La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Lettre du Cancérologue 1 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC 2008-03 TPEx (1) Étude de phase II multicentrique évaluant l’association.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Lettre du Cancérologue 1 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC 2008-03 TPEx (1) Étude de phase II multicentrique évaluant l’association."— Transcription de la présentation:

1 La Lettre du Cancérologue 1 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC TPEx (1) Étude de phase II multicentrique évaluant l’association cétuximab, docétaxel et cisplatine en 1 re ligne de traitement des carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou métastatiques ou récidivants Cétuximab en combinaison avec sel de platine et 5-FU : standard en 1 re ligne de R/M (schéma EXTREME) [1] Taux de RO : 36 % ; SG médiane : 10,1 mois Association de cétuximab et de taxane : activité prometteuse (2, 3) Docétaxel + cisplatine (TP) : plus facile à délivrer que cisplatine + 5-FU Hypothèse : 4 cycles de docétaxel + cisplatine + cétuximab (TPEx) suivis de maintenance par cétuximab toutes les 2 sem. devraient avoir un rapport bénéfice/risque favorable Contexte 1. Vermorken J et al. N Engl J Med 2008;359: ; 2. Kies MS et al. J Clin Oncol 2010;28:8-14 ; 3. Argiris A et al. J Clin Oncol 2010;28: , actualisés

2 La Lettre du Cancérologue 2 Cancers des voies aérodigestives supérieures D’après Guigay J et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé Étude GORTEC TPEx (2) Phase II multicentrique Schéma

3 La Lettre du Cancérologue 3 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC TPEx (3) Résultats D’après Guigay J et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé Réponse à 12 semaines (après 4 cycles) [n = 48] Meilleure réponse observée (y compris maintenance) [n = 52] RC, n (%)01 (1,9) RP, n (%)24 (50,0)*28 (53,8) Stabilisation de la maladie, n (%) 19 (39,6)*21 (40,4) Contrôle de la maladie (RC + RP + stabilisation), n (%) 43 (89,6)50 (96,1) Progression, n (%)5 (10,4)2 (3,8) 55,7 % * Confirmé par l’évaluation à 6 semaines. Objectif principal : taux de réponse à 12 semaines – patients évaluables

4 La Lettre du Cancérologue 4 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC TPEx (4) Résultats D’après Guigay J et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé Réponse à 12 semaines (après 4 cycles) [n = 54] Meilleure réponse observée (y compris maintenance) [n = 54] Meilleure réponse globale (y compris maintenance) [n = 54] RC, n (%)01 (1,9)1 (1,9)* RP, n (%)24 (44,4)*28 (51,9)24 (44,4)* Stabilisation de la maladie, n (%) 19 (35,2)*21 (38,9)18 (33,3) Contrôle de la maladie (RC + RP + stabilisation), n (%) 43 (79,6)50 (92,6)43 (79,6) Progression, n (%)5 (9,3)2 (3,7)5 (9,3) Inévaluable pour la réponse, n (%) 6 (11,1)2 (3,7)6 (11,1) * Confirmé par l’évaluation à 6 semaines 53,8 %46,3 % Taux de réponse : population totale en ITT

5 La Lettre du Cancérologue 5 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC TPEx (5) Résultats D’après Guigay J et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé SG à 1 an : 59,3 % SG médiane : 14 mois IC 95 : 11,3-17,3 Population globale Censurés 14 Survie globale : population en ITT

6 La Lettre du Cancérologue 6 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC TPEx (6) Résultats D’après Guigay J et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé Population globale Censurés 16,8 SG à 1 an : 71,4 % Survie médiane : 16,8 mois IC 95 : 13,8-27,3 Survie globale : patients qui ont pu débuter la maintenance (n = 42, soit 77,8 % de la population en ITT)

7 La Lettre du Cancérologue 7 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC TPEx (7) Tolérance satisfaisante avec le G-CSF La dose intensité a été maintenue Maintenance toutes les 2 semaines bien tolérée sans perte d’efficacité Taux de réponse élevé : 50 % après 4 cycles Survie médiane > 1 an et longues survies chez les patients répondeurs ➜ TPEx : alternative pour les patients avec bon PS ➜ Phase III versus EXTREME planifiée Conclusion D’après Guigay J et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé

8 La Lettre du Cancérologue 8 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude EXAM : apport du cabozantinib (XL184) dans les cancers médullaires de la thyroïde (1) CMT : 5 à 8 % des tumeurs thyroïdiennes Progression  pas de standard Étude positive avec le vandétanib  AMM EXAM : étude internationale du cabozantinib ciblant RET, VEGF, cMET Contexte et schéma D’après Schoffski P et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé Phase III CMT en progression RET : 48 % Mesurable : 96 % Prétraité par ITK : 21 % Objectif principal : SSP (n = 330) R Cabozantinib 140 mg/j Placebo

9 La Lettre du Cancérologue 9 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude EXAM : apport du cabozantinib (XL184) dans les cancers médullaires de la thyroïde (2) 20 % d’arrêts pour toxicité Résultats D’après Schoffski P et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé HR = 0,28 ; lC 95 : 0,19-0,40 ; p < 0, ,24,0 Survie sans progression CabozantinibPlacebo SSP à 1 an (%)47,37,2

10 La Lettre du Cancérologue 10 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude EXAM : apport du cabozantinib (XL184) dans les cancers médullaires de la thyroïde (3) Apport majeur des thérapies moléculaires ciblées dans les CMT Les résultats d’efficacité sont très satisfaisants avec un taux de RO de 28 % et une SSP majorée de 7,2 mois (pas assez de recul pour la SG) La toxicité a été fréquente avec des diarrhées, des syndromes mains-pieds et des épisodes d’hypocalcémie Après le vandétanib, le cabozantinib est désormais dans l’arsenal thérapeutique de ces tumeurs difficiles à traiter Conclusion D’après Schoffski P et al. J Clin Oncol 2012: abstr actualisé


Télécharger ppt "La Lettre du Cancérologue 1 Cancers des voies aérodigestives supérieures Étude GORTEC 2008-03 TPEx (1) Étude de phase II multicentrique évaluant l’association."

Présentations similaires


Annonces Google