La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les bases neuronales de la conscience visuelle Lionel Naccache.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les bases neuronales de la conscience visuelle Lionel Naccache."— Transcription de la présentation:

1 Les bases neuronales de la conscience visuelle Lionel Naccache

2 Siège de la conscience phénoménale visuelle

3 Une approche clinique guidée par la neuropsychologie du patient cérébro-lésé. Point de départ : Fin XIXème siècle, vision hiérarchique verticale intégrée de Hughlings Jackson (second principe des Croonian Lectures) «cortex conscient & sous-cortex inconscient»

4 La « vision aveugle » ou blindsight (Weiskrantz) Pourtant, en situation de choix forcé, le patient G.Y. discrimine les émotions faciales. « Je ne vois rien » De Gelder et al. Neuroreport 1999

5 Découverte dune voie sous-corticale dont lactivation est corrélée aux performances de G.Y. colliculus supérieur amygdale Alors que l « aire fusiforme des visages» (FFA), alimentée par V1 nest pas activée. Morris et al., Brain 2002

6 Cette voie, résiduelle chez GY, existe également chez lhomme sain Les sujets ne perçoivent consciemment quun visage émotionellement neutre (présentation «subliminale») … 33 ms 167 ms Whalen et al. J. of Neuroscience ms 33 ms

7 Mais la valence émotionnelle du premier visage inconsciemment perçu est traitée par lamygdale 33 ms 167 ms 33 ms >

8 Quelques conséquences : Compatible avec une conception dinspiration Jacksonienne verticale et hiérarchique : «le traitement conscient est cortical ; le traitement inconscient est sous-cortical ». La vision consciente semble nécessairement associée à des traitements (thalamo)-corticaux. La vision inconsciente semble assurée par des voies sous-corticales.

9 Toutes les régions du cortex visuel appartiennent-t-elles à cet espace neural conscient ? ? ? ? ?

10 X X Patiente D.F., 34 ans anoxie cérébrale Lésions bilatérales de la voie ventrale épargnant le cortex visuel primaire et la voie dorsale : Agnosie visuelle aperceptive typique

11 Goodale, Milner & al. Nature 1991

12 Aglioti et al., Current Biology 1995 Illusion dEbbinghaus Titchener Pince pouce-index non affectée par lillusion Dissociations dorso-ventrales chez le sujet sain, ou les neurosciences des illusions visuelles :

13 ABAB B est plus long que A! Daprati et Gentilucci, Neuropsychologia 1997 Pince pouce-index peu affectée par lillusion de Muller-Lyer

14 Pisella et al., Nature Neuroscience 2000 Il existe un « pilote automatique » inconscient de la main dans la voie visuelle dorsale X

15 ++++ Essais « Go » non perturbés Essais « Go » perturbés T2T1

16 Correction très rapide chez les contrôles, beaucoup plus lente chez I.G.

17 ++++ Essais « Stop » non perturbés Essais « Stop » perturbés T2T1 X X

18

19 Quelques conséquences : La vision consciente semble associée à des traitements corticaux de la voie visuelle ventrale. Les traitements visuo-moteurs sous-tendus par la voie visuelle dorsale semblent inconscients. (relecture de lataxie optique)

20 « we have two (largely) separate visual systems. One of them is dedicated to the rapid and accurate guidance of our movements…, and yet it lies outside the realm of our conscious visual awareness. The other seems to provide our perceptual phenomenology, … » A. David Milner, TICS 1998

21 DG3D Les activations de la «voie ventrale» saccompagnent elles nécessairement dune perception consciente ? Le paradigme idéal: la négligence spatiale unilatérale => Déficits de la conscience phénoménale visuelle => Lésion pariétale droite => Intégrité possible de la voie ventrale droite

22 ++ Les stimuli non perçus consciemment sont néanmoins traités par la voie visuelle ventrale ! Lextinction visuelle Rees et al., Brain 2000

23 Activation inconsciente de la voie ventrale chez lhomme sain : la perception subliminale des mots Dehaene, Naccache, Cohen et al., Nature Neuroscience 2001

24 Les mots masqués ne sont pas consciemment perçus

25 mots visibles z = 29z = 5z = -17 z = échelle t (14 ddl) valeur p mots masqués échelle t (14 ddl) p value z = 29z = -17 Aire de la forme visuelle des mots temps (s) % variation du signal mots visibles mots masqués Mais ils sont traités par la voie visuelle ventrale

26 Synthèse : Certains processeurs, corticaux («pilote automatique pariétal »)ou pas (ex : réseau colliculo-amygdalien) ne participent jamais au contenu conscient. Certains processeurs corticaux (ex : aire fusiforme des mots) participent parfois au contenu conscient. Lorsque nous sommes conscients de lactivité traitée par ces processeurs, celle-ci est : 1)amplifiée (intensité & durée) 2)accompagnée dactivations fronto-pariétales 3)la résultante dune allocation attentionnelle

27

28 Un espace neural à géométrie variable

29

30

31

32 Retour à la conscience visuelle :

33 Esquisse dun modèle neuroscientifique de la conscience : 1)A réviser, corriger & spécifier 2) Soumis à lépreuve de la clinique & de lexpérimentation 3) Qui permet néanmoins de poser des questions théoriques & philosophiques


Télécharger ppt "Les bases neuronales de la conscience visuelle Lionel Naccache."

Présentations similaires


Annonces Google