Gagné ing. Ph.D. CRIB Université de Sherbrooke Département."— Transcription de la présentation:

1 1 Les bétons compactés au rouleau - Principes, applications et nouveaux développements Richard Gagné ing. Ph.D. CRIB Université de Sherbrooke Département de génie civil

2 2 Contenu Introduction Introduction Historique Historique Exemples dapplications Exemples dapplications Principes de base de la technologie des BCR Principes de base de la technologie des BCR Propriétés fondamentales des BCR Propriétés fondamentales des BCR Principes de formulation des BCR Principes de formulation des BCR Quelques considérations économiques Quelques considérations économiques Les défis à relever Les défis à relever Conclusions Conclusions

3 3 Introduction Quest-ce quun BCR ? Quest-ce quun BCR ? Le BCR est un béton raide daffaissement nul Le BCR est un béton raide daffaissement nul Les BCR sont généralement fabriqués avec les mêmes matériaux que ceux utilisés pour le béton conventionnel Les BCR sont généralement fabriqués avec les mêmes matériaux que ceux utilisés pour le béton conventionnel Gros granulats et granulats fins (attention à la granulométrie) Gros granulats et granulats fins (attention à la granulométrie) Liant : ciment Portland, CV, FS, laitiers, etc. Liant : ciment Portland, CV, FS, laitiers, etc. Adjuvants : réducteur deau, retardateur, entraîneur dair Adjuvants : réducteur deau, retardateur, entraîneur dair

4 4 Introduction Aspect typique dun BCR pour barrage Aspect typique dun BCR pour pavage

5 5 Introduction La consistance très «sèche» du BCR requiert toujours lapplication dun effort de compactage La consistance très «sèche» du BCR requiert toujours lapplication dun effort de compactage Rapprocher les particules du granulat pour permettre à la pâte de ciment de combler les vides granulaires Rapprocher les particules du granulat pour permettre à la pâte de ciment de combler les vides granulaires Un BCR bien formulé et bien compacté est en mesure de développer des propriétés mécaniques semblables à celles dun béton conventionnel fabriqué avec le même rapport E/L Un BCR bien formulé et bien compacté est en mesure de développer des propriétés mécaniques semblables à celles dun béton conventionnel fabriqué avec le même rapport E/L

6 6 Introduction De par sa consistance particulière, le BCR est généralement mis en place et compacté avec les mêmes équipements généralement utilisés pour la construction routière De par sa consistance particulière, le BCR est généralement mis en place et compacté avec les mêmes équipements généralement utilisés pour la construction routière Camions à benne basculante Camions à benne basculante Niveleuse (barrage), épandeuse (pavages) Niveleuse (barrage), épandeuse (pavages) Rouleau compacteur (avec ou sans vibration) Rouleau compacteur (avec ou sans vibration)

7 7 Introduction Le BCR sest développé selon deux axes différents: Le BCR sest développé selon deux axes différents: BCR pour barrages et ouvrages massifs BCR pour barrages et ouvrages massifs BCR pour pavages BCR pour pavages La formulation, les méthodes de construction et les méthodes de mise en places diffèrent en fonction du type de BCR La formulation, les méthodes de construction et les méthodes de mise en places diffèrent en fonction du type de BCR

8 8 Historique 1935: Premières utilisations du ciment pour la construction de routes (sol-ciment) 1935: Premières utilisations du ciment pour la construction de routes (sol-ciment) 1960: Premières utilisations du BCR 1960: Premières utilisations du BCR Bétons très maigres, compactés au rouleau Bétons très maigres, compactés au rouleau Construction de barrages Construction de barrages La technologie des BCR pour barrages est maintenant éprouvée La technologie des BCR pour barrages est maintenant éprouvée Des centaines de barrages en BCR ont déjà été construits Des centaines de barrages en BCR ont déjà été construits Horseshoe Bend Dam – Nouvelle Zélande

9 9 Historique 1970: Premières utilisations des BCR pour la construction de routes 1970: Premières utilisations des BCR pour la construction de routes Chemins forestiers en Colombie-Britannique Chemins forestiers en Colombie-Britannique La technologie des BCR pour pavages est une évolution de la technologie des BCR pour barrages La technologie des BCR pour pavages est une évolution de la technologie des BCR pour barrages Bétons sans affaissement Bétons sans affaissement Faible volume de pâte Faible volume de pâte Résistance à la compression généralement comprise entre 40 MPa et 60 MPa Résistance à la compression généralement comprise entre 40 MPa et 60 MPa Technologie éprouvée Technologie éprouvée

10 10 Historique Principales applications des BCR pour pavages Principales applications des BCR pour pavages Industrie forestière Industrie forestière Secteur minier Secteur minier Municipal Municipal Pâtes et papier Pâtes et papier Secteur agricole Secteur agricole Aire de manutention, entreposage (solide / vrac) Aire de manutention, entreposage (solide / vrac) Quai de chargement Quai de chargement Stationnement pour lindustrie lourde Stationnement pour lindustrie lourde Compostage / recyclage Compostage / recyclage Dépôt de neige usée Dépôt de neige usée Fondation de routes Fondation de routes

11 11 Historique

12 12 Exemples dapplications - Barrages Avantages Avantages Faible contenu en matières cimentaires (< 175 kg/m 3 ) Faible contenu en matières cimentaires (< 175 kg/m 3 ) Faible chaleur dhydratation Faible chaleur dhydratation Faible coût / m 3 Faible coût / m 3 Rapidité de mise en place Rapidité de mise en place Usines en continu Usines en continu Convoyeurs Convoyeurs Technologie peu complexe Technologie peu complexe Grande stabilité volumique Grande stabilité volumique Barrage du Lac Robertson – Hydro-Québec

13 13 Exemples dapplications - Barrages Avantages Avantages Par rapport à un ouvrage en terre Par rapport à un ouvrage en terre Volume plus faible Volume plus faible Meilleure résistance à lérosion Meilleure résistance à lérosion Imperméabilité Imperméabilité Possibilité de prévoir une centrale adjacente à louvrage Possibilité de prévoir une centrale adjacente à louvrage Par rapport à un ouvrage en béton Par rapport à un ouvrage en béton Moins de matières cimentaires Moins de matières cimentaires Rapidité de mise en place Rapidité de mise en place Pas ou peu de coffrages Pas ou peu de coffrages

14 14 Exemples dapplications - Barrages Inconvénients Inconvénients Qualité des parements Qualité des parements Difficulté dentraîner de lair Difficulté dentraîner de lair Coût de transport des matières cimentaires en régions éloignées Coût de transport des matières cimentaires en régions éloignées

15 15 Barrage du Lac Robertson Exemples dapplications - Barrages 25 MPa à 91 jours 25 MPa à 91 jours 75 kg/m 3 ciment type kg/m 3 ciment type kg/m 3 CV type F 75 kg/m 3 CV type F E/L = 0,72 E/L = 0,72 Vebe: 15s Vebe: 15s Air entraîné Air entraîné m m 3

16 16 Exemples dapplications - Pavages Avantages Avantages Faible contenu en matières cimentaires (< 300 kg/m 3 ) Faible contenu en matières cimentaires (< 300 kg/m 3 ) Faible coût / m 3 Faible coût / m 3 Propriétés mécaniques élevées Propriétés mécaniques élevées Compression: > 40 MPa Compression: > 40 MPa Flexion: > 6 MPa Flexion: > 6 MPa Développement rapide des propriétés mécaniques Développement rapide des propriétés mécaniques Rapidité de mise en place Rapidité de mise en place Usines en continu Usines en continu Utilisation de paveuses Utilisation de paveuses

17 17 Avantages Avantages Durabilité élevée Durabilité élevée Résistance à labrasion Résistance à labrasion Résistance au gel Résistance au gel Bien adapté aux lourdes charges Bien adapté aux lourdes charges Pas dorniérage Pas dorniérage Peu de main dœuvre Peu de main dœuvre Moins de dégagement thermique que lasphalte Moins de dégagement thermique que lasphalte Confort des ouvriers Confort des ouvriers Technologie peu complexe Technologie peu complexe Grande stabilité volumique Grande stabilité volumique Peu ou pas de joints Peu ou pas de joints Exemples dapplications - Pavages

18 18 Exemples dapplications - Pavages Inconvénients Inconvénients Qualité esthétique de la surface Qualité esthétique de la surface Texture rugueuse Texture rugueuse Surface moins fermée Surface moins fermée Qualité de luni Qualité de luni Surface ondulée Surface ondulée Défauts de planéité Défauts de planéité Pour trafic à basse vitesse uniquement Pour trafic à basse vitesse uniquement Difficulté de réaliser des joints structuraux Difficulté de réaliser des joints structuraux Le transfert de charge est problématique Le transfert de charge est problématique

19 19 Exemples dapplications - Pavages Papetterie DOMTAR - Aire dentreposage du bois m m kg/m 3 ciment 10SF 300 kg/m 3 ciment 10SF E/L = 0,32 E/L = 0,32 50 MPa à 7 jours 50 MPa à 7 jours 2 couches de 150 mm 2 couches de 150 mm

20 20 Exemples dapplications - Pavages Zone darrêt dautobus – Ville de Sherbrooke 300 kg/m 3 ciment type 10SF 300 kg/m 3 ciment type 10SF Vebe = s Vebe = s E/L =0,32 E/L =0,32 45 MPa à 7 jours 45 MPa à 7 jours Air entraîné Air entraîné

21 21 Exemples dapplications - Pavages Aire dentreposage des récoltes (silo horizontal) – Milieu agricole Environ 40 MPa à 7 jours Environ 40 MPa à 7 jours 280 kg/m 3 ciment type 10 avec CV 280 kg/m 3 ciment type 10 avec CV E/L = 0,40 E/L = 0,40 Pavage complété en 4 heures Pavage complété en 4 heures

22 22 Principes de base de la technologie des BCR Un BCR optimal devrait comporter à peu près la quantité de pâte nécessaire pour remplir les vides du squelette granulaire et pour obtenir la maniabilité désirée Un BCR optimal devrait comporter à peu près la quantité de pâte nécessaire pour remplir les vides du squelette granulaire et pour obtenir la maniabilité désirée Pas assez de pâte Pas assez de pâte Faibles propriétés mécaniques, maniabilité trop faible, durabilité plus faible Faibles propriétés mécaniques, maniabilité trop faible, durabilité plus faible Trop de pâte Trop de pâte Meilleures propriétés mécaniques, maniabilité trop élevée, coût de production plus élevé Meilleures propriétés mécaniques, maniabilité trop élevée, coût de production plus élevé

23 23 Principes de base de la technologie des BCR Bon remplissage du squelette granulaire

24 24 Principes de base de la technologie des BCR Mauvais remplissage du squelette granulaire

25 25 Les granulats occupent entre 80% et 85% du volume dun BCR compacté Les granulats occupent entre 80% et 85% du volume dun BCR compacté Il est très important de bien choisir les granulats Il est très important de bien choisir les granulats Maniabilité du BCR frais Maniabilité du BCR frais Propriétés mécaniques Propriétés mécaniques Coûts de production Coûts de production Le choix de la courbe granulométrique est un élément clé de la formulation dun BCR Le choix de la courbe granulométrique est un élément clé de la formulation dun BCR Choix du diamètre maximal du gros granulats Choix du diamètre maximal du gros granulats Barrages : 40 à 80 mm Barrages : 40 à 80 mm Pavages : généralement 20 ou 25 mm Pavages : généralement 20 ou 25 mm Principes – Squelette granulaire

26 26 Principes – Choix du type de liant Dépend des critères de performance Dépend des critères de performance Dépend du type douvrage (barrage – pavage) Dépend du type douvrage (barrage – pavage) Pavages : grande résistance à court terme (7 j) Pavages : grande résistance à court terme (7 j) 100% ciment portland 100% ciment portland Ciment avec fumée de silice (82% portland + 8% FS) Ciment avec fumée de silice (82% portland + 8% FS) Ciments ternaires ou quaternaires Ciments ternaires ou quaternaires –75% portland + 20% CV + 5%FS –75% portland + 20 laitier + 5% FS Barrages: faible chaleur dhydratation Barrages: faible chaleur dhydratation 50% type % CV type F 50% type % CV type F

27 27 Principes – Production et malaxage Deux types dunités de production Deux types dunités de production Usine stationnaire (premix) Usine stationnaire (premix) Usine en continu (pugmill) Usine en continu (pugmill) Caractéristiques importantes Caractéristiques importantes Fiabilité Fiabilité Taux de production Taux de production Énergie de malaxage Énergie de malaxage Calibrage Calibrage

28 28 Principes – Production et malaxage (suite) Usine portative (pugmill) Usine portative (pugmill) Excellente productivité (80 à 150 m 3 /h) Excellente productivité (80 à 150 m 3 /h) Installation à proximité du site de construction (délais de transports réduits) Installation à proximité du site de construction (délais de transports réduits) Malaxage énergique en continu Malaxage énergique en continu Mélange homogène Mélange homogène Dosage fiable des constituants Dosage fiable des constituants Calibrage facile Calibrage facile

29 29 Principes – Production et malaxage (suite)

30 30 Principes – Production et malaxage (suite) Usine stationnaire Usine stationnaire Production moins importante (40 à 60 m 3 /h) Production moins importante (40 à 60 m 3 /h) La cuve ne doit être remplie quà 60%-70% de sa capacité La cuve ne doit être remplie quà 60%-70% de sa capacité Dosage très fiable Dosage très fiable Peu de problèmes de calibrage Peu de problèmes de calibrage Temps de malaxage plus long que le béton conventionnel Temps de malaxage plus long que le béton conventionnel

31 31 Principes – Transport Pavage Pavage Transport à laide de camions à benne basculante Transport à laide de camions à benne basculante Délai variable selon mélange et conditions ambiantes Délai variable selon mélange et conditions ambiantes

32 32 Principes – Transport (suite) Barrage Barrage Camions à benne basculante Camions à benne basculante Convoyeurs Convoyeurs

33 33 Principes – Mise en place Pavages Pavages Habituellement à laide dune paveuse Habituellement à laide dune paveuse Couches de 125 à 175 mm Couches de 125 à 175 mm Capacité de 50 m 3 / heure Capacité de 50 m 3 / heure Paveuse classique (asphalte) Paveuse classique (asphalte) Compactage 70% à 80% Compactage 70% à 80% Paveuse haute performance (Type ABG Titan) Paveuse haute performance (Type ABG Titan) Compactage > 90% Compactage > 90%

34 34 Principes – Mise en place

35 35 Principes - Compactage Toutes les propriétés des BCR sont étroitement liées au degré de compactage Toutes les propriétés des BCR sont étroitement liées au degré de compactage Un BCR parfaitement compacté devrait avoir une résistance à la compression comparable à celle dun béton conventionnel de même rapport E/L Un BCR parfaitement compacté devrait avoir une résistance à la compression comparable à celle dun béton conventionnel de même rapport E/L En pratique, il est difficile datteindre un compactage parfait (BCR pour pavages) En pratique, il est difficile datteindre un compactage parfait (BCR pour pavages)

36 36 Principes - Compactage (suite) Rouleaux vibrateurs Rouleaux vibrateurs (en mode statique et en mode dynamique) (en mode statique et en mode dynamique) Rouleau à pneus de caoutchouc Rouleau à pneus de caoutchouc (Meilleur fini de surface) (Meilleur fini de surface) 10 tonnes à cylindres dacier 1,5 tonnes à cylindres dacier

37 37 Principes - Compactage (suite) Un bon contrôle du compactage au chantier est essentiel Un bon contrôle du compactage au chantier est essentiel Un compactage déficient (< 97%) peut diminuer très significativement les caractéristiques dun BCR pour pavage Un compactage déficient (< 97%) peut diminuer très significativement les caractéristiques dun BCR pour pavage Contrôle de la compacité in situ Contrôle de la compacité in situ Nucléodensimètre Nucléodensimètre

38 38 Principes - Mûrissement Pendant la mise en place, il est important de maintenir lhumidité superficielle des surfaces exposées Pendant la mise en place, il est important de maintenir lhumidité superficielle des surfaces exposées Retardateur dévaporation Retardateur dévaporation Vaporisation deau en bruine Vaporisation deau en bruine Ville de Montréal

39 39 Principes - Mûrissement (suite) Application dun produit de cure pigmenté blanc immédiatement après le compactage final du BCR Application dun produit de cure pigmenté blanc immédiatement après le compactage final du BCR Ville de Montréal

40 40 Principes - Joints Joints sciés pour le contrôle du retrait Joints sciés pour le contrôle du retrait Réalisés le lendemain matin de chaque journée de bétonnage Réalisés le lendemain matin de chaque journée de bétonnage Sciage sur 1/4 de lépaisseur Sciage sur 1/4 de lépaisseur Espacement de 10 à 20 m Espacement de 10 à 20 m Ville de Montréal

41 41 Propriétés fondamentales - Maniabilité La maniabilité (temps de consolidation Vebe) est une propriété très importante du BCR La maniabilité (temps de consolidation Vebe) est une propriété très importante du BCR

42 42 Propriétés fondamentales – Maniabilité (suite) La qualité du BCR en place est étroitement liée à la maniabilité du BCR frais La qualité du BCR en place est étroitement liée à la maniabilité du BCR frais Les techniques de mise en place exigent que le temps Vebe soit compris à lintérieur de certaines plages optimales Les techniques de mise en place exigent que le temps Vebe soit compris à lintérieur de certaines plages optimales Barrages: 10 à 20 secondes (approche « béton ») Barrages: 10 à 20 secondes (approche « béton ») Pavages: 30 à 90 secondes Pavages: 30 à 90 secondes La maniabilité est principalement fonction du dosage en pâte La maniabilité est principalement fonction du dosage en pâte

43 43 Propriétés fondamentales – Maniabilité (suite) Consistance trop «humide» Consistance trop «humide» Remontée deau en surface Remontée deau en surface Déformation excessive sous le poids des équipements de mise en place (uni de mauvaise qualité) Déformation excessive sous le poids des équipements de mise en place (uni de mauvaise qualité) Consistance trop «sèche» Consistance trop «sèche» Risque de ségrégation Risque de ségrégation Diminution de ladhérence entre les couches Diminution de ladhérence entre les couches Surface mal «fermée» Surface mal «fermée»

44 44 Propriétés fondamentales – Maniabilité (suite) Pour le contrôle de la maniabilité (BCR pour pavages) Pour le contrôle de la maniabilité (BCR pour pavages) Réducteur deau (1 à 2 L/m 3 ) Réducteur deau (1 à 2 L/m 3 ) Retardateur de prise Retardateur de prise Agent entraîneur dair Agent entraîneur dair Les superplastifiants sont peu utilisés Les superplastifiants sont peu utilisés Engendrent une réduction trop importante du seuil de cisaillement de la pâte Engendrent une réduction trop importante du seuil de cisaillement de la pâte

45 45 Propriétés fondamentales – Maniabilité (suite) Lentraînement dair est complexe Lentraînement dair est complexe Consistance très sèche Consistance très sèche Faible dosage en pâte Faible dosage en pâte Plus facile dans les BCR à faible résistance (< 35 MPa) Plus facile dans les BCR à faible résistance (< 35 MPa) Dosage de 5 à 10 fois le dosage normal Dosage de 5 à 10 fois le dosage normal Lentraînement dair augmente la maniabilité des BCR (diminution du temps Vebe) Lentraînement dair augmente la maniabilité des BCR (diminution du temps Vebe) Attention aux grandes variations du volume dair en chantier Attention aux grandes variations du volume dair en chantier

46 46 Propriétés fondamentales – Maniabilité (suite)

47 47 Propriétés fondamentales – Maniabilité (suite) Certains tensioactifs permettent daugmenter la maniabilité des BCR Certains tensioactifs permettent daugmenter la maniabilité des BCR Réduction de la tension de surface de la pâte Réduction de la tension de surface de la pâte La diminution de la tension de surface permet de diminuer les forces dinteraction entre les particules du squelette granulaire La diminution de la tension de surface permet de diminuer les forces dinteraction entre les particules du squelette granulaire Facilite le compactage in situ Facilite le compactage in situ

48 48 Propriétés fondamentales – Maniabilité (suite) Ajout de 0,1% de tensioactif dans un BCR pour pavage Ajout de 0,1% de tensioactif dans un BCR pour pavage Vebe sec Vebe sec Résistance MPa Résistance MPa Meilleure compacité Meilleure compacité

49 49 Propriétés fondamentales – Prop. mécaniques Pavages Pavages Les propriétés mécaniques doivent être suffisantes pour résister aux charges structurales, à labrasion et au gel-dégel Les propriétés mécaniques doivent être suffisantes pour résister aux charges structurales, à labrasion et au gel-dégel Prise en compte de la charge de service Prise en compte de la charge de service Prise en compte de lépaisseur Prise en compte de lépaisseur Prise en compte des conditions climatiques Prise en compte des conditions climatiques Résistance à la compression : 40 MPa à 70 MPa Résistance à la compression : 40 MPa à 70 MPa Résistance à la flexion : 6 MPa à 8 MPa à 7 jours Résistance à la flexion : 6 MPa à 8 MPa à 7 jours Attention au contrôle de la compacité au chantier ! Attention au contrôle de la compacité au chantier !

50 50 Propriétés fondamentales – Prop. mécaniques Résistance à la compression (pavage) Résistance à la compression (pavage)

51 51 Propriétés fondamentales – Prop. mécaniques Résistance à la flexion (pavage) Résistance à la flexion (pavage)

52 52 Propriétés fondamentales – Prop. mécaniques Comportement structural dune chaussée en BCR Comportement structural dune chaussée en BCR Quai de déchargement de la neige de la Ville de Montréal Quai de déchargement de la neige de la Ville de Montréal Environ camions par saison hivernale Environ camions par saison hivernale Dalle de 225 mm – Superficie : m 2 Dalle de 225 mm – Superficie : m 2 Compression : 40 MPa, Flexion : 5 – 6 MPa (7 jours) Compression : 40 MPa, Flexion : 5 – 6 MPa (7 jours) Mesures au FWD Mesures au FWD Charge de 40 kN Charge de 40 kN Plaque de 300 mm Plaque de 300 mm Ville de Montréal

53 53 Propriétés fondamentales – Prop. mécaniques Autoroute A-15 Autoroute A-440 Pavage BCR Relevés de capacité structurale effectués par la Ville de Montréal

54 54 Principes de formulation Méthode du volume optimal de pâte Méthode du volume optimal de pâte Procédure simple Procédure simple Relativement peu dessais en laboratoire Relativement peu dessais en laboratoire Un BCR optimal devrait contenir tout juste assez de pâte pour combler les vides du squelette granulaire compacté Un BCR optimal devrait contenir tout juste assez de pâte pour combler les vides du squelette granulaire compacté Approche de formulation volumique Approche de formulation volumique

55 55 Démarche en 3 étapes Démarche en 3 étapes 1- Choix dune granulométrie optimale 2- Choix du dosage volumique en pâte pour obtenir la maniabilité souhaitée 3- Choix du rapport E/L de la pâte pour atteindre les caractéristiques mécaniques et la durabilité requises Principes de formulation

56 56 Principes de formulation 1- Granulométrie 1- Granulométrie Proportions gros - moyen - fin Proportions gros - moyen - fin Minimiser les vides du squelette granulaire Minimiser les vides du squelette granulaire Les courbes Fuller-Thompson sont un bon point de départ Les courbes Fuller-Thompson sont un bon point de départ p = (d/D) 0,45

57 57 Principes de formulation 2 – Choix du volume de pâte 2 – Choix du volume de pâte La maniabilité dun BCR est fonction du rapport Vp / Vvc : La maniabilité dun BCR est fonction du rapport Vp / Vvc : Vp: Le volume de pâte (eau + ciment + ajout) dans 1 m 3 de BCR (L/m 3 ) Vvc: Le volume des vides dans 1 m 3 du squelette granulaire compacté (L/m 3 )

58 58 Principes de formulation BCR pour pavage

59 59 Principes de formulation 3 – Choix du rapport E/L 3 – Choix du rapport E/L Le rapport E/L gouverne les propriétés mécaniques Le rapport E/L gouverne les propriétés mécaniques Augmentation du dosage en cendres volantes Augmentation du dosage en cendres volantes Diminution de la résistance au jeune age (28 d) Diminution de la résistance au jeune age (28 d) Augmentation de la résistance à long terme (91 d) Augmentation de la résistance à long terme (91 d) Lutilisation dun liant contenant de 10% - 20% de cendres volantes diminue 15 à 20% la résistance à 28 jours Lutilisation dun liant contenant de 10% - 20% de cendres volantes diminue 15 à 20% la résistance à 28 jours

60 60 Principes de formulation

61 61 Quelques considérations économiques Exemple danalyse de coûts (30 ans) Exemple danalyse de coûts (30 ans) Aire de stockage du bois de m 2 (charge de conception de 95 tonnes) Aire de stockage du bois de m 2 (charge de conception de 95 tonnes) CoûtBCRAshpalte Construction($) Entretien ($) Total ($) Total ($/m 2 ) 3451

62 62 Quelques considérations économiques Quai de déchargement de la neige – Ville de Montréal Quai de déchargement de la neige – Ville de Montréal Superficie totale du projet: m 2 Superficie totale du projet: m 2 Superficie réalisée en 2000: Superficie réalisée en 2000: Quai de déchargement = m 2 Quai de déchargement = m 2 Chemin périphérique = m 2 Chemin périphérique = m 2 Choix du BCR motivé par Choix du BCR motivé par Rapidité dexécution Rapidité dexécution Économie au niveau de la fondation Économie au niveau de la fondation Avantage technique: diminution du nombre de joints Avantage technique: diminution du nombre de joints Économique: $ déconomie soit 25% de moins que le coût dune dalle en béton conventionnel Économique: $ déconomie soit 25% de moins que le coût dune dalle en béton conventionnel

63 63 Les défis à relever Amélioration de la texture de surface Amélioration de la texture de surface Demande pour une surface plus « fermée » Demande pour une surface plus « fermée » Diminution du diamètre maximal du granulat Diminution du diamètre maximal du granulat Utilisation dair entraîné Utilisation dair entraîné Rouleaux avec pneus de caoutchouc Rouleaux avec pneus de caoutchouc Amélioration de luni Amélioration de luni Nécessaire pour une circulation à haute vitesse Nécessaire pour une circulation à haute vitesse Actuellement, les défauts de planéité limitent les pavages en BCR aux applications industrielles Actuellement, les défauts de planéité limitent les pavages en BCR aux applications industrielles Possibilité dun recouvrement mince en asphalte Possibilité dun recouvrement mince en asphalte

64 64 Les défis à relever Développer une technologie pour améliorer le transfert de charge Développer une technologie pour améliorer le transfert de charge Au niveau des joints Au niveau des joints Au niveau des fissures les plus ouvertes Au niveau des fissures les plus ouvertes Ville de Montréal

65 65 Conclusions La technologie des BCR est éprouvée et de plus en plus utilisée La technologie des BCR est éprouvée et de plus en plus utilisée Barrages, pavages Barrages, pavages Les BCR sont particulièrement bien adaptés pour la construction de pavages très sollicités Les BCR sont particulièrement bien adaptés pour la construction de pavages très sollicités Durée de vie plus longue que celle dun pavage en asphalte Durée de vie plus longue que celle dun pavage en asphalte Plus économique quun pavage conventionnel en béton Plus économique quun pavage conventionnel en béton Rapidité de construction Rapidité de construction Coûts dentretient plus faibles (par rapport à lasphalte) Coûts dentretient plus faibles (par rapport à lasphalte) Actuellement, technologie limitée aux pavages pour véhicules à basse vitesse Actuellement, technologie limitée aux pavages pour véhicules à basse vitesse

66 66 Conclusions Les BCR sont des matériaux hautement optimisés Les BCR sont des matériaux hautement optimisés Propriétés mécaniques élevées pour un dosage en ciment donné Propriétés mécaniques élevées pour un dosage en ciment donné Rapport flexion / compression élevé Rapport flexion / compression élevé Les BCR peuvent être produits sans adjuvants de haute technologie Les BCR peuvent être produits sans adjuvants de haute technologie Technologies de production et de mise en place simples et rapides Technologies de production et de mise en place simples et rapides Peuvent contenir de forts dosages en ajouts minéraux Peuvent contenir de forts dosages en ajouts minéraux


Télécharger ppt "1 Les bétons compactés au rouleau - Principes, applications et nouveaux développements Richard Gagné ing. Ph.D. CRIB Université de Sherbrooke Département."

Présentations similaires


Annonces Google