La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Produire des grains biologiques à grande échelle Guy Gauthier, Les Fermes Belvache, Ste Anne des Plaines.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Produire des grains biologiques à grande échelle Guy Gauthier, Les Fermes Belvache, Ste Anne des Plaines."— Transcription de la présentation:

1 Produire des grains biologiques à grande échelle Guy Gauthier, Les Fermes Belvache, Ste Anne des Plaines

2 SOMMAIRE Présentation de Les Ferme Belvache Formation Étapes de la transition Information Transition mentale Registres Bandes tampons Ségrégation des lots de grain Régie des champs (rotation, fertilisation, désherbage) En pratique, une saison de travail Les rendements et les marchés Perspectives d’avenir

3 Les Fermes Belvache

4 Les fermes Belvache Entreprise familiale Les parents + 4 frères associés Conjointes,neveux, nièces Des employés permanents heures de travail par année

5 La Famille Gauthier MOI

6 Les fermes Belvache Production de grains biologiques Production de lait conventionnel 85 vaches en lactation 65 génisses pour le remplacement Vente de fumier de poulet Environ m³ / année Travaux à forfait Aménagements et vente de bois

7 Des champs de la ferme

8 La formation Plusieurs cours de formation en agriculture biologique Rencontres avec d’autres producteurs en phase de transition ou biologique Recherche d’information sur les étapes à suivre pour faire la transition conventionnel biologique

9 La Formation

10

11

12 Les étapes de la transition Recherche d’information –MAPAQ –Lectures –Certificateurs –Centres de références et de conseils –Fédération de l’Agriculture Biologique –Etc.

13 Les étapes de la transition Ségrégation des lots de grain –Augmentation progressive du nombre de parcelles converties en grains biologiques –Certification progressive des champs –Période de transition de 3 ans avant accréditation de la parcelle –Ségrégation des grains à la récolte et dans les silos

14 Les étapes de la transition Registres –Conservation de tous les documents –Prise en note de toutes les opérations faites –Tenue de registres des champs (suivi désherbage, suivi papier) Nous aident à organiser notre travail

15 Les étapes de la transition Les bandes tampons –Mise en place de bandes de 8 m –Entretien des bandes –Fauchage des bandes de fossé

16 Les bandes tampons

17 Fauchage des bandes de fossé

18 Les étapes de la transition La « transition mentale » –Étape essentielle pour une transition durable vers le biologique –Nécessité de changer sa façon de penser, de prévoir et d’organiser les activités –Nécessité de modifier sa vision de l’agriculture et de l’environnement

19 Les étapes de la transition La « transition mentale » –En cours depuis 1985 –Diminution progressive de l’apport des engrais minéraux jusqu’à l’arrêt complet des apports dès 1989 –Puis, diminution progressive de l’apport de fumier

20 La régie des champs Fertilisation –Fumier de poulet –Fumier de vache –Engrais vert

21 La régie des champs Rotation –Sur nos terres en propriétées –Sur les terres louées

22 La régie des champs Désherbage –Suivi écrit des plantes non désirées ou PND à l’aide de la brochure –Suivi des PND fait 1 fois / semaine dans les champs semés au printemps –Le suivi des PND nous aide à décider des travaux de désherbage à effectuer pour chaque culture et chaque champ

23 Feuille de suivie des PND

24 La régie des champs Désherbage –Différents travaux selon la culture Quand le climat le permet, le travail de pré- émergence est le travail le plus important car il est très efficace !

25 PND

26 La régie des champs Important –Choix et durée des rotations –Attention à la dérive d’herbicides –Bandes tampons –Entretien des fossés Nos façons de faire et le choix de la rotation sont essentiels

27 Dérive d’Herbicides sur Soya

28 En pratique, une saison de travail Au début du printemps –Épandage de fumier sur les prairies si la portance du sol le permet –Préparation des champs prévus en céréales et mais grain –Semis de la céréale sans faux semis –Céréale semée en faux semis si historique de PND très élevé et champ assez sec –Semis du mais au plus tôt le 10 mai

29 En pratique, une saison de travail Le passage de pré-émergence –Fait sur tous les semis excepté les fourrages –Passage de peigne agressif 10 j après semis –Si le germe est trop proche de la surface, alors le peigne appliqué est moins agressif Ce passage aura probablement le plus d’impact sur les PND

30 Les rendements

31 Même si le blé paraît être peu rentable, il est important pour la rotation Les charges totales sont sensiblement identiques, mais en fait le coût de matières chimiques en conventionnel est transposé en coût de main d’œuvre et machinerie en bio. Les risques sont plus élevés. Il faut préciser que le durée de travail/ha/personne est plus élevé en bio. Donc, il y a moins d'hectares travaillés par personne.

32

33 Les marchés En croissance Les céréales et le maïs: le Québec, l’Ontario et le nord des États-Unis Le soya: le Japon, mais le marché grandit actuellement au Québec et aux alentours Traçabilité

34 Perspectives d’avenir Demandes et offres; Équilibre; Confiance des consommateurs; Fragilités; Certification.

35 Conclusions Nous croyons que c’est une agriculture plus équitable, donc elle a plus d’avenir Environnement et la santé Y’a-t-il de l’avenir?

36 Meuh… Merci


Télécharger ppt "Produire des grains biologiques à grande échelle Guy Gauthier, Les Fermes Belvache, Ste Anne des Plaines."

Présentations similaires


Annonces Google