La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTERET DU CO2 EXPIRE EN REANIMATION M. Serveaux DESC réanimation médicale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTERET DU CO2 EXPIRE EN REANIMATION M. Serveaux DESC réanimation médicale."— Transcription de la présentation:

1 INTERET DU CO2 EXPIRE EN REANIMATION M. Serveaux DESC réanimation médicale

2 INTRODUCTION Capnométrie : Mesure de [ CO2] dans les gaz respiratoire Capnographie : Visualisation continue sous forme de courbe [ CO2] en fonction du temps au cours du cycle respiratoire Intérêt de la mesure de CO2: –CO2 = produit du métabolisme, transporté par le sang, éliminé par le poumon –Modifications du CO2 expiré reflètent Métabolisme Circulation Ventilation

3 TECHNIQUES DE MESURE Analyseur à infra rouge : –Très répandu, peu onéreux, simple –2 types: Aspiratif: simple, mais risque dobstruction, temps réponse décalé et attention aux fuites! Non aspiratif: pas de décalage temporel Spectrométrie de masse

4 CAPNOGRAPHIE CLASSIQUE Tracé capnographique normal + tendances A-B Phase ascendante: apparition CO2 dans les gaz respiratoire B-C Plateau télé expiratoire: C Pression télé expiratoire (PETCO2): 35-37mmHg C-D Descente inspiratoire D-A Fin dinspiration PACO2 =0

5 Interprétation de la capnographie : –Analyse SYSTEMATIQUE Courbe PETCO2 Gradient PaCO2-PETCO2 Affichage mode tendance

6 Gradient PaCO2/PETCO2 ?? –PETCO2 = somme de [CO2] alvéoles perfusées et ventilées + [CO2] alvéoles ventilées mal perfusées (espace mort) –Doù PETCO2

7 Exemples de capnogramme A) augmentation des résistances expiratoires ( bronchospasme) B) augmentation de la pente du plateau expiratoire ( BPCO) C) encoche visible lors du plateau (cleft) (reprise de la ventilation spontanée ) D) plateau biphasique lors d'un asynchronisme ventilatoire des deux poumons (obstruction incomplète d'une grosse bronche par exemple).

8 Affichage mode tendance A) diminution progressive de la PETCO2 au cours d'une défaillance circulatoire B) chute brutale de la PETCO2 lors d'une déconnexion accidentelle du circuit respiratoire C) évolution de la PETCO2 au cours de la réanimation de l'arrêt cardiaque

9 Tableau récapitulatif ABSENCE DE PETCO2DIMINUTION DE PETCO2AUGMENTATION DE PETCO2 -Arrêt cardiaque -Intubation oesophagienne -Bronchospasme, obstruction -Deconnexion circuit -Panne capnomètre -Baisse du débit cardiaque -Hypothermie -Embolie pulmonaire -Hyperventilation -Hypoventilation -Élévation du débit cardiaque (remplissage, inotropes..) -Hyperthermie, garrot, bicar -Réinhalation de CO2

10 CAPNOGRAPHIE VOLUMETRIQUE Notion de SBTCO2 –[CO2] en fonction du volume expire sur un cycle respiratoire Intérêt du SBTCO2: –Mesure de lespace mort total(Vd) et de ses composants : Vdalv: fonction du rapport V/Q Vdaw: fonction de CRF, P moyenne dans les voies aeriennes, FR, et taille sujet –Mesure la production de CO2 (VCO2)

11 Représentation du CO2 expiré Phase I : Vidange de lair des voies aeriennes dépourvu de CO2 PhaseII :Zone de transition sigmoide : arrivée de gaz alvéolaire au site de mesure Phase III :Plateau légèrement ascendant : expiration du gaz alvéolaire, point culminant = ETCO2 X = Contenu en CO2 du volume courant expiré Y = Espace mort alvéolaire Z = Espace mort anatomique

12 EN PRATIQUE?? 1/ VERIFICATION DU POSITIONNEMENT DE LA SONDE DINTUBATION Méconnaissance de lintubation oesophagienne 0,4 à 15%, jusquà 35% si peu expérimenté Méta analyse de Li et al.(10 étude publiées entre 1991 et 1998) : apport de la capnographie lors de lintubation en situation durgence –2192 patient inclus, –capnographe colorimétrique –Résultats: 147 faux négatifs = 7%(panne matériel, arrêt cardiaque, obstruction trachéale, bronchospasme majeur, fuite) 3 faux positifs = 0,1% (CO2 dans lestomac) –Se 93% et Spe 97%, Capnographe = méthode de référence pour vérification du bon positionnement en situation durgence

13 2/ INTERET DANS LA RCP: –Diagnostic, Pronostic++ –Etude prospective observationnelle de Cantineau J.P et al End-tidal carbon dioxide during cardiopulmonary resuscitation in humans presenting mostly with asystole: A predictor of outcome (critical care med., 05/1996) 120 patients, en 2 temps Mesure PETCO2 après intubation, recueil valeur initiale,minimale et maximale durant 20 premières minutes Résultats: PETCO2 + élevé dans le groupe ACR récupéré, cut-off: 10mmHg, Se = 100%, Spe = 67% –ETCO2 = bon facteur pronostic, Valeur seuil: 10mmHg à atteindre dans les 20 premières minutes de ventilation

14 3/ CAPNOGRAPHIE ET EMBOLIE PULMONAIRE: –Etude prospective, monocentrique (F. Verschuren et al.) Volumetric capnography as a screening test for pulmonary embolism in the emergency department (CHEST, 2004) Obj: Evaluer performance diagnostic capnographie volumétrique et du gradient artériolo alvéolaire dans cas suspecté dEP 45 patients inclus,18 cas dEP confirmé, Mesure SBTCO2 sur 4 à 6 cycles ventilatoire et calcul 4 variables : espace mort alvéolaire, rapport Vdalv/Vdaw, pente de phase III, Fdlate

15 Résultats : Conclusion: Intérêt Diagnostic dans lEP !! Faible effectif, patients conscient donc en VS,compexité des calculs de Vd..

16 4/ CAPNOGRAPHIE ET SEVRAGE VENTILATOIRE: –Etude prospective, monocentrique (Saura et al., Intensive Care Med., 1996) Obj: Evaluer relation PaCO2 et PETCO2 lors sevrage et la capacité de PETCO2 à discriminer les épisodes hypercapniques 30 patients inclus, test de 2h, CPAP Mesure PaCO2 et PETCO2 avant, H1, H2 Résultats: Variations PETCO2 moins importante S+, cut-off: 3mmHg, VPN 94%, Se 82%, Spe 76% - Interet : monitorage ETCO2 permet de prédire les épisodes hypercapniques lors sevrage

17 5/ CANOGRAPHIE ET OPTIMISATION DE LA VENTILATION: –Chez le traumatisé cranien? Etude prospective bicentrique (Kerr et al., Crit. Care Med., 1996) Relationship between arterial carbon dioxide and end-tidal carbon dioxide in mechanically ventilated adults with severe head trauma Obj: évaluer intérêt ETCO2 VS PaCO2 pour optimiser la ventilation mécanique de patients traumatisés crâniens 35 patients Résultats: peu de corrélation entre PaCO2 et ETCO2 quand PEEP importante, pathologies pulmonaires, patients sédatés. Etude de Mackersie et Karagianes Crit. Care Med. 1990: corrélation +

18 –Dans le SDRA? Etude de Muray et al., CHEST 1984 –Titration of PEEP by the arterial minus end tidal carbon dioxyd gradient –Identification best PEEP par gradient PaCO2/PETCO2 Etude de Taskar et al., Chest 1995 –Dynamics of carbon dioxyd elimination following ventilator resetting –Mesure instantanée de VCO2 après modification VM pour anticiper le changement de PaCO2 20 –Relation inversement proportionnelle

19 6/ CAPNOGRAPHIE ET HEMODYNAMIQUE: –Estimation du débit cardiaque?? Etude expérimentale (chiens) de Dinesh G. Haryadi (J.Clin.Monit. 2000) Partial CO2 rebreathing indirect Fick technique for non invasive measurement of cardiac output ( NICO) Résultat: cest bien! –Et en pratique? Etude prospective de Kazuya Tashibana et al., Cri. Care Med Bonne corrélation entre NICO et mesure du débit cardiaque par thermodilution

20 CONCLUSION Le CO2 expiré reflète –Le métabolisme –La circulation –La ventilation En général :2 façons de sen servir –Capnographie classique: analyse systématique courbe, PETCO2, gradient, tendances. –Capnographie volumétrique: production CO2/espace mort Cas particuliers: –Vérification positionnement de la sonde –Pronostic dans le RCP: cut-off: 10mmHg –Reste en cours dévaluation..


Télécharger ppt "INTERET DU CO2 EXPIRE EN REANIMATION M. Serveaux DESC réanimation médicale."

Présentations similaires


Annonces Google