La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTRODUCTION. -La mémoire - différents systèmes - Localisations cérébrales - Vieillissement normal - Notions de MCI (Mild Cognitive Impairment)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTRODUCTION. -La mémoire - différents systèmes - Localisations cérébrales - Vieillissement normal - Notions de MCI (Mild Cognitive Impairment)"— Transcription de la présentation:

1 INTRODUCTION

2 -La mémoire - différents systèmes - Localisations cérébrales - Vieillissement normal - Notions de MCI (Mild Cognitive Impairment)

3 1° définition La mémoire est la fonction mentale qui permet d'encoder, de stocker et de restituer des informations. Mais cela sous diverses modalités…

4 Fonctionnement de la mémoire Différents systèmes de mémoire

5 dynamisme des processus en cause L'apprentissage = acquérir une information nouvelle Encodage MaintienStockage c onsolidation Le rappel = récupération de l'information stockée

6 Temporalité des processus - Mémoire à court terme - Mémoire à long terme

7 Modèle de Squire Mémoire = apprentissage M. court termeM.long terme Mémoire de travail Consciente, Inconsciente déclarative, explicite Implicite, incidente Sémantique Épisodique PRS procédurale

8 Mémoire à court terme mémoire sensorielle durée de maintien ne dépasse pas 30 secondes capacité de stockage estimée à 7 éléments (= empan ou span)

9 La mémoire de travail Définition : système mnésique responsable du traitement et du maintien temporaire des informations nécessaires à la réalisation d'activités aussi diverses que la compréhension, l'apprentissage ou le raisonnement

10 Boucle phonologique Administrateur central Registre visuo-spatial La mémoire de travail selon Baddeley et Hitch (1974) Ladministrateur central coordonne les satellites

11 Nature de la tâche

12 Modèle de Squire Mémoire = apprentissage M.court termeM.long terme Mémoire de travail Consciente, Inconsciente déclarative, explicite Implicite, incidente Sémantique Épisodique PRS procédurale

13 Mémoire explicite ou déclarative Mémoire implicite M. sémantique M. épisodique M. procédurale PRS Rétrograde Antérograde M. autobiographique MLT MCT Différents systèmes de Mémoire

14 Définitions (1) Mémoire procédurale : système impliqué dans l'apprentissage des habiletés perceptivo-motrices et cognitives et dans le conditionnement donc surtout sous forme d'actions - faire du vélo, - conduire une voiture pour le maniement des pédales ou débrayer pour changer de vitesse, - emplacement des lettres sur un clavier, etc.

15 Définitions (2) Système des représentations perceptives (PRS): acquisition et maintien de la connaissance relative à la forme et à la structure des mots, des objets… mais ne retient pas les propriétés sémantiques, par exemple, distinguer d'un simple coup d'œil un zèbre d'un cheval.

16 Définitions (3) Mémoire sémantique : acquisition et rétention des connaissances générales sur le monde, fournit au sujet le matériau nécessaire pour effectuer les opérations cognitives sur des aspects du monde qui ne peuvent être appréhendés par la perception immédiate. Elle est épurée de son contexte (sert pour la langue, les concepts, les faits historiques ou les tables de multiplication…

17 Définition (3bis) …Elle se construit par l'accumulation d'épisodes identiques qui répétés, finissent par former une connaissance détachée de son contexte, cette connaissance devient ainsi générique (Marignan = 1515, mais on ne se souvient pas des circonstances précises dans lesquelles on a appris cette date –sauf événement exceptionnel). C'est également la mémoire nécessaire au langage.

18 Définitions (4) Mémoire épisodique : elle permet à un sujet de se souvenir et de prendre conscience des événements qu'il a personnellement vécu dans un contexte spatial et temporel particulier. C'est une mémoire flash, une mémoire de "source" : j'étais à tel endroit quand telle chose s'est produite

19 Mémoire épisodique vs Mémoire sémantique

20 Mémoire déclarative vs Mémoire procédurale

21 Mémoire explicite vs Mémoire implicite

22 la mémoire implicite est mise en jeu quand des expériences préalables modifient la performance dans une tâche qui ne requiert pas le rappel conscient de ces expériences La mémoire explicite fait référence aux situations dans lesquelles un sujet rappelle volontairement et consciemment des informations stockées en mémoire

23 Typologie des troubles de mémoire M.procéduraleM. sémantiqueM. épisodique D corticales - Alzheimer + +/- - - DFT + + +/- - D. sémant D. Sous corticales - Parkinson PSP Huntington - +- D. C-S-C - DCL diffus - +/- - (sous cort) - Dég. CB - + -

24 Localisations anatomiques succinctes

25 Le circuit de Papez

26 L'HIPPOCAMPE altération marquée de la mémoire épisodique mais le patient peut apprendre des procédures le prototype de l'atteinte hippocampique est la maladie d'Alzheimer l'hippocampe jouerait le rôle d'indicateur de contexte

27 Partie antérieure du lobe temporal troubles de la mémoire rétrograde l'ampleur de l'amnésie rétrograde autobiographique serait proportionnelle au volume de la lésion temporale et insulaire

28 LOBE FRONTAL asymétrie frontale gauche = encodage droit = rappel stratégie la mémoire de travail L'attention

29 LES AMNESIES SOUS CORTICALES Prototype de latteinte du circuit de Papez ou circuit hippocampo-fornico- mammillo-thalamo-cingulaire déficit en mémoire épisodique qui se caractérise par des fabulations, fausses reconnaissances et un dysfonctionnement d'ordre frontal

30 LES NOYAUX GRIS CENTRAUX troubles de la mémoire procédurale Le prototype en est la maladie de Parkinson

31 Vieillissement normal Les fonctions cognitives subissent des modifications liées à l'âge Mais attention aux déficits sensoriels… …et psychologiques

32 Le langage (1) Pas de trouble de la communication avant un très grand âge Répétition préservée Dénomination correcte mais difficulté daccès au lexique Syntaxe normale et discours fluide La compréhension orale diminue très lentement

33 Le langage (2) hantise du langage écrit tendance marquée à l'énumération diminution du nombre moyen de mots les personnes très âgées (au-delà de 90 ans) sont "très économes" de leur langage

34 La mémoire

35 mémoire à court terme peu touchée chez les personnes âgées "normales" Mémoire à long terme Mémoire secondaire : diminution de cette mémoire avec l'âge. Le déficit est surtout marqué en rappel libre cependant que le rappel indicé et la reconnaissance demeurent corrects La mémoire tertiaire = mémoire des faits anciens. Les études ne viennent pas toutes confirmer la loi de Ribot selon laquelle les souvenirs les plus anciens sont également les plus solides

36 Selon un modèle procédural Mémoire épisodique vs sémantique : seule la mémoire épisodique s'affaiblirait avec l'âge Mémoire procédurale vs déclarative : la mémoire procédurale (celle des habiletés psychomotrices) serait préservée Mémoire incidente vs mémoire intentionnelle : cf. les épreuves d'attention partagée où les sujets âgés sont moins performants

37 Attention ! Une diminution des processus d'attention, un ralentissement des processus de traitement de l'information, une diminution des ressources psychiques sont susceptibles d'expliquer les difficultés mnésiques des sujets âgés

38 Les gnosies Les performances diminuent avec l'âge dans des épreuves de : discrimination de formes (test de Benton par appariement) réorganisation visuelle (test de Hooper)

39 Les praxies = production de gestes appris exécutés pour atteindre un but En épreuve de mime d'utilisation significativement plus de signe de la main-objet performances en dessin copié ou spontané diminuent avec l'âge

40 ! ! Prudence ! ! Impossibilité de déterminer ce qui est « normal » lors du vieillissement Hétérogénéité intra-individuelle Dissociations dans une même fonction Toutes les fonctions ne vieillissent pas de la même façon Hétérogénéité inter-individuelle= tout le monde ne vieillit pas de la même façon et au même rythme

41 Mild Cognitive Impairment Le déficit cognitif léger (MCI) est un état intermédiaire dans un continuum entre le vieillissement normal et la MA Mais très difficile de faire la différence entre manifestations pré cliniques de la MA et modifications cognitives liées au vieillissement normal quand les troubles sont discrets Il faut un déclin mnésique retrouvé sur plusieurs examens successifs pour caractériser les sujets à risque de MA


Télécharger ppt "INTRODUCTION. -La mémoire - différents systèmes - Localisations cérébrales - Vieillissement normal - Notions de MCI (Mild Cognitive Impairment)"

Présentations similaires


Annonces Google