La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF LOCAL.EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF GENERALE L'examen clinique objectif comprend un examen général du patient, qui débutera par l'observation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF LOCAL.EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF GENERALE L'examen clinique objectif comprend un examen général du patient, qui débutera par l'observation."— Transcription de la présentation:

1 EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF LOCAL.EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF GENERALE L'examen clinique objectif comprend un examen général du patient, qui débutera par l'observation du patient à partir du moment de l'entrée en pratique suivra: Mesures générales - taille, poids évaluation de la conscience, l'orientation spatio-temporelles type constitutionnel Symétrie corporelle Le développement général L'équilibre statique et dynamique Létat mental Évaluer les signes vitaux - la pression artérielle, pouls, fréquence respiratoire

2 Du point de vue du développement général, les patients peuvent être impliqués dans ces types: normosome / normotrophique hyposome / hypotrophie hypersome / hypertrophique types constitutionnels type asthénique - mince, l'insuffisance pondérale type sthénique - athlétique, équilibré, bien proportionné type hypersthénique - développement musculaire en excès Piquenique développement de la graisse corporelle excédentaire par rapport à la masse osseuse Cachectique – réduction de la masse musculaire et de la graisse corporelle par la malnutrition, les maladies chroniques Obésité-développement en excès de la graisse corporelle

3 La Méthodologie de l'examen comprend L'inspection La palpation L'odorat La percussion L'écoute Les étapes dexamination : 1. Inspection de la face 2. Inspection de profil 3. La palpation superficielle de la peau 4. Palpation profonde des muscles mobilisateurs et de la mâchoire 5. Palpation profonde des structures osseuses et des points d'émergence du trijumeau 6. Palpation profonde du système lympho-ganglionnaire 7. Examen des articulations temporo-mandibulaires LEXAMEN CLINIQUE OBJECTIF LOCAL

4 les contours du visage, le type morphologies constitutionnelles l'aspect de faciès Intégrité et coloration de la peau l'aspect des fossés naturels du visage Symétrie de la face sur le plan verticale et transversale Contour du visage / la forme du visage Ovale Carrés Rondes Trapézoïdale Rectangulaires Triangulaires

5 TYPES CONSTITUTIONNELS MORPHOLOGIQUES 1. Type respiratoire - Étage du milieu du visage (létage respiratoire et affectif) et le cou sont les plus développés, donnant l'apparence polygonale (hexagonale) au visage, le visage apparaissant allongée verticalement - Pommettes apparaissent importants (éminents) - Long nez et les narines sont larges 2. Type digestif Létage inférieure du visage (étage digestif et instinctif) est plus développé, soulignant la mandibule - Le front est petit et relativement étroit - Avant est en forme de trapèze avec grand fond bas - Le cou est épais et court

6 3. Type Musculaire - les 3 étages (cérébrale, respiratoire et digestif) de longueur approximativement égale - La forme rectangulaire - Une musculature bien développée, répartie uniformément 4. Type cérébral - Le visage a la forme triangulaire ou trapézoïdale avec étage cérébrale augmenté

7 Intégrité et coloration de la peau- on évaluera comparativement droite et gauche. Si on remarque des changements à lintégrité de la peau, telles que les cicatrices, blessures, plaies, gonflement, ulcères, on y indiquera l'emplacement en fonction de zones topographiques et décrire leurs caractéristiques comme la taille, la forme, l'apparence. Par exemple: une cicatrice post-opératoire dans la région de la lèvre supérieure d'une longueur de 1 cm. Coloration de la peau peut varier en fonction de l'appartenance ethnique du patient, maladies systémiques.

8 L'aspect des fosses naturelles du visage : -nasogénien -Périoraux -nasolabial -paracomisural -labiomentonier -pretragian -rides

9 La symétrie du visage est évalué et plan vertical et en plan transversal. La symétrie du visage dans le plan transversal est estimée par la mesure de distances à partir Zygion droite / gauche et Gonion droite / gauche pour le plan passant par les points Nasion et Subnazale comparant la moitié gauche avec la moitié droite du visage. Symétrie dans le plan verticale évalue légalité d étages du visage létage supérieur délimitée par les points Trichion- Nasion Létage Moyen délimitée par les points Nasion - Subnazale / Nasion –Ophrion Létage inférieure délimitée par les points Subnazale- Gnation

10 LEONARDO DA VINCI LEONARDO DA VINCI compare la dimension de létage moyen représenté par la distance Sn - N l'étage inférieur représenté par la distance Sn-Gn Leonardo Da Vinci modifié compare la dimension de létage moyen représenté par la distance Sn - Oph a l'étage inférieur représenté par la distance Sn-Gn Boianov -- la distance Ch-Ch entre les coins de la bouche et la avec la distance à St-Gn BOIANOV BOIANOV modifié compare la distance interpupillaire avec la distance de St-Gn. Willis –utilise loclusomètre Willis compare la distance Sn-Gn avec la distance entre l angle externe del'œil et le coin de la bouche Méthode du compas dor - utilise le Compas Appenrodt évalue le rapport entre la distance Sn-Gn avec la bouche ouverte, et la distance Sn-Gn avec la bouche fermée. Ratio idéal est de 5/3.

11 LINSPECTION DU PROFIL le profil du visage angle nasolabial posture de lèvres et seuil de lèvres fossé labiomentonier Position du menton Angle goniac Laspect du plan basale mandibulaire

12 CONVEX DROIT CONCAV

13 LA PALPATION À la palpation superficielle on évalue la température, lhumidité et lélasticité de la peau. La palpation profonde se compose de: la palpation des groupes musculaires, contours et reliefs osseux les points émergents des nerfs trijumeau Les groupes ganglionnaires les glandes salivaires (parotide et sous-mandibulaire) la palpation de l'articulation temporo-mandibulaire

14 ÉLÉVATEUR DE LA MANDIBULE: - M. Temporal, masséter, ptérygoïdien interne ABAISSEUR DE LA MANDIBULE: - Directs- mylo-hyoïdien, génio-hyoïdien, le ventre (faisceau) antérieur du digastrique - Indirects – le ventre (faisceau) postérieure du digastrique, stylo-hyoïdien, homo- hyoïdien, sterno-hyoïdien, thyro-hyoïdien PROPULSEURS: - Principaux- ptérygoïdien externe - Secondaires – ptérygoïdien interne, masséter RETRO-PROPULSEURS: - Principaux: temporels - Secondaires: masséter, ptérygoïdien interne MOUVEMENTS LATÉRAUX - ptérygoïdiens externes (contraction unilatérale) - ptérygoïdiens internes (contraction unilatérale) La palpation des muscles suit la tonicité, le volume, la sensibilité LACTION DU MUSCLES :

15 L'ORDRE DE PALPATION: ν Insertions supérieures des temporales ν Fascicules des masses temporelles ν Insertions supérieures des masséters ν Masses musculaire masséters ν Insertions inférieures des masséters ν l'insertion extra-orale du ptérygoïdien interne ν Insertion supérieure du sternocléidomastoïdien ν masse musculaire du sternocléidomastoïdien ν Insertion inférieure du sternocléidomastoïdien ν le ventre antérieur du digastrique ν les muscles imitents Muscles des narines

16 Les contours et les reliefs osseux OBJET Évaluation de l'intégrité osseuse Les déformations Fractures Mobilité anormale des segments osseux Les changements dans le volume reliefs osseux contours osseux

17 Points de l'émergence du trijumeau Palpation des groupes ganglionnaires

18

19 La méthodologie dexamination de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM) se compose de: Inspection - statique et dynamique Palpation - statique et dynamique l'auscultation Linspection statique consiste à inspecter les régions pré-auriculaires (doù se retrouve le condyle mandibulaire) et le menton den face et de profil. changements de couleur dasymétrie de la position du menton. L'auscultation Craquement - son unique, un son crépitation - sons multiples qui saperçoivent comme un murmure

20 Linspection dynamique se fait en demandant au patient d'ouvrir et de fermer la bouche, tout en évaluant : mouvements condyliens -doit en principe être symétriques la trajectoire du menton – normalement le menton suit den face un trajectoire en ligne droite et de profil un trajectoire d'un arc circulaire. L'amplitude de l'ouverture buccale – on mesure la distance entre les bords des incisifs centrales supérieures et inférieures. La palpation se fait de deux façons 1. Au doigts – avec les doigts positionnées de façon pré-auriculaire 2. avec deux doigts - lindice dans le canal auditif externe et le pouce situé pré- auriculaire. Pour la palpation statique le patient sera avec les dents en occlusion. Pour la palpation dynamique le patient ouvrera et fermera la bouche. A la palpation statique on examine la position du condyle dans la cavité glénoïde, normalement, ceux-ci sont centrés dans la cavité glénoïde. La palpation dynamique examinera: mouvements condyliens, généralement symétriques et égales, pathologiquement asymétriques et avec amplitude inégale associée à une latero-déviation du menton. La sensibilité ATM Déformation de la région pré-auriculaire

21 EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF GENERAL LOCAL - EXTRA-ORAL - INTRA-ORAL La Méthodologie - L'inspection - La palpation - L'odorat - La percussion - L'écoute/ auscultation Statique (S) Dynamique (D) Les étapes dexamination : 1. Inspection – face (S)- profil 2. Palpation superficielle (S) - peau 3. Palpation profonde (S +/- D) -muscles mobilisateurs et de la mâchoire -structures osseuses -points d'émergence du trijumeau -ganglions 4. Examen des articulations temporo-mandibulaires – inspection, palpation, auscultation – (S + D) RÉVISION


Télécharger ppt "EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF LOCAL.EXAMEN CLINIQUE OBJECTIF GENERALE L'examen clinique objectif comprend un examen général du patient, qui débutera par l'observation."

Présentations similaires


Annonces Google