La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prix alimentaires qui explosent, Emeutes de la faim dans les pays pauvres, Famines à venir… 2008 : Crise alimentaire mondiale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prix alimentaires qui explosent, Emeutes de la faim dans les pays pauvres, Famines à venir… 2008 : Crise alimentaire mondiale."— Transcription de la présentation:

1 Prix alimentaires qui explosent, Emeutes de la faim dans les pays pauvres, Famines à venir… 2008 : Crise alimentaire mondiale

2 Tout le monde en parle, Tout le monde le déplore bien sûr ! On voudrait tous faire quelque chose, mais on se sent souvent impuissants, pas directement concernés… 2008 : Crise alimentaire mondiale (y compris les 1ers responsables : le FMI, l’OMC, la Banque Mondiale, l’Europe (…etc) qui avec leurs politiques ont ruiné une bonne partie de l’agriculture vivrière du Sud et de l’autonomie alimentaire des peuples)

3 Pourtant nous pouvons tous agir. Nous sommes tous concernés ! Encore faut-il d’abord pour cela Savoir et Comprendre … « Un homme qui n’est pas informé est un sujet, un homme informé est un citoyen. » Alfred Sauvy

4 Bien sûr, il y a les agrocarburants, (qui n’ont rien de Bio) qui, pour remplir les réser- voirs des pays riches, vont vider les estomacs des pays pauvres et faire exploser les prix alimentaires.    Bien sûr, il y a aussi la spéculation, les boursicoteurs ayant délaissé les bourses (en crise) pour se tourner vers les marchés juteux des mat. 1ères et spéculer sur la misère du monde.    Mais il y a une autre raison, bien + profonde, qui ne fait pas la une des journaux, et qui pourtant nous concerne directement. Jugez plutôt…

5 La production mondiale actuelle assure une ration théorique annuelle de : 300kg « équivalent céréales » /humain. Un végétarien (forcé ou volontaire) en consomme moins de 200 kg /an. Autant que pour faire un plein de 4x4 avec des agro-carburants ! Un français moyen, mangeant régulièrement de la viande, en consomme (indirectement) l’équivalent d’environ 900 kg !

6 Et pour cause : Pour obtenir 1 calorie animale, il faut en moyenne 7 à 10 calories végétales ! (pour nourrir l’animal) Hubert Reeves, dans ses Chroniques du ciel et de la vie, résume ainsi : « Si toute la population humaine mangeait autant de viande que les pays riches, on ne pourrait nourrir que le tiers des habitants de la planète. Si au contraire toute l’énergie captée par les plantes était absorbée directement (céréales, légumineuses, légumes, et fruits), on pourrait nourrir 3 fois plus de monde qu’aujourd’hui ! »

7 Estimation de la consommation de viande par habitant en France depuis Source : Bernard Sauvant, INRA Notre consommation de viande, dans les pays riches, a triplée au cours du XXème siècle, et continue de croître. Un américain consomme en moy. 257 g de viande /jour, un français en consomme en moy. 215 g /jour, tandis qu’un congolais peine à en trouver plus de 11g ! Avec 100 kg éq carcasse/an /pers aujourd’hui en France, nous en consommons bien plus que ce qui est recommandé.

8 Pire encore : Règles de marché obligent, une fraction croissante des productions végétales file vers les marchés solvables, alimentant les élevages des pays riches ou émergents, plutôt que d’alimenter les populations dans le besoin… Plus d’un tiers des céréales récoltées dans le monde sert à nourrir le bétail des pays riches ou émergents. 60% du soja sud américain est ainsi destiné à l’alimentation du bétail du Nord.

9 En Résumé : Nous, français et autres occidentaux (même dits « modestes »), sommes en fait directement impliqués dans la crise alimentaire mondiale ! Ceci car, depuis 1 siècle, nous nous sommes pris à consommer de plus en plus de viande (et notamment de viande rouge).

10 Si les prix alimentaires explosent, c’est en grande partie à cause de nos habitudes alimentaires, que les pays émergents tendent (et c’est légitime) à imiter aujourd’hui… La demande en viande (et donc en céréales) explose, la surface agricole manque… faisant s’envoler les prix, et menant les populations les plus pauvres droit à la famine !

11 Bien sûr, cette dérive ne va pas sans effets collatéraux…  Impact sur le CLIMAT : L’alimentation est responsable de 30% de nos émissions. 50 à 100 fois plus de gaz à effet de serre pour produire une protéine animale que pour à une protéine végétale. 1 kg de bœuf  80 km de voiture. 1 kg de veau  250 km de voiture !  Impact sur les réserves en EAU : Produire 1 kg de bœuf nécessite environ L d’eau contre 500 L pour 1 kg de pommes de terre.  Impact sur la SANTÉ : Obésité, accélération des maladies cardio-vasculaire… Aux USA, l’alimentation est en passe d’être la 2ème cause de mortalité ! Source : manicore.com

12 L’agriculture biologique pourrait nourrir 7 milliards d’être humains sans problème, mais certainement pas si on continue à vouloir manger autant de viande et si les autres nous imitent…  En outre, notons que 65% à 70% de la surface agricole française (80% aux USA) est consacrée à l’alimentation des animaux. Manger autant de viande que maintenant interdit la conversion d’une large part de l’agriculture au BIO (nécessitant plus de surfaces…).

13 En consommant de la viande tous les jours (voire à chaque repas), nous participons entre autres à l’explosion des prix alimentaires mondiaux, à l’effet de serre, ou encore la déforestation en Amérique du Sud… Pour conclure : Une fois encore, pour ce qui est de notre alimentation, le modèle proposé par les pays riches au reste du monde est totalement insoutenable si toute la planète vivait comme nous !

14 A nous d’agir : Maintenant informés… A chacun de nous de voir s’il veut faire quelque chose pour lutter contre la faim dans le monde et l’explosion des prix alimentaires !? Sans forcément aller jusqu’à devenir végétarien, nous porterions-nous plus mal si on mangeait nettement moins de viande !??

15 A nous d’agir : Pourquoi ne pas imaginer, par exemple, manger deux fois moins de viande, ce qui permettrait de l’acheter alors Bio ou chez un artisan-boucher plutôt qu’en grande surface !?? Diminuer sensiblement notre consom- mation de viande serait bon pour notre santé, bon pour notre porte-monnaie, et bon pour la planète...   

16 Malheureusement, voilà un sujet qui ne fait pas un seul gros titre dans nos journaux, pourtant si prompts à parler de perte de pouvoir d’achat, à pleurer les famines à venir, ou encore à dire qu’il faudrait agir pour le climat…   A nous de voir maintenant si nous voulons agir… Par exemple en commençant par transférer ce message autour de nous !? Et en changeant le menu de demain !? « Un homme qui n’est pas informé est un sujet, un homme informé est un citoyen. » Alfred Sauvy


Télécharger ppt "Prix alimentaires qui explosent, Emeutes de la faim dans les pays pauvres, Famines à venir… 2008 : Crise alimentaire mondiale."

Présentations similaires


Annonces Google