La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THEME: GESTION DU FONDS DAIDE A LA CULTURE : FINANCEMENT DES PROJETS CULTURELS Présenté par: Blaise Y. TCHETCHAO Directeur du Fonds dAide à la Culture.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THEME: GESTION DU FONDS DAIDE A LA CULTURE : FINANCEMENT DES PROJETS CULTURELS Présenté par: Blaise Y. TCHETCHAO Directeur du Fonds dAide à la Culture."— Transcription de la présentation:

1 THEME: GESTION DU FONDS DAIDE A LA CULTURE : FINANCEMENT DES PROJETS CULTURELS Présenté par: Blaise Y. TCHETCHAO Directeur du Fonds dAide à la Culture

2 Plan de présentation 1.Bref historique sur la création du Fonds dAide à la Culture 2.Mission et domaines dintervention du FAC 3.Instances dirigeantes du FAC 4.Modes de financement 5.Critères de sélection et dappréciation des projets 6.Quelques Statistiques

3 1.Bref historique sur la création du Fonds dAide à la Culture Les Etats Généraux de la culture, tenus du 02 au 04 mai 1990, ont réaffirmé dans ses conclusions la dimension plurielle des expressions culturelles au Bénin comme un atout important permettant damorcer un développement durable. La convergence des expressions culturelles est alors perçue comme un facteur dunité nationale. Cest dans ce contexte que la loi N° du 25 février 1991 portant Charte Culturelle en République du Bénin a été promulguée.

4 Le Fonds, dénommé initialement Fonds dAide à la Culture et aux Loisirs, a été créé par décret N° du 24 août 1992, à la suite de la promulgation de la Charte Culturelle du Bénin. Cest une structure à autonomie financière, placée sous la tutelle du Ministère en charge de la Culture De 1992 à 2007, compte tenu du montant non substantiel du budget alloué par lEtat (entre 30 et 235 Millions de francs), le Fonds a appuyé de petites initiatives de créations artistiques, essentiellement musicales.

5 Cest en 2008 que la dotation annuelle de lEtat a été portée à un milliard de francs CFA.

6 2. Mission et Domaines dintervention du FAC 2.1 Mission contribuer à la promotion de lindustrie artistique et culturelle, en vue du développement socio- économique, à travers la valorisation des potentialités et laccompagnement des professionnels des secteurs concernés.

7 2.2 Domaines dintervention du Fonds dAide à la Culture Les actions du Fonds dAide à la Culture sont orientées vers les domaines ci-après : la protection et la promotion du patrimoine culturel ; le financement des programmes de création et de développement dactivités artistiques et culturelles; la recherche des sources de financement liées à la promotion des arts et de la culture ;

8 la participation aux initiatives des institutions publiques visant la promotion et la diffusion par tous moyens techniques, des œuvres artistiques et culturelles sur le territoire béninois et à létranger ; la contribution à la formation et au renforcement des capacités des acteurs ; lassistance aux artistes en cas de maladie et aux ayants droits en cas de décès dartistes.

9 3. Instances dirigeantes du FAC Le Fonds dAide à la Culture est dirigé par les instances suivantes: - Le Conseil dAdministration - Le Comité des Experts - Le Comité de Direction - La Direction

10 4. Modes de financement Le Fonds dAide à la Culture accorde des subventions aux acteurs culturels suivant quatre modes de financement.

11 Les projets denvergure nationale et internationale : les gros projets Ce sont des projets denvergure nationale et internationale qui ont un impact direct sur le développement et le rayonnement de la culture. Ces projets sont financés à la suite dun appel à projets généralement lancé au cours du mois daoût de lannée antérieure à celle de lexercice budgétaire. Les cibles visées sont les associations dartistes, les fédérations et les promoteurs culturels.

12 Les microprojets ou les initiatives individuelles Ce sont des projets de réalisation et de duplication dalbums, dédition dœuvres littéraires, dexpositions dœuvres dart plastique, de réalisation de documentaires et dorganisation de festivals. Statutairement, deux sessions du Conseil dAdministration sont prévues pour létude de ces projets au cours dun exercice budgétaire. Ces sessions se tiennent généralement en avril et en juillet.

13 Les autres activités culturelles Le Fonds accorde des subventions aux autres activités culturelles. Cette rubrique budgétaire permet de financer essentiellement, les manifestations de grande portée culturelle et cultuelle (Nonvitcha, la fête de la Gaani, le festival Zangbéto, le festival egoun-egoun, le festival danxomè, le festival Shabè, le festival Ditammari le festival Houindo miton).

14 5. Financement et critères dappréciation et de sélection des dossiers 5.1 Le financement accordé dans le cadre des gros projets Ces dossiers sont étudiés conformément aux Termes de Références, à lorientation stratégique de chaque exercice. Il sagit de: Les formations et le renforcement des capacités des acteurs du domaine musical Léquipement des studios et structures de production et de promotion des artistes musiciens La promotion nationale et internationale des arts et la culture

15 La célébration des journées artistiques et culturelles 5.2 Les microprojets Ici, les projets sont individuels et le montant maximum alloué est de 2 millions par projet. Il sagit entre autre: des réalisations et duplication dalbum audio et vidéo, des initiatives individuelles dans la danse, le patrimoine Culturel, le théâtre, la littérature, les arts plastiques, le Cinéma… la participation à un festival etc,

16 5.3 Les critères dappréciation et de sélection des dossiers - Pour les gros projets, la pertinence du projet la présentation du projet la faisabilité du projet lexpérience du porteur du projet dans le domaine limpact du projet sur le développement du secteur le profil et lexpérience du formateur la thématique et les modules de formation

17 - Pour les microprojets Les critères de sélections des projets varient dune discipline à une autre. A titre illustratif, on a par exemple: Musique la pertinence; la continence de la tonalité; la structuration des morceaux; loriginalité patrimoniale; la structuration du morceau; le mode denregistrement: live ou autre.

18 Danses et Ballets: La pertinence du projet Laspect patrimonial Laspect chorégraphique Leffet multiplicateur Lorigine et la capacité technique des animateurs des différents ateliers de formation dans le domaine de la danse et de la chorégraphie

19 6. Quelques Statistiques

20 Il ressort de ces graphiques que le nombre de dossiers reçus a connu une augmentation tandis que le montant total sollicité par les potentiels bénéficiaires a connu une variation à la hausse de près de 75% de 2010 à 2012.Cet état de choses illustre parfaitement le besoin de financement énorme du secteur. Il faut souligner que la demande du secteur musical dépasse les 70% de la demande globale. Cest ici le lieu de se poser les questions utiles:

21 -Est-ce pour des raisons de subsistance que les gens sadonnent à lart? -Le financement reçu du Fonds dAide à la Culture sert–il réellement à rendre lartiste autonome? -Pourquoi les artistes sont-ils obligés de sautoproduire? -Le Fonds doit-il toujours être à fonds perdu? -Doit-on revoir les critères doctroi de la subvention du FAC aux acteurs culturels?

22 - Après la divulgation du Statut de lArtiste, doit-on mettre en place un mécanisme qui tient compte des trois catégories dartiste? Les réponses appropriées à toutes ces interrogations permettront damorcer aisément les réformes pour le bien être des acteurs culturels. Ainsi prend fin mon exposé liminaire, vos préoccupations me permettront délucider les points dombre ou les détails que je nai pas abordé dans ma présentation. Je vous remercie pour votre attention


Télécharger ppt "THEME: GESTION DU FONDS DAIDE A LA CULTURE : FINANCEMENT DES PROJETS CULTURELS Présenté par: Blaise Y. TCHETCHAO Directeur du Fonds dAide à la Culture."

Présentations similaires


Annonces Google