La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

+ Stage national « Lévaluation au baccalauréat » Atelier : Épreuve composée Janvier 2013Stage national.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "+ Stage national « Lévaluation au baccalauréat » Atelier : Épreuve composée Janvier 2013Stage national."— Transcription de la présentation:

1 + Stage national « Lévaluation au baccalauréat » Atelier : Épreuve composée Janvier 2013Stage national

2 + Épreuve composée Note de service définissant les épreuves du baccalauréat de Sciences économiques et sociales publiée au Bulletin officiel spécial n°7 du 06 octobre Stage national janvier 2012 – Sujets zéro. Courrier du doyen de linspection générale – Novembre Formations et animations réalisées dans chaque académie. Janvier 2013Stage national

3 + Epreuve composée Objectifs de latelier : Rappeler les principes et objectifs dévaluation de lépreuve composée. Mutualiser les questionnements, les outils construits au niveau académique, de façon à aider à : comprendre les objectifs et les modalités de chaque partie de lépreuve composée ; identifier les critères dévaluation ; échanger sur les modalités de formation des élèves (outils, étapes de la formation, éléments pour une auto-évaluation). Janvier 2013Stage national

4 + Epreuve composée Structure de lépreuve : Partie 1 : Mobilisation de connaissances (6 points) Partie 2 : Étude dun document (4 points) Partie 3 : Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire (10 points) Les trois parties de lépreuve sont dissociées. Janvier 2013Stage national

5 + Partie 1 : Mobilisation des connaissances Objectif : « il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles dans la cadre de lenseignement obligatoire. » Structure : « Cette première partie de lépreuve, sans document, est composée de deux questions, notées chacune sur trois points, portant sur des champs différents du programme (science économique ; sociologie ; regards croisés) ». Recommandations aux concepteurs : « Les questions sont choisies de façon à induire des réponses précises et claires mobilisant les notions et les mécanismes de base du programme » … … « ce sont les indications complémentaires qui permettent de délimiter le champ des possibles » (Courrier inspection générale). Janvier 2013Stage national

6 + Partie 1 : Mobilisation des connaissances Quelle consigne donnée aux candidats sur la longueur des réponses ? Aucune consigne quant à la longueur des réponses attendues. Elle peut être variable selon les questions. Le barème (3 points par question) informe sur limportance du traitement de la réponse et une indication pour que le candidat organise son temps sur lensemble de lépreuve. Comment les questions seront-elles formulées ? Lobjectif est de vérifier la maîtrise de connaissances qui va au-delà dune « simple » restitution de connaissances (type récitation). Pas de formulation du type « donnez la définition… », etc.. Comme le suggèrent les sujets zéro, il sagira par exemple dune mise en relation de deux notions (explication, opposition), de la démonstration ou de lillustration dun mécanisme ou dun processus. « Montrez que… » ; « En quoi … se distingue… » ; « Présentez comment… » ; « Illustrez… ». Janvier 2013Stage national

7 + Partie 1 : Mobilisation des connaissances Quentend-on par « notions et mécanismes de base du programme » ? Il sagit principalement des notions des titres des thèmes et des deux premières colonnes du programme. Les notions des indications complémentaires peuvent-elles faire lobjet de questions ? Comme pour la dissertation et le raisonnement argumenté, les indications complémentaires délimitent le champ des possibles. En conséquence, une notion présente dans les indications complémentaires peut être reprise dans une question de mobilisation. Les acquis de première peuvent-ils faire lobjet de questions ? Les questions ne peuvent pas porter uniquement sur des acquis de première car elles doivent être conformes à la logique des indications complémentaires du programme de terminale, mais ces notions peuvent figurer dans les libellés et les candidats peuvent être amenés à les mobiliser dans leurs réponses. Janvier 2013Stage national

8 + Partie 1 : Mobilisation des connaissances Doit-on attendre une réponse structurée ? Aucune attente formelle qui viendrait alourdir le travail des élèves. Néanmoins, on peut attendre que la réponse soit cohérente, logique et donc organisée. La structure de la réponse sera logiquement induite par la formulation de la question. Plus quune organisation formelle de la réponse, cest la cohérence et la pertinence de la réponse qui seront évaluées. Faut-il que le candidat définisse les notions ? On peut effectivement recommander aux élèves au cours de leur formation, de définir les notions clés au cours de leur réponse. On attend toutefois du candidat quil démontre sa maîtrise des notions mobilisées dans la question. Ce qui ne peut pas se limiter à une simple définition ou à une juxtaposition de définitions des mots clés. Doù lattention que le candidat doit porter à la consigne incluse dans la question. Janvier 2013Stage national

9 + Partie 1 : Exemples et contre-exemples Distinguez PIB et IDH. Le candidat ne doit pas se contenter de réciter les deux définitions. Cette question permet dévaluer sa maîtrise de deux notions du programme de terminale ainsi que sa capacité à les distinguer. Définissez le PIB. Cette question ne permet pas dévaluer la compréhension du candidat. Expliquez linstabilité de la croissance. Cette question est trop large. Elle mobilise trop de connaissances et mécanismes. Distinguez production marchande et production non marchande. Cette question porte uniquement sur les acquis de première. Expliquez la répartition des gains de productivité. Cette question est hors des notions du programme et des indications complémentaires. Janvier 2013Stage national

10 + Partie 1 : Quels critères dévaluation ? Académies de Nantes et Poitiers Janvier 2013Stage national

11 + Partie 1 : Quels critères dévaluation ? Académie de Bordeaux Janvier 2013Stage national

12 + Partie 1 : Éléments pour la formation des élèves Ne pas confondre restitution et mobilisation des connaissances. Compréhension des consignes (distinguez, quelles relations ?, comparez, expliquez, justifiez,…). Définir les notions clés dans lexposé de la réponse. Organisation de la réponse. Rigueur de lexpression écrite. Attention aux développements hors-sujet. Janvier 2013Stage national

13 + Partie 2 : Étude dun document Objectif : « Il est demandé au candidat de répondre à la question en adoptant une démarche méthodologique rigoureuse de présentation du document, de collecte et de traitement de linformation ». Structure : « Cette deuxième partie de lépreuve composée comporte une question et un document de nature strictement factuelle. Il sagit principalement dun document statistique (graphique ou tableau) de 120 données chiffrées maximum ; il peut aussi sagir dun document texte, de signes au maximum, à condition quil soit lui aussi strictement factuel (extrait dentretien, monographie, récit de vie, compte rendu denquête, etc.). » Recommandations aux concepteurs : « La question de la deuxième partie doit amener le candidat à commenter et analyser le document de façon méthodique afin de le présenter, de mettre en évidence les informations quil apporte et ses éventuelles limites ». Janvier 2013Stage national

14 + Partie 2 : Étude dun document Courrier de linspection générale : « Létude de documents évalue la capacité à traiter linformation ; pour répondre à la question posée, les élèves devront présenter le document, puis mettre en évidence les principales informations quil apporte, et non les expliquer. Comme lobjectif est dévaluer uniquement le traitement de linformation, les questions posées colleront au document et mobiliseront le moins possible de savoirs autres que les notions présentes dans le document ». Janvier 2013Stage national

15 + Partie 2 : Étude dun document Quelles sont les attentes relatives à la partie « présentation du document » ? Il sagit dattentes strictement formelles. Lélève doit ici identifier lobjet du document : nature du document, variables étudiées, champ (éventuellement), unités, cadrage spatio-temporel, source… La définition des indicateurs cités dans le document est-elle nécessaire ? Aucune définition des indicateurs nest exigée, aucune explication nest attendue. Lutilisation des données statistiques est ici évaluée et non le mode de calcul dun indicateur. Stage nationalJanvier 2013

16 + Partie 2 : Étude dun document Le candidat peut-il répondre sous la forme dun schéma, dun graphique? Le schéma ou graphique ne se substitue pas à une réponse rédigée ; en revanche la réponse rédigée peut être élaborée sur la base dun schéma ou dun graphique. Les réponses évaluent-elles des connaissances, c'est-à-dire la définition des notions présentes dans le document, des explications ? Dans cette partie, seuls les savoir-faire sont évalués. Il nest pas attendu autre chose que collecter et traiter une(des) information(s) apportée(s) par le document. Quattend-t-on comme réponse lorsque le document est un texte ? Les savoir-faire évalués sont : identifier les informations permettant de répondre à la question, les hiérarchiser en mettant en évidence ce en quoi cela répond à la question. Il nest pas demandé un travail danalyse. Stage nationalJanvier 2013

17 + Partie 2 : Étude dun document Est-il attendu que les termes de la question soient définis ? Les notions du document ? Les deux ? On nattend en aucun cas des définitions car lobjectif dEC2 est dévaluer des savoir- faire ; lévaluation des compétences en termes de savoirs se fait sur les autres parties de lépreuve composée. La réponse doit-elle être structurée ? On attend tout dabord la présentation du document, puis son exploitation en hiérarchisant les éléments tirés du document. Il sagit alors « daller du général au particulier ». Existe-t-il une longueur attendue? Aucune longueur nest attendue a priori (comme pour toute autre partie de lEC); la longueur tient compte du barème et de la durée de lépreuve. Stage nationalJanvier 2013

18 + Stage nationalJanvier 2013

19 + Partie 2 : Exemple et contre-exemples Après avoir présenté le document, vous montrerez quil confirme lidée selon laquelle la croissance est endogène. Cette question ne se limite pas à des savoir-faire, à un traitement de linformation. Non conforme. Après avoir présenté le document, vous mettrez en évidence les principales contributions à la croissance. Conforme Après avoir présenté le document, vous expliquerez pourquoi la contribution de la PGF dans le taux de croissance du PIB est différente en Espagne et aux Etats-Unis. Non conforme Stage nationalJanvier 2013

20 + Stage nationalJanvier 2013

21 + Partie 2 : Étude dun document Des exemples non conformes : Quappelle-ton croissance du PIB? (EC1) Expliquez lévolution du PIB (EC3) Montrez que le PIB ne reflète pas lévolution du niveau de vie des populations (EC3) Analysez linstabilité de la croissance (Dissertation) Stage nationalJanvier 2013

22 + Partie 2 : Quels critères dévaluation ? Stage nationalJanvier 2013

23 + Partie 2 : Quels critères dévaluation ? Janvier 2013Stage national

24 + Partie 2 : Quels critères dévaluation ? Deux étapes La présentation : ± 1 point ? Attentes : type de document, source, titre, thème, champ, unité(s) Létude : ± 3 points Lecture correcte des données : ± 1 point Capacité de faire une lecture plus fine qui permet de répondre à la question (variation, évolution, périodiser, organiser, hiérarchiser) : ± 2 points Toute réponse qui nest pas illustrée par le document ne sera pas acceptée. Stage national Évaluer une compétence : présenter un document, collecter et traiter de l'information Janvier 2013

25 + Partie 3 : Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire Objectifs : « Il est demandé au candidat de traiter le sujet : en développant un raisonnement ; en exploitant les documents du dossier ; en faisant appel à des connaissances personnelles ; en composant une introduction, un développement, une conclusion. Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de lexpression et du soin apporté à la présentation. » Janvier 2013Stage national

26 + Partie 3 : Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire Structure de lépreuve : Le libellé du sujet invite le candidat à développer un raisonnement, à rassembler et mettre en ordre des informations pertinentes issues du dossier documentaire et de ses connaissances. Le dossier documentaire ne doit ni borner son horizon, ni lui servir de prétexte à une paraphrase ou à un commentaire systématique et détaillé. Deux ou trois documents factuels ou non. Le sujet mobilise des notions figurant dans les titres des thèmes et des deux premières colonnes du programme, celle des acquis de première et le vocabulaire du langage courant. Le sujet porte sur un point figurant explicitement dans les indications complémentaires du programme. Le libellé du sujet ne suggère ni plan-type ni réponse sous forme de débat ou dopposition. Janvier 2013Stage national

27 + Partie 3 : Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire Le sujet peut-il porter sur plusieurs questions du programme? Nécessairement associés aux indications complémentaires, les sujets ne peuvent pas être transversaux. Les sujets ne portent que sur une seule question, mais des notions figurant dans dautres questions du programme peuvent être mobilisées par les candidats. Stage nationalJanvier 2013

28 + Partie 3 : Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire Sagit-il dune « mini-dissertation »? Non. Il sagit de structurer une réponse sous la forme de paragraphes argumentés. Un plan en deux parties équilibrées nest pas exigé. On ne transpose pas la méthodologie de la dissertation à la partie 3 de lépreuve composée. la réponse doit être structurée, mais cette structure nest pas fixée dans le cadre modélisateur de la dissertation. Le sujet nappelle pas à la discussion, mais nexclut pas nécessairement toute nuance. Stage nationalJanvier 2013

29 + Partie 3 : Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire Une problématique est-elle exigée? Il ne sagit pas dune dissertation, aucune problématique nest attendue ; on est davantage dans lexplication dun mécanisme, dun phénomène. Quel est le type de formulation de la question? Il sagit dune formulation du type: « À laide des documents et de vos connaissances, vous montrerez que… ». Il sagit dindiquer au candidat ce quil doit montrer, afin quil construise un raisonnement approprié. Stage nationalJanvier 2013

30 + Partie 3 : Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire Lintroduction et la conclusion prennent-elles la forme dune introduction et dune conclusion de dissertation? Introduction et conclusion figurent dans les attendus de lépreuve. Mais ces deux parties ne sont évidemment pas identiques à celles dune dissertation. Quelle est la longueur attendue? Aucune norme en la matière nest à concevoir, comme pour toute autre partie de lépreuve composée. Toutefois, la longueur est obligatoirement fonction du barème (10/20 points) et donc de la durée indicative à consacrer à cette partie (la moitié du temps, cest-à-dire 2h). Stage nationalJanvier 2013

31 + Stage nationalJanvier 2013

32 + Stage nationalJanvier 2013

33 + Stage national IMPOSSIBLE : …montrez quun groupe de référence nest pas toujours un groupe dappartenance (programme de première) …distinguez mobilité observée et mobilité relative (EC1) …mettez en évidence les liens entre capital culturel et mobilité sociale (plutôt dissertation en raison de de la réponse attendue) À laide du dossier documentaire et de vos connaissances, … POSSIBLE: …montrez que la mobilité sociale ne fait pas disparaître toute reproduction sociale. …montrez que la mobilité sociale est relative. …montrez lintérêt et les limites des tables de mobilité. Janvier 2013

34 + Partie 3 : Quels critères dévaluation ? Attentes sur la forme Introduction : ± 1 point Une phrase ou un paragraphe pour : montrer lintérêt, présentation du sujet, contextualisation, fil conducteur, démarche Termes à expliciter (éviter la récitation) ; ils peuvent lêtre dans le développement Remarque: aucune problématique demandée ou valorisée Conclusion : ± 1 point Un bilan : réponse à la question Remarque : aucune ouverture exigée ou valorisée Développement : ± 1 point Cohérence et enchaînement des paragraphes Développement structuré Remarque : aucune attente quant au nombre et au poids relatif de chaque paragraphe Stage nationalJanvier 2013

35 + Partie 3 : Quels critères dévaluation ? Attentes sur le fond Connaissances personnelles : ± 5 points Apports de connaissances en fonction des colonnes du programme Chaque paragraphe : affirmer / expliquer /illustrer (il ne peut pas être uniquement factuel) Remarque: ce nest pas une « simple » mobilisation de connaissance [EC1] Utilisation des documents : ± 2 points Compréhension / lecture (calculs, capacité à hiérarchiser linformation) Réutilisation en lien avec la question (vérifier la compréhension du sujet) Tous les documents ne sont pas obligatoirement à utiliser. Mais danger de ne pas tous les utiliser. Remarque : ce nest pas une « simple » étude de document(s) [EC2] Stage nationalJanvier 2013

36 + Partie 3 : Quels critères dévaluation ? Lévaluation porte sur la capacité des élèves à tenir un raisonnement économique ou sociologique en mobilisant des connaissances et le dossier documentaire. La note maximale : Présentation et maîtrise de mécanismes pertinents Construction et conduite dun raisonnement : enchaînements logiques (fil conducteur, connecteurs logiques), efforts de démonstration. Exposition dun contenu rigoureux : maîtrise du vocabulaire spécifique et des mécanismes. Exploitation du dossier adapté au regard du raisonnement conduit. Stage nationalJanvier 2013

37 + Partie 3 : Quels critères dévaluation ? Stage nationalJanvier 2013

38 + Partie 3 : Quels critères dévaluation ? Stage national Académie de Bordeaux Académies de Nantes et Poitiers. Janvier 2013

39 + Partie 3 : Éléments pour la formation des élèves au raisonnement Stage national Éléments pour la formation des élèves : Introduire le sujet en définissant les termes. Réponse organisée sous la forme de paragraphe (importance des connecteurs logiques). Cohérence du raisonnement (et éventuellement de la progressivité du raisonnement). Mobilisation de connaissances adaptées au sujet. Exploitation du dossier documentaire (illustration de largument par des données statistiques, faire des références aux documents). Travailler à la construction de séquences argumentatives : une idée (qui répond au sujet), un ou plusieurs arguments (preuve, mobilisation de connaissances) ; une idée (qui répond au sujet), une ou plusieurs illustrations (faits, exploitation des documents). Janvier 2013

40 + Éléments pour la formation des élèves à lépreuve composée Stage national Étude de document - ÉC2: Établir les liens entre un document et le(s) savoir-faire du programme. À toute occasion en cours, lorsquun document nouveau est utilisé : prendre lhabitude de le faire présenter. Un document nouveau : faire identifier aux élèves les différentes informations qui sy trouvent. Montrer quun même document peut éventuellement donner lieu à des questions plus ou moins différentes dans le cadre de lEC2. Janvier 2013

41 + Eléments pour la formation des élèves à lépreuve composée Raisonnement sappuyant sur un dossier documentaire - ÉC3 Pratiquer le raisonnement par arborescence et transposer ce raisonnement en paragraphes argumentatifs. Variante en construisant une carte heuristique. Présenter un corpus documentaire aux élèves sans donner de sujet : les faire travailler sur le(s) sujet(s) possible(s). Montrer la diversité des réponses à travers différents corrigés (notamment quant à la structure), différentes productions délèves. Stage nationalJanvier 2013


Télécharger ppt "+ Stage national « Lévaluation au baccalauréat » Atelier : Épreuve composée Janvier 2013Stage national."

Présentations similaires


Annonces Google