La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

السنة أولى ماستر مقاولتيه و إنشاء المؤسسات. Module : les mécanismes de la création de l’entreprise Présenté par : Adel. F. ZOHRA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "السنة أولى ماستر مقاولتيه و إنشاء المؤسسات. Module : les mécanismes de la création de l’entreprise Présenté par : Adel. F. ZOHRA."— Transcription de la présentation:

1 السنة أولى ماستر مقاولتيه و إنشاء المؤسسات

2 Module : les mécanismes de la création de l’entreprise Présenté par : Adel. F. ZOHRA

3 PLAN  INTRODUCTION  ÉTUDE COMMERCIALE  CONNAÎTRE ET COMPRENDRE LE MARCHE  STRATEGIE MARKETING  LES ACTIONS COMMERCIALE  ÉTUDE TECHNIQUE  ETUDE FINANCIERE  CREDITS DE FONCTIONNEMENT  LES STRUCTURES D’APPUI  LES ORGANISMES DE GARANTIE  LE CHOIX D’UNE STRUCTURE  FISCALITE DES ENTREPRISE  PROCEDURES POUR LA CREATION D’ENTREPRISES 3

4 4 INTRODUCTION

5 DEFINITION DE LA PME PME existante ( > 2 ans), elle doit répondre aux conditions suivantes :  Effectif < nombre limité de personnes.  CA annuel ou Total bilan 5

6 Tableau 1 : définition de la PME par la loi du 12/12/2001 TailleEmploiChiffre d'affairesTotal du bilan Moyenne50 à millions de DA à 2 milliards de DA 100 millions à 500 millions petite10 à49Moins de 200 millions de DA Moins de 100 millions de DA Tres petite ou micro1 à9Moins de 20 millions de DA Moins de 10 millions de DA

7 ATOUTS D’UNE PME  Capacité d’adaptation aux crises et aux chocs exogènes  Flexibilité et souplesse des structures de gestion et de production  Plus grande mobilité des facteurs de production. 7

8 CAUSES D’ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES  Problèmes commerciaux  Marché mal ciblé  Clientèle potentielle surévaluée  Délais de paiement clients sous évalués  Gamme de produits insuffisante  Politique marketing peu adéquate  Problèmes de gestion  Sous-évaluation des besoins financiers  Plan d’investissement mal échelonné dans le temps  Sous-estimation des coûts de revient  Mauvaise gestion des ressources humaines 8

9 CAUSES D ’ ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES ….suite  Problèmes techniques  Mauvaise conception du produit  Absence d’évolution technique du produit ou de service  Compétence technique non mise à jour  Erreur dans le choix du matériel  PROBLÈMES RELATIONNELS  Mésentente entre les associes  Problèmes familiaux  Malhonnêteté d’un partenaire 9

10 La création d’entreprise  Une aventure excitante mais risquée si elle n’est pas bien préparée  Taux moyen d ’échec des entreprises qui se créent :  - 20% dès la première année  - 30% pour la période des deux premières années  - 40% pour les trois premières années  - 50% pour les cinq premières années  5 ans après la création, une entreprise sur deux a survécu...

11 Les facteurs de succès pour la création d’entreprise  Quels sont les facteurs de succès pour la création d’entreprise ?  Le créateur : homme ou femme, motivations, qualités  Son idée : existence d ’un marché, possibilité d’exploiter ce marché avec succès  La conception et la mise en œuvre de son projet  La chance ou la bonne étoile

12 Le créateur  Bien qu’il n’y ait pas de profil type du créateur, les quatre qualités suivantes sont indispensables au candidat créateur :  être animé d’une volonté farouche de se dépasser et d’aller toujours plus loin  savoir faire face aux difficultés et ne jamais s’avouer vaincu  être capable de changer de cap à temps si l’idée n’est pas rentable et savoir retomber sur ses pieds  faire l’effort de bien se connaître

13 Le prix à payer pour créer  Créer son entreprise, c’est s’exposer à différentes difficultés à surmonter :  la solitude : le créateur est un être seul, souvent incompris. Son caractère novateur éveille le scepticisme de ses futurs clients, fournisseurs, financiers, son entourage. Il est seul à décider.  l’insécurité : perte de contrat, problème bancaire, concurrence nouvelle, accident de santé  la méfiance : patience et modestie sont des valeurs à cultiver par les futurs patrons en attendant la notoriété pour être considérés et respectés  le sacrifice familial : un équilibre important à gérer  le sacrifice financier : savoir commencer avec un salaire réduit

14 LES 10 ETAPES DE CREATION D’ENTREPRISES 1.L’ IDEE 2.LE PROJET PERSONNEL 3.ETUDE COMMERCIALE 4.ETUDE TECHNIQUE 5.ETUDE FINANCIERE 6.PLAN DE FINANCEMENT 7.CHOISIR UN STATUT JURIDIQUE 8.LES FORMALITES DE CREATION 9.INSTALLER L’ENTREPRISE 10.DEMARRER L’ ACTIVITE 14

15 LA PROTECTION DE L'IDÉE  L'idée en soi ne peut être protégée.  Seule peut être protégée la forme selon laquelle elle s'exprime : invention, marque, création littéraire ou artistique..  D'une manière générale, on appelle propriété intellectuelle, les droits qui protègent les créations " issues de l'activité de l'esprit humain " contre toute appropriation de tiers. Ces droits se divisent en deux branches :  Les droits d'auteurs : les œuvres littéraires, les œuvres d'art, les œuvres musicales ou audiovisuelles, les logiciels.  Les droits de propriété industrielle : La protection d'une invention par un brevet, Le dépôt d'une marque, Les dessins et modèles 15

16 LE PROJET DE CREATION  La définition de son projet personnel est, pour tout créateur d’entreprise, une étape très importante.  Une création est avant tout l'affaire d'un individu qui se révèlera ou non être « l'homme de la situation » face aux contraintes et aux sollicitations de son projet.  Les composantes de ce projet personnel passent par une approche de ses motivations, de son bilan personnel (personnalité, compétences, expérience, potentiel), et de ses contraintes personnelles. 16

17 SON BILAN PERSONNEL  Ses aptitudes et potentialités :  capacité personnelle d’action,  de résistance physique,  de solidité psychologique…  exemple : travailler 6jours7 et 14h /24  Ses compétences et son expérience :  commerciales,  de gestion,  techniques,  relationnelles.  Sa personnalité : traits de personnalité 17

18 PRINCIPAUX CARACTERES DES ENTREPRENEURS  Un fort besoin d’auto-réalisation  Forte motivation  Sens de la créativité  Confiance en soi  Implication totale  Goût du risque  Goût d’indépendance 18

19 SES CONTRAINTES PERSONNELLES  Ses ressources financières disponibles et réalisables  Ses revenus incompressibles et souhaités et charges familiales  Ses contraintes de temps  Son environnement familial  Son cadre de vie  Sa santé et celle de son entourage 19

20 II. L'idée / l’évaluation de l’idée Toute CE commence par une idée. Qu’elle naisse de l’expérience, du savoir faire, de la créativité ou d’un simple concours de circonstance, l’idée prend souvent la forme d’une intuition ou d’un désir qui s’approfondit et mature avec le temps.  plus l’idée est nouvelle, plus il faudra s’interroger sur la capacité des futurs clients à l’accepter ;  plus elle est banale, plus il conviendra de s’interroger sur la réelle utilité par rapport à l’offre déjà existante sur le marché.  Attention, votre idée peut être séduisante, sans qu'il y ait un marché réel. Cela reste une simple invention…

21 LA COHERENCE HOMME – PROJET DECISIONS A PRENDRE  Passer à une seconde phase : le montage du projet d’entreprise : étude de faisabilité  Renoncer à un projet qui présente trop de risques  Ou le différer pour avoir :  plus de temps  De ressources financières  Se former  S’associer 21

22 22/ 20 II. L‘ adéquation homme/projet La viabilité économique d’une idée de création d’entreprise ne garantit pas à elle seule la réussite du projet de création. Valider la cohérence entre l’idée et son projet personnel (prenant en compte sa personnalité, ses compétences, sa motivation) est nécessaire avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Il convient donc de réaliser un travail d’introspection, en toute transparence dont l’objectif est de répondre aux questions suivantes : - Quelles sont mes contraintes personnelles ? - Quels sont mes objectifs en tant que créateur d’entreprise ? - Quelles compétences sont nécessaires pour mener à bien mon projet ? Une fois cette évaluation réalisée, le porteur pourra statuer sur les suites à donner à son idée de création : poursuivre sa démarche, modifier son idée, l’abandonner.

23 Le projet  Quelques questions auxquelles il vous faut répondre :  Quels seront vos produits ou services principaux ?  Allez vous produire, vendre, réparer, livrer ?  Qui seront vos clients ? Où sont-ils localisés ?  Qui seront vos concurrents ?  Qu ’allez vous apporter de nouveau au marché ?  Quelle est l ’évolution du secteur d ’activité ?  Avez-vous une idée de votre lieu d ’implantation ?  Quel rapport votre projet a avec vos compétences professionnelles ?  De quels moyens financiers disposez-vous pour investir dans votre entreprise ? Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

24 Identification des facteurs clés de réussite  Marketing :  qualité des vendeurs, réseau de distribution, prix de vente, service après-vente  Recherche Développement  Introduction nouveaux produits  Production :  gestion approvisionnements, compétence acheteurs, gestion stocks, gestion fabrication  Gestion financière et comptable  Recherche capitaux, gestion trésorerie, relations banque, gestion comptable  Choix et gestion des hommes  Qualité du personnel, climat entreprise, aptitudes dirigeant Pierre LE PARLOUËR - Université Joseph Fourier - Grenoble

25 L’étude de marché  Quelques conseils pour réaliser une étude de marché  constituer un échantillon représentatif en nombre et qualité par rapport à l’activité envisagée  rédiger le questionnaire : besoins de la clientèle, caractéristiques idéales du produit, prix du produit, autres facteurs pouvant influencer l’achat du produit  savoir poser les bonnes questions claires et précises  ne pas anticiper les réponses qui feront plaisir  recueillir les informations (poste, téléphone, enquêteur)  dépouiller et analyser les informations

26 III. L'étude de marché  La réussite d’un projet de création d’entreprise nécessite l’élaboration préalable d’une étude de marché complète. Elle permettra au porteur d’évaluer le potentiel du marché afin de valider la viabilité de son projet puis d’adopter un positionnement concurrentiel pertinent. Au delà de la maîtrise de l’environnement commercial et concurrentiel, l’étude de marché vise à répondre aux principales questions suivantes :  existe-t-il un réel marché ?  Quels sont son évolution et son potentiel ?  Comment évaluer le futur chiffre d’affaires de l’entreprise?  Qui sont les concurrents directs et indirects ?  Comment se différencier d'eux ?  Quelles sont les barrières à l’entrée ? Il est également indispensable de définir précisément son produit ou service, sa clientèle cible ainsi que la zone d’implantation de l’entreprise.

27 Les concurrents paraissent en général très sympathiques

28 Les menaces de l’environnement peuvent être … d’ordre financier… …ou culturel


Télécharger ppt "السنة أولى ماستر مقاولتيه و إنشاء المؤسسات. Module : les mécanismes de la création de l’entreprise Présenté par : Adel. F. ZOHRA."

Présentations similaires


Annonces Google