La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE TRAITEMENT DES CARIES OCCLUSALES POUR RESTAURATION AVEC AMALGAMME L.P. 4.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE TRAITEMENT DES CARIES OCCLUSALES POUR RESTAURATION AVEC AMALGAMME L.P. 4."— Transcription de la présentation:

1 LE TRAITEMENT DES CARIES OCCLUSALES POUR RESTAURATION AVEC AMALGAMME L.P. 4

2 Amalgame présente deux avantages significatifs. Ce sont: la longévité et facilité d'application.

3 L'amalgame d'argent est un produit composé d'environs 50 % de poudre d'alliages d'argent, d'étain, de cuivre et de zinc et de 50 % de mercure. Une fois malaxé, il se présente sous la forme d'une pâte, plastique qui durcit dans la cavité nettoyée de la lésion carieuse et devient pratiquement aussi résistant que les tissus dentaires.

4 1.Caries cavitaires primaires, moyennes ou grandes 2.Caries récurrentes adjacentes à vieux obturations à l'amalgame -lors du retrait de vieux obturations contribuer à créer une cavité avec des caractéristiques appropriées pour l'amalgame 3.quand un parfait isolement ne peut être maintenue (Isolation difficile de la dent au moment de la pose), nécessaires pour les restaurations préventives postérieures en résine composites 4.chez les patients ayant une mauvaise hygiène buccale LES INDICATIONS

5 Contre-indications chez les patients présentant un grand nombre de lésions restaurées à lamalgamme, aux quels on a diagnostiqué par des examens cliniques et de laboratoire, des intoxications chroniques à mercure, par la corrosion des surfaces des obturations ; chez les patients présentant un grand nombre de lésions restaurées à lamalgamme, aux quels on a diagnostiqué par des examens cliniques et de laboratoire, des intoxications chroniques à mercure, par la corrosion des surfaces des obturations ; chez les patients qui présentent des prothèses conjointes dautre métaux, chez lesquels il pourrait y avoir le risque de lapparition de lélectro-galvanisme buccal chez les patients qui présentent des prothèses conjointes dautre métaux, chez lesquels il pourrait y avoir le risque de lapparition de lélectro-galvanisme buccal chez les patients qui ont présenté dans les antécédents des réactions adverses à lamalgame. chez les patients qui ont présenté dans les antécédents des réactions adverses à lamalgame.

6 Préparation de la cavité. Considérations générales. 1.Lamalgamme est un matériau non-adhésif, cest pourquoi la préparation de la cavité de classe I aura certaines caractéristiques qui compensent ce défaut. 2.Le contour de la cavité est sinueux, formant une combinaison harmonieuse des lignes droites et courbes 3.Les angles sont arrondis, de sorte quils correspondent aux fraises no. 245 ou 330. La fraise no. 245 a une longueur de la partie active de 3 mm et un diamètre de 0,8 mm. Les parties latérales sont légèrement divergentes vers la partie active, en obtenant ainsi une convergente occlusale des parois vestibulaire et lingual, tout en assurant une rétention adéquate de la cavité. La tête légèrement arrondie de la partie active va déterminer la réalisation dune préparation aux angles internes légèrement arrondis, qui assurera une plus grande résistance de la dent à la fracture provoquée par les forces occlusales. 4.La fraise no.330 est une moindre version en forme de poire de la fraise no.245. Elle est contraindiquée pour les préparations très conservatives. 5.Le contour comprend toutes les zones de lésion, tout en respectant la morphologie occlusale (les cuspides et les crêtes marginales) 6.Les crêtes d émail saines qui séparent les sillons et les fossettes ne doivent pas être incluses dans la préparation, si cela est bien possible.

7 Règles de réalisation du contour. Respecter les éléments de morphologie occlusale Rencontre des parois en angles arrondis (jointure). Inclusion de toutes les zones affectées. Positionner la limite proximale parallèlement à la crête marginale Respecter les éléments de morphologie occlusale Positionner la limite proximale parallèlement à la crête marginale Rencontre des parois en angles arrondis Inclusion de toutes les zones affectées

8 Elements de retention pour cavite classe I Parois verticales opposées, parallèles entre elles. Parois verticales planes, perpendiculaires sur la base de la cavité ou légèrement convergents vers lextérieur Angles bien exprimées

9 Vu des considérations dassurance de la retention et de la résistance, on réalise : - des parois verticales planes, perpendiculaires sur la base de la cavité ou légèrement convergents vers lextérieur, -une base plane ou en marches - des parois verticales opposées, parallèles entre elles. Au cas des obturations adhésives à lamalgammes (type Amalgam-Bond), on a la possibilité de faire une économie tissulaire importante dans cette phase. Pour assurer la résistance de la sous-structure dentaire resistante il est nécessaire que les parois latérales aient une grosseur suffisante (1,5 mm-2 mm) et quelles ne soient pas submergées. La profondeur de la préparation sera 2 mm immédiatement sous la jonction émail-dentine, -1,5 mm pour les prémolaires et - jusquà 3 mm pour les molaires volumineuses. Cette dimension est minimum nécessaire pour prévenir la fracture du matériel. La technique de préparation diffère en fonction de lamplitude de la carie et sa localisation.

10 La technique de préparation diffère en fonction de lamplitude de la carie et sa localisation: Caries occlusales Caries occlusales - Caries à grand orifice douverture, - Caries à ouverture punctiforme, singulaires ou multiples. Caries vestibulaires et orales Caries vestibulaires et orales

11 Préparation de la cavité au cas du traitement des caries à grand orifice douverture

12 Instrumentaire: Instruments rotatifs Instruments rotatifs : -fraises globulaires (boule), cilyndrique et cône inversé (cône-renversé) en acier ou extradures, pour des vitesses faibles (conventionnelles) ; -fraises diamantées ou extradures de mêmes formes, pour la turbine ; - pièces correspondantes (pièce contre-angle, turbine). Instruments de main: -excavateurs à cuillér Black, -ciseaux en émail.

13 Instrumentaire

14 ETAPES DE TRAVAIL ETAPES DE TRAVAIL 1.Lisolement 2.Louverture du processus carieux - on se limite à écarter lémail fragile, à aspect de craie, à partir des marges de la cavité avec des fraises cylindriques diamantées, à grandes vitesses, ou des fraises globulaires (boule) à des vitesses conventionnelles, qui sont introduites dans la cavité pour quelles soit ensuite retirées en sappuyant sur les parois lâtérales de la carie, tout en disloquant les prismes d émail non-soutenues et non-résistantes. Modalités de réaliser laccès : à laide des fraises boules (A), à laide des fraises cilyndriques (B), avec des ciseaux à émail (C)

15 a). b). c). d). Variantes de cavités de classe I : a) cavités restreintes, séparées, situées sur la face occlusale b) cavité unique, composée, occluso-orale c) cavités séparées, sur les faces occlusale et orale d) cavités restreintes situées sur la face orale

16

17

18

19 Le curetage mécanique Pour léviction des tissus cariés elle se fait à l'aide de fraises boules en acier ou de préférence en carbure de tungstène (plus efficaces et faciles à stériliser) montées sur contre-angle à vitesse lente (1000 à 1500 t/mn), sous spray. Le laser : de type Nd-Yag ou Er-Yag permetterait déliminer spécifiquement la dentine infectée en laissant une surface propre, désinfectée (effet bactéricide) et en réalisant une occlusion des tubuli dentinaires.

20 Le curetage par air-abrasion : réservé aux caries superficielles (car ne permettant pas lélimination en profondeur de la dentine ramollie), il a pour principe la projection de particules abrasives (d'Alumine de 27 ou 50 µ) sur le substrat amélo­dentinaire à très grande vitesse par un flux d'air comprimé.

21 Les fraises "smartprep" (SS White) La fraise en polymère "smartprep" auto- limitante, dont l'action se limite à la dentine infectée sans toucher à la dentine saine. dont l'action se limite à la dentine infectée sans toucher à la dentine saine. permet d'éviter le risque d'effraction pulpaire dans le cas de lésions carieuses profondespermet d'éviter le risque d'effraction pulpaire dans le cas de lésions carieuses profondes

22 Lécartement sonique Sonicflex Kavo 2000L

23 Chemo-mecanique: Caridex şi Carislov Le curetage chimio-mécanique : est réalisé actuellement avec le système Carisolv ® qui est constitué de deux gels, -le premier contenant 3 acides aminés (la leucine, la lysine et l'acide glutamique) -le second étant constitué d'hypochlorite. Le principe, est une dissolution du collagène altéré par le processus carieux, qui sera éliminé avec des instruments manuels spécifiques ce qui évite lemploi d'instruments rotatifs, sources de vibrations et de douleurs. Le principe, est une dissolution du collagène altéré par le processus carieux, qui sera éliminé avec des instruments manuels spécifiques ce qui évite lemploi d'instruments rotatifs, sources de vibrations et de douleurs.

24 4. Lextension préventive (=prophylactique) - Cette étape nest plus nécessaire puisque lévolution de la carie détermine la situation des marges dans des zones de nettoyage et dautonettoyage, et dans la premières étape, douverture de la cavité, on a réalisé lécartement des prismes en émail déminéralisés et fragiles.

25 5. La rétention - dans les restaurations classiques à lamalgamme, la retention se fait selon les principes quon vient de décrire ; - les parois verticales et parallèles entre elles sont obtenues à laide dune fraise cylindrique extradure déplacée tout au long des marges de la cavité laxe de la fraise etant maintenu parallèlement à laxe de la dentlaxe de la fraise etant maintenu parallèlement à laxe de la dent - la paroi parapulpaire plane ou en marches se réalise aussi avec une fraise extradure cône inversé en assurant une convergence maximale vers locclusal de 3-5° - les angles bien exprimés entre les parois de la cavité sont obtenues en deplaçant une fraise globulaire ¼ ou ½ tout au long de ces angles ou en deplaçant une fraise globulaire ¼ ou ½ tout au long de ces angles ou en utilisant une fraise cylindrique très mince maintenue dans laxe de la cavité, et quon agit par une légère pression dans la dentine en utilisant une fraise cylindrique très mince maintenue dans laxe de la cavité, et quon agit par une légère pression dans la dentine.

26 6. La Résistance - On lassure par la consolidation des parois verticales et des voûtes cuspidiennes submergées avec un ciment aux qualités de substitut dentinaire - Les parois trop fragiles, amincies par levolution du processus carieux sont raccourcis jusquà la zone à une grosseur suffisante, en utilisant une fraise diamantée cylindrique ou roue, pour être ensuite reconstituées par obturation ou incrustation. la consolidation des voûtes cuspidiennes submergées Min.2 mm

27 7. Finissage des marges - réside dans le nivellement des anfractuosités (A), larrondissement des angles externes (B) - quand la pente cuspidienne est très abrupte il y a le danger quil reste des prismes en émail non-soutenues - Le biseautage supprime ces prismes restés aux marges de lobturation, qui pourraient se disloquer, en déterminant lapparition de la carie secondaire marginale. A. B.

28 - La technique de biseautage consiste à déplacer tout au long de ces marges soit une fraise diamantée cylindrique quon maintient en inclinaison sous langle nécessaire ou une fraise diamantée conique maintenues parallèlement à laxe de la dent. -Lobjectif du biseautage est lassurance dune grosseur suffisante de lamalgame pour que la dent ne se fracture pas sous laction des forces occlusales. - les angles extérieurs sont arrondis pour éviter la fracture de l'amalgame (en utilisant les mêmes fraises)

29 8. Nettoyage de la cavité - représente la manœuvre de, de séchement et inspection finale de la cavité - on écarte les poudres dentinaires restantes, les petits restes démail éventuellement restés dans létape antérieure, les traces de salive et de sang - irrigants : - eau oxygénée, - sérum physiologique, - xiline

30

31 Préparation des cavités dans le traitement des caries fissurales punctiformes singulières ou multiples

32 Instrumentaire: Instruments rotatifs : -fraises globulaires (boule), cylindrique, poire et cône inversé en acier ou extradures, pour des vitesses conventionnelles ; -fraises diamantées ou extradures de mêmes formes, pour la turbine ; - pièces correspondantes (pièce contre-angle, turbine).

33 1.L Ouverture du processus carieux louverture du processus carieux se fait à laide dune fraise diamantée boule ou en forme de poire, de dimension correspondante à lorifice de la cavité carieuse à vitesses conventionnelles - louverture du processus carieux se fait à laide dune fraise diamantée boule ou en forme de poire, de dimension correspondante à lorifice de la cavité carieuse à vitesses conventionnelles -au cas où après louverture du processus carieux on découvre une destruction dentinaire importante, qui a submergé sérieusement les parois démail, le traitement suivra la technique décrite à la situation clinique antérieure. le traitement suivra la technique décrite à la situation clinique antérieure.

34

35 2. Exérèse de la dentine infectée - Au cas des caries fissurales superficielles étroites, on peut aussi utiliser des fraises extradures en forme de poire no.330, cylindriques no.245, à grandes vitesses, - dont on effectue aussi simultanémenet lextention préventive et la retention de la cavité.

36 3. Extention préventive - on la fait à laide dune fraise diamantée cylindrique ouà laide dune fraise diamantée cylindrique ou à laide dune fraise extradure en forme de poire (no.330) ou no.245 qui se déplace tout au long des sillons. à laide dune fraise extradure en forme de poire (no.330) ou no.245 qui se déplace tout au long des sillons. - en cas de présence des cavités multiples sur la même surface, nous allons préparer des cavités distinctes si le pont démail qui les sépare est sain et a une largeur excédant 2 mm - autrement le pont démail est dissoute, les deux cavités sont unis dans une seule préparation

37 - quand le risque cariogène est petit, lhygiène bonne, lextention se fait par des techniques non-invasives: soit améloplastie,soit améloplastie, soit le scellement des sillons et/ou des fissures aux marges de la cavité.soit le scellement des sillons et/ou des fissures aux marges de la cavité.

38 Rétention - dans les restaurations classiques à lamalgamme, la retention se fait selon les principes quon vient de décrire ; - les parois verticales et parallèles entre elles sont obtenues à laide dune fraise cilyndrique extradure déplacée tout au long des marges de la cavité, laxe de la fraise etant maintenu parallèlement à laxe de la dent ; - la paroi parapulpaire plane ou en marches se réalise aussi avec une fraise extradure cône inversé en assurant une convergence maximale vers locclusal de 3-50 ; - les angles bien exprimés entre les parois de la cavité sont obtenus en deplaçant une fraise globulaire ¼ ou ½ tout au long de ces angles ou en utilisant une fraise cylindrique très mince maintenue dans laxe de la cavité, et quon agit par une légère pression dans la dentine.

39 . Résistance 5. Résistance -la résistance ne pose pas des problèmes spéciaux. 6. Finissage des marges de la cavité - réside dans le nivelage des anfractuosités et larrondissement des angles externes -quand la pente cuspidienne est très abrupte il y a le danger quil reste des prismes en émail non-soutenues. - le biseautage de l'émail écarté ces prismes restés aux marges de lobturation, qui pourraient se disloquer, en déterminant lapparition de la carie secondaire marginale. -La technique de biseautage consiste à déplacer tout au long de ces marges soit une pierre diamantée cylindrique quon maintient en inclinaison sous langle nécessaire, ou une fraise diamantée cônique maintenues parallèlement à laxe de la dent. -La technique de biseautage consiste à déplacer tout au long de ces marges soit une pierre diamantée cylindrique quon maintient en inclinaison sous langle nécessaire, ou une fraise diamantée cônique maintenues parallèlement à laxe de la dent. - Lobjectif du biseautage est lassurance dune grosseur suffisante de lamalgamme pour que la dent ne se fracture pas sous laction des forces occlusales. - Lobjectif du biseautage est lassurance dune grosseur suffisante de lamalgamme pour que la dent ne se fracture pas sous laction des forces occlusales.

40 Nettoyage/: Le nettoyage et séchage de la cavité doit être effectué avec des préparations spéciales ou une solutionperoxyde dhydrogène. Avant la mise en place du matériau d'obturation, un champ opératoire sec est nécessaire. Eviter toute contamination de la cavité avec du sang ou de la salive. 7. Toilette de la cavité -représente la manœuvre de nettoyage, de séchage séchement et inspection finale de la cavité - on écarte les poudres dentinaires restantes, les petits restes démail éventuellement restés dans létape antérieure, les traces de salive et de sang - irrigants : eau oxygénée, sérum physiologique, xiline

41 Traitement des caries des sillons et des vestibulaires des sillons et des fossettes vestibulaires

42 La préparation de la cavité suit les mêmes étapes que dans la première situation clinique, à lexception du fait que les marges ne sont pas biseautés et la cavité a une forme circulaire avec la paroi parapulpaire parallèle à la surface extérieure de la dent. Le plus fréquemment utilisée, dans ces cas est la fraise en forme de poire, qui a lavantage dune préparation conservatrice, rétentive et précise. Le design qui en résulte, aux parois latérales légèrement submergées ne crée pas des risques dans ces zones qui ne sont pas soumises directement aux contraintes occlusales. En cas où la crête vestibulaire est compromise, une cavité composée vestibulo-occlusale est créé.

43 Se composé de - La cavité vestibulaire résultant de la préparation de cavité - la cavité occlusale minimale accesoire afin dassures la rétention et la résistance Ceci est fait en étendant la préparation sur la surface occlusale avec une fraise en carbure cylindrique, en respectant les caractéristiques de la cavité occlusale de classe I de Black. La cavité composée vestibulo-occlusale


Télécharger ppt "LE TRAITEMENT DES CARIES OCCLUSALES POUR RESTAURATION AVEC AMALGAMME L.P. 4."

Présentations similaires


Annonces Google