La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 BILAN MORPHOLOGIQUE COUDE. 2 Situation Comme le genou, le coude est l’arti intermédiaire séparant 2 segments : - la portion brachiale, relativement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 BILAN MORPHOLOGIQUE COUDE. 2 Situation Comme le genou, le coude est l’arti intermédiaire séparant 2 segments : - la portion brachiale, relativement."— Transcription de la présentation:

1 1 BILAN MORPHOLOGIQUE COUDE

2 2 Situation Comme le genou, le coude est l’arti intermédiaire séparant 2 segments : - la portion brachiale, relativement cylindrique - et la portion anté-brachiale plus aplatie d’avant en arrière. La mobilité des 2 segments arti évolue entre la position de rectitude et celle de flexion maximale il n’y a pas d’extension à proprement parler mais plutôt un retour de flexion. Le coude ne connaît que rarement la position d’extens° totale et facilite la pénétrat°spatiale de la main Un flexum de coude est bcp – invalidant qu’un flexum de genou.

3 3 ORGANISATION 3 OS : l ’humérus - le radius - l’ ulna enfermés dans 1 seule capsule, se partagent les 2 degrés de liberté associés mais distincts, du coude. 3 ARTICULATIONS :  Huméro-Ulnaire : trochléenne responsable de la flexion extension  Huméro-Radiale : condylienne  Radio-ulnaire : trochoïde siège de la prono- supination

4 4 LIMITES DE LA REGION 3 travers de doigts au dessus et en dessous du pli de flexion grossièrement transversal, srtt visible lors du mvt de flexion Segment brachial et antébrachial forment un angle à sommet int dans le plan frontal : cubitus valgus (varie en f° âge & sexe) Partie sup volume musculaire médial et antéro-post du biceps qui se rétrécit au pli de coude Partie inf transversale et aplatie d’avt en AR, correspond aux masses des épicondyliens en DH et épitrochléens en DD. La démarcation entre ces 2 zones dessine un « V » au niv° du pli de coude.

5 5 MORPHOLOGIE GENERALE VUE ANT : Pli de flexion Peau fine – réseau veineux apparent absence de pilosité (zone de fermeture en flexion) Démarcation entre la partie haute:étroite et partie basse dessine un V au niv° du pli du coude VUE POST: 3 saillies osseuses alignées en extension de DD en DH épitrochlée, olécrâne et épicondyle Triangle équilatéral en flexion Peau épaisse, voire rugueuse (zone de contact & d’appui + réserve de peau pr l’étirement lors flex°

6 6 MORPHOLOGIE GENERALE VUE EXT Marquée par le volume des épicondyliens, surplombés par 1 er radial et long supinateur Saillie osseuse de épicondyle + en dessous partie ext de la tête radiale VUE INT Saillie osseuse + marquée de l’épitrochlée Volume des épitrochléens qui se dirigent en bas et en DH du fait du cubitus valgus

7 7 HUMERUS Os long, pair et non symétrique (squelette=b) Sa SA pour le coude est située à l’extrémité inf & est ÷ en 3 parties : trochlée en dd, capitulum en dh et zone capitulo-trochléaire entre les 2 qui répond au biseau de la tête radiale La palette humérale aplatie d ’avant en arrière, recourbée vers l ’avant (pour  l’amplitude de flexion) Partie médiale = épicondyle médial (épitrochlée) Partie latérale = épicondyle latéral (épicondyle)

8 8 Anatomie palpatoire osseuse Pour appréhender les ≠ structures osseuses, le coude doit être fléchi Épicondyle médial : os très saillant sous la peau situé à l’extr. int du bras et aplati d’avt en AR; sa face post présente le sillon du nerf Ulnaire (+ apex, f ant & post) Épicondyle lat : - saillant que du coté médial, sous cutané. On lui décrit 1 face ant, post & apex Saillie post : olécrane, volumineux et vertical = apophyse osseuse du cubitus.

9 9 MUSCLES DU BRAS Le bras est ÷ en 2 loges par les cloisons intermusculaires. Ces 2 loges sont elles m emballées par une aponévrose= a brachiale LOGE ANT : contient les m fléchisseurs sous la dépendance du nf musculo-cutané LOGE POST : contient les m extenseurs sous la dépendance du nf radial

10 10 MUSCLES LOGE ANT BRAS  MUSCLES PROFONDS : Coracobrachial sommet apophyse coracoïde-1/3 sup face int de l’humérus (flex-Add du bras) nf Musculo cutané Brachial : ½ inf diaphyse humérale-processus coronoïde ulna (FL de l’avt bras sur le bras) Nf Musculo cutané  MUSCLE SUPERFICIEL : Biceps longue portion:tubercule supra glénoïdien courte portion: apophyse coracoïde - ptie post tubérosité bicipitale du radius (Fléchisseur de l’avt bras sur le bras, qd avt bras est en pronation il est supinateur) Nf Musculo cutané

11 11 MUSCLES LOGE POST BRAS TRICEPS BRACHIAL : muscle unique de la loge post, 3 chefs : longue portion : tubercule infra glénoïdien vaste latéral : ligne lat oblique ½ sup. face post diaphyse humérale vaste médial : ½ inf de l’humérus – tendon tricipital face post de l’olécrane et bord post de l’extrémité sup diaphyse ulnaire (EXT bras – EXT avant Bras) Nf radial

12 12 INSERTIONS MUSCULAIRES  Épicondyle médial plan superficiel · Rond pronateur au dessus · En dessous de DH en DD · FRC Fléchisseur radial du carpe · LP Long palmaire · FUC Fléchisseur ulnaire du carpe plan profond FSD Fléchisseur superficiel des doigts muscles pronateurs et fléchisseurs Epicondyle latéral  f ant : tendon commun des épi latx càd d’AVt en AR :  SUPINATEUR chef superficiel  ED extenseur des doigts  EV extenseur du V ème doigt  EUC extenseur ulnaire du carpe  Au dessus  CERC court extenseur radial du carpe  f post : ANCONE  muscles supinateurs et extenseurs

13 13 Le RADIUS Os long, pair et non symétrique, squelette latéral de l ’avant bras articulé En Haut avec l’humérus En bas avec le carpe Médialement avec l’ulna C’est l’os mobile de l’avant bras, il pivote autour de l’ulna au cours des mvts de prono supination présente une large courbure pronatrice (rond pronateur) et une saillie médiale donne insertion supinateur (biceps) Son corps est allongé et triangulaire à la coupe ce qui fait décrire 3 faces, 3 bords (faces répondent aux loges du même nom) Son extrémité sup est la plus petite. On la ÷ en 3 parties : Tête : SA elle-même ÷ en 2 : face sup ou fovéa répond au capitulum de l’humérus et est de type sphéroïde, circulaire et excavée son bd antéromédial présente un biseau qui s’articule avec la zone capitulo- trochléaire de l’humérus. Elle regarde en Ht. Le pourtour : répond à l’incisure radiale de l’ulna et au ligament annulaire (trochoïde) Col : portion cylindrique et rétrécie qui supporte la tête, oblique en bas DD Tubérosité radiale : située à la partie inféro-médiale du col, c’est une saillie ovalaire à grand axe vertical, très marquée

14 14 ANATOMIE PALPATOIRE L’extr sup du radius semble profonde et recouverte par les m épicondyliens : c’est l’abord ant de la tête qui est srtt recouvert par les m. Le MK se place face au sujet et d’une main saisit celle du patient de façon à pouvoir réaliser des mvts de prono supination (afin de sentir la tête radiale rouler), de l’autre il soutient le coude par une prise cubitale et réalise une palpation de la tête par opposition radiale. Pour assurer la palpation, le pouce du mk appuie dans le pli du coude après avoir écarté la saillie musculaire ext des épicondyliens, puis recherche le contact vers le DH. En AR l’index après avoir palpé l’épicondyle, se dirige distalement et perçoit la tête en dessous de l’interligne art huméro radial Le col du radius en dessous de la tête (1 travers de doigt dessous) tubérosité bicipitale du radius palpée médialement / m brachioradial ligament collatéral lat sous l ’épicondyle lat ( on ne peut individualiser les 3 faisceaux) (coude fléchi pour détendre les tissus et dégager les muscles)

15 15 INSERTIONS MUSCULAIRES Biceps brachial : c’est un m fléchisseur polyarti. de l’épaule et du coude. Son corps charnu devient unique à partir de la partie moy du bras et c’est un seul corps m et un seul tendon que l’on palpe au niv° du coude. Sujet placé coude fléchi main prise sous l’aisselle du mk, biceps a un corps superficiel sous cutané et son tendon, médian au coude est sous cutané aussi. Palpation bi manuelle permet d’apprécierla masse charnue et le tendon perçu comme une corde dans le pli du coude et s’enfonce dans le prolongement du bras

16 16 L ’ULNA Os long, pair et non symétrique. Squelette médial de l’avant bras, s’articule en haut avec l’humérus et latéralement avec le radius os grêle long prismatique triangulaire s ’incurve prés de son épiphyse distale Le corps de l’ulna offre des plages d’insertion pour les m du poignet ou ceux extrinsèques de la main et est uni au radius par une membrane Os triangulaire à la coupe permet de décrire 3 faces ant, post & médiale, 3 bords ant, post & latéral Extrémité sup. est + volumineuse que l’inf. composée de 2 processus encadrant une SA très concave : l’incisure trochléaire, ce qui de profil, lui donne l’aspect d’une grosse clé anglaise. Processus coronoïde : a une forme de prisme triangulaire plaqué transversalement contre le corps de l’ulna par l’1 de ses faces, ses 2 bases étant disposées sur les côtés. On lui décrit 4 faces (5 ème soudée à l’os). Processus olécrânien : c’est un volume cuboïde (6 faces); implanté à la ptie postéro sup de l’ulna, il en forme la ptie la + Hte. (6 ème face soudée à l’os)

17 17 PROCESSUS OLÉCRÂNIEN C’est un volume cuboïde (6 faces) implanté à la ptie postéro sup de l’ulna, il en forme la partie la + Hte. (6 ème face = f inf est soudée à l’os) Face sup : rugueuse donne insertion au triceps Face post : lisse séparée de la peau par une bourse sous-cutanée Face ant : SA inversement conformée / à la trochlée composée de 2 gorges asymétriques (partie verticale de l’incisure trochléaire) Face latéral : présente 3 insertions d’AR en Avt (en Ht débordement tendon tricipital, en bas muscle anconé sur toute la hauteur capsule + ligament collatéral radial Face médiale :en ht débordement du tendon tricipital sur toute la hauteur capsule + ligament collatéral ulnaire et en AR m FUC (fléchisseur ulnaire du carpe)

18 18 PROCESSUS CORONOÏDE A une forme de prisme triangulaire plaqué transversalement contre le corps de l’ulna par l’1 de ses faces, ses 2 bases étant disposées sur les côtés. On lui décrit 4 faces (5 ème soudée à l’os) Face sup : SA = partie horizontale de l’incisure trochléaire Face ant : située ds un plan oblique en bas et en AR. On trouve, de Haut en bas et de DD en DH : ligt collatéral ulnaire du coude, le fléchisseur superficiel des doigts, le rond pronateur, le brachial Face post : surface de l’os est sous cutanée et lisse Face lat. : elle est plus haute que large et présente 3 insertions AR en Avt en Ht triceps, en bas anconé & sur toute la hauteur capsule et ligament collatéral radial du coude

19 19 MOYENS DE CONTENTION Capsule unique pour les 3 interlignes renforcée sur les cotés par les ligaments collatéraux et est lâche sagittalement Ligt collatéral médial (lcu = ligt collat. ulnaire) tendu de l’épicondyle méd en 3 FSC en éventail  ulna olécrane faces sup et méd. du processus coronoïde Ligt collatéral latéral (lcr = ligt collat. radial) tendu de l’épicondyle lat  face lat de l’olécrane, bord post de l’incisure radiale de l’ulna et bord ant de l’incisure radiale de l’ulna Ligaments ant et post peu développés, faible stabilité antéro-post

20 20 Groupes musculaires du coude Autour du coude on trouve 4 groupes musculaires Gpe ant brachial : biceps brachial et brachial antérieur Gpe post brachial : triceps Gpe int formé essentiellement des m anti brachiaux épitrochléens Gpe ext composé des épicondyliens, huméro stylo radial et 1 er radial Au total, les m du plan sagittal du coude sont des m brachiaux et les m latéraux sont des m de l’avant -bras


Télécharger ppt "1 BILAN MORPHOLOGIQUE COUDE. 2 Situation Comme le genou, le coude est l’arti intermédiaire séparant 2 segments : - la portion brachiale, relativement."

Présentations similaires


Annonces Google