La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Lettre du Cancérologue 1 Cancers gynécologiques Intervalle libre Taux de réponse objective (%) Contexte D’après Blacledge g et al. Br J Cancer 1989;59(4):650-3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Lettre du Cancérologue 1 Cancers gynécologiques Intervalle libre Taux de réponse objective (%) Contexte D’après Blacledge g et al. Br J Cancer 1989;59(4):650-3."— Transcription de la présentation:

1 La Lettre du Cancérologue 1 Cancers gynécologiques Intervalle libre Taux de réponse objective (%) Contexte D’après Blacledge g et al. Br J Cancer 1989;59(4):650-3 ; Gore ME et al. Gynecol Oncol 1990;36(2):207-11 ; Markman M et al. J Clin Oncol 1991;9(10):1801-5 ; Kavanagh J et al. J Clin Oncol 1995;13(7):1584-8 ; Pujade- Lauraine E et al. Proc Am Soc Clin Oncol 2002: abstr. 829 ; Spriggs D. Gynecol Oncol 2003;90(3 Pt 2):S39-44, actualisés 1989 19901991199520022003 G. BlackledgeM.E. GoreM. MarkmanJ. KavanaghE. Pujade-LauraineD. Spriggs 0-6 mois10 1739 90 7-12 mois29273555 13-18 mois63 2733 79 52 14 19-21 mois94 62 > 21 mois575922

2 La Lettre du Cancérologue 2 Cancers gynécologiques * Doxorubicine LP, topotécan, paclitaxel hebdomadaire. Étude AURELIA (1) Objectif principal : SSP Objectifs secondaires : taux de RO, QdV, tolérance, SG (résultats finaux de SG attendus en 2013) Stratification : traitement antiangiogénique antérieur, type de CT, durée de l’intervalle libre (> ou < 3 mois) Schéma D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé R Cancer de l’ovaire résistant au platine CT* (n = 182) Bévacizumab + CT* (n = 179) Traitement jusqu’à progression ou toxicité (n = 361)

3 La Lettre du Cancérologue 3 Cancers gynécologiques Étude AURELIA (2) Résultats D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé Survie sans progression Patientes à risque (n) CT18293372081100 CT + bévacizumab1791408849184110 3,4 6,7 CT Bévacizumab + CT Patientes en progression, n (%) 166 (91)135 (75) SSP médiane (mois)3,46,7 HR0,48 p< 0,001

4 La Lettre du Cancérologue 4 Cancers gynécologiques Étude AURELIA (3) Analyse de sous-groupes : survie sans progression Résultats D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé n SSP médiane (mois) HR Bev + CT supérieure CT supérieure CTBev + CT Toutes les patientes3613,46,70,48 Âge< 65 ans ≥ 65 ans 228 133 3,4 3,5 6,0 7,8 0,49 0,47 Intervalle libre sans platine < 3 mois 3-6 mois 96 257 2,1 3,6 5,4 7,8 0,53 0,46 Maladie mesurable Non (< 1 cm) Oui (1 à < 5 cm) Oui (≥ 5 cm) 74 126 161 3,7 3,3 7,5 6,0 0,46 0,50 0,47 AsciteOui Non 113 248 2,5 3,5 5,6 7,6 0,40 0,48 CTPaclitaxel DLP Topotécan 115 126 120 3,9 3,5 2,1 10,4 5,4 5,8 0,46 0,57 0,32 0,20,30,512345 Bev : bévacizumab ; DLP : doxorubicine liposomale pégylée.

5 La Lettre du Cancérologue 5 Cancers gynécologiques Étude AURELIA (4) Résultats D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé CT (n = 181) 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 Neutropénie Fatigue Leucopénie Douleurs abdominales Vomissements Neuropathie périphérique Syndrome mains-pieds Dyspnée Diarrhée Anémie Thrombocytopénie Patientes (%) CT + bévacizumab (n = 179) Événements indésirables de grade ≥ 3 survenant chez au moins 2 % des patientes dans l’un des bras

6 La Lettre du Cancérologue 6 Cancers gynécologiques Étude AURELIA (5) Première étude à mettre en évidence un bénéfice en SSP dans le cancer de l’ovaire résistant aux sels de platine Rapport bénéfice/risque favorable L’absence de bénéfice en SG doit faire poser l’indication sur une base individuelle Conclusion D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé


Télécharger ppt "La Lettre du Cancérologue 1 Cancers gynécologiques Intervalle libre Taux de réponse objective (%) Contexte D’après Blacledge g et al. Br J Cancer 1989;59(4):650-3."

Présentations similaires


Annonces Google