La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet De Promotion Des Micro Entreprises Rurales BOUTIQUES DES MER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet De Promotion Des Micro Entreprises Rurales BOUTIQUES DES MER."— Transcription de la présentation:

1 Projet De Promotion Des Micro Entreprises Rurales BOUTIQUES DES MER

2 2 Bien fondé LES BOUTIQUES DES MER  Petite taille et l’étroitesse des marchés ruraux  Demande faible pour l’essentiel constituée par les marchés hebdomadaires  Difficultés d’accès aux marchés de valeur avec des prix plus rémunérateurs  Donner aux MER maîtrisant la qualité des produits et un process de production systématique, la possibilité de valoriser leur offre sur le marché  Petite taille et l’étroitesse des marchés ruraux  Demande faible pour l’essentiel constituée par les marchés hebdomadaires  Difficultés d’accès aux marchés de valeur avec des prix plus rémunérateurs  Donner aux MER maîtrisant la qualité des produits et un process de production systématique, la possibilité de valoriser leur offre sur le marché  D’appuyer les MER dans la conquête et la fidélisation de leur clientèle,  De faciliter la pénétration commerciale par la promotion commune  D’assurer une plus grande maîtrise des marchés dits de valeur (distribution moderne organisée, marchés de collectivités, hôtellerie et tourisme, certains marchés contractuels)  Disposer d’une vitrine commerciale où l’on peut regrouper et exposer en permanence l’offre des MER, négocier des contrats commerciaux, promouvoir collectivement les produits avec une mutualisation des coûts de promotion  Garantir des débouchés commerciaux aux MER  D’appuyer les MER dans la conquête et la fidélisation de leur clientèle,  De faciliter la pénétration commerciale par la promotion commune  D’assurer une plus grande maîtrise des marchés dits de valeur (distribution moderne organisée, marchés de collectivités, hôtellerie et tourisme, certains marchés contractuels)  Disposer d’une vitrine commerciale où l’on peut regrouper et exposer en permanence l’offre des MER, négocier des contrats commerciaux, promouvoir collectivement les produits avec une mutualisation des coûts de promotion  Garantir des débouchés commerciaux aux MER Les boutiques sont des outils de visibilité commerciale des MER et sont des éléments fondamentaux de pérennisation dont les objectifs sont : ObjectifsObjectifs

3 3  Un approvisionnement régulier, nécessitant une disponibilité permanente du produit et une logistique d’approvisionnement maîtrisée ( stock de sécurité, transport jusqu’aux points de groupage, stockage…)  Une qualité bonne et constante des produits, ce qui signifie une maîtrise et une systématisation des process de production  Des produits à prix compétitifs pouvant s’imposer sur des marchés urbains concurrentiels  Le respect d’un cahier de charges définissant les conditions de production et d’hygiène à respecter pour faire référencer ses produits à la boutique des MER.  La disponibilité d’un encadrement d’une force de vente progressivement pris en charge par les MER dans le cadre des coûts commerciaux de commercialisation  Le rôle de cet encadrement est d’aider les MER à respecter le cahier de charges, à les encadrer dans l’organisation de leur production pour satisfaire les commandes recueillies au niveau des boutiques MER les boutiques  Une enseigne commune pour toutes les boutiques gérée comme une marque commerciale facilitant la promotion des produits Conditions d’accès Conditions de mise en oeuvre LE FONDS D’APPUI TECHNOLOGIQUE LES BOUTIQUES DES MER

4 4  Une boutique des MER par Zone (sud et Centre). La boutique exposera les produits référencés des MER, les commercialisera, assurera leur promotion par la prise en charge d’une politique de communication..  Les boutiques auront une enseigne commune qui sera également la marque de commercialisation des produits et sera le futur label rural de qualité quand elle obtiendra le niveau de reconnaissance, de qualité et de notoriété indispensable à la reconnaissance d’un label.  Chaque MER devra montrer sa motivation en versant une contribution de F CFA pour être membre  Un dispositif commercial organisé autour de la boutique fera l’interface avec les clients, les distributeurs et gérera leurs commandes, l’organisation des livraisons, les échanges entre les MER du Sud et du Centre et le Système d’Informations Commerciales (SIC)  Le PROMER pourrait supporter l’investissement de départ et les coûts d’implantation ;  Il assurera les coûts de fonctionnement au départ, mais de façon dégressive :  - A partir du 6 ème mois : 15%  - A partir du 8 ème mois : 30%  - A partir du 10 ème mois : 60%  - A partir du 12 ème mois : 100%  Conditions de mise en oeuvre LES BOUTIQUES DES MER Conditions d’implantation

5 5  La contribution des MER sera sollicitée notamment les matières premières nécessaires aux productions  La gestion de la boutique sera placé sous l’autorité d’un commercial, appuyé par une vendeuse  Chaque MER devra pour accéder à la boutique et faire commercialiser ses produits, satisfaire aux exigences d’un « cahier de charges » et respecter les dispositions réglementaires ;  A la fin, du projet, la boutique devrait appartenir aux MER ou aux associations professionnelles regroupant les MER dans la zone  Les marges issues des ventes serviront à payer les coûts directs, indirects et couvrir des provisions Conditions de mise en oeuvre LE FONDS D’APPUI TECHNOLOGIQUE LES BOUTIQUES DES MER Conditions d’implantation

6 6 Conditions de mise en oeuvre LE FONDS D’APPUI TECHNOLOGIQUE LES BOUTIQUES DES MER Conditions de fonctionnement  Gérer la marque commerciale commune qui, devrait correspondre avec l’enseigne de la boutique.  Servir de vitrine aux productions des MER ; l’accès aux boutiques MER pourrait commencer au départ par les MER encadrées par le PROMER pour s’étendre par la suite à tous les MER de la région remplissant les conditions pour être référencée à la boutique  Gérer au profit des MER la clientèle au contact de la boutique des MER. La MER jouera un rôle essentiel dans la promotion, la prise de commande client, le conditionnement des produits avec un emballage commun, l’organisation de la livraison ;  Un budget de communication devra être affecté pour développer la notoriété de la marque commune des MER, de la boutique et promouvoir les produits des MER;  La boutique s’occupera du contrôle de la qualité des produits livrés par les MER en appliquant des règles de vérification et de contrôle de la qualité des produits vendus. Le gestionnaire procédera régulièrement à des analyses de laboratoire afin de contrôler et de certifier la qualité et l’innocuité des produits;  L’agrément sera accordé sur la base d’un cahier de charges dont le respect est la condition du référencement des produits. Ce cahier de charges sera axé sur le respect de la qualité, de l’hygiène des produits, la maîtrise du process et de l’itinéraire technique de production, la capacité à produire régulièrement.  Gérer la marque commerciale commune qui, devrait correspondre avec l’enseigne de la boutique.  Servir de vitrine aux productions des MER ; l’accès aux boutiques MER pourrait commencer au départ par les MER encadrées par le PROMER pour s’étendre par la suite à tous les MER de la région remplissant les conditions pour être référencée à la boutique  Gérer au profit des MER la clientèle au contact de la boutique des MER. La MER jouera un rôle essentiel dans la promotion, la prise de commande client, le conditionnement des produits avec un emballage commun, l’organisation de la livraison ;  Un budget de communication devra être affecté pour développer la notoriété de la marque commune des MER, de la boutique et promouvoir les produits des MER;  La boutique s’occupera du contrôle de la qualité des produits livrés par les MER en appliquant des règles de vérification et de contrôle de la qualité des produits vendus. Le gestionnaire procédera régulièrement à des analyses de laboratoire afin de contrôler et de certifier la qualité et l’innocuité des produits;  L’agrément sera accordé sur la base d’un cahier de charges dont le respect est la condition du référencement des produits. Ce cahier de charges sera axé sur le respect de la qualité, de l’hygiène des produits, la maîtrise du process et de l’itinéraire technique de production, la capacité à produire régulièrement.

7 7 Conditions de mise en oeuvre LE FONDS D’APPUI TECHNOLOGIQUE LES BOUTIQUES DES MER Conditions de fonctionnement  Dans chaque région, siègera un comité d’agrément régional des produits des MER, qui se réunira périodiquement pour référencer les produits de MER dans la boutique. Les MER qui n’auront pas obtenu le référencement, disposeront de notification des améliorations à apporter et seront suivis par les conseillers d’entreprise pour pouvoir se représenter avec succès. Les conseillers d’entreprise détachés à proximité des MER sont responsabilisés pour la sélection et la présentation des MER candidates au référencement dans la boutique MER. Ils aideront les MER à se mettre à niveau pour accéder à la boutique MER et à ses services.  Une MER peut perdre sa référence si le constat est fait d’un manque de respect du cahier de charges de la boutique des MER ;  Le conditionnement pourra se faire au niveau de la boutique des MER qui sera le mieux placée pour répondre aux besoins exprimés par les clients. Dans ce cas, les MER livreraient des produits à la boutique en vrac ou en macro conditionnements  Loin d’être une boutique au sens classique du terme, la boutique des MER sera la vitrine des MER et de leur savoir-faire, un outil de commercialisation et de promotion de leurs produits, le réceptacle et le bras opérationnel de la future marque de label rural.  L’étape de labellisation interviendra, quand le niveau de maîtrise de la qualité des produits et de systématisation des process sera considéré comme acquis et irréversible.  Dans chaque région, siègera un comité d’agrément régional des produits des MER, qui se réunira périodiquement pour référencer les produits de MER dans la boutique. Les MER qui n’auront pas obtenu le référencement, disposeront de notification des améliorations à apporter et seront suivis par les conseillers d’entreprise pour pouvoir se représenter avec succès. Les conseillers d’entreprise détachés à proximité des MER sont responsabilisés pour la sélection et la présentation des MER candidates au référencement dans la boutique MER. Ils aideront les MER à se mettre à niveau pour accéder à la boutique MER et à ses services.  Une MER peut perdre sa référence si le constat est fait d’un manque de respect du cahier de charges de la boutique des MER ;  Le conditionnement pourra se faire au niveau de la boutique des MER qui sera le mieux placée pour répondre aux besoins exprimés par les clients. Dans ce cas, les MER livreraient des produits à la boutique en vrac ou en macro conditionnements  Loin d’être une boutique au sens classique du terme, la boutique des MER sera la vitrine des MER et de leur savoir-faire, un outil de commercialisation et de promotion de leurs produits, le réceptacle et le bras opérationnel de la future marque de label rural.  L’étape de labellisation interviendra, quand le niveau de maîtrise de la qualité des produits et de systématisation des process sera considéré comme acquis et irréversible.

8 8 SITUATION ACTUELLE LE FONDS D’APPUI TECHNOLOGIQUE LES BOUTIQUES DES MER  Implantation de 2 Boutiques (Zone Sud 1 et Zone Centre 1)  GIE installés 4 (Zone Sud 1 et Zone Centre 1)  Union de GIE Zonaux : en cours d’implantation  Nombre de membres : 95 MER  Tamba 28  Kolda15  Kaolack34  Fatick19 •Dispositif Commercial : opérationnel Zone Centre, recrutement en cours Zone Sud •Productions en cours •Prix harmonisés dans chaque zone •Emballages : acquis Zone Centre; en cours zone Sud •Étiquettes à l’impression zone Centre ; en cours zone Sud •Démarrage Boutiques : le Zone Centre, mois de février zone Sud •Cahier de charge : en cours d’élaboration  Implantation de 2 Boutiques (Zone Sud 1 et Zone Centre 1)  GIE installés 4 (Zone Sud 1 et Zone Centre 1)  Union de GIE Zonaux : en cours d’implantation  Nombre de membres : 95 MER  Tamba 28  Kolda15  Kaolack34  Fatick19 •Dispositif Commercial : opérationnel Zone Centre, recrutement en cours Zone Sud •Productions en cours •Prix harmonisés dans chaque zone •Emballages : acquis Zone Centre; en cours zone Sud •Étiquettes à l’impression zone Centre ; en cours zone Sud •Démarrage Boutiques : le Zone Centre, mois de février zone Sud •Cahier de charge : en cours d’élaboration


Télécharger ppt "Projet De Promotion Des Micro Entreprises Rurales BOUTIQUES DES MER."

Présentations similaires


Annonces Google