La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Suzanne Rousseau UQTR/2003 La vie spirituelle un spécifique du SASEC l’engagement Et l’engagement ne peut qu’en découler!

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Suzanne Rousseau UQTR/2003 La vie spirituelle un spécifique du SASEC l’engagement Et l’engagement ne peut qu’en découler!"— Transcription de la présentation:

1 Suzanne Rousseau UQTR/2003 La vie spirituelle un spécifique du SASEC l’engagement Et l’engagement ne peut qu’en découler!

2 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Service d’animation de vie spirituelle et d’engagement communautaire La vie spirituelle un grand spécifique du Service

3 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Anna, théologienne de 5 ans Le problème, c’est que nous nous avons des points de vue, alors, que Mister God, lui a vue sur les points. Fynn, Anna et Mister God, Paris, Seuil, 1976.

4 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Avoir vue sur les points… La montgolfière apparaît signifiante : 1.elle permet une envolée au-dessus de la mêlée la prise de distance qu'exige la vie spirituelle. 2.Avant de s'investir dans un projet, s'efforcer de voir d’en haut, prendre le recul qui permet d'identifier les enjeux qu'implique le projet. 3.Surtout VOIR AUTREMENT

5 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Avoir vue sur les points Tel est le rôle de l’animatrice et de l’animateur de la vie spirituelle : Travailler dans l’école à ce que chacun apprenne à regarder sa vie et à la vivre en ayant Vue sur les points Tel est le rôle de l’animatrice et de l’animateur de la vie spirituelle : Travailler dans l’école à ce que chacun apprenne à regarder sa vie et à la vivre en ayant Vue sur les points

6 Suzanne Rousseau UQTR/2003 VUE SUR LES POINTS  en regard du sens de la vie en regard d'une vision cohérente et mobilisatrice de l'existence MEQ, p.23

7 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Dépasser les points de vue… –du psychologue –de l’enseignant –du psycho-éducateur –... questions de sens pour aborder les questions de sens - Sens de soi - Sens de la vie –de l’enseignant(e) –du directeur –de l’animateur de vie étudiante –… vision cohérente de l’existence l’au- delà» pour articuler une vision cohérente de l’existence qui réfère à de «l’au- delà» de celle-ci

8 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Avoir Vue sur les points S’articuler spirituellement, i.e. à une réalité immatérielle, impalpable, imprévisible… c’est-à-dire à une force vitale intimement liée à l’existence de l’être mais qui est «au-delà» de lui-même. MEQ, p.23

9 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Les grandes questions de sens sur la transcendance, l’absolu, la source en soi ou le «plus-que- soi».renvoient à la valeur de l’individu, à sa dignité, à son estime personnelle, à sa perception de lui-même et des autres, à son ancrage dans la vie, à son sens de la durée, etc. et qui débouchent sur la transcendance, l’absolu, la source en soi ou le «plus-que- soi». MEQ, p voir centre de l’oeil

10 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Vision cohérente de l’existence se définit toujours par rapport à «ce qui n’est pas de soi», à un «au-delà de soi»...Qu’elle se réfère ou non au cadre d’une religion ou d’une grande cause humanitaire, la vision se définit toujours par rapport à «ce qui n’est pas de soi», à un «au-delà de soi»...que cet au-delà prenne la forme d’un Être absolu, d’un Dieu, d’une intelligence, d’une Énergie, de l’univers ou de l’être humain lui-même quand il est considéré dans sa grandeur. MEQ, p.25

11 Suzanne Rousseau UQTR/2003 IDÉE-FORCE Unifier son être Sens à la vie (questions fondamentales de l’existence) Transcendance Absolu Sacré «Plus-que-soi» MEQ, Centre de l’oeil

12 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Unifier son être C’est le devenir de l’homme qui est le sens de son existence (Zundel) Travailler au «plus-que-soi» - chez et en soi, - chez et dans les autres, - du monde… …jusqu’à … MEQ, Centre de l’oeil

13 Suzanne Rousseau UQTR/2003 …jusqu’à l’Absolu Tel est le spécifique de l’animateur Capacité d’AVOIR VUE sur des points Aborder directement les questions de sens - jusqu’à l’absolu, - jusqu’à la transcendance - jusque dans le sacré MEQ, Centre de l’oeil

14 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Le spécifique du Sasec Animation à la vie spirituelle : transcende Chercher à faire voir une dimension qui transcende tous les points de vue individuels et professionnels habituels

15 Suzanne Rousseau UQTR/2003 La question centrale Qu’elle est la transcendance à faire vivre aux élèves –c’est-à-dire « l’Absolu» –le « voir au-delà» –qui dépasse les différents points de vue de tous les autres intervenants?

16 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Spirituel (c'est-à-dire religieux non confessionnel) Pour autant que le spirituel n’est pas confondu –avec la croissance personnelle (psychologue) –le comportement et le jugement moral (prof. de moral et d’ens. moral et religieux) –les données doctrinales et les enjeux pluralistes (prof. d’ens. moral et religieux) –les activités scolaires ou parascolaires (animateur de vie étudiante) –le projet-école (directeur et l’équipe-école)

17 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Où s’articule le spirituel? Dans l’esprit humain lui-même comme réalité inhérente: ruah : souffle Nephes : âme Psychè : pensée Noŭs : esprit en union avec celui de Dieu Capacité de l’esprit humain de transcender c’est-à-dire -de se situer dans le temps et l’espace -d’aspirer au dépassement des limites pressenties -d’expérimenter un «au-delà» du palpable: l’immatériel, l’impalpable, l’invisible, l’insondable…

18 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Se situer dans le temps et l’espace Capacité pressentie uniquement chez l’homme : -expérimenter qu’il y a un passé, un présent et un avenir -découvrir la finitude -espérer un «au-delà» du temps -apprivoiser un «au-delà» de l’espace

19 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Aspirer au dépassement des limites pressenties Saisir de l’intérieur le «plus-que-soi» -Savoir de l’intérieur qu’on est appelé à DEVENIR… autrement -expérimenter ses limites et chercher à les assumer pour les dépasser : quête de bonheur -vivre le défi d’accueillir celles des autres -s’ouvrir à l’utilisation positive des différences

20 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Expérimenter un «au-delà» : l’immatériel, l’impalpable, l’invisible, l’insondable… Expérimenter, au cœur de soi, le sentiment de l’Absolu : -pressentir l’immatériel et l’impalpable en soi -comprendre son besoin d’intériorité comme recherche de l’invisible -pressentir l’invisible à travers les symboles et les rites -comprendre sa dynamique «religieuse» face à l’Absolu

21 Suzanne Rousseau UQTR/2003 En somme, la vie spirituelle : Quête de soi –Son «plus-que-soi» (MEQ) Quête de sens –Sa vision de l’existence (MEQ) Quête d’Absolu –Sentiment de transcendance et de sacré (MEQ)

22 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Travail d’équipe L’ŒIL : faire des liens Classer les items présents dans les axes d’intervention selon les caractéristiques émises dans les diapositives 18 à 20 Identifier de quelle quête il s’agit (diapo. 21): -Quête de soi -Quête de sens -Quête d’Absolu

23 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Plénière L’ŒIL : faire des liens Les items présents dans les axes d’intervention depuis les caractéristiques émises dans les diapositives 18 à 20. Les quêtes (diap.21): -Quête de soi -Quête de sens -Quête d’Absolu

24 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Pour chaque cycle primaire et secondaire Quête de soi –Défi (s) –Axes d’intervention privilégiés Quête de sens –Défi (s) –Axes d’intervention privilégiés Quête d’absolu –Défi (s) –Axes d’intervention privilégiés

25 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Defis incontournables…au primaire l’animisme Premier cycle : l’animisme la pensée magique Deuxième cycle : la pensée magique le droit au doutela mort Troisième cycle : le droit au doute et la mort

26 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Defis incontournables…au secondaire la pensée magiquele droit au doute Premier cycle : la pensée magique et le droit au doute le "risque" mystique l’autonomie religieuse Secondaire 3 : le "risque" mystique et l’autonomie religieuse l’autonomie religieuse la vulnérabilité (mal, souffrance, mort) Troisième cycle : l’autonomie religieuse versus la vulnérabilité (mal, souffrance, mort)

27 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Fixer les défi et les axes : Choix des défis pour chaque cycle Planification des axes privilégiés pour chacun des cycles (prévoir deux années) Planification orchestrée de tous les axes d’intervention pour l’ensemble des années primaire et secondaire de la Commission scolaire

28 Suzanne Rousseau UQTR/2003 Quelques outils parmi bien d’autres Bernard Descouleurs, Repères pour la spiritualité, Paris, DDB, 2002 Luc Ferry, L’homme-Dieu ou le sens à la vie, Grasset, 1996 (ou Collection Le livre de poche, no 14261). Jean Monbourquette, De l’estime de soi à l’estime du Soi. De la psychologie à la spiritualité, Novalis/Bayard, 2003 Fritz Oser, Paul Gmünder, Louis Ridez, L’homme, son développement religieux, Cerf, 1991 Louis Roy, Le sentiment de transcendance, expérience de Dieu? Paris, Cerf, 2000


Télécharger ppt "Suzanne Rousseau UQTR/2003 La vie spirituelle un spécifique du SASEC l’engagement Et l’engagement ne peut qu’en découler!"

Présentations similaires


Annonces Google