La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Maladie dAlzheimer: Cours 2 Mémoire de Travail et Attention.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Maladie dAlzheimer: Cours 2 Mémoire de Travail et Attention."— Transcription de la présentation:

1 La Maladie dAlzheimer: Cours 2 Mémoire de Travail et Attention

2 La mémoire de travail

3 Questions Quest-ce que la MDT? Quest-ce que la MDT? Quels effets empiriques prouvent lexistence de la MDT? Quels effets empiriques prouvent lexistence de la MDT? Quel est le modèle théorique dominant? Quel est le modèle théorique dominant? Que faudrait-il évaluer (et comment) pour savoir si les capacités globales de la MDT chez un MA sont déficitaires? Que faudrait-il évaluer (et comment) pour savoir si les capacités globales de la MDT chez un MA sont déficitaires? Que faudrait-il évaluer (et comment) pour savoir les composants de la MDT se détériorent au cours de la MA? Que faudrait-il évaluer (et comment) pour savoir les composants de la MDT se détériorent au cours de la MA?

4 Mémoire de Travail et MA Effet de récence: Courbe abaissée mais dépend du rappel général. Effet de récence: Courbe abaissée mais dépend du rappel général. Empans MDT des patients MA sont plus faibles à lépreuve de Daneman & Carpenter (Kensinger et al., 2003). Empans MDT des patients MA sont plus faibles à lépreuve de Daneman & Carpenter (Kensinger et al., 2003). Plusieurs études plus récentes ont tenté de déterminer la source de cette diminution en tenant compte des modèles récents de la mémoire de travail.

5 MDT et Age (from Park & Payer, 2006)

6 Mémoire de travail Modèle de Baddeley et Hitch Système à capacité limitée destiné au maintien temporaire et à la manipulation d'une information, nécessaire à la réalisation de tâches cognitives complexes. Système à capacité limitée destiné au maintien temporaire et à la manipulation d'une information, nécessaire à la réalisation de tâches cognitives complexes. Système composé d'un administrateur central et de 2 systèmes esclaves: la boucle phonologique et le calepin visuo- spatial. Système composé d'un administrateur central et de 2 systèmes esclaves: la boucle phonologique et le calepin visuo- spatial.

7 Mémoire de travail Analyse visuelle Code visuel Recodage phonologique Analyse phonologique Stock phonologique Récapitulation articulatoire Mot écrit Mot oral La boucle phonologique

8 Calepin visuo spatial Buffer épisodique Boucle phonologique MLT visuelle MLT épisodique Langage Le buffer épisodique est une composante de capacité limitée, contrôlée par ladministrateur central, qui associe les informations provenant des systèmes esclaves et de la mémoire à long terme. Il maintient de façon temporaire ces informations sous une forme multimodale. Administrateur central

9 Boucle phonologique Les effets de longueur de mots et de similitude phonologiques sont présents quand on examine les effets de groupe (Miller, 1972; Morris, 1984; 1987; Belleville et al, 1996). Les effets de longueur de mots et de similitude phonologiques sont présents quand on examine les effets de groupe (Miller, 1972; Morris, 1984; 1987; Belleville et al, 1996). Toutefois, un sous-groupe de patients montre des atteintes de la boucle phonologique (Belleville et al, 1996). Toutefois, un sous-groupe de patients montre des atteintes de la boucle phonologique (Belleville et al, 1996). Ce dernier résultat est compatible avec la présence dhétérogénéité chez les patients avec DTA. Ce sous-groupe pourrait être plus atteint sur le plan du langage. Ce dernier résultat est compatible avec la présence dhétérogénéité chez les patients avec DTA. Ce sous-groupe pourrait être plus atteint sur le plan du langage.

10 Calepin visuo-spatial Blocs de Corsi Blocs de Corsi Visual Pattern Span Visual Pattern Span

11 Exemple dépreuve de mémoire de travail pour évaluer le calepin visuo-spatial Empan spatial : lépreuve des blocs de Corsi 10 cubes sont disposés aléatoirement sur une planche faisant face au sujet. 10 cubes sont disposés aléatoirement sur une planche faisant face au sujet. Lexpérimentateur touche un nombre croissant de cubes suivant une séquence particulière que le sujet doit reproduire. Lexpérimentateur touche un nombre croissant de cubes suivant une séquence particulière que le sujet doit reproduire.

12 Exemple dépreuve de mémoire de travail pour évaluer le calepin visuo-spatial Empan visuel : lépreuve du « Visual Pattern Span » Empan 2 Empan 3 On montre au sujet la grille de G pdt 2 sec Ensuite on lui donne la grille vide, et il doit cocher les cases qui étaient noircies dans le modèle

13 Calepin visuo-spatial Diminution de lempan pour du matériel visuo- spatial Diminution de lempan pour du matériel visuo- spatial Blocs de Corsi (Corkin, 1982 ; Spinnler et al., 1988) Blocs de Corsi (Corkin, 1982 ; Spinnler et al., 1988) Visual pattern test (Ergis et al., 1995) Visual pattern test (Ergis et al., 1995) Version visuo-spatiale du BP (Sullivan et al., 1986) Version visuo-spatiale du BP (Sullivan et al., 1986) trouble dutilisation dune procédure de répétition visuelle pour le maintien de linformation ? trouble dutilisation dune procédure de répétition visuelle pour le maintien de linformation ? les tâches VS sont très exigeantes en termes de ressources les tâches VS sont très exigeantes en termes de ressources

14 Administrateur central Procédure de Brown-Peterson (Morris, 1986; Belleville et al, 1996; 2003; Sebastian et al, 2001) Procédure de Brown-Peterson (Morris, 1986; Belleville et al, 1996; 2003; Sebastian et al, 2001) Manipulation – alpha span (Vecchi et al,1998; Belleville et al, 2003) Manipulation – alpha span (Vecchi et al,1998; Belleville et al, 2003) Tâche de mise à jour (Morris & Jones). Tâche de mise à jour (Morris & Jones).

15 Procédure Brown-Peterson (Morris, 1986; Belleville et al, 1996) G-K-L … BIP ? G-K-L … BIP ? délai 0-30 sec délai 0-30 sec Aucune-Taper-Addition-Suppression Aucune-Taper-Addition-Suppression 20 essais 20 essais présentation auditive présentation auditive réponse écrite réponse écrite

16 Brown-Peterson Atteinte marquée avec matériel verbal et non-verbal, dès les premières secondes du délai (Corkin et al, 1982; Kopelman, 1985; Sullivan et al, 1986; Belleville et al, 1996). Atteinte marquée avec matériel verbal et non-verbal, dès les premières secondes du délai (Corkin et al, 1982; Kopelman, 1985; Sullivan et al, 1986; Belleville et al, 1996). Le trouble en non-verbal apparaît même sans tâche interférente (Sullivan et al, 1986; Fahakian et al, 1988). Le trouble en non-verbal apparaît même sans tâche interférente (Sullivan et al, 1986; Fahakian et al, 1988).

17

18 Manipulation (Belleville et al, 1998; 2003) % of correctly recalled items * * p<0,1** p<0,01 * Rappel alphabétique Lac-crème-pipe-rondDIRECT=Lac-crème-pipe-rondALPHABÉTIQUE=Crème-lac-pipe-rond Testés à empan moins un

19 Updating test: Example 3-items longueur de la sérieLettres Réponses correctes Réponses données essai 13K Q V essai 27R B V G N W QN W Q essai 35K V C R NC R N essai 49H Z S D B P F T MF T M série 15F K Z P XZ P X série 25P D Z X LZ X L série 33X K D série 47D J Z V P C QP C Q série 53F P M série 67H N K L X G ZX G Z série 75J N Q H FQ H F série 89G Z L S V X T N MT N M série 99Q H F D Z N B P WB P W

20 Conclusion La MDT en général, ainsi que ses composants, sont déficitaires au cours de la MA

21 Attention et MA

22 Questions 1- Quelles sont les fonctions de lattention à tester chez un MA? Quelles tâches permettent ces évaluations? 2- Comment évaluer les capacités (a) dinhibition, (b) dalterner son attention entre diff. sources et diff. tâches, (c) dattention divisée, (d) dattention soutenue? 3- Pour chacune des fonctions de lattention, quels scores dun patient ou (groupe de patients) constitueraient la marque dun déficit?

23 Inhibition (1) Mécanismes permettant: –dempêcher les informations non pertinentes dentrer dans la MDT, – de supprimer les informations devenues inutiles ou vider la MDT (updating), – stopper lactivation de schémas non appropriés pour laction en cours, – darrêter ou dempêcher lactivation de réponses ou dactions non pertinentes ou moins efficaces que dautres

24 Inhibition (2) Effet Stroop Effet Stroop Effet de Hayling Effet de Hayling Effet stop-signal Effet stop-signal

25 Illustration de la tâche de Stroop: Attention sélective/inhibition

26 Noir Rouge Jaune Vert Bleu Vert Noir Jaune Rouge Bleu Jaune Vert Noir Rouge Jaune Vert Bleu Vert Noir Jaune Rouge Bleu Jaune Vert XXX XXX XXXX XXX Condition Congruente Condition non-congruente Condition contrôle

27 Test de Hayling: Exemples ditems Partie B : complétion anormale Exemples : Exemples : a) Londres est une très grande…………………………… a) Londres est une très grande…………………………… b) Ses nouvelles chaussures étaient de la mauvaise ……… b) Ses nouvelles chaussures étaient de la mauvaise ……… Items tests Le capitaine voulait couler avec le ……………………………………… Le capitaine voulait couler avec le ……………………………………… Ils sont allés aussi loin quils le ………………………………………….. Ils sont allés aussi loin quils le ………………………………………….. La plupart des chats voient très bien la ………………………………. La plupart des chats voient très bien la ………………………………. Jean était content que lhistoire soit ……………………………………. Jean était content que lhistoire soit …………………………………….

28 MA et Inhibition: Résultats Effet Stroop plus important chez les MA: ils produisent plus derreurs dinterférence et ont une plus gde latence de réponse (Fisher et al., 90; Spieler et al., 96) Effet Stroop plus important chez les MA: ils produisent plus derreurs dinterférence et ont une plus gde latence de réponse (Fisher et al., 90; Spieler et al., 96) Effet de Hayling (i.e., difficulté à compléter une phrase avec un mot sans lien avec la phrase) + gd chez les MA (Collette et al., 2002; 1999) Effet de Hayling (i.e., difficulté à compléter une phrase avec un mot sans lien avec la phrase) + gd chez les MA (Collette et al., 2002; 1999) Effet stop-signal (i.e., sabstenir de donner 1 réponse motrice à une cible à 1 signal sonore) + gd chez MA (Amieva et al., 2002). Effet stop-signal (i.e., sabstenir de donner 1 réponse motrice à une cible à 1 signal sonore) + gd chez MA (Amieva et al., 2002).

29 Alternance (ou switching) Task-switching Task-switching Trail Making Test (Amieva et al., 98) Trail Making Test (Amieva et al., 98)

30 Reimers & Maylor (2005)

31

32 Reimers & Maylor (2005): Coûts de changements proportionnels

33 TMT B

34 Switching et AD: Findings Difficultés à alterner le focus attentionnel dans lespace chez MA (e.g., les patients MA avaient plus de mal à désengager leur attention dans une procédure dindiçage de lorientation spatiale, lorsquils voyaient un indice invalide (Parasurman et al., 92; Fildeo et al., 92) Difficultés à alterner le focus attentionnel dans lespace chez MA (e.g., les patients MA avaient plus de mal à désengager leur attention dans une procédure dindiçage de lorientation spatiale, lorsquils voyaient un indice invalide (Parasurman et al., 92; Fildeo et al., 92) Difficultés au Trail Making Test (Amieva et al., 98) Difficultés au Trail Making Test (Amieva et al., 98)

35 Attention divisée: Dual-tasks Les MA ont plus de difficultés à gérer des tâches concurrentes dans les paradigmes de double tâche que les contrôles (Baddeley et al., 2001; Logie et al., 2004) sans que cet effet soit dû à leurs difficultés à traiter des tâches complexes (ex. poursuite de cibles + rappel de chiffres) Les MA ont plus de difficultés à gérer des tâches concurrentes dans les paradigmes de double tâche que les contrôles (Baddeley et al., 2001; Logie et al., 2004) sans que cet effet soit dû à leurs difficultés à traiter des tâches complexes (ex. poursuite de cibles + rappel de chiffres)

36 MA et Attention:conclusions Les patients DTA montrent une atteinte marquée du contrôle attentionnel qui se manifeste sur différentes composantes (inhibition, attention divisée, manipulation, alternance)

37 Questions 1 – Que faudrait-il évaluer (et comment) pour savoir si les capacités globales de la MDT chez un MA sont déficitaires? 2 – Quels sont les effets expérimentaux qui signent chez un MA un déficit de la boucle phonologique et un déficit de la boucle de répétition subvocale? 3 – Quels seraient les composantes de la MDT à évaluer chez un MA? 4 – Quelles sont les fonctions de lattention à tester chez un MA? Quelles tâches permettent ces évaluations? 5 – Comment évaluer les capacités (a) dinhibition, (b) dalterner son attention entre diff. sources et diff. tâches, (c) de manipulation des infos en MDT, (d) dattention divisée, (e) dattention préparatoire et dattention soutenue 6 – Pour chacune des fonctions de lattention, quels scores dun patient ou (groupe de patients) constitueraient la marque dun déficit? 7- Trouver 3-5 questions de recherche sur les déficits de la MDT et de lattention chez les MA non encore étudiées dans la littérature.


Télécharger ppt "La Maladie dAlzheimer: Cours 2 Mémoire de Travail et Attention."

Présentations similaires


Annonces Google