La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le coude : Anatomie de surface et examen clinique Pathologies courantes Articulation située entre le bras et l'avant bras Articulation située entre le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le coude : Anatomie de surface et examen clinique Pathologies courantes Articulation située entre le bras et l'avant bras Articulation située entre le."— Transcription de la présentation:

1 Le coude : Anatomie de surface et examen clinique Pathologies courantes Articulation située entre le bras et l'avant bras Articulation située entre le bras et l'avant bras Trois os : humerus, radius, ulna Trois os : humerus, radius, ulna Trois articulations : Huméro radiale Huméro ulnaire Radio ulnaire Trois articulations : Huméro radiale Huméro ulnaire Radio ulnaire Drs Philippe de Mourgues, Pierre Massart, Xavier de Soras, Jean-Pierre Urien, Philippe Pradel Centre Alpin de la Main et du Membre supérieur Médipôle de Savoie FMC Albertville Mardi 27 avril 2010

2 Le Coude : anatomie de surface et examen clinique

3 Le coude : anatomie de surface et examen clinique Inspection, palpation, mobilisation Inspection, palpation, mobilisation Palpation : Reliefs osseux : tête radiale, Rapports condyles / olécrâne Reliefs musculaires : biceps, triceps. sur l'épicondyle latéral : extenseurs et supinateurs; sur l'épicondyle médial : fléchisseurs et pronateurs Gouttière épitrochléo-olecranienne et nerf ulnaire Palpation : Reliefs osseux : tête radiale, Rapports condyles / olécrâne Reliefs musculaires : biceps, triceps. sur l'épicondyle latéral : extenseurs et supinateurs; sur l'épicondyle médial : fléchisseurs et pronateurs Gouttière épitrochléo-olecranienne et nerf ulnaire Mobilisation : en flexion/extension et en pronation/supination Diminuée en cas d'atteinte articulaire, inflammatoire, post traumatique ou dégénérative. Mobilisation : en flexion/extension et en pronation/supination Diminuée en cas d'atteinte articulaire, inflammatoire, post traumatique ou dégénérative.

4 Le coude : principales pathologies Pathologie traumatique aigue : fractures, luxations Pathologie traumatique aigue : fractures, luxations Rupture du biceps : - histoire clinique typique : effort de soulèvement, sensation ou audition d'un craquement - terrain : homme 45 – 60 ans - Hématome, douleur du pli du coude, perte du relief du biceps. (examen comparatif) - Pas de perte de flexion : compensation par le brachio radialis (long supinateur) et brachial antérieur Rupture du biceps : - histoire clinique typique : effort de soulèvement, sensation ou audition d'un craquement - terrain : homme 45 – 60 ans - Hématome, douleur du pli du coude, perte du relief du biceps. (examen comparatif) - Pas de perte de flexion : compensation par le brachio radialis (long supinateur) et brachial antérieur

5 Le coude : principales pathologies Rupture du biceps (suite) -Pas d'examens complémentaires : Avis Chirurgical semi urgent -Indication opératoire en général chez les patients actifs 3 mois darrêt chez travailleur de force -Abstention chirurgicale chez les patients fragiles ou peu actifs : perte de force de flexion (30 à 50 %); parfois crampes du biceps; pas de possibilité de chirurgie différée -Ne pas confondre avec la rupture haute de la longue portion du biceps.

6 Le coude : principales pathologies Hygroma du coude Hygroma du coude ou bursite retro olecranienne - pseudo infecté - ponction +/- prélèvements - infiltration - immobilisation souple 7 jours

7 Le coude : principales pathologies Epicondylite latérale - Douleur sur l'épicondyle et insertion des épicondyliens latéraux, à l'extension contrariée, supination contrariée. - Examens complémentaires : Rx, échographie, IRM ? Ne font que confirmer le diagnostic. Epicondylite latérale - Douleur sur l'épicondyle et insertion des épicondyliens latéraux, à l'extension contrariée, supination contrariée. - Examens complémentaires : Rx, échographie, IRM ? Ne font que confirmer le diagnostic. EMG : compression du nerf interosseux postérieur. - Traitement médical: Infiltrations ++ : Xylocaïne + corticoïdes, ondes de choc. - Traitement chirurgical : à réserver aux formes hyperalgiques ayant résisté au traitement médical, en AM. Suites longues

8 Le coude : principales pathologies Epicondylite médiale ou épitrochléïte (ou golfer's elbow) - symptomatologie idem - infiltration : attention au nerf ulnaire - importance de l'EMG car jamais chirurgical sauf si entrappement du nerf ulnaire au coude Epicondylite médiale ou épitrochléïte (ou golfer's elbow) - symptomatologie idem - infiltration : attention au nerf ulnaire - importance de l'EMG car jamais chirurgical sauf si entrappement du nerf ulnaire au coude

9 Le coude : principales pathologies Compression lente du nerf ulnaire - Dysesthésies dans DIV et DV, perte de force de la main. - Signe de Froment (pince I II) - Test de Wartenberg (pince IV V) - Déficit du FCP de D IV et D V - Fonte de la 1ere commissure Compression lente du nerf ulnaire - Dysesthésies dans DIV et DV, perte de force de la main. - Signe de Froment (pince I II) - Test de Wartenberg (pince IV V) - Déficit du FCP de D IV et D V - Fonte de la 1ere commissure

10 Le coude : principales pathologies Pathologie dégénérative ou post traumatique arthrose du coude - Douleurs et diminution des amplitudes articulaires. Notion de secteur utile : 30/130 - Bilan : radiographies, arthroscanner - Traitement médical Pathologie dégénérative ou post traumatique arthrose du coude - Douleurs et diminution des amplitudes articulaires. Notion de secteur utile : 30/130 - Bilan : radiographies, arthroscanner - Traitement médical - Traitement chirurgical : Prothese de tête radiale Prothese totale de coude


Télécharger ppt "Le coude : Anatomie de surface et examen clinique Pathologies courantes Articulation située entre le bras et l'avant bras Articulation située entre le."

Présentations similaires


Annonces Google