La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Feral cats: their role in the population dynamics of Felis catus.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Feral cats: their role in the population dynamics of Felis catus."— Transcription de la présentation:

1 Feral cats: their role in the population dynamics of Felis catus

2 Introduction  L’objectif de cet article est d’explorer l’importance des croisements entre les chats harets et les chats domestiques au cours du temps. Les chats ayant un pedigree ne sont pas concernés par cette étude.  Actuellement, le chat domestique « Felis catus » occupe une place privilégiée parmi les animaux de compagnie.

3 Les populations de chats  On distingue  Les races pedigrees (exemple:siamois, persan): maintenues isolées des autres populations, se reproduisant seulement entre membres de la même race et sujettes à une sélection artificielle.  Les chats harets:entretiennent avec l’homme une relation partiellement commensale (chat vivant à l’extérieur, chasse et nourrit souvent par une personne « bienveillante»).  Les chats domestiques dits de gouttière.

4 Sociabilisation  La réaction de peur vis-à-vis de l’homme est doublement influencée  Par la génétique  Par l’environnement social pendant la période de sociabilisation (3 à 8 semaines):un chaton ayant peu ou pas de contact avec l’homme jusqu’à l’âge de 2 mois restera craintif toute sa vie.

5 Sociabilisation  Les chats montrent une grande flexibilité concernant leur comportement et leur adaptation à l’environnement.  Ils peuvent présenter un attachement très variable à l’homme, allant de la totale dépendance à l’indépendance complète.  Cette dualité paradoxale est expliquée par différents facteurs.

6 Facteurs contribuant au maintien des chats harets 1.Nombre de générations depuis la domestication par les égyptiens insuffisant (environ 4000) pour éliminer le caractère « sauvage ». De plus au Moyen Age dans les sociétés chrétiennes les chats furent persécutés car associés à des pratiques sataniques. 2.Régime alimentaire particulier. En effet les félidés, contrairement aux canidés,sont des carnivores obligés. Ils ont perdu la capacité de synthétiser certains nutriments clés( niacine, vit A, taurine…). 3.Maintien de l’instinct de chasse du chat domestique pour éliminer les nuisibles dans les habitations.

7 Influence de l’homme sur la population de chats  Depuis quelque temps la stérilisation des chats domestiques est encouragée par les vétérinaires et les organisations de sauvegarde afin de contrôler à la fois la population des chats domestiques et harets.  Effet de la stérilisation chez les chats harets: Les campagnes de stérilisation effectuées dans les différentes régions du globe (Amérique du Nord, Europe de l’Ouest…) ont pour effet de sélectionner le caractère « sauvage ». En effet, les chats les plus craintifs se réfugient dans des endroits inaccessibles à l’homme et ne sont donc pas stérilisés.

8 Influence de l’homme sur la population de chats  Effet de la stérilisation chez les chats domestiques: Résultats d’une étude réalisée dans la région de Southampton: 315 chats dont 21 avec pedigree Sur les 294 chats de gouttière, 96.8% des mâles adultes et 98.7% des femelles sont stérilisés. On observe un déclin drastique du nombre moyen de portées par femelle:0.6 en 1978; 0.12 en Celui-ci ne permet pas le renouvellement de la population. Cependant l’analyse de l’ âge de la population ne reflète pas ce phénomène car 72% des chats de moins de 4 ans proviennent d’une autre région.

9 Conclusion  Seuls les chats de race répondent à tous les critères de la domestication.  Les chats dits « européens »ont gardés des caractéristiques sauvages à différents degrés selon les individus.  Les campagnes de stérilisations massives parmi les chats harets et domestiques ne sont pas sans conséquences: Chez les chats domestiques le taux de stérilisation dans certaines régions est un obstacle au renouvellement de la population. Ceci favoriserait la reproduction des chats harets.

10 Conclusion Chez les chats harets la conséquence de la stérilisation est de diminuer la fréquence des gènes responsables de la sociabilisation envers l’homme.  La perte du caractère docile inciterait à adopter des chats de races.

11 Discussion  Cet article illustre comment l’intervention de l’homme peut modifier la dynamique de la population des chats.  Selon l’article, les nouveaux pet food conduiraient à la perte de l’instinct de chasse. Cependant aucun argument scientifique ne corrobore cette hypothèse.  Le manque de recul concernant les effets des campagnes de stérilisation et des nouveaux pet food entraîne une absence de preuves scientifiques et empêche de tirer des conclusions sur l’évolution de la population des chats.


Télécharger ppt "Feral cats: their role in the population dynamics of Felis catus."

Présentations similaires


Annonces Google