La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A.Chays Au nom du Groupe Audition Champagne Ardenne ENT Department - CHU Robert Debré - REIMS - France DÉPISTAGE DE LA SURDITÉ À LA NAISSANCE en Champagne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A.Chays Au nom du Groupe Audition Champagne Ardenne ENT Department - CHU Robert Debré - REIMS - France DÉPISTAGE DE LA SURDITÉ À LA NAISSANCE en Champagne."— Transcription de la présentation:

1 A.Chays Au nom du Groupe Audition Champagne Ardenne ENT Department - CHU Robert Debré - REIMS - France DÉPISTAGE DE LA SURDITÉ À LA NAISSANCE en Champagne Ardenne

2 Dépistage : définition ? PAS DE DEPISTAGE SANS PISTAGE !!! C’est à dire, qu’il faut se donner les moyens pour suivre les enfants suspects, sans les perdre entre deux étapes. Toute l’efficacité d’un dépistage en dépend ! De très nombreux paramètres comptent : organisation sanitaire, problèmes sociaux, contexte économique, géographique... INTERPRETATION Etats Unis – Angleterre – Suède – Allemagne - France... Audiology

3 Pourquoi dépister ? 1 - Dégâts irréversibles d ’ un diagnostic tardif 2 - Efficacité de la prise en charge précoce 3 - Technologie disponible et adaptée au dépistage Age moyen du diagnostic en France : > 20 mois !

4 Situation régionale 4 départements 1,3 million d ’ habitants naissances / an 17 puis 16 maternités Contrastes forts: de 350 naissances/an en hôpital niveau 1… … à 2400 naissances/an en clinique niveau 2B Densité médicale très inégale, accès au CHU difficile

5 Initiative « de bas en haut » 1 - Regroupement d ’ individus de différents horizons : ORL, pédiatres, généticiens, psychiatres hospitaliers et libéraux Expérience de terrain Fédérateur 16 maternités impliquées Groupe Audition CA

6 Initiative « de bas en haut » 2 - Savoir-faire du Centre Régional de Dépistage Néonatal Suivi des nouveaux-nés Perdus de vue Relances Mucoviscidose Hypothyroïdie Drépanocytose Phenylcétonurie 17 0HP (surrénales)

7 Initiative « de bas en haut » 3 - Elaboration collective d ’ un protocole 4 - Sollicitation des tutelles locales URCAM+ARH Financement ( € pour la première année) Programme nécessairement régional Unité remarquable « public-privé »

8 Objectif pragmatique 1 - Se concentrer sur les enfants en danger : perte bilatérale > 35 dB HL 2 - Ne plus attendre pour commencer : - budget limité - choix de strict pragmatisme - à personnel constant

9 Nos choix techniques 1 - Définir le groupe des sourds « en négatif » par soustraction des entendants : OEA et PEA 2 - Prise en compte attentive des diversités d ’ exercice 3 - Pas de personnel supplémentaire: - charge de travail limitée : matériel choisi, procédure « épurée » - implication individuelle encouragée, mais souple - liberté d ’ auto-organisation des équipes 4 - Exigence, pour tous, d ’ exhaustivité des tests et du suivi ----> Transmission de l ’ information +++

10 Transmission de l ’ information

11 Plaquette d ’ information

12 Dépliant

13 Le protocole 1 - Premier test objectif à « J3 » :OEA ou PEA automatiques transmission 1 = le « carton du Guthrie » 2 - Second test rapidement = « référents » ORL / pédiatres transmission 2 = la « fiche de suivi » 3 - repérage des « restés -/- » 4 - étape PEA de diagnostic 5 - Evaluation « en temps réel » par le CRDN ---> réajustements ciblés et retour d ’ information

14 16195 Nouveau-nés « dépistables » ers tests faits et transmis : 97,75 % des enfants nés en CA ont été testés / /-219 -/- au 1 er test Résultats de l ’ année ,58% du fait de l ’ équipement progressif des maternités

15 nouveau-nés « dépistables » tests faits et transmis : 98,93 % des enfants nés en CA ont été testés / /- au 1 er test 91,16 % 7,88 % 0,95 % Résultats globaux du 01/01/2004 au 30/06/2011

16 1130 enfants -/ /+ au deuxième test et /- au deuxième test 24 refus du deuxième test + 6 décès 12 hors région (courriers familles, PMI, sans retour) 17 attentes résultats / Rdv ORL Résultats globaux au 31/06/ diagnostics de surdité – 0,8/1000 Phase de vérification

17 Les difficultés 1 - Le facteur humain --> formation +++ pour le personnel, les familles… et les ORL! 2 - Les pratiques pré existantes : avantage ou non ? 3 - Vulnérabilité du dispositif : problèmes matériels, pérennité du budget…et facteurs humains transferts avant test, renommés, égarés… -> le secrétariat du centre est la clé de tout !!!

18


Télécharger ppt "A.Chays Au nom du Groupe Audition Champagne Ardenne ENT Department - CHU Robert Debré - REIMS - France DÉPISTAGE DE LA SURDITÉ À LA NAISSANCE en Champagne."

Présentations similaires


Annonces Google