La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La naissance de l’économie-monde -Les premiers contacts entre Européens et les Premières Nations sont plutôt marqués par un sentiment de curiosité. -Rapidement,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La naissance de l’économie-monde -Les premiers contacts entre Européens et les Premières Nations sont plutôt marqués par un sentiment de curiosité. -Rapidement,"— Transcription de la présentation:

1 La naissance de l’économie-monde -Les premiers contacts entre Européens et les Premières Nations sont plutôt marqués par un sentiment de curiosité. -Rapidement, la situation change: les Espagnols et les Portugais sont attirés par les richesses dont les légendes des Aztèques, des Incas et des Mayas parlent. Ils maltraitent les Amérindiens et les forcent à leur montrer le chemin à travers la jungle pour trouver la légendaire cité dorée El Dorado. - Quant aux Anglais et aux Français, ils vont se servir des Premières Nations pour les impliquer dans leurs guerres coloniales.

2

3 La conquête du territoire Les 16 e et 17 e siècles marquent le début de la colonisation. En moins de 100 ans, une très grande partie des territoires des Amérique passent des mains des autochtones à celles des Européens. Les grandes civilisations précolombiennes sont abandonnées, détruites, ravagées par de nombreuses maladies amenés par les Européens. On assimile «les sauvages» aux coutumes européennes.

4 Niccolò Machiavelli L’idéologie européenne du 16 e et 17 e siècle est entre autres influencée par les écrits et idées de Machiavel. Nicolas Machiavel est politicien et diplomate italien. Dans son livre «Le prince», il dit que la fin justifie les moyens et qu’un souverain doit renforcer son pouvoir par la force brute et la ruse hypocrite. Il souligne que les souverains ne sont plus au service de Dieu et du bien de tous, mais à leur propre service. Cette idéologie sert à justifier la colonisation et de nombreuses guerres pendant ces deux siècles.

5 La Nouvelle-France Ce sont toutes les colonies françaises en Amérique du Nord. En 1681, seulement 10,000 personnes habitent la Nouvelle- France; principalement aux bords du fleuve Saint-Laurent. Des forts protègent le territoire. La superficie énorme de la Nouvelle-France bloque la croissance des colonies anglaises de Nouvelle-Angleterre au sud des Grands Lacs.

6 La Nouvelle-Angleterre Les Treize colonies britanniques s’étendent entre la Floride et l’Acadie sur la côte est de l’Amérique du Nord. Les États et territoires sont plus petits et se développent ainsi plus vite. La population passe de 50,000 habitants en 1640 à 450,000 en Le colonies anglaises du Nord sont dominées par les artisans et marchands. Les colonies anglaises du Sud développent de grandes plaines de coton.

7

8 La Nouvelle-Amsterdam / New York City En 1626, l’île de Manhattan est achetée aux Indiens par les Hollandais (Néerlandais) pour une somme équivalent à 24 dollars. Ils y fondent une petite colonie, la Nouvelle-Amsterdam. Amsterdam est la capitale des Pays-Bas. L’île de Manhattan tombe rapidement entre les mains des colonies anglaises omniprésentes. Elle est définitivement conquise et annexée en La ville est rebaptisée New York. York est une ville importante au Royaume-Uni.

9 Les plus grandes villes en Amérique du Nord 1 ère position: Mexico (8,85 millions d’habitants) 2 ème position: New York City (8,25 millions d’habitants) 3 ème position: Los Angeles (3,79 millions d’habitants) 4 ème position: Toronto (2,79 millions d’habitants) 9 ème position: Montréal (1,65 millions d’habitants) 25 ème position: Calgary (1,10 millions d’habitants)

10 Les colonies espagnoles Les possessions espagnoles s’étendent de la Floride à l’Argentine. L’Empire colonial grandit grâce aux conquêtes: on contrôle rapidement les Empires aztèque et inca. Les Espagnols remplacent les dirigeants de ces empires par des gouvernements locaux: les vice-royautés. La population est soumise et forcée à l’esclavage.

11 Les colonies portugaises Le Portugal est le premier royaume à créer un empire colonial. Le traité de Tordesillas entre l’Espagne et le Portugal en 1494 divise le continent américain entre les deux pays et désavantage le Portugal. Les Portugais imposent un gouvernement à une société déjà existante et veulent faire le maximum de profits. Ils sont moins brutaux et mégalomaniaques que les Espagnols. Les Anglais, les Français et même les Hollandais défient les Portugais et essaient d’envahir le Brésil – sans succès. Le Brésil devient une vice-royauté du Portugal en 1720.

12 Les vestiges des Premières Nations Encore à nos jours, beaucoup de Premières Nations peu développées vivent dans la forêt amazonienne. Ces peuples n’ont encore jamais été en contact avec les peuples colonisateurs et ses héritiers. Peut-être qu’il y a encore des cités inconnues cachées dans la jungle impénétrable – comme El Dorado.

13 Le commerce des empires coloniaux Dans le but d’encourager les entreprises à s’engager dans le commerce en Amérique, les rois vont accorder des monopoles du commerce qui peuvent durer jusqu’à dix ans. Ces entreprises doivent verser une partie des profits au roi. En Nouvelle-France, c’est la compagnie des Cent-Associés qui échange avec les Amérindiens des armes, des couvertures, des outils et des vêtements contre des fourrures.

14 Le mercantilisme Le mercantilisme vise à enrichir la métropole ou la mère patrie de toutes les façons possibles. La France crée des pôles de développement de son secteur manufacturier. Le Royaume-Uni favorise une organisation commerciale plus vaste en réseau. Elle s’avère être la plus efficace. L’Espagne et le Portugal favorisent un mercantilisme d’appropriation sans ménagement pour les populations.

15

16 Les navires négriers Dès le 16 e siècle, les Européens utilisent les esclaves africains pour travailler dans les colonies. En 1700, 5000 esclaves par année sont transportés en Amérique. En 1740, ce sont 25,000 esclaves par année. Beaucoup d’esclaves meurent sur les bateaux ou lors des travaux qu’ils doivent faire. Même encore au 19 e siècle, le Canada engageait des Européens et surtout des Chinois pour construire le Canadien Pacifique dans des conditions extrêmement défavorables.

17


Télécharger ppt "La naissance de l’économie-monde -Les premiers contacts entre Européens et les Premières Nations sont plutôt marqués par un sentiment de curiosité. -Rapidement,"

Présentations similaires


Annonces Google