La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I – LE CONTEXTE Léconomie du Burkina faso est caractérisée par : - la prépondérance du secteur primaire (88 % de la population et 40 % dans la formation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I – LE CONTEXTE Léconomie du Burkina faso est caractérisée par : - la prépondérance du secteur primaire (88 % de la population et 40 % dans la formation."— Transcription de la présentation:

1

2 I – LE CONTEXTE Léconomie du Burkina faso est caractérisée par : - la prépondérance du secteur primaire (88 % de la population et 40 % dans la formation du PIB) - Limportant déficit dinfrastructures économiques et de technologie - La pauvreté de la population

3 1.1 – COMPREHENSION DES NTIC NTIC : Ensemble doutils utilisés pour traiter, modifier et échanger de linformation -Principaux acteurs dans le domaine des TIC au Burkina Faso : -Opérateurs des télécommunications (ONATEL, CELTEL, TELECEL ) de laudio- visuel et de linformatique. - Types de NTIC au Burkina Faso : * les outils multimédias ( centres multi- médias – cybercafés)

4 * Linformatique (Internet) * Les télécommunications : basées sur téléphone fixe au départ, actuellement adaptation de la technologie pour débit interna- tional à la demande nationale : ADSL et VSAT, liaisons à haut débit

5 II – LE PROGRAMME LINKAGE, UN EXEMPLE DE FINANCES RURALES En 2003 : - 7 agences groupements et clients individuels -540 millions de F CFA collectés de crédit - taux moyen de recouvrement 96 %

6 2.1 - Les acteurs du LINKAGE et leurs rôles respectifs : - Un dispositif de pilotage basé au siège (coordination). Son rôle : Evaluer, contrôler et synthétiser les performances des animatrices – évaluer la rentabilité du Linkage. - Le dispositif dencadrement * Lanimatrice : identifier, entrer en affaire et accompagner le client à travers ses activités

7 * L agence bancaire assure :. le service de la caisse. la comptabilité. loctroi des crédits étudiés par les animatrices et mis en place à partir des ressources de la BACB. Les données sont intégrées à celles de la BACB; -Le client : Groupes dauto promotion hommes et femmes. Cependant 95 % des crédits sont sous-distribués aux membres.

8 Les difficultés du partenariat entre acteurs -Des difficultés de communication : Système informatique BACB « DELTA » conçu pour une banque moderne.. Evaluation des performances : Infor- mations du Linkage obtenues par extractions et opérations extra comptables doù sources derreurs et dénormes pertes de temps.

9 . Evaluation rentabilité : sources de discussions et de contestations : Données utilisées saisies,arrêtées en extra comptable avec utilisation dune clé de répartition pour arrêter les charges communes.. Lintégration des activités du Linkage à celles de la banque ne permet pas de tenir compte des règles de la micro finance

10 -Difficultés en matière de collecte et de traitement des informations Linformation, matière 1ère, est diffi- cile à maîtriser si lon ne dispose pas des outils et du recul nécessaires. Les ressources matérielles (outils informatiques) sont sous la respon- sabilité de lagence dont les priorités ne sont pas celles du Linkage.

11 -Difficultés intrinsèques à la clientèle Lanalphabétisme de la clientèle ne lui permet pas de comprendre certaines écritures générées par linformatique, en raison des écarts de traitement dans le temps. Il se croit toujours abusé lorsquil y a des intérêts intercalaires à payer.

12 III – LES POTENTIALITES OFFERTES PAR LES NTIC 3.1 Les possibilités dutilisations actuelles offertes :. Possibilités de partage du pouvoir et du savoir. Les possibilités de connaître les cir- cuits de décisions, de se faire connaître en divulguant ce quon fait et dexprimer ses besoins

13 . Opportunités dacquérir des expé- riences pratiques dans le monde rural. Les NTIC peuvent être des relais efficaces entre le terrain et le niveau global pour élargir les possibilités dactions et les opportunités.

14 3.2 – Les autres innovations possibles avec les NTIC. Les NTIC peuvent permettre déta- blir des programmes importants de formation des acteurs. Ils auront également une incidence positive en termes de collecte, dorganisation, de stockage dune part et dexploitation et de circu- lation des informations dautre part.

15 3.3 - Contraintes spécifiques pour un déploiement optimum en milieu rural -Les contraintes dordre général : linsécurité et la faiblesse des infras- tructures économiques et technolo- giques - Les contraintes spécifiques : Evaluation des besoins de manière précise, par type dusagers

16 IV - PERSPECTIVES ET RECOMMANDATIONS 4.1 – Perspectives : -Formation continue des acteurs en matière de collecte, de traitement et de diffusion de linformation -Développement : vulgarisation des connaissances techniques sur les AGR. Constitution de bases de données pertinentes pour la micro finance

17 4.2 - Recommandations -Réaliser une étude exploratoire pour identifier les problèmes et les pistes de solutions -Créer un réseau capable de jouer un rôle de lobby -Adapter et vulgariser les nouvelles technologies et autres innovations dans les zones rurales.


Télécharger ppt "I – LE CONTEXTE Léconomie du Burkina faso est caractérisée par : - la prépondérance du secteur primaire (88 % de la population et 40 % dans la formation."

Présentations similaires


Annonces Google