La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Knowledge Management Nicolas Rolland Professeur en Knowledge Management Directeur Scientifique du MSIEKM Ceram Sophia-Antipolis

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Knowledge Management Nicolas Rolland Professeur en Knowledge Management Directeur Scientifique du MSIEKM Ceram Sophia-Antipolis"— Transcription de la présentation:

1 Knowledge Management Nicolas Rolland Professeur en Knowledge Management Directeur Scientifique du MSIEKM Ceram Sophia-Antipolis

2 L’approche Innover, développer des connaissances nouvelles Mieux utiliser les connaissances présentes dans l’entreprise Sauvegarder des connaissances

3 théorie pratiqueImplémentation facteurs clés de succès et dimensions à prendre à compte ensemble des concepts théoriques qui sont liés au KM processus mis en place dans différentes entreprises

4 Évolution environnementale EnvironnementStableTurbulentComplexe StratégieRéactiveProactiveCo-évolution Ressources et compétences Management des connaissances Techniques de production de masse -Ford - Coordination Diversification et Impartition Délégation MaîtriseNTI Temps Virtuel Intangibilité Inter-connexions Ère économiqueStandardisationPersonalisationInnovation Évolution du couple marché / produit Modèle de marchéPénétrationSegmentationExploration StructureFonctionnelleMatricielleRéseau

5 La Théorie des Connaissances Couple Marché / Produit Compétences Connaissances Globalisation Incertitude Temps Modification des effets top-down De cette évolution environnementale née la théorie des connaissances

6 Évolution de la connaissance Les peuples Incas essayaient dans certains rituels d’acquérir physiquement les connaissances des individus. La genèse de la science économique – Ricardo et Smith – pour qui la technologie est un produit de la connaissance et constitue le fondement des moyens de production de la firme. Développement des sciences sociales et de la psychologie attache de l’importance au savoir (Piaget, 1936 par l’équilibration progressive de l’intelligence) et à sa validité. Polanyi (1958) montre l’importance de la connaissance personnelle tacite : « on ne sait plus que l’on ne peut dire ». Proche d’Einstein (expérience vs. information) Cette dimension Tacite prend un côté pragmatique lorsque l’on parle de routines (Nelson et Winter) qui sont les cartes génétiques des organisations. Chandler (1977) analyse la connaissance comme un facteur de production endogène. L’entreprise crée des connaissances dont elle a besoin. Porter (1986) perçoit la dynamique d’acquisition des connaissances comme un phénomène d’adaptation des entreprises aux contraintes de leur milieu.

7 KM et Stratégie -Analyse de concurrence -Prise de décision -Innovation

8 Connaissance Basique Connaissance minimum nécessaire pour « jouer le jeu ». Posséder cette connaissance n ’est pas suffisante pour assurer une viabilité concurrentielle à long termes mais peut représenter une barrière à l ’entrée de l ’industrie. Connaissance Avancée Connaissance qui permet à la firme d ’être viable dans la concurrence. Il peut permettre un différenciation. Comme par exemple une connaissance en service ou en conseil. Packard Bell Connaissance Innovante Connaissance pouvant permettre d ’être « leader » sur son marché en se différentiant singulièrement ou en changeant les règle du jeu. Services, systèmes informatiques, gestion de la qualité -Cisco, Toyota, Analyse de la Stratégie M. Zack (1999)


Télécharger ppt "Knowledge Management Nicolas Rolland Professeur en Knowledge Management Directeur Scientifique du MSIEKM Ceram Sophia-Antipolis"

Présentations similaires


Annonces Google