La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La culture dentreprise. Raisons de lémergence du concept Réaction aux méthodes de planification trop quantitatives : prise en compte de la subjectivité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La culture dentreprise. Raisons de lémergence du concept Réaction aux méthodes de planification trop quantitatives : prise en compte de la subjectivité"— Transcription de la présentation:

1 La culture dentreprise

2 Raisons de lémergence du concept Réaction aux méthodes de planification trop quantitatives : prise en compte de la subjectivité Réaction aux méthodes de planification trop quantitatives : prise en compte de la subjectivité Optimiser les conditions de la croissance externe : Optimiser les conditions de la croissance externe : - absorption dune société (compromise par hétérogénéité des cultures) - absorption dune société (compromise par hétérogénéité des cultures) - création dune filiale à létranger - création dune filiale à létranger

3 Essor de léconomie japonaise Essor de léconomie japonaise - modèle de croissance dans les années 80 - modèle de croissance dans les années 80 - imitation des pratiques - imitation des pratiques Etudes économiques et sociales Etudes économiques et sociales - nécessité de mobiliser les hommes autour de valeurs partagées par tous - nécessité de mobiliser les hommes autour de valeurs partagées par tous

4 Définition de la culture dentreprise Valeurs partagées : Valeurs partagées : - lensemble cohérent des attitudes communes à tous les salariés dans leur contexte de travail - lensemble cohérent des attitudes communes à tous les salariés dans leur contexte de travail Cohérence des attitudes : Cohérence des attitudes : - un ensemble de symboles, de cérémonies et de mythes permettant de transmettre les valeurs et convictions intrinsèques de lentreprise - un ensemble de symboles, de cérémonies et de mythes permettant de transmettre les valeurs et convictions intrinsèques de lentreprise Manière commune daborder les problèmes : Manière commune daborder les problèmes : - un mode de pensée et daction habituel et traditionnel partagé par tous ses membres, et accepté par les nouveaux pour être accepté dans lentreprise - un mode de pensée et daction habituel et traditionnel partagé par tous ses membres, et accepté par les nouveaux pour être accepté dans lentreprise

5 Matérialisation de la culture dentreprise Mythes : Mythes : - histoire relative à la fondation (Apple et son garage) - histoire relative à la fondation (Apple et son garage) - anecdote révélatrice des valeurs (le fondateur de Mac Do et les papiers gras sur un parking) - anecdote révélatrice des valeurs (le fondateur de Mac Do et les papiers gras sur un parking) Héros : Héros : - fondateur exceptionnel ou collaborateur distingué (Compagnons du Minorange chez Bouygues) - fondateur exceptionnel ou collaborateur distingué (Compagnons du Minorange chez Bouygues) Tabous : Tabous : - choses, situations à ne pas évoquer (échec du lancement dun produit) - choses, situations à ne pas évoquer (échec du lancement dun produit)

6 Symboles Signes chargés dinformations culturelles Signes chargés dinformations culturelles Le logo de lentreprise : le lion de Peugeot, symbole de force Le logo de lentreprise : le lion de Peugeot, symbole de force Le style et la tenue vestimentaire : cravates chez IBM, tee shirt chez Apple Le style et la tenue vestimentaire : cravates chez IBM, tee shirt chez Apple Les récompenses : voyage, distinction honorifique Les récompenses : voyage, distinction honorifique Les signes distinctifs de statut : le parking personnel, la voiture de fonction, la taille du bureau… Les signes distinctifs de statut : le parking personnel, la voiture de fonction, la taille du bureau…

7 LES RITES Manières de commencer le travail : au Japon,gymnastique, hymne à la gloire de lentreprise Manières de commencer le travail : au Japon,gymnastique, hymne à la gloire de lentreprise Pause, détente : la pause café Pause, détente : la pause café Repas : en commun, sans distinction de grade Repas : en commun, sans distinction de grade Façon de communiquer : usage du prénom Façon de communiquer : usage du prénom Façon de terminer la semaine : pot, synthèse de la semaine Façon de terminer la semaine : pot, synthèse de la semaine Façon de terminer lannée : arbre de Noël, vœux au personnel… Façon de terminer lannée : arbre de Noël, vœux au personnel…

8 Entreprise « speed » Parking Stationnement «anarchique», certaines voitures ont leurs phares allumés. Bureaux De grands espaces collectifs, une impression de fourmilière. Tenue Tenue sport. Jeans et baskets acceptés. Parking Stationnement «anarchique», certaines voitures ont leurs phares allumés. Bureaux De grands espaces collectifs, une impression de fourmilière. Tenue Tenue sport. Jeans et baskets acceptés.

9 Langage Dépêchons-nous; abrégeons; bref; et après; allez droit au but; alors, on y va; ça traîne; il faut y aller; c'est urgent; il y a le feu au lac. Gestion du temps Tout le monde se plaint du manque de temps, mais rares sont les entretiens et les réunions qui commencent à l'heure. On réagit «au quart de tour» aux événements. On colmate les brèches dans une atmosphère de précipitation. Principes affichés «Il faut être rapide et vif». «La vitesse est un avantage concurrentiel majeur». «Il faut faire plus avec moins». Langage Dépêchons-nous; abrégeons; bref; et après; allez droit au but; alors, on y va; ça traîne; il faut y aller; c'est urgent; il y a le feu au lac. Gestion du temps Tout le monde se plaint du manque de temps, mais rares sont les entretiens et les réunions qui commencent à l'heure. On réagit «au quart de tour» aux événements. On colmate les brèches dans une atmosphère de précipitation. Principes affichés «Il faut être rapide et vif». «La vitesse est un avantage concurrentiel majeur». «Il faut faire plus avec moins».

10 Style de management Décidé, rapide, course perpétuelle contre la montre. Qualités requises Vivacité, réactivité, concision. Attitudes rejetées «Trop» réfléchie, lenteur, distanciation. Style de management Décidé, rapide, course perpétuelle contre la montre. Qualités requises Vivacité, réactivité, concision. Attitudes rejetées «Trop» réfléchie, lenteur, distanciation.

11 Entreprise « conviviale » Parking Décoration, musique d'ambiance, couleurs. Des hôtesses d'accueil. Les places proches de l'entrée sont réservées aux clients et visiteurs. Bureaux Des espaces de vie. Chacun peut décorer et personnaliser son bureau. Des ordinateurs aux formes rondes et colorées. Tenue Des tons pastel et harmonieux. Parking Décoration, musique d'ambiance, couleurs. Des hôtesses d'accueil. Les places proches de l'entrée sont réservées aux clients et visiteurs. Bureaux Des espaces de vie. Chacun peut décorer et personnaliser son bureau. Des ordinateurs aux formes rondes et colorées. Tenue Des tons pastel et harmonieux.

12 Langage Pouvez-vous; pourriez-vous; ne pensez-vous pas que; c'est gentil; peut-être souhaitez-vous; nous sommes d'accord, n'est-ce pas; auriez-vous la gentillesse de... Gestion du temps De nombreuses interruptions et des pertes de temps en contacts inutiles. Tendance à se laisser envahir par les demandes des autres. Les urgences relationnelles sont traitées avant les priorités. Horaires variables à la convenance des salariés. Principes affichés «La performance collective est supérieure à l'addition des compétences individuelles». «Nous sommes tous solidaires de nos résultats». «Le personnel de l'entreprise est notre premier avantage concurrentiel». Langage Pouvez-vous; pourriez-vous; ne pensez-vous pas que; c'est gentil; peut-être souhaitez-vous; nous sommes d'accord, n'est-ce pas; auriez-vous la gentillesse de... Gestion du temps De nombreuses interruptions et des pertes de temps en contacts inutiles. Tendance à se laisser envahir par les demandes des autres. Les urgences relationnelles sont traitées avant les priorités. Horaires variables à la convenance des salariés. Principes affichés «La performance collective est supérieure à l'addition des compétences individuelles». «Nous sommes tous solidaires de nos résultats». «Le personnel de l'entreprise est notre premier avantage concurrentiel».

13 Style de management Coopératif, assume les erreurs de son équipe, influençable. Qualités requises Convivialité, proximité, sourire. Attitudes rejetées Individualisme, froideur, distance. Style de management Coopératif, assume les erreurs de son équipe, influençable. Qualités requises Convivialité, proximité, sourire. Attitudes rejetées Individualisme, froideur, distance.

14 Entreprise « créative » Parking On s'y perd, un labyrinthe, pas assez de places de parking. Bureaux Une impression de capharnaüm, pourtant chacun s'y retrouve. Des décorations sans cohésion apparente. On peut se perdre. Tenue Décontractée et confortable avec des couleurs voyantes. Les collaborateurs obligés de s'habiller strictement ajoutent une note «marrante». Parking On s'y perd, un labyrinthe, pas assez de places de parking. Bureaux Une impression de capharnaüm, pourtant chacun s'y retrouve. Des décorations sans cohésion apparente. On peut se perdre. Tenue Décontractée et confortable avec des couleurs voyantes. Les collaborateurs obligés de s'habiller strictement ajoutent une note «marrante».

15 Langage Essayons; je vais essayer; c'est difficile; c'est compliqué; c'est dur; c'est un vrai problème; euh!; environ; approximativement; vers; aux alentours de; probablement. Gestion du temps Tendance à faire plusieurs choses en même temps dans un désordre apparent. De nombreux projets sont lancés, mais ne sont pas suivis, peu aboutissent. Les journées débordent et personne ne semble avoir le temps de prendre ses congés. Principes affichés «Nous devons nous débanaliser face à la concurrence».; «Tout peut être amélioré, il suffit de faire des efforts pour cela». «Il faut savoir s'adapter dans la complexité». Langage Essayons; je vais essayer; c'est difficile; c'est compliqué; c'est dur; c'est un vrai problème; euh!; environ; approximativement; vers; aux alentours de; probablement. Gestion du temps Tendance à faire plusieurs choses en même temps dans un désordre apparent. De nombreux projets sont lancés, mais ne sont pas suivis, peu aboutissent. Les journées débordent et personne ne semble avoir le temps de prendre ses congés. Principes affichés «Nous devons nous débanaliser face à la concurrence».; «Tout peut être amélioré, il suffit de faire des efforts pour cela». «Il faut savoir s'adapter dans la complexité».

16 Style de management Négociation permanente, au «feeling», confiant. Qualités requises Débrouillardise, sens du moment opportun, improvisation, humour et endurance. Attitudes rejetées Conformisme, rigueur, fatigabilité, simplicité Style de management Négociation permanente, au «feeling», confiant. Qualités requises Débrouillardise, sens du moment opportun, improvisation, humour et endurance. Attitudes rejetées Conformisme, rigueur, fatigabilité, simplicité

17 Entreprise « martiale » Parking Très peu de places ou parking partagé avec d'autres entreprises. Bureaux Espaces dépersonnalisés. Chacun s'installe comme il veut, où il veut. Tenue Plutôt passe-partout et discrète. Pas d'effet de style. Parking Très peu de places ou parking partagé avec d'autres entreprises. Bureaux Espaces dépersonnalisés. Chacun s'installe comme il veut, où il veut. Tenue Plutôt passe-partout et discrète. Pas d'effet de style.

18 Langage Pas de commentaires; c'est comme ça; un point c'est tout; je m'en moque; encore des états d'âme; peu importe; pas de problème; et alors...; on ne va pas s'en faire une montagne. Gestion du temps Une atmosphère de tension permanente. Chacun se surmène. On gère son temps sans tenir compte des limites et personne n'écoute sa fatigue. On est aux 35 heures mais on en fait 45. Principes affichés «Seuls ceux qui prennent des risques réussissent». «Nous sommes en guerre économique, les plus forts gagnent». «Il n'y a pas de limites». «Les limites sont en nous-mêmes». Langage Pas de commentaires; c'est comme ça; un point c'est tout; je m'en moque; encore des états d'âme; peu importe; pas de problème; et alors...; on ne va pas s'en faire une montagne. Gestion du temps Une atmosphère de tension permanente. Chacun se surmène. On gère son temps sans tenir compte des limites et personne n'écoute sa fatigue. On est aux 35 heures mais on en fait 45. Principes affichés «Seuls ceux qui prennent des risques réussissent». «Nous sommes en guerre économique, les plus forts gagnent». «Il n'y a pas de limites». «Les limites sont en nous-mêmes».

19 Style de management Exigeant, fondé sur l'expertise, directif. Qualités requises Maîtrise de soi, force, franchise. Attitudes rejetées Emotivité, sensibilité, hésitation. Style de management Exigeant, fondé sur l'expertise, directif. Qualités requises Maîtrise de soi, force, franchise. Attitudes rejetées Emotivité, sensibilité, hésitation.

20 Entreprise « perfectionniste » Parking Fléchage précis, emplacements numérotés, gardiens à l'entrée. Des places réservées pour les cadres de direction. Bureaux Des bureaux attribués, du mobilier fonctionnel. Le même matériel pour tous. Rangement impeccable. Tenue Costume-cravate pour les hommes, tailleur pour les femmes. Eventuellement, tenue décontractée autorisée le vendredi. Parking Fléchage précis, emplacements numérotés, gardiens à l'entrée. Des places réservées pour les cadres de direction. Bureaux Des bureaux attribués, du mobilier fonctionnel. Le même matériel pour tous. Rangement impeccable. Tenue Costume-cravate pour les hommes, tailleur pour les femmes. Eventuellement, tenue décontractée autorisée le vendredi.

21 Langage Un peu; beaucoup; efficace; exactement; je pense que; en quelque sorte; un tant soit peu; il est clair que; premièrement, deuxièmement, troisièmement. Gestion du temps Emploi du temps précis, voire rigide. Chaque chose en son temps. Les agendas sont tenus à la perfection. Les congés et les jours de RTT (réduction du temps de travail) sont planifiés. Pointeuse. Principes affichés «Le système et l'organisation sont au service de nos talents». «Nous sommes tous acteurs de la qualité». «Ici chacun sait ce qu'il doit faire». Langage Un peu; beaucoup; efficace; exactement; je pense que; en quelque sorte; un tant soit peu; il est clair que; premièrement, deuxièmement, troisièmement. Gestion du temps Emploi du temps précis, voire rigide. Chaque chose en son temps. Les agendas sont tenus à la perfection. Les congés et les jours de RTT (réduction du temps de travail) sont planifiés. Pointeuse. Principes affichés «Le système et l'organisation sont au service de nos talents». «Nous sommes tous acteurs de la qualité». «Ici chacun sait ce qu'il doit faire».


Télécharger ppt "La culture dentreprise. Raisons de lémergence du concept Réaction aux méthodes de planification trop quantitatives : prise en compte de la subjectivité"

Présentations similaires


Annonces Google