La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Utilisation de forums en FOAD : analyse sémio-pragmatique Idée de départ Caractéristiques sémio-pragmatiques des forums Forums dans une formation en ligne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Utilisation de forums en FOAD : analyse sémio-pragmatique Idée de départ Caractéristiques sémio-pragmatiques des forums Forums dans une formation en ligne."— Transcription de la présentation:

1 Utilisation de forums en FOAD : analyse sémio-pragmatique Idée de départ Caractéristiques sémio-pragmatiques des forums Forums dans une formation en ligne Atouts des forums pour la FOAD

2 Idée de départ Tout outil technologique de communication comporte des « affordances » : possibilités et limites. Il ny a pas deffet direct de la technologie, mais la technologie nest pas sans effets sur la communication. La communication utilisant les forums comporte des spécificités liées aux caractéristiques sémio- pragmatiques de ce mode écrit asynchrone. Etudier ces spécificités est utile dans une perspective damélioration des pratiques en formation ouverte et à distance (FOAD).

3 Expériences Suivi par Internet dun cours de maîtrise de français langue étrangère entièrement à distance (TD de 50h, un millier de message par an / quatre ans de pratique). Questionnaires. Autres suivis du Campus numérique FLE (Canufle) qui reprennent le même modèle pédagogique et communicationnel. Forums utilisés dans une formation hybride (DESS).

4 Caractéristiques sémio-pragmatiques des forums Dimension écrite… asynchrone publique. Autres dimensions importantes : - Structuration des échanges - Modération

5 Lécrit asynchrone apporte La souplesse chronologique du temps différé La permanence de lécrit : – Extériorisation 1 – et partage de la cognition 2 1. Sharples & Pemberton, Legros & Crinon, 2002

6 La dimension publique des échanges : « dans un forum de discussion, il est impossible de sélectionner un destinataire. Toute intervention est « publique », lisible par tous les participants au forum, même si elle se présente comme la réaction à une intervention initiative particulière. Laparté est impossible : le polylogue est la forme habituelle du forum et le multi-adressage en est la norme. » [Marcoccia, 1998] Problèmes de « faces » : « un énoncé menaçant pour la face dun des interactants est lisible par tous et potentiellement mis en mémoire » (ibidem)

7 Structuration des échanges Dans certains systèmes de forum, il est possible de créer différents « espaces » (dossiers) pour différents thèmes ou tâches. Dans un forum, on distingue les interventions initiatives (qui ouvrent un fil de discussion) et les interventions réactives, selon diverses ergonomies. Les collecticiels (« groupware ») semblent plus souples que les plateformes de formation en ligne : Quickplace vs. WebCT ou Claroline

8

9

10

11

12

13

14

15

16 Divers choix (fluctuants) quant à la modération Le Monde : non modéré a priori (sauf Proche-Orient), mais réservé aux abonnés (5 euro/mois) Libération : modéré systématiquement « Libération a choisi d'exercer sa responsabilité éditoriale en modérant a priori ses forums, lieu de discussion entre les internautes. Les messages ne sont donc pas immédiatement publiés, ils sont d'abord relus par la rédaction qui se réserve un droit de publication. Chaque forum est modéré par une ou deux personnes, les modérateurs qui organisent la parole autant qu'ils la vérifient. En semaine, la modération a lieu tout au long de la journée sans que cette modération ne transforme les forums en discussion en direct. Les week-end et jours fériés, la modération a lieu une à deux fois par jour. »

17 Forums en FOAD Structure des interactions Constitution progressive dune communauté dapprentissage ? Positionnements énonciatifs Faut-il modérer (a priori) ou non ?

18 Des résistances au caractère public de la communication Les étudiants à distance étaient habitués jusquici aux seuls échanges bilatéraux avec lenseignant (lettre, courriel) On sexpose plus sur un forum que dans un courriel (idem pour prise de parole en classe vs. discussion dans le couloir après le cours) Certains ne sont pas sûrs de la valeur de leurs contributions et restent « silencieux » Mais le caractère public de la communication permet aux « lurkers » de profiter du cours (comme en présentiel)

19 Inconvénients et avantages du caractère public du forum : « La mise en commun de toutes les interventions risque de paralyser ceux qui nont pas assez dexpérience et de connaissances » « J'avais le sentiment de ne pas être à la hauteur pour me permettre d'intervenir » « Parfois on nose pas poser une question parce quon pense quelle est stupide et puis on voit que quelquun sest aventuré à la poser et du coup on ne se sent pas si seul et si bête ! » « Paradoxalement, ce système ma permis de davantage « écouter » (ou plutôt lire) les autres, et de réfléchir à loisir sur ce quils disent. » « La mise en commun des travaux et les échanges didées, lesquelles restent une fois quelles sont publiées, sont les meilleurs aspects de ce système. »

20 Structure des interactions : Consignes Contributions répondant aux consignes Feed-back de lenseignant Mais différences avec la structure ternaire de la communication en classe : – Consignes plus ouvertes – Nombre illimité de contributions – Longueur illimitée de chaque contribution – Le feed-back sapplique parfois à un ensemble de contributions

21 Échanges sortant de la structure ternaire (assez rares…) Etudiants échangeant entre eux sans intervention de lenseignant Cela se produit après quelques mois, à loccasion dune tâche plus ludique que les autres (test du logiciel Le Jeu du MAI, CNDP). Certaines tâches semblent donc favoriser la communication entre étudiants

22

23 Constitution progressive dune communauté dapprentissage ? La gestion de linteraction en ligne est dautant plus problématique que les participants nont aucun contact présentiel. Dans ce cas il existe un déficit socio-affectif au départ, quil est important de compenser. Or le seul « lieu » où puisse intervenir ce ré-équilibrage est un lieu purement verbal, et nest en fait quune élaboration textuelle collective. Le pédagogue en ligne doit donc se construire par lunique biais du discours un rôle nouveau, prenant en compte les propriétés matérielles de l'outil (interface, utilisation de l'espace et du temps) ainsi que les « comportements » autant cognitifs que socio-affectifs d'une communauté d'apprentissage créée elle aussi de toutes pièces par un ensemble de discours. [Lamy, 2001]

24 Courriel dune étudiante de Canufle (novembre 2003, après une panne dune semaine) Effectivement, ça marche, c'est merveilleux! Quel plaisir d'aller voir tout ce que les étudiants ont fait, de lire les commentaires des tuteurs. Après une semaine sans pouvoir me connecter, je sais maintenant que le choix de la maîtrise en ligne était le bon choix... Pourtant, j'ai longuement hésité. Mais en ne pouvant pas me connecter pendant une semaine, j'ai vu ce que m'apportaient les contributions des autres, la possibilité de "dialoguer" avec le tuteur... C'est connu : c'est quand on a goûté à quelque chose de bon qu'on ne peut plus s'en passer...

25 Constitution progressive dune communauté dapprentissage ? (contributions) Je ne réponds qu'à cette partie-ci de l'activité: je n'ajouterais que redites sur le traitement de texte et l'écriture sur papier. La fin du cours approche. Jen profite à mon tour pour remercier xx pour toutes ses productions. Je remercie aussi tous les autres participants qui mont beaucoup appris. Je me demande déjà si je vais arriver à couper le cordon tant les interventions ont été enrichissantes, stimulantes et créatives pour ma formation denseignante !

26 Positionnements énonciatifs : exemples de contributions distanciées L'écriture est certes foncièrement différente entre traitement de texte et écriture manuelle sur support papier. Nous commencerons par énumérer les propriétés de la plus ancienne production écrite : du stylet à la plume Mont Blanc en passant par la plume authentique de volatile noble et le stylo à bille, feutre, crayon de bois Il y a des raisons objectives qui nous font préférer le traitement de texte. A commencer par les différentes fonctions que nous offre le système informatique.

27 Positionnements énonciatifs : un exemple atypique de registre très informel oui j'écris différemment selon que j'utilise word ou un papier. sur ma feuille de papier je réfléchi, je fais peut-être même un brouillon car ce n'est pas très joli les ratures. devant word il n'y a pas ce genre de problèmes. on pose les idées comme elles nous viennent, on pourra toujours suprimer un mot par ci par là ou en rajouter d'autres selon les envies. et puis selon l'imagination les goûts de chacuns choisirs des caractères différents, plus ou moins gras, colorés ou non, selon nos envies. en gros on pose d'abord les idées et on les ordonne après. en ce qui concerne les mail c'est encore bien différent. la il y a encore plus de libertés. on peut écrire comme on veut sans souci de la ponctuation, de la mise en page, des majuscules ou de l'orthographe. et puis certains codes sont différents. par exemple si on écrit un mot en majuscules cela signifie que l'on crie. en ce qui concerne l'orthographe on en vient à une simplification des mots à une écriture presque phonétique comme pôur les SMS :c-compliké de cosé avec c zami.

28 Forums modérés ou non ? Pour la modération : qualité garantie des contributions [« J'ai trouvé les interventions des autres parfois assez troublantes dans le sens où elles me semblaient partir un peu dans toutes les directions. Je ne savais pas évaluer la qualité des interventions. Quand on n'est pas sûr de ses propres compétences en ce domaine, il est difficile de juger. »] Contre la modération : ralentissement de la communication=> retentissement sur la dynamique collective. Tout le monde profite des feed-back.

29 Atouts pédagogiques des forums Comparaison avec les discussions en TD Comparaison avec les autres formes de communication via Internet – Chats – Courriel – Listes de diffusion

30 Atouts des forums : conclusion expression quasi illimitée des participants réflexion plus approfondie cognition partagée, communauté dapprentissage dimension pragmatique des écrits mise en commun de la réflexion et mutualisation des pratiques => constitution collective dune banque de ressources pédagogiques relevant à la fois de la cognition partagée et de la gestion des connaissances


Télécharger ppt "Utilisation de forums en FOAD : analyse sémio-pragmatique Idée de départ Caractéristiques sémio-pragmatiques des forums Forums dans une formation en ligne."

Présentations similaires


Annonces Google