La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Détresse respiratoire aiguë et infections respiratoires aiguës chez les enfants Mélissa Langevin MD, FRCPC, pédiatre spécialiste en urgentologie, Centre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Détresse respiratoire aiguë et infections respiratoires aiguës chez les enfants Mélissa Langevin MD, FRCPC, pédiatre spécialiste en urgentologie, Centre."— Transcription de la présentation:

1 Détresse respiratoire aiguë et infections respiratoires aiguës chez les enfants Mélissa Langevin MD, FRCPC, pédiatre spécialiste en urgentologie, Centre hospitalier pour enfants de lest de lOntario, professeure adjointe, Faculté de médecine, Université dOttawa Eric Henry MD, FRCSC, otorhinolaryngologiste, Hôpital Queensway-Carleton, Centre hospitalier pour enfants de lest de lOntario, Winchester District Regional Hospital, professeur adjoint, Faculté de médecine, Université dOttawa

2 Objectifs Expliquer pourquoi les infections respiratoires sont communes et sérieuses chez les enfants. Énumérer les raisons pour lesquelles les enfants sont plus sujets aux infections respiratoires. Déterminer les troubles sous-jacents qui peuvent prédisposer les enfants aux infections du système respiratoire. Identifier le ou les organismes en cause, la présentation des infections respiratoires infantiles communes, leur diagnostic et leur traitement. Infections du système respiratoire : épiglottite, croup, coqueluche, bronchiolite, pneumonie bactérienne, pneumonie virale et pneumonie à mycoplasme. Décrire la différence entre stertor, stridor inspiratoire et respiration sifflante (wheezing) lors de lexpiration. Établir une approche pour déterminer la cause de la détresse respiratoire associée au stridor ou respiration sifflante chez les enfants et reconnaître les causes non infectieuses du stridor, comme la laryngomalacie. Déterminer, en fonction de lanamnèse et de lexamen physique, les cas durgence respiratoire pouvant être mortels en pédiatrie.

3 Des voies aériennes à la cavité aérienne Épiglottite Croup (laryngotrachéobronchite) Coqueluche Bronchiolite Pneumonie Épiglotte Espace sous-glottique Bronches Bronchioles Alvéoles Supraglotte Laryngomalacie

4 Revue de lanatomie

5 Facteurs de prédisposition aux infections respiratoires (1) : Facteurs endogènes Taille réduite des voies aériennes chez les nourrissons – Développent davantage de la détresse respiratoire quand les voies aériennes rétrécissent durant les infections – Surtout chez les garçons Système immunitaire moins développé (et expérimenté) (surtout chez les bébés prématurés) Maladies sous-jacentes – fibrose kystique, dyskinésie ciliaire primaire, déficience immunitaire congénitale et acquise, reflux gastro-intestinal Anomalies congénitales – cardiaques (œdème pulmonaire), handicaps neurologiques (aspiration)

6 Les petites bronches Œdème

7 Immunoglobulines (mg/100 mL)

8 Facteurs de prédisposition (2) : Facteurs environnementaux Surpeuplement, pauvreté, mauvais accès aux soins et immunisation Malnutrition Garderie Exposition à la fumée de tabac environnementale – Tabagisme chez les enfants plus âgés et les adolescents Pollution atmosphérique Pollution de lair intérieur – Chauffage aux biocombustibles dans les pays en développement Aspiration de corps étrangers – Morceaux de jouets, arachides, morceaux de nourriture, coins coupés de sacs à lait en plastique

9 Évaluation de la maladie respiratoire chez les enfants

10 Évaluation de la maladie respiratoire chez les enfants (1) Les voies aériennes supérieures tendent à rétrécir pendant linspiration, ce qui entraîne une obstruction qui cause un stridor inspiratoire. Extra-thoracique Intra-thoracique

11 Évaluation de la maladie respiratoire chez les enfants (2) Les voies aériennes intra-aortiques tendent à rétrécir pendant lexpiration, ce qui fait que les maladies de ces voies causent une respiration sifflante lors de lexpiration

12 Évaluation de la maladie respiratoire chez les enfants (3) Évaluer : – Fréquence respiratoire – Tirages Secousses de la trachée Battements Tirages intercostaux Tirages sous-costaux – Utilisation de la musculature respiratoire accessoire Sternocléidomastoïde Respirations paradoxales – Degré de conscience – Cyanose – Pouls paradoxal (pulsus paradoxus)

13 Respiration nasale obligatoire Tous les enfants âgés de moins de 3 mois Toute cause dobstruction nasale peut causer des problèmes o Exemple : atrésie des choanes Difficultés à salimenter Exercice pour les très jeunes bébés Enfants ont des difficultés si les voies aériennes sont très compromises Peuvent aussi présenter un retard staturo-pondéral Stertor par rapport à stridor noi Respiration bruyante due à une obstruction nasale Obstruction nasale Évaluation de la détresse respiratoire chez les enfants

14 Causes anatomiques Cavité nasale o Atrésie des choanes o Sténose mi-nasale Cavité orale o Glossoptose Séquence de Pierre-Robin Larynx o Laryngomalacie o Sténose sous-glottique o Paralysie des cordes vocales Trachée o Trachéomalacie Causes de la détresse des voies aériennes chez les enfants Causes infectieuses Oropharynx Cellulite/abcès périamygdalien Abcès rétropharyngé Larynx Épiglottite Croup Voies aériennes inférieures Bronchiolite Coqueluche Pneumonie Tuberculose

15 Causes anatomiques Cavité nasale o Atrésie des choanes o Sténose mi-nasale Cavité orale o Glossoptose Séquence de Pierre-Robin Larynx o Laryngomalacie o Sténose sous-glottique o Paralysie des cordes vocales Trachée o Trachéomalacie

16 Cause la plus commune du stridor Effondrement congénital du tissu des cordes vocales dans les voies aériennes Débute habituellement à lâge de 2 semaines Progresse pendant les 2 premiers mois de la vie Amélioration lente par la suite Habituellement, tous les symptômes ont disparu à lâge de 18 mois Symptômes Stridor inspiratoire Stridor au son souvent aigu Pire en supination Pire pendant les repas Laryngomalacie

17 Revue de lanatomie

18 Prolapsus du cartilage aryténoïde

19 Épiglotte en forme doméga

20 2 types : Sévère : 5 % des enfants o Associée à dimportants symptômes dans les voies aériennes supérieures Retard staturo-pondéral, obstruction, apnée du sommeil dorigine obstructive o Exige une prise en charge médicale ou chirurgicale Ordinaire : 95 % des enfants o Associée à AUCUNE symptomatologie importante des voies respiratoires supérieures o Aucun traitement requis Laryngomalacie

21 Sténose sous-glottique Rétrécissement de la lumière de la trachée sous-glottique –Définition : <4 mm chez le nouveau-né Acquise dans >95 % des cas –90% des cas sont secondaires à une intubation prolongée ou traumatique durée diamètre de la sonde nombre dintubations intubation traumatique déplacement de la sonde endotrachéale infection –Causes inflammatoires : maladie de Wegener, sarcoïdose Congénitale –Anneau cricoïde anormal Traitement : chirurgie, si lenfant est symptomatique

22 Sténose sous-glottique

23 Oropharynx Cellulite/abcès périamygdalien Abcès rétropharyngé Larynx Épiglottite Croup Voies aériennes inférieures Bronchiolite Coqueluche Pneumonie Tuberculose Causes infectieuses

24 Abcès périamygdalien Linfection amygdalienne peut pénétrer la capsule amygdalienne, se propager dans les tissus environnants et entraîner la formation de cellulite et dabcès périamygdalien Cause habituelle : streptocoques hémolytiques du groupe A Symptômes : fièvre élevée, mal de gorge sévère, difficulté ou douleur lors de la déglutition, bave, difficulté à ouvrir la bouche, trouble de lélocution Signes : saillie médiale des amygdales Peut entraîner une sensibilité et une lourdeur sur le côté du cou, torticolis, aussi appelé abcès pharyngé latéral. Il peut causer une obstruction des voies aériennes, lérosion de lartère carotide – danger pour la vie! Traitement : – Pénicilline (intraveineuse au besoin) – Incision chirurgicale et drainage de labcès sil est gros, sil produit une masse dans le cou ou sil ne répond pas aux antibiotiques au bout de 48 heures.

25 Abcès rétropharyngé Les ganglions rétropharyngiens drainent les adénoïdes et le nasopharynx et peuvent sinfecter, ce qui produit un abcès. Cause habituelle : streptocoques hémolytiques du groupe A. Généralement chez les enfants de moins de 2 ans, après une infection des voies respiratoires supérieures, une amygdalite, une otite, une adénite. Peut survenir chez les enfants plus âgés à la suite dune blessure pénétrante de la paroi postérieure du pharynx (sucette, arêtes de poisson). Symptômes : fièvre, mal de gorge, difficulté ou douleur lors de la déglutition, difficulté à respirer, stridor, voix assourdie, respiration gargouillante. Signes : masse dans la paroi postérieure du pharynx (généralement unilatérale), cou en hyperextension, nœuds lymphatiques (ganglions) cervicaux augmentés de volume. Diagnostic : espace rétropharyngien élargi visible à la radiographie latérale du cou; tomodensitométrie du cou – La largeur normale de lespace rétropharyngien chez les enfants de < 15 ans est < 7 mm Traitement : incision chirurgicale et drainage de labcès, pénicilline par voie intraveineuse.

26 Vues latérales du cou Espace rétropharyngien Règles? Normal : 7 mm au niveau de C3 14 mm au niveau de C7 chez les enfants 21 mm au niveau de C7 chez les adultes OU >1/2 corps vertébral

27 Abcès rétropharyngé

28

29 Épiglottite Infection bactérienne des structures supraglottiques – épiglotte et plis aryépiglottiques Âge : ans Causé par Haemophilus influenzae de type b; Rare depuis la vaccination contre HiB (Haemophilus influenza de type b). Les symptômes progressent rapidement : – Douleur sévère dans la gorge qui entraîne des difficultés de déglutition et fait en sorte que lenfant évite davaler, ce qui fait baver – Dyspnée – Toux et voix assourdies – Fièvre élevée – Expression anxieuse – Lenfant tend à sasseoir en se penchant en avant Risque que lépiglotte colle aux structures laryngiennes, ce qui risque de provoquer une obstruction complète des voies aériennes et lasphyxie

30 Vues latérales du larynx Normal Épiglottite Diagnostic : Radiographie latérale du cou sous supervision médicale (épiglottite « en forme de pouce relevé », plis aryépiglottiques épaissis) NE PAS examiner la gorge avec un abaisse-langue ni perturber lenfant

31

32 Traitement de lépiglottite Intubation contrôlée par un médecin expérimenté (trousse de trachéostomie durgence disponible) Ensuite – culture de lépiglotte Traiter avec céfuroxime par voie intraveineuse – (céphalosporine de 2 e génération, couvre Haemophilus influenzae)

33 Le croup (laryngotrachéobronchite virale) Âge : 3 mois - 5 ans Saisons : surtout à lautomne et au printemps Causes : – Virus de parainfluenza de type II (le plus commun) – Virus de la grippe (influenza) – Virus syncytial respiratoire (VSR) Symptômes – Coryza – Fièvre – Perte de voix (laryngite) – Toux forte aboyante – Stridor – Enrouement – Pire la nuit

34 Sur le croup encore Diagnostic : Clinique (selon les symptômes à lanamnèse et à lexamen physique) Aucun examen ni test dimagerie nécessaire Traitement : – Si le patient a du stridor au repos Épinéphrine par nébulisation (réduit linflammation tissulaire) Il faut surveiller le patient pendant 2 heures après le traitement – Si le diagnostic est basé sur les symptômes du patient Stéroïdes par voie orale (réduit linflammation tissulaire) Besoin doxygène et intubation très rare

35 Vues antérieures du larynx


Télécharger ppt "Détresse respiratoire aiguë et infections respiratoires aiguës chez les enfants Mélissa Langevin MD, FRCPC, pédiatre spécialiste en urgentologie, Centre."

Présentations similaires


Annonces Google