La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Lettre du Cancérologue 1 Cancers gynécologiques Intervalle libre Taux de réponse objective (%) Contexte D’après Blacledge g et al. Br J Cancer 1989;59(4):650-3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Lettre du Cancérologue 1 Cancers gynécologiques Intervalle libre Taux de réponse objective (%) Contexte D’après Blacledge g et al. Br J Cancer 1989;59(4):650-3."— Transcription de la présentation:

1 La Lettre du Cancérologue 1 Cancers gynécologiques Intervalle libre Taux de réponse objective (%) Contexte D’après Blacledge g et al. Br J Cancer 1989;59(4):650-3 ; Gore ME et al. Gynecol Oncol 1990;36(2): ; Markman M et al. J Clin Oncol 1991;9(10): ; Kavanagh J et al. J Clin Oncol 1995;13(7): ; Pujade- Lauraine E et al. Proc Am Soc Clin Oncol 2002: abstr. 829 ; Spriggs D. Gynecol Oncol 2003;90(3 Pt 2):S39-44, actualisés G. BlackledgeM.E. GoreM. MarkmanJ. KavanaghE. Pujade-LauraineD. Spriggs 0-6 mois mois mois mois94 62 > 21 mois575922

2 La Lettre du Cancérologue 2 Cancers gynécologiques * Doxorubicine LP, topotécan, paclitaxel hebdomadaire. Étude AURELIA (1) Objectif principal : SSP Objectifs secondaires : taux de RO, QdV, tolérance, SG (résultats finaux de SG attendus en 2013) Stratification : traitement antiangiogénique antérieur, type de CT, durée de l’intervalle libre (> ou < 3 mois) Schéma D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé R Cancer de l’ovaire résistant au platine CT* (n = 182) Bévacizumab + CT* (n = 179) Traitement jusqu’à progression ou toxicité (n = 361)

3 La Lettre du Cancérologue 3 Cancers gynécologiques Étude AURELIA (2) Résultats D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé Survie sans progression Patientes à risque (n) CT CT + bévacizumab ,4 6,7 CT Bévacizumab + CT Patientes en progression, n (%) 166 (91)135 (75) SSP médiane (mois)3,46,7 HR0,48 p< 0,001

4 La Lettre du Cancérologue 4 Cancers gynécologiques Étude AURELIA (3) Analyse de sous-groupes : survie sans progression Résultats D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé n SSP médiane (mois) HR Bev + CT supérieure CT supérieure CTBev + CT Toutes les patientes3613,46,70,48 Âge< 65 ans ≥ 65 ans ,4 3,5 6,0 7,8 0,49 0,47 Intervalle libre sans platine < 3 mois 3-6 mois ,1 3,6 5,4 7,8 0,53 0,46 Maladie mesurable Non (< 1 cm) Oui (1 à < 5 cm) Oui (≥ 5 cm) ,7 3,3 7,5 6,0 0,46 0,50 0,47 AsciteOui Non ,5 3,5 5,6 7,6 0,40 0,48 CTPaclitaxel DLP Topotécan ,9 3,5 2,1 10,4 5,4 5,8 0,46 0,57 0,32 0,20,30, Bev : bévacizumab ; DLP : doxorubicine liposomale pégylée.

5 La Lettre du Cancérologue 5 Cancers gynécologiques Étude AURELIA (4) Résultats D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé CT (n = 181) Neutropénie Fatigue Leucopénie Douleurs abdominales Vomissements Neuropathie périphérique Syndrome mains-pieds Dyspnée Diarrhée Anémie Thrombocytopénie Patientes (%) CT + bévacizumab (n = 179) Événements indésirables de grade ≥ 3 survenant chez au moins 2 % des patientes dans l’un des bras

6 La Lettre du Cancérologue 6 Cancers gynécologiques Étude AURELIA (5) Première étude à mettre en évidence un bénéfice en SSP dans le cancer de l’ovaire résistant aux sels de platine Rapport bénéfice/risque favorable L’absence de bénéfice en SG doit faire poser l’indication sur une base individuelle Conclusion D’après Pujade-Lauraine E et al. J Clin Oncol 2012: LBA5002 actualisé


Télécharger ppt "La Lettre du Cancérologue 1 Cancers gynécologiques Intervalle libre Taux de réponse objective (%) Contexte D’après Blacledge g et al. Br J Cancer 1989;59(4):650-3."

Présentations similaires


Annonces Google