La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intelligence émotionnelle et Attitudes positives à acquérir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intelligence émotionnelle et Attitudes positives à acquérir."— Transcription de la présentation:

1 Intelligence émotionnelle et Attitudes positives à acquérir

2

3 Cette rencontre vise à 1- introduire à lintelligence émotionnelle (aptitude maîtresse dont le développement influe sur toutes les autres aptitudes : personnelles, sociales et professionnelles); 2- sensibiliser à limportance de lintelligence émotionnelle dans la vie en général et notamment en éducation (léducation classique nayant pas accordé une place importante à laspect émotionnel dans la formation académique…);

4 3- situer rapidement lintelligence émotionnelle au cœur des intelligences multiples (- en indiquant la contribution de H. Gardner et en spécifiant ce qui lui revient et ce qui revient à Salovey, Mayer, Caruso et Goleman; - et en soulignant quelques activités susceptibles daider les élèves à développer des habitudes positives). 4- identifier les habiletés émotionnelles fondamentales (dont le développement contribue à une meilleure connaissance de soi, à une harmonisation avec autrui, et à une intégration dattitudes positives pouvant aider à placer sa vie sur un axe de développement personnel et dauto-transformation.)

5 5- Prendre contact avec notre test du QÉ (Prendre un sérieux contact avec un outil permettant de dégager notre autoportrait émotionnel tout en identifiant des habiletés et des attitudes pouvant aider à transformer notre vie… en sachant que le QÉ est ouvert et quil y a moyen de laméliorer toute la vie durant).

6 Documentation disponible sur notre site Web À noter que toute la matière vue dans le cadre de cette formation et tous les documents auxquels nous référons sont disponibles sur notre site web à ladresse suivante: Adresse: Rubrique: Documentation / Formation-Collégiale-IÉ – Beauce-Apalache

7 6- sentendre sur des modalités dutilisation de ce test avec les élèves de manière à les inciter à identifier des attitudes et des habiletés émotionnelles susceptibles de les aider tout au long de leur formation et de leur vie professionnelle. Sentendre sur des modalités dutilisation du test avec vos élèves

8 Déroulement de la formation: Les deux premiers objectifs

9 1- introduire à lintelligence émotionnelle 2- sensibiliser à son importance dans la vie en général et notamment en éducation.

10 Pour entrer dans le sujet : Une mise en situation Petite réflexion « Le ou la responsable que vous adorez… » Ou « Le responsable que vous détestez… »

11 Le responsable que vous adorez « Dans votre travail, vous dépendez dun responsable que vous appréciez énormément et vous et vos collègues naimeriez surtout pas quil vous soit enlevé et transféré ailleurs. Essayez de décrire ses attitudes et ses comportements et de mettre le doigt sur ce qui est vraiment extraordinaire chez lui pour vous et pour votre milieu de travail. Réfléchir un peu, partager avec un voisin, Partager en plénière.

12 Le responsable que vous détestez « Dans votre travail, vous dépendez dun responsable que vous nappréciez guère. Bien quhabituellement vous êtes une personne qui aime son travail et qui y trouve une bonne source dépanouissement, depuis que vous êtes sous la gouverne de ce responsable, vous avez de la difficulté à vous rendre à votre travail et vous pensez même à en trouver un autre. Essayez de décrire les attitudes et les comportements de ce responsable et de mettre le doigt sur ce qui est vraiment dérangeant chez lui pour vous et pour votre milieu de travail. » Réfléchir un peu, partager avec un voisin, Partager en plénière.

13 Réactions et Commentaires Il y a fort à parier que ce sont des qualités surtout émotionnelles qui font la popularité du responsable que vous adorez, et que ce sont des carences émotionnelles qui font limpopularité du responsable que vous détestez.

14 Partage en plénière autour du responsable adoré (quelques interventions) Partage en plénière autour du responsable détesté (quelques interventions)

15 Tentative de définition de lintelligence émotionnelle

16 Bien que lintelligence émotionnelle existe depuis que les humains existent, elle nest là, telle quon la connaît aujourdhui, que depuis peu de temps… Plus précisément, depuis les années 1990.

17 Définition de Salovey et Mayer "L'intelligence émotionnelle est la capacité - de comprendre les émotions en soi- même et chez les autres, - et d'utiliser ces émotions comme des guides informationnels pour la pensée et pour l'action."

18 Définition de Joshua Freedman " L'intelligence émotionnelle cest le fait dintégrer consciemment les émotions, la pensée et laction, afin dobtenir un résultat optimal de la relation avec soi et avec les autres. "

19 À quoi reconnaît-on sur le plan émotionnel, un résultat optimal de sa relation avec soi? et avec les autres? Tentative de réponse rapide à cette question

20 Définition de Daniel Goleman " Lintelligence émotionnelle est la capacité de percevoir ses propres émotions et de les contrôler, de détecter les émotions dautrui… la faculté de sautomotiver et dentretenir des relations harmonieuses et fructueuses avec les autres… "

21 Selon Daniel Goleman L intelligence émotionnelle est autant, sinon plus essentielle dans la vie que les aptitudes mathématiques et linguistiques propres à la réussite scolaire.

22 Compétences sociales Compétences personnelles EmpathieConscience de soi Aptitudes sociales Maîtrise de soi Motivation Conscience des sentiments des autres Enrichissement des autres Passion du service Exploitation de la diversité Sens politique Ascendant Communication Direction Cristalliser les changements Sens de la médiation Nouer des liens Sens de la collaboration Mobiliser une équipe Émotionnelle Autoévaluative Confiance en soi Contrôle de soi Fiabilité Conscience professionnelle Adaptabilité Innovation Exigence de perfection Engagement Initiative Optimisme Intelligence Émotionnelle Cette page a été extraite du livre "Intelligence émotionnelle II" de Daniel Goleman.

23 Un fondement biologique à lintelligence émotionnelle

24 Dans les années 90 les travaux de Joseph Ledoux ont montré un fondement biologique à nos émotions tout en indiquant la possibilité, voire la nécessité dune bonne gestion émotive.

25 En 1990 Joseph Ledoux (un chercheur biologiste de lUniversité de New York) constate que les stimuli provenant des émotions ne sont pas traités dans le cortex mais dans une glande en (forme damande) tout près de lhyppocampe dans les replis de lencéphale.

26 Schéma pris sur le site Lecerveau à luniversité McGill, à ladresse suivante : Illustration

27 De fait, l'amygdale est une structure cérébrale essentielle au décodage des émotions, et en particulier des stimuli menaçants pour l'organisme. le site « lecerveau.Mcgill.ca »

28

29 Un exemple: Vous marchez dans la forêt et vous entrevoyez une forme allongée enroulée sur elle-même à vos pieds. Elle évoque la forme d'un serpent. La centrale dalarme située dans lamygdale reçoit linformation et la traite avec urgence en mettant immédiatement en branle les réactions physiologiques de peur qui sont très utiles à activer face au danger.

30 Deux routes L'information en provenance d'un stimulus externe atteint l'amygdale de deux façons différentes : par une route courte, rapide mais imprécise: (directement du thalamus à lamygdale ) ; par une route longue, lente mais précise : (celle qui passe par le cortex ).

31 La route courte

32 La route longue

33 La route courte: La voie rapide (du thalamus à l'amygdale) ne prend pas de chance; elle nous alerte de tout ce qui semble représenter un danger.

34 La route longue: Pour sa part, la route longue qui passe par le cortex a besoin de temps pour décoder et comprendre les situations. Elle na donc pas le temps dintervenir avant la réaction adaptative au danger.

35 Cela veut dire quon soccupe dabord du danger, et ensuite on pense. Lalgorithme est tout à fait justifiable… Dabord on survit et ensuite on réfléchit.

36 Dans la peur, importance de la voie rapide (thalamus sensoriel-amygdale) pour ne pas prendre de risque; Mais dans le cas des émotions comme (lanxiété, le dégoût, la tristesse, la colère, la joie, lamour, le plaisir, la confiance, etc.), avantage à passer par la voie longue en faisant le détour par la voie corticale... Cest la gestion émotive

37 En dehors des cas où il est question de notre survie, il est possible dintervenir sur nos réactions émotionnelles pour les modérer, les ajuster, les maîtriser, les utiliser dune façon raisonnable: Intelligence émotionnelle

38 Conclusion de cette partie La vie émotionnelle a un fondement biologique, et elle est avant tout réglée pour être au service de notre survie. Dans cette fonction de base, elle est régie par la nature (réactions adaptatives, route courte)

39 ATTENTION Sil faut développer des attitudes chez nos élèves, il faut aussi faire attention à nos propres attitudes devant nos élèves

40 Nous sommes alors demblée sur le terrain de lintelligence émotionnelle Cercles vicieux Vs Cercles vertueux Aller au fichier Cercles vicieux-vertueux

41 3- situer lintelligence émotionnelle au cœur des intelligences multiples (en indiquant la contribution de H. Gardner et en spécifiant ce qui lui revient et ce qui revient à Salovey, Mayer, Caruso et Goleman); Comme on peut le constater chez tous ceux qui ont travaillé sur lI.É., on trouve toujours 2 volets à lI.É.: un volet intra et un volet interpersonnel.

42 Lintelligence émotionnelle, sans être complètement explicite chez Howard Gardner, était bel et bien en germe chez lui.

43 Éminent psychologue américain, Howard Gardner, est le premier en 1983, dans son livre intitulé Frame of Mind : the theory of multiple intelligence, à identifier, nommer, fonder et expliquer sept formes dintelligence…

44 Une dizaine dannées Après son premier livre sur les I.M., Gardner a écrit deux bouquins où il faisait le point sur les I.M. 1- (1993) Multiple Intelligences; The theory in practice. New York: Basic Books. 2- (1995) Reflections on Multiple Intelligences. Myths and messages. Phi Delta Kappan.

45 Inspirés de ces écrits de Gardner, nous avons écrit un petit texte intitulé: « Introduction aux I.M » chez Howard Gardner. Nous en retenons ici quelques idées majeures.

46 Quelques idées principales empruntées à ce texte

47 Une critique de lidéal piagétien en matière de cognition

48 Mes "cibles" particulières étaient - les influentes théories de Jean-Piaget, qui considéraient lensemble de la pensée humaine comme une aspiration vers un idéal de la pensée scientifique : ( Pensée formelle) - et la conception prévalente qui associait lintelligence à la capacité de fournir, le plus vite possible, des réponses succinctes à des problèmes mettant en jeu des techniques langagières et logiques. » (Gardner, 1993 :5) (Influence du QI)

49 Gardner croit à une multiplicité de formes de lintelligence Des intelligences "multiples" : dont le nombre est indéterminé !

50 " multiples ", pour mettre laccent sur un nombre indéterminé de capacités différentes; " intelligences " pour souligner que ces facultés sont aussi fondamentales que celles détectées historiquement par le test du QI. » (Gardner, 1993 :5)

51 Une nouvelle façon de mesurer lintelligence Dépasser lapproche du QI Inspirée de Binet et qualifiée de monodimensionnelle et ouvrir sur une approche plus ouverte, pluri-dimensionnelle

52 Lon se souvient quau début de la première décennie des années 1900, Alfred Binet fabriqua le premier test dintelligence, dans le but de « mesurer les capacités intellectuelles présentes ou futures dun individu aussi facilement que sa taille ou son poids. » (Ibid : 17). Avec le QI, on disposait alors dun étalon unique et universel des facultés mentales. Très grande influence de Binet sur la postérité à la fois dans les divers systèmes scolaires et dans la société dans son ensemble, et ce jusquà nos jours : (Moyennes, cote Z, cote R, etc.)

53 Gardner sérige contre une conception classique de lécole subordonnée à celle dune intelligence monodimensionnelle

54 Gardner qualifie de « monodimensionnelle » cette conception de lévaluation de lintelligence, à laquelle on a subordonné une conception de lécole « uniforme » qui impose un même programme à tous et qui ne propose que très peu doptions.

55 Avec Gardner naît une nouvelle conception de lintelligence et de lécole

56 Pour Gardner, nous différons les uns des autres par - notre acuité cognitive, - nos styles dapprentissage, - et nos façons dapprendre.

57 Devant ce système qui ne tient compte que du développement dune seule forme dintelligence, Gardner proposera une toute autre approche, Il sagit dune conception qui prend en considération les différentes facettes de lactivité cognitive, et qui reconnaît que nous différons les uns des autres par notre acuité cognitive et par nos styles dapprentissage, par nos façons dapprendre. (Ibid : 18-19).

58 Rôle de lécole dans un environnement où on reconnaît les intelligences multiples

59 Gardner estime que le rôle de lécole devrait être de développer ces intelligences et daider chacun à parvenir à un métier approprié à son propre éventail de facultés. Ceux que lon aidera dans cette voie, ajoute-t-il, seront plus engagés et plus compétents, et, plus enclins à servir la société de manière constructive.

60 Remarque Gardner écrit: Je ne minquiète pas pour les quelques jeunes qui sont compétents en toutes disciplines ; ils sen tireront très bien. Je me préoccupe de ceux qui ne brillent pas aux tests standardisés et qui sont donc considérés comme dénués de dons. Les « conseillers aux relations école-collectivité » pourraient récupérer ces élèves et leur trouver dans la collectivité une place où ils pourraient réussir.

61 Conclusion 1-Danger dune approche unique Il est très dangereux de croire quune approche unique, (par exemple logico-mathématique), peut fournir toutes les réponses à un problème donné…

62 2-Élargir nos vues sur lintelligence les vues actuelles sur lintelligence doivent être enrichies par des points de vue plus larges.

63 3-Cultiver tous les types dintelligence Il est essentiel de reconnaître et de cultiver tous les types dintelligence humaine, ainsi que toutes leurs combinaisons. cest par la combinaison de nos intelligences que nous différons les uns des autres.

64 4-Mobiliser léventail des capacités humaines Si nous mobilisons tout léventail des capacités humaines, non seulement nous nous sentirons plus à laise et plus compétents, mais probablement aussi plus engagés, plus capables de nous lier avec le reste du monde et dœuvrer pour le bien commun.

65 5-Augmenter nos chances de survie en mettant en œuvre toutes les formes dintelligence. En mettant en œuvre lensemble des intelligences humaines et en les alliant à un sens éthique, nous augmenterons nos chances de survie sur cette planète, et nous contribuerons à une plus grande prospérité.

66 IM=Portes dentrée Pour Howard Gardner, les intelligences multiples constituent des portes dentrée dans le monde des élèves et le développement de chacune delles a des retombées sur lensemble de la personnalité.

67 Souhait de Gardner Que les enseignants deviennent des « détecteurs dintelligences… »

68 Inspirés de Gardner, nous avons bâti un programme destiné au monde de la petite enfance, où nous utilisons le cadre des IM pour observer les divers talents des enfants, dans le but doptimiser leur développement: Initiation, Constatations des Manifestastions des IM. Exercices et Applications, Techniques d observation, etc. ont é t é mis en place à cet effet dans le cadre dune formation explicite.

69 Pour avoir une idée générale de nos formations destinées au monde de la petite enfance, examiner sur note site web la rubrique intitulée «Formation petite enfance» à ladresse suivante:

70 ET Nous avons également développé certaines activités inspirées des IM et destinées à lenseignement collégial pour la à la reconnaissance des talents de nos élèves.

71 En raison de leur importance dans le processus qui vise à amener les élèves à adopter de nouvelles habitudes je vous en communique quelques-unes de ces activités.

72 Aller au fichier: Activités-IM

73 Revenons à lintelligence émotionnelle pour savoir en quoi Elle était en germe chez Gardner?

74 Parce quil avait déjà prévu dans ses diverses formes dintelligence les deux formes qui allaient former par leur union lintelligence émotionnelle: soit les intelligences Intra et Inter personnelles

75 S: Spatiale (Visuo) I: Intra personnelle I: Interpersonnelle K: Kinesthésique (Corporelle) L: Langière (Linguistique) L: Logico-mathématique M: Musicale N: Naturaliste E: Existentielle

76 Lire notre article sur notre site Web intitulé: texte « Introduction aux I.M » chez Howard Gardner. Pour en savoir un peu plus

77 Dans ce qui suit, nous parlerons « des premiers chercheurs qui ont travaillé sur lintelligence émotionnelle, Et nous donnerons une idée de quelques autres qui les ont suivis. De retour à lintelligence émotionnelle

78 À partir de 1990, Salovey et Mayer ont contribué à la mise en place et à lexploration du concept de lintelligence émotionnelle Deux chercheurs particulièrement importants : Peter Salovey et John Jack Mayer

79 En 1995, Ce concept a été popularisé par Daniel Goleman avec son livre: L'intelligence émotionnelle : comment transformer ses émotions en intelligence?

80 Goleman associe I.É à Réussite Dans son best-seller sur lintelligence émotionnelle, Daniel Goleman souligne que des facteurs comme la conscience de soi, la maîtrise de soi et lempathie sont des facteurs déterminants pour la réussite personnelle et professionnelle. Cité dans Site Web: Six Seconds 1999

81 Performance Goleman estime que les gens les plus performants ne sont pas nécessairement ceux qui ont le QI le plus élevé mais plutôt ceux qui ont les habiletés interpersonnelles et sociales les plus développées.

82 Distinction Goleman a montré, que 188 chefs dentreprise ayant exceptionnellement réussi dans leurs domaines respectifs avaient tous en commun un QÉ très élevé.

83 Dautres penseurs contribuent Suite aux travaux de ces chercheurs fondateurs, un grand nombre de penseurs se sont préoccupés dexpliciter le concept de lI.É et de le mettre en pratique.

84 Citons à titre dexemples: - Reuven Bar-On (EQ-i) = (Test du QÉ (de référence) à renommée mondiale), - Robert Cooper (Executive EQ) = (Emotional Intelligence in Leadership and Organizations ), - Esther Orioli (EQ-MAP) (Outil pour mesurer les compétences et les attitudes qui créent lavantage concurrentiel dans les compagnies), - Joshua Freedman (EQ-Today) (co-éditeur de EQ Today et 6seconds et formateur mondial…)

85 Et il y a tant dautres grands noms qui sajoutent à la liste périodiquement comme: les chercheurs et psychologues suivants : - C.N. Snyder, - Peter Seligman, - Walter Mischel) - Moncef Guitouni - Charles-Henri Amherdt Et le concept est tellement attirant quil sajoute quotidiennement des gens dans tous les domaines et des organismes qui préconisent son développement et qui insistent sur les innombrables retombées positives de son adoption et de son développement.

86 Voici par exemple, à titre illustratif, les noms et photos de personnes qui soccupent de ce concept dans un organisme américain (devenu international) qui sappelle 6 Seconds Lien:

87 Quelques idées de certains de ces chercheurs

88 Concurrence Robert Cooper, auteur de Executive EQ,: Emotional Intelligence in Leadership and Organizations en collaboration avec Esther Orioli auteure de EQ Map: Outil pour mesurer les compétences et les attitudes qui créent lavantage concurrentiel dans les compagnies

89 Cooper et Orioli ont identifié les trois forces motrices, ou compétences émotionnelles de base, qui donnent aux entreprises un avantage concurrentiel : Construire des relations de confiance (relations interpersonnelles); Augmenter l'énergie et l'efficacité du travail sous pression (Contrôle de soi); Créer l'avenir (Confiance en soi).

90 Reuven Bar-On Auteur du EQ-i (Emotianl Quotient inventory) un test dintelligence émotionnelle bâti autour de 15 compétences fondamentales, a prêté ses services à la compagnie US Air Force en testant les compétences émotionnelles des candidats, et avec une dépense de 10,000$, il aurait épargné à la compagnie le montant de 2,760,000 $ parce que son choix des candidats était beaucoup plus pertinent.

91 Prédiction de réussite C.R. Snyder Pour sa part, C.R. Snyder (1995) a montré que la force des espérances des étudiants universitaires (forme doptimisme) prédit mieux leurs notes du premier semestre que leurs résultats aux examens dentrée.

92 Le psychologue Martin Seligman (1991) a comparé le rendement dune cohorte de vendeurs dassurance ayant obtenu un score élevé dans un test doptimisme alors quils avaient échoué le test daptitude qui leur avait été administré pour des fins de sélection, avec le rendement dune autre cohorte de vendeurs qui, à lopposé, ont bien réussi le test daptitude alors quils avaient échoué le test doptimisme.

93 Le résultat du premier groupe (qui normalement naurait pas été retenu selon les critères de la compagnie dassurance) a été de 21% supérieur à celui du deuxième groupe, (la première année), et de 57% supérieur, (la deuxième année).

94 Maîtrise et distinction le chercheur Walter Mischel a montré avec son fameux test des bonbons dans une garderie de l'Université Stanford, que les quelques jeunes enfants qui ont été capables de contrôler leur envie de manger un bonbon et d'attendre le retour de l'expérimentateur pour recevoir deux bonbons se sont distingués des autres à plusieurs égards et, plus d'une douzaine d'années plus tard, ils ont mieux réussi que les autres, lors de leurs études universitaires.

95 La compagnie 6 Seconds qui enseigne les compétences émotionnelles: l'auto-discipline, la motivation, l'empathie et la communication, (dans un projet pilote destiné aux enseignants) Rapporte que 100% des personnes impliquées reconnaissent que la (Self-Science) appliquée sur eux-mêmes a transformé positivement lambiance de la classe.

96 Quelques extraits à écouter - Lidée du contrôle du pilot automatique et du contrôle de soi lors des 6 premières secondes dune émotion (Joshua Freedman) - Lidée du contrôle émotionnel chez les enfants (Walter Mischel) Marshmallow2 Marshmallow2, Marshmallow Marshmallow

97 Si les deux intelligences Intra et Inter personnelles constituent lintelligence émotionnelle, pour sa part, lIÉ considérée par Goleman comme une aptitude maîtresse se situe au cœur des IM tel que suggéré dans ce schéma

98 IÉ=Aptitude maîtresse Pour Daniel Goleman, lintelligence émotionnelle constitue une aptitude maîtresse à la base de toutes les autres. Son développement influe sur celui de toutes les autres. Explication

99 Intra-personnelle I.É = Aptitude maîtresse Interpersonnelle Spatiale KinesthésiqueMusicale Linguistique Naturaliste Logico- maths LI.É. au cœur des I.M. Existentielle

100 LIntelligence Émotionnelle est la façon intelligente de traiter avec les émotions Pour être donc en terrain clair, il faut connaître les émotions Que sont donc les émotions?

101 4- identifier les émotions et les habiletés émotionnelles fondamentales (dont le développement contribue à une meilleure connaissance de soi, à une harmonisation avec autrui, et à un accroissement dune motivation susceptible de mener à la réussite et à loptimisation du rendement.

102 Quest-ce quune émotion? Réponse spontanée: ____________ ______________________ ___________________________ ________________________________

103 Nommez quelques émotions. ____________ ______________________ ___________________________ ________________________________

104 Partant de la liste suivante des émotions les plus connues, trouvez dabord à quel sorte détat dâme elles correspondent. Par exemple - La peur est un état dalerte, de frayeur - La culpabilité est un état de gêne morale

105 La joie est un état de_____________________ La surprise est un état de _____________________ La colère est un état de _____________________ La tristesse est un état de _____________________ Le dégoût est un état de _____________________ Le mépris est un état de _____________________ La honte est un état de _____________________ Lanxiété est un état de _____________________

106 Lenvie est un état de _____________________ La jalousie est un état de _____________________ Le bonheur est un état de _____________________ La fierté est un état de _____________________ Le soulagement est un état de _____________________ Lespoir est un état de _____________________ Lamour est un état de _____________________ La compassion est un état de _____________________

107 Après avoir essayé de trouver les états dâme pour les émotions, Essayez de compléter la définition de chacune de ces émotions par vous-mêmes, et ensuite, examinez de près les définitions suivantes

108 Exemples de définition de deux émotions La peur est un état dalerte, de frayeur provoqué par la perception dun danger immédiat, réel ou supposé. - La culpabilité est un état de gêne morale causé par le fait davoir transgressé une règle, davoir mal agi (par action ou par omission). Trouvez des définitions pour les autres émotions et comparez-les aux suivantes:

109 Définition complète des émotions classiques Aller au texte de format Word intitulé « Définitions des émotions » sur notre site web

110 -La joie est un état bien-être, de jubilation, dallégresse… - La surprise est un état détonnement, de stupéfaction, débahissement… -La peur est un état dalerte, de crainte, dinquiétude… -La colère est un état dirritation, dexaspération, de violence, de rage… -La tristesse est un état douleur, de peine, de chagrin… -Le dégoût est un état daversion, de répulsion, de répugnance, -Le mépris est un état dorgueil, de supériorité, darrogance

111 -La honte est un état de gêne morale, de déshonneur, de ternissement, de souillure… - La culpabilité est un état de gêne morale… -Lanxiété est un état dagitation, dappréhension, de crainte… -Lenvie est un état de désir, dappétit, dinclinaison… -La jalousie est un état de crainte, dinquiétude, de doute… -Le bonheur est un état de quiétude, de félicité, de jouissance…

112 - La fierté est un état - darrogance, de dédain, dirrévérence… Ou - de satisfaction, de contentement… - Le soulagement est un état de détente, dapaisement, daccalmie… - Lespoir est un état de détente, dapaisement, daccalmie … - Lamour est un état dattachement, daffection, dinclination… - La compassion est un état de sensibilité, de sympathie, de charité…

113 Définition complète de chacune des 18 émotions retenues ici: Pour accéder à ces définitions Aller au fichier Définitions des émotions

114 Quelques commentaires sur les émotions

115 Un certain nombre démotions nous concernent de lintérieur intra personnelles Ex :(joie, bonheur, soulagement, espoir, peur, tristesse, dégoût, etc.) Dautres concernent nos rapports avec les autres (interpersonnelles) (amour, mépris, jalousie, honte, surprise, envie, etc.)

116 Certaines sont négatives Ex :(peur, colère, honte, tristesse, dégoût, mépris, jalousie, etc.) Dautres sont positives (Amour, joie, bonheur, soulagement, espoir, etc.) Dautres sont neutres (surprise, envie, fierté, etc.)

117 Sur le plan de la conscience de soi et de la gestion de soi les émotions constituent la vie intérieure, intra-personnelle: les identifier assure une maîtrise de ce qui se passe en nous Sur le plan du rapport avec autrui les émotions constituent la vie relationnelle, interpersonnelle

118 Côté intra-personnel Les émotions sont des indicateurs de notre vie intérieure; elles nous renseignent sur ce que nous vivons, nous ressentons (si nous en sommes conscients)

119 Chaque émotion provoque en nous un état dâme qui influe sur notre pensée et nos actions. Le dépistage : (savoir à quelle émotion est rattaché chacun de nos états dâme) met de lordre dans nos vies.

120 Les émotions peuvent être déterminantes pour notre perception de nous-mêmes : - estime de soi, - confiance en soi, - volonté, - élan, - optimisme, - etc.

121 Côté interpersonnel Les émotions renseignent les autres sur nos états dâme et nous renseignent sur les états dâme des autres. (si nous en sommes conscients)

122 Elles déterminent donc la qualité de nos relations avec les autres… (Et cela a beaucoup de conséquences sur notre vie émotionnelle.)

123 Les émotions ont donc une importance capitale sur notre façon de gérer notre vie intérieure et notre vie relationnelle.

124 Remarque : Le développement de lintelligence émotionnelle suppose à la base que le sujet soit capable - de reconnaître les émotions, - de comprendre leur signification dans le but de les identifier et les rattacher - à ses propres états dâme - et à ceux des autres.

125 Ceci aidera à mieux les gérer dune manière raisonnable et intelligente. Et ce travail aidera à développer des habiletés émotionnelles qui sont à la base de lintelligence émotionnelle…

126 De fait Le développement de lintelligence émotionnelle passe par les habiletés et les qualités émotionnelles dont nous trouverons un bon nombre, dans notre test du quotient émotionnel.

127 Dans le cadre de notre test, nous nous arrêterons également sur certaines stratégies pour contribuer au développement de lI.É. chez nous-mêmes et chez nos élèves. (en sachant que le QÉ est ouvert et quil y a moyen de laméliorer durant toute notre vie).

128

129 Ce document est une réalisation de Joseph Chbat, Ph.D. (Professeur de philosophie et chercheur Collège André-Grasset, Montréal, (Québec), Canada.

130 5- Prendre contact avec notre test du QÉ (Prendre un sérieux contact avec un outil permettant de dégager notre autoportrait émotionnel tout en identifiant des habiletés et des attitudes pouvant aider à transformer notre vie… en sachant que le QÉ est ouvert et quil y a moyen de laméliorer toute la vie durant). À noter que toute la matière vue dans le cadre de cette formation et tous les documents auxquels nous référons sont disponibles sur notre site web à ladresse suivante: Adresse: Rubrique: Documentation / Formation-Collégiale-IÉ


Télécharger ppt "Intelligence émotionnelle et Attitudes positives à acquérir."

Présentations similaires


Annonces Google