La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES FONDEMENTS DE LA CROISSANCE ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES JANVIER 2001.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES FONDEMENTS DE LA CROISSANCE ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES JANVIER 2001."— Transcription de la présentation:

1 LES FONDEMENTS DE LA CROISSANCE ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES JANVIER 2001

2 Au delà des cycles, le PIB est soumis à une tendance de fond à la hausse PIB tendanciel PIB réalisé

3 Quels sont les facteurs qui rendent possible cette hausse soutenue ? Il est utile de revoir le schéma des flux circulaires.revoir le schéma des flux circulaires La production et la distribution de biens et services dans léconomie exige lapport de services productifs de la part des ménages. Ces services productifs comportent deux dimensions: –la quantité: le nombre de personnes-heures disponibles –la qualité: la quantité produite par personne-heure (cest-à-dire la productivité des personnes-heures employées) Le PIB est le produit de ces deux variables.produit

4 MÉNAGES ENTREPRISES Échange de biens et services (flux réel) Échange de services productifs (flux réel)

5 Le PIB est un produit Définissons les variables: –L désigne le nombre de personnes occupant un emploi et h désigne le nombre dheures que chacune de ces personnes travaille en moyenne au cours de la période. L · h représente donc le nombre total dheures travaillées. –y désigne la productivité moyenne des heures travaillées (en $ constants). Le PIB est égal au produit de ces trois variables: Y = L · h · y

6 Le PIB est un produit Dune manière générale, le PIB croît: –lorsque lemploi augmente (L). –lorsque le nombre dheures travaillées par personne employée augmente (h). –lorsque la productivité augmente (y). Clairement toutefois: –il y a une limite au nombre moyen dheures travaillées; la variable h ne peut donc contribuer à lexpansion soutenue du PIB. –avec laugmentation du niveau de vie, on a dailleurs assisté à la réduction de la durée de la semaine de travail.

7 Le PIB per capita Lindicateur le plus utilisé pour mesurer le niveau de vie est le PIB per capita désigné Ypc. Par définition, il sagit du PIB divisé par le nombre dhabitants (N): Ypc = Y / N Y étant égal à L · h · y, nous pouvons donc écrire: Ypc = (L / N) ·h · y où (L/N) représente le pourcentage de la population totale qui occupe un emploi

8 Le PIB per capita Le pourcentage de la population totale qui occupe un emploi dépend de trois variables: –la part de la population totale qui est en âge de travailler –le taux dactivité de cette population en âge de travailler –le taux de chômage Il faut toutefois comprendre quaucune de ces trois variables ne peut indéfiniment contribuer à laugmentation du PIB per capita:

9 Le PIB per capita –la part de la population totale qui est en âge de travailler ne peut augmenter indéfiniment –le taux dactivité ne peut augmenter indéfiniment –il existe une borne inférieure au taux de chômage On ne peut donc échapper à la conclusion suivante: A long terme, laugmentation du niveau de vie nest attribuable quaux seuls gains de productivité

10 Les déterminants de la croissance de la productivité La fonction de productivité de léconomie y = f (K/Lh) la productivité dépend du stock de capital par personne-heure employée; à technologie donnée, la fonction de productivité est soumise à la loi des rendements marginaux décroissants

11 La fonction de productivité (K/Lh) y

12 Implication de la loi des rendements marginaux décroissants x x x x (K/Lh) y En absence de progrès technologique, les gains de productivité associés à un effort dinvestissement constant samenuisent dans le temps. Ces gains de productivité finissent par tendre vers 0. Les gains de productivité continus sont donc impossibles sans progrès technologique. Gains aux premiers stade de linvestissement Gains aux stades plus avancés

13 La principale source de croissance du niveau de vie à long terme est le progrès technologique y K/Lh y0y0 y1y1 Le progrès technologique permet un déplacement vers le haut de la fonction de productivité (par ex. de T1 à T2). Le progrès technologique permet à un pays de continuer denregistrer des gains de productivité et d accroître le niveau de vie de sa population. Le progrès technologique nest toutefois pas exogène. Il dépend de la qualité du capital humain et de l organisation économique et sociale. (K/Lh) T1 T2

14 Le progrès technologique a besoin du progrès parallèle des ressources humaines y K/Lh Le progrès technologique, lui-même issu du capital humain, permet à la productivité de croître le long de la fonction T2 plutôt que T1. Toutefois, pour passer de la frontière T1 à la frontière T2, il faut que la main d œuvre soit en mesure dutiliser la nouvelle technologie. Le passage de la fonction T1 à T2 se fait donc graduellement avec lacquisition par la main dœuvre et les organisations du nouveau savoir-faire (lignes pointillées successives). T1 T2

15 Discussion en classe sur la question de la convergence

16 A retenir... Dune manière générale, le PIB croît avec la hausse de lemploi et des heures travaillées ainsi quavec la croissance de la productivité. Le PIB per capita dépend quant à lui de la part de la population qui est en âge de travailler, des taux dactivité et de chômage de cette population ainsi que de son niveau de productivité. A long terme toutefois, le PIB per capita ne dépend que des gains de productivité. Les gains de productivité continus dépendent du progrès technologique qui lui-même exige le progrès continu des ressources humaines. A long terme, le niveau de vie dune population repose sur sa capacité dinnover et dutiliser à des fins productives ses propres innovations ainsi que celles des autres.

17 LES FONDEMENTS DE LA CROISSANCE ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES JANVIER 2000


Télécharger ppt "LES FONDEMENTS DE LA CROISSANCE ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES JANVIER 2001."

Présentations similaires


Annonces Google