La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Délégation à l’Emploi et aux Formations DEF 1 DEF 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Délégation à l’Emploi et aux Formations DEF 1 DEF 3."— Transcription de la présentation:

1 1 Délégation à l’Emploi et aux Formations DEF 1 DEF 3

2 2 L A CERTIFICATION. de l’habilitation,… … aux épreuves arrêté d ’application BP JEPS (titre II) et instruction n° du 11 oct 02

3 3 Le dossier d ’habilitation 3 - « Le processus d ’évaluation conforme au référentiel de certification propre à chaque spécialité, qui sera, en cas d’habilitation, proposé au jury* » * : cf. art 17 et art 18 ! cohérence entre habilitation DR et agrément par le jury

4 4 Il y a deux niveaux à considérer  Celui de l’habilitation par le DR  Celui du fonctionnement contrôlé par le jury

5 5 Dans le cadre de l’habilitation

6 6 Les différentes étapes 1/2  L’organisme Propose son plan global d’évaluation  le DR dans le cadre de l’habitation Accepte les grandes lignes du dispositif d’évaluation : nombre, type et dates des évaluations, et art. 18 de l’arrêté. Veille à une répartition équilibrée des certifications (ni, ni ). … /..

7 7 Le processus d’évaluation UC 1et3 UC 5et6 UC 7et8 VAE ?

8 8 en centre de formation en entreprise congés UC 1et3 etc,.. UC 5et6 mise en situation pédagogique Positionnement Place de la certification dans l’alternance UC 7et8

9 9 La mise en œuvre de l’évaluation certificative

10 10 Les différentes étapes 2/2  L’organisme habilité construit les situation d’évaluation (déroulement et grilles)  le jury Agrée les situations dévaluation certificatives et contrôle la mise en œuvre  le jury Valide le résultat des évaluations  le DR délivre les attestations (UC, BP), et collationne

11 11 Un dialogue à trois 1. Le Directeur régional 2. L’organisme de formation 3. Le jury de la spécialité

12 12 Relations entre le jury et l ’organisme habilité Organisme habilité jury UC protocole d'évaluation + tout moyen à la convenance du jury assurer la conduite globale du dispositif d'évaluation certificative veiller au bon fonctionnement du dispositif d'évaluation certificative dossiers d'agrément des UC construire les situations d'évaluation agréer les situations d'évaluation propositions de l'équipe pédagogique + dossiers individuels d'évaluation + tout moyen à la convenance du jury valider les résultats administrer les situations et évaluer les productions des stagiaires

13 13 Le processus d’évaluation certificative  But : attester de capacités dans une logique de compétences  L’équipe pédagogique de l’organisme  Construit les situations d’ évaluation critériées à partir du référentiel et les fait agréer  Les grilles sont sans notes (acquis / non acquis)  L’organisme habilité conduit l’évaluation sous le contrôle du jury NB : En entreprise l’évaluation se fait sous la responsabilité du tuteur ou du maître d’apprentissage

14 14 Le processus de certification et l’organisation pédagogique UC 10 B UC 8 UC 4 Ruban pédagogique de la formation Évaluation par tuteur

15 15 Le jury Composition : Cf. Art. 10 du décret Fonctions: cf. titre IV de l’arrêté Constitution Cf. Instruction 07/03

16 16 Les fonctions du jury 1 Veiller au bon déroulement du dispositif d’évaluation certificative. Pour cela il :  arrête le plan d’évaluation certificative (calendrier, nature et modalités)  agrée les situations d’évaluation préalablement à leur administration par l’organisme (déroulement, grilles,..)

17 17 Les fonctions du jury 2  détermine les commissions, et peut déléguer sous contrôle (art 17 : dans ce cas des formateurs, des tuteurs peuvent évaluer  assiste à certaines évaluations  valide les résultats (grilles; ou dossier de VAE) ? le jury frustré

18 18 Le jury Utilise le référentiel adapté et complété par l’organisme pour juger du dispositif d’évaluation proposé. Notamment la pertinence : - des situations dévaluation proposées ; - des critères choisis en fonction des activités décrite dans le référentiel professionnel et de la réalité de l’exercice du métier

19 19 Attention !  La délivrance du diplôme ne donne pas lieu à l’organisation d’une évaluation terminale particulière  Les UC sont des unités dévaluation indépendantes, et peuvent être obtenues séparément  Il n’est pas possible d’évaluer toutes les capacités : mais il faut dire si l’OTI est atteint

20 20 Le processus d’évaluation certificative Concilier deux impératifs :  fonctionnalité :  (coûts) il n’est pas possible de tout évaluer  Il n’est pas possible d’évaluer en totalité tous les OI  validité  Fidélité au référentiel et pertinence de l’évaluation

21 21 Choix sur l’évaluation Se limiter aux capacités-clés de l’OTI. (compromis entre les deux impératifs)

22 22 Au niveau du processus Tenir compte des textes (art 7 et 18 de l’arrêté, l’arrêté de spécialité); Regroupements possibles mais une évaluation séparée (guide p 26) •Capacité à préparer une action …deux protocoles •Capacité à mobiliser distincts les connaissances.. 5 7

23 23 5 Définir dans le cadre de l’habilitation :  La ou les situations nécessaires  Le type d’épreuve Définir en relation avec le jury :  La grille d’évaluation de l’UC -Les objectifs -Les critères visés (capacité) de réussite (observables) Au niveau de l’UC

24 24 Conclusion

25 25 L’État garant de la qualité  En accordant l’habilitation  En veillant au bon déroulement du dispositif d’évaluation certificative  En contrôlant le respect des conditions d’habilitation et de certification

26 26 en atelier Réflexion sur : - l’alternance et la place de la certification - La conception des épreuves:fractionnement et regroupements

27 27 Travail en ateliers Élaborer un ruban pédagogique  durée  Alternance/certification  évaluations Créer une UCA

28 28 ateliers


Télécharger ppt "1 Délégation à l’Emploi et aux Formations DEF 1 DEF 3."

Présentations similaires


Annonces Google