La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CHAPITRE 8 LA POLITIQUE ECONOMIQUE DES 30 GLORIEUSES ET DU DEBUT DES ANNEES 70 : LAGE DOR DU KEYNESIANISME Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes -

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CHAPITRE 8 LA POLITIQUE ECONOMIQUE DES 30 GLORIEUSES ET DU DEBUT DES ANNEES 70 : LAGE DOR DU KEYNESIANISME Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes -"— Transcription de la présentation:

1 CHAPITRE 8 LA POLITIQUE ECONOMIQUE DES 30 GLORIEUSES ET DU DEBUT DES ANNEES 70 : LAGE DOR DU KEYNESIANISME Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 1

2 1.Le cadre de réflexion 1.1Keynes et la nécessité de la relance 1.2Musgrave et la fonction de stabilisation 1.3Keynésianisme hydraulique et principes de politique 2.Les outils de la politique conjoncturelle 2.1La politique budgétaire 2.2La politique monétaire 2.3La politique de change 1.Les politiques conjoncturelles nationales 3.1Réguler le cycle 3.2Les particularités nationales 3.3Au delà des politiques, cercles vertueux et cercles vicieux 3.4La difficulté de la réponse à la crise de 1973 Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 2

3 1.Le cadre de réflexion 1.1Keynes et la nécessité de la relance 1.2Musgrave et la fonction de stabilisation 1.3Keynésianisme hydraulique et principes de politique Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 3

4 1.Le cadre de réflexion 1.1 Keynes et la nécessité de la relance Rappel théorie de Keynes : Chômage lié à une insuffisance de la demande Impossibilité dun retour spontané à léquilibre Nécessité dune intervention publique : deficit spending Soutien à une politique de relance par les travaux publics dans les années 30, à la fois pour son impact sur lemploi et sur la confiance des investisseurs Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 4

5 5 Intégration de cette logique dans le cadre du modèle IS – LM et plus largement des modèles de la synthèse En cas déquilibre de sous – emploi, amélioration de la situation passe par un déplacement vers la droite de la courbe IS et/ou de la courbe LM Déplacement suppose une action de lEtat : politique monétaire expansionniste (LM) ou augmentation des dépenses publiques (IS) Choix et efficacité des outils sont différents selon le modèle de référence

6 référence à l'output gap pour déterminer la nécessité et l'ampleur d'une politique conjoncturelle

7 1.Le cadre de réflexion 1.1Keynes et la nécessité de la relance 1.2Musgrave et la fonction de stabilisation 1.3Keynésianisme hydraulique et principes de politique Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 7

8 8 1.Le cadre de réflexion 1.2 Musgrave et la fonction de stabilisation La politique fiscale est nécessaire à la stabilisation de l'économie, étant donné que le plein emploi et la stabilité des prix ne vont pas de soi dans une économie de marché mais doivent être guidés par une politique publique. Sans elle l'économie a tendance à être sujette à de substantielles fluctuations et peut subir des périodes prolongées d'inflation et de chômage. Pour ne rien arranger, chômage et inflation – comme nous l'avons douloureusement appris ces dernières années – peuvent coexister. Pour conduire cette politique publique il est nécessaire de prendre en compte ces contingences ce qui ne exclut pas la possibilité qu'une telle politique, mal menée, peut en elle-même avoir des effets déstabilisants. Le niveau global du chômage et des prix dans l'économie repose sur le niveau de la demande agrégée, relative au potentiel ou à la capacité de production exprimée en prix courants. […] Quelle que soit la période, le niveau des dépenses peut être insuffisant pour assurer le plein emploi de la main d'œuvre et des autres ressources. Pour diverses raisons, notamment le fait que les salaires et les prix ont tendance à être rigides à la baisse, il n'y pas de mécanisme en place qui permette de revenir au plein emploi automatiquement. Des mesures expansives pour augmenter la demande agrégée sont nécessaires. Robert Musgrave – Théorie des finances publiques

9 Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 9 Question de larticulation entre chômage et inflation (« trade off ») G. Pompidou : « Mieux vaut linflation que le chômage » H. Schmidt : « Je préfère 5 % dinflation à 5 % de chômeurs supplémentaires » Question du policy mix : articulation efficace entre politique budgétaire et politique monétaire Théorisation à partir de la Courbe de Phillips

10 1.Le cadre de réflexion 1.1Keynes et la nécessité de la relance 1.2Musgrave et la fonction de stabilisation 1.3Keynésianisme hydraulique et principes de politique Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 10

11 Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 11 Affirmation du principe du « keynésianisme hydraulique » : possibilité de doser efficacement les interventions publiques afin d atteindre lobjectif défini en termes dactivité "Economics has come of age in the 1960s.... The paralyzing grip of economic myth and false fears on policy has been loosened, perhaps even broken. We at last accept in fact what was accepted in law 20 years ago in the Employment Act of 1946, namely, that the federal government has an overarching responsibility for the nation's economic stability and growth. And we have at last unleashed fiscal and monetary policy for the aggressive pursuit of those objectives. These are profound changes. What they have wrought is not the creation of a 'new economics,' but the completion of the Keynesian revolution - 30 years after John Maynard Keynes fired the opening salvo." Walter Heller, New Dimensions of Political Economy, 1966

12 Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes - Diapo 1 12 "Until we restore full prosperity and the budget-balancing revenues it generates, our practical choice is not between deficit and surplus but between two kinds of deficits: between deficits born of waste and weakness and deficits incurred as we build our strength Economic Report of the President - January 1963 Détermination de deux règles de base Règle de Tinbergen : il doit y avoir autant dinstruments différents que dobjectifs de politique économique (question des conflits entre objectifs et instruments Règle de Mundell : pour atteindre un objectif de politique, nécessité dutiliser linstrument le plus efficace relativement aux autres (cf. conclusions du modèle IS – LM – BP selon le système de change)


Télécharger ppt "CHAPITRE 8 LA POLITIQUE ECONOMIQUE DES 30 GLORIEUSES ET DU DEBUT DES ANNEES 70 : LAGE DOR DU KEYNESIANISME Ch.8 - Politiques économiques keynesiennes -"

Présentations similaires


Annonces Google