La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Perspectives de l’agriculture biologique: présentation de l’état du marché et du développement des filières Elisabeth Mercier Directrice de l’Agence BIO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Perspectives de l’agriculture biologique: présentation de l’état du marché et du développement des filières Elisabeth Mercier Directrice de l’Agence BIO."— Transcription de la présentation:

1 Perspectives de l’agriculture biologique: présentation de l’état du marché et du développement des filières Elisabeth Mercier Directrice de l’Agence BIO

2 La bio en développement dans le monde  depuis 1999, surfaces multipliées par 3 : 30,5 millions d'hectares fin 2006, soit 0,65% du territoire agricole des 138 pays enquêtés,  systèmes de développement très différents d’une zone à l’autre. Répartition des surfaces dans le monde en 2006 (en millions d’hectares): Sources: SÖL/FIBL, Agence BIO

3 Dans l’Union européenne, un processus continu de développement  exploitations agricoles (+9%/2005)  près de 6,8 millions d’hectares (+8,3%/2005), Répartition des surfaces certifiées bio dans l'Union européenne en 2006 : Fin 2006:

4 Europe: plus de la moitié de la consommation des produits biologiques dans le monde  Un marché de 15 milliards d’euros en 2006 dans l'UE,  croissance annuelle estimée à environ 30 % depuis Marché alimentaire bio de l’Union européenne:

5 Perspectives en Europe Pour en savoir plus:  rubrique Bio, mode d’emploi  séminaire international de l’agriculture biologique, 26 février 2009, au SIA, avec notamment la participation de la Roumanie

6 France: triplement des surfaces de 1995 à 2002… 6000 ha de plus depuis 2003  exploitations agricoles engagées dans l’agriculture biologique, +3% 2007/2006  ha cultivés en mode de production biologique, +0,8% 2007/2006  2% de la SAU française

7 De nombreux préparateurs, distributeurs et importateurs de produits biologiques en France  5031 préparateurs certifiés en 2007,  1371 distributeurs de produits certifiés en 2007,  219 entreprises ont notifié une activité d’importation de produits biologiques en France. Préparateurs et distributeurs Préparateurs Distributeurs Evolution du nombre de préparateurs et distributeurs certifiés en agriculture biologique :

8 Un marché porteur un marché évalué à près de 2 milliards d’euros hors taxe (soit 1,5% du marché alimentaire). marché en constante augmentation (+15% en 2007). produits commercialisés dans trois principaux circuits de distribution : → magasins spécialisés → grandes et moyennes surfaces (GMS) → vente directe mais aussi chez les artisans-commerçants "traditionnels" (boulangerie, boucherie et commerce de détail des fruits et légumes). de plus en plus d'initiatives dans la restauration hors domicile.

9 Un marché en expansion  tous les circuits de commercialisation se développent,  augmentation constante de la part de la production française valorisée en bio,  actuellement, augmentation des importations, évaluation prévue au cours du prochain semestre  la priorité = encourager les conversions à l’agriculture biologique = structurer les filières

10 Dans ce contexte, frémissement en 2008  Arrivées: en 7 mois, plus de 1300 nouveaux producteurs engagés auprès d’un organisme certificateur,  Départs: 500 producteurs ont cessé leur activité agricole biologique.  Répartition des nouveaux producteurs certifiés par orientation dominante (en nombre de producteurs):

11 Préparateurs, distributeurs et importateurs: premiers chiffres 2008  plus de nouveaux préparateurs, distributeurs et importateurs engagés en 2008 auprès des organismes certificateurs,  263 arrêts d’activité bio,  Préparateurs: forte augmentation des certifications dans la fabrication de pain bio,  distributeurs certifiés : stabilité.

12 Situation des filières Part des différentes cultures dans la surface certifiée totale depuis 1995

13 Situation des filières: les céréales biologiques  Collecte:  utilisations globales de céréales: +15% meuniers et +8% FAB en 2008  exploitations fin 2007,  ha certifiés,  0,9% des surfaces nationales en céréales,  Prévisions 2008/2009 en cours d’évaluation

14 Situation des filières: les oléoprotéagineux biologiques Oléagineux:  1252 exploitations fin 2007,  ha certifiés,  0,7% des surfaces nationales en oléagineux,  Développement significatif de la production de soja bio. Protéagineux:  1145 exploitations fin 2007,  ha certifiés,  4,3% des surfaces nationales en oléagineux,

15 Situation des filières: le lait biologique  en 2007, 2087 producteurs de lait biologique (livreurs et vendeurs directs): vaches laitières, brebis laitières, chèvres,  vaches laitières bio: 1,5% du cheptel national

16 Situation des filières: le lait biologique  112 établissements collecteurs de lait biologique certifiés, 96 établissement de conditionnement ou transformation de lait bio,  234,9 millions de litres de lait de vache collectés en 2007 (1,1% de la collecte nationale) (source: Office de l’élevage) : Après une augmentation de 5,4% en 2007, la croissance s’est ralentie sur les 8 premiers mois de 2008 : +0,5%. Fabrications du 1 er semestre 2008 (source: Office de l’élevage) :  à la hausse: lait conditionné, yaourts et laits fermentés, beurre et autres fromages,  à la baisse: desserts lactés frais, crèmes conditionnées et fromages frais.

17 Situation des filières: les viandes biologiques  En 2007, 3829 éleveurs de bovins, ovins et/ou porcins biologiques,  Ruminants biologiques : cheptels aux mêmes niveaux qu’en 2006 avec une valorisation à la hausse,  Forte augmentation en élevage porcin. Vaches allaitantes bio: 1,5% du cheptel national Truies reproductrices bio: 0,5% du cheptel national

18 Situation des filières: les volailles biologiques  l’élevage de volailles bio représente 4% de l’élevage avicole national (poules pondeuses et poulets de chair). Poulets de chair (source: Synalaf: 85% de la production) :  +12% de mises en place sur les 24 premières semaines de 2008,  demande en progression mais offre insuffisante,  peu d’installations en bio donc peu de perspectives de développement à court terme. Œufs (source: Synalaf: 51% de la production) :  baisse de production de 1% sur 1 er semestre 2008 mais supérieur à 2005 et 2006,  développement des ventes sur le 1 er semestre 2008,  manque de production.

19 Un développement contrasté dans les régions Localisation des exploitations agricoles biologiques en France fin 2007

20 Un développement contrasté dans les régions Part de SAU bio dans les régions en 2007

21 Un développement contrasté dans les régions Evolution de l’agriculture biologique dans les régions entre 2006 et 2007

22 De nombreuses causes à ces évolutions contrastées en particulier:  orientation et évolution générale de l’agriculture dans chaque région,  engagement plus ou moins développé des entreprises,  politique publique régionale et départementale,  coopération entre acteurs.  Des freins et atouts spécifiques à chaque région à prendre en compte dans la stratégie générale.

23 Fonds de structuration de filières – Fonds « Avenir Bio » Objectifs du fonds :  Contribuer au développement de l’agriculture biologique par la structuration de filières avec le développement des conversions. = Soutenir des projets en:  encourageant la conversion,  amenant l’optimisation des circuits de collecte et de transformation,  amenant une bonne valorisation des productions en bio équilibrée pour tous les acteurs  Sur une base contractuelle, avec l’engagement de plusieurs partenaires aux différents stades des filières  Des programmes cohérents d’actions sur plusieurs années (minimum 3 ans)  Une envergure nationale ou suprarégionale  L’optimisation avec tous les dispositifs d’aides publiques.

24 2 appels à projets pour projets présentés au 1 er appel à projets 8 dossiers en phase finale d’examen (complets, éligibles et précisés dans le sens souhaité par le comité de sélection) Projets orientés vers d’autres sources de financement lorsqu’ils ne répondaient pas aux critères de l’appel à projets. Fonds de structuration de filières : Fonds « Avenir Bio »

25 Création de l’Observatoire national de la bio en restauration collective Propositions: -Fiche de recueil d’expériences en phase de test élargi (monographies exemplaires) -Projet de fiche de notification restaurateurs à valider -Groupes de travail conjoints Agence Bio/INAO en novembre -Fiche d’autodiagnostic et de recueil des besoins

26 Communication: une amplification des actions depuis le début de l’année 2008 Un programme triennal :  mis en œuvre par l’Agence BIO, en synergie avec 5 interprofessions: Cniel, Interbev, Interfel, Intercéréales et Onidol,  financé avec le concours de l’Union européenne (50%)  avec un budget global annuel d’environ 2,42 millions d’euros hors taxes Objectifs principaux:  sensibiliser et informer sur les spécificités et les bénéfices de l’agriculture et des produits biologiques ;  encourager la consommation des produits biologiques et faire connaître l’étendue des produits biologiques ;  communiquer sur les logos communautaire et national.

27 Communication: une amplification des actions depuis le début de l’année 2008 Une priorité donnée à la conversion (rencontres nationales du 13 juin, développement du site Internet, lettres d’information…) Un programme d’actions renforcé en 2009 (synergies, création d’outils pédagogiques,amplifications des actions de formation, séminaires professionnels, …) Pour plus d’informations: *** Et aussi: le lancement de la campagne de communication de l’Union europénne fin juillet 2008, avec la création d’un site Internet :

28  un Groupement d’Intérêt Public – GIP,  chargé de contribuer au développement et à la promotion de l’agriculture biologique en France,  une structure partenariale L’Agence BIO à votre service

29 Principaux rôles de l’Agence BIO  Réaliser l’observatoire de l’agriculture biologique et les analyses de marché,  informer sur l’agriculture biologique, promouvoir ses produits et gérer le logo AB aux fins de communication,  faciliter la concertation entre partenaires et l’émergence de démarches de type interprofessionnel,  gérer le fonds de structuration de filières,  gérer les notifications en vue de contribuer au développement du secteur.

30 Les commissions  Un lieu de débats et d’échanges,  Une source d’avis pour le CA,  Un soutien pour la mise en œuvre des orientations décidées par le CA,  Une force d’impulsion pour les études et expertises, ainsi que la structuration de filières. Communication et Promotion, Observatoire, Filières et Marchés et Environnement et Territoires

31 Une équipe à votre service Synthèses et relations générales avec tous les partenaires OBSERVATOIRE ET NOTIFICATIONS → Chiffres Clés : Katell Guernic →Missions liées aux notifications et à l’annuaire : Nathalie Rison → Restauration Collective : Nathalie Rison → Observatoire International : Sarah Le Douarin → Observatoire des aides publiques : Pierre Notabili ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRES Pierre Notabili COMMUNICATION Cécile Bel Claire Pineau Nathalie Legoupil (en congés maternité : de retour début décembre) → Marque AB : Nathalie Rison FILIERES ET MARCHES → Fonds de structuration de filières : Steven Lenfant et Michel Lorenzo (avec la coopération de Nathalie Rison pour la restauration collective) → Optimisation des aides publiques : Pierre Notabili → Suivi de la conjoncture : Sarah le Douarin


Télécharger ppt "Perspectives de l’agriculture biologique: présentation de l’état du marché et du développement des filières Elisabeth Mercier Directrice de l’Agence BIO."

Présentations similaires


Annonces Google