La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation L’arrosage des espaces végétalisés …dans un contexte d’économie d’eau Denis MARCHE/demarche.paysage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation L’arrosage des espaces végétalisés …dans un contexte d’économie d’eau Denis MARCHE/demarche.paysage."— Transcription de la présentation:

1 Présentation L’arrosage des espaces végétalisés …dans un contexte d’économie d’eau Denis MARCHE/demarche.paysage

2 97.3 % de l’eau est salée 97.3 % de l’eau est salée 75 % de l’eau douce est sous forme de glace 75 % de l’eau douce est sous forme de glace Pourquoi économiser l’eau ? Denis MARCHE/demarche.paysage

3 600 litres par jour pour un américain 10 litres pour un africain… Depuis 1900 : Population multipliée par 3 Consommation multipliée par 7 Eau disponible divisée par 2… En 2025 les besoins auront augmenté de 40 %... Pourquoi économiser l’eau ? Denis MARCHE/demarche.paysage

4 L’arrosage raisonné  choisir les ressources en eau   eau potable   eau puisée   eau recyclée  maîtriser les systèmes   manuel   automatique   centralisé  évaluer les besoins   climat   plante   sol  maîtriser les apports   dose   durée, fractionnement   fréquence  contrôler les consommations   comptage des volumes   vérification de pluviométrie  intégrer les alternatives   améliorer les sols   techniques de paillage   végétaux « sobres » Denis MARCHE/demarche.paysage

5 Le système Denis MARCHE/demarche.paysage

6 Le matériel Source d ’eau vanne générale, manuelle ou électrique programmateur pluviomètre Vanne électrique prise en charge (CPC ) programmation sans fil régulateur de pression appareils à jet fixe : tuyères appareils à jet rotatif : arroseur à impact ou à turbine filtre gouttage micro-aspersion raccords à compression débit ? pression ? Denis MARCHE/demarche.paysage

7 La démarche de conception Examiner le site Examiner le site Connaître le débit et la pression Connaître le débit et la pression Denis MARCHE/demarche.paysage Choisir les appareils d’arrosage Choisir les appareils d’arrosage Positionner les arroseurs Positionner les arroseurs Choisir les buses Choisir les buses Etablir les secteurs Etablir les secteurs Choisir les canalisations Choisir les canalisations Réaliser le plan Réaliser le plan Programmer les arrosages Programmer les arrosages Suite…

8 Examiner le site examiner le site Où sont les limites ? Emplacement des circulations ? Gazon, massifs, haies ? Situer les constructions Zones à ne pas arroser ? Débordement possible ? Nature du sol et du sous-sol ? Obstacles ? Alimentation électrique ? Relevé topographique ? Obstacles ? Source d ’eau ? Denis MARCHE/demarche.paysage retour

9 40 m 10 m 4 bars 5 bars 3 bars débit et pression Le débit Le débit correspond au volume d ’eau qui transite par un orifice en un temps donné. Unités de mesure : m3/h, m3/s, l/h, l/mn Le débit varie selon la racine carrée de la variation de pression La pression La pression correspond au poids d ’une colonne d ’eau sur une surface unité de mesure : mCE (mètre colonne d ’eau) 1 mCE : 0.1 bar 10 mCE : 1 bar Pression statique Pression dynamique ( = 40 mCE) Pression lorsque l ’eau ne circule pas dans les canalisations. Elle varie en fonction des dénivelés Pression lorsque l ’eau circule dans les canalisations. Elle varie en fonction des dénivelés et des pertes de charge Pertes de charge linéaires pertes de pression dues au frottement de l ’eau sur les parois des canalisations. Elles augmentent proportionnellement à : - la longueur des canalisations - la vitesse de l ’eau - la rugosité des parois Pertes de charge locales pertes de charges dues au frottement de l ’eau sur les parois des accessoires. Les pertes dans les coudes et raccords divers sont estimées. Les pertes dans les vannes et compteurs sont indiquées par les fabricants. Débit et pression Denis MARCHE/demarche.paysage Vérifier le débit (1 seau de 10 l rempli en 10 secondes = 3,6 m3/heure) retour

10 GazonMassifs Haies, arbres... aspersion Asperseurs à jet rotatif Asperseurs à jet fixe Quel modèle ? Quelle portée ? GouttageMicro-aspersion sprinkler turbine Tuyère petit dégagement Tuyère grand dégagement brumisation goutteur à poser goutteur en ligne Irrigation localisée Denis MARCHE/demarche.paysage choisir les appareils d ’arrosage retour

11 Positionner les arroseurs 1 positionner les arroseurs L ’écartement entre deux arroseurs doit être égal à leur portée écartement supérieur à la portée : la pluviométrie n ’est pas homogène écartement égal à la portée : la pluviométrie est homogène E1 E2 E1 = écartement sur la ligne (11 m) E2 = écartement entre deux lignes (11 m) surface arrosée = 121 m² débit d ’une buse PC = 820 l pluviométrie = 820/121 = 6.8 mm Deux arroseurs dont la portée est de 11 m seront positionnés à 11 m l ’un de l ’autre. L ’écartement peut être réduit (jusqu’à - 20 %) en cas de vent, ou augmenté (jusqu’à + 20 %) pour adaptation au site. Documents Rain Bird Pluviométrie = 4,8 mm Pluviométrie = 3 mm Denis MARCHE/demarche.paysage Suite…

12 Positionner les arroseurs 2 positionner les arroseurs Positionner d ’abord les arroseurs sur le pourtour (commencer par les angles) Puis compléter en pourvoyant toutes les surfaces Positionnement sur une courbe, avec débordement Positionnement sur une courbe, sans débordement Dispositif en carré ou en rectangle (l ’écartement AD n ’est pas identique à AB ni à AC) A C B B A C D Dispositif en triangle (écartements AB, AC et BC strictement identiques) Denis MARCHE/demarche.paysage retour

13 Choisir les buses choisir les buses 1/2 1/41/2 PC Si ces arroseurs fonctionnent en même temps : 1 rotation du PC = 4 rotations du 1/4 Pour que la pluviométrie soit homogène, il faut donc que : débit PC = 4 x débit 1/4 exemple : débit 1/4 = 200 l débit 1/2 = 400 l débit 3/4 = 600 l débit PC = 800 l Choisir les buses dans les catalogues des fournisseurs Exemples (pression : 2 bars) Tuyères Débit = PC  0.84 m3/h 3/4  0.63 m3/h 1/2  0.42 m3/h 1/4  0.21 m3/h Arroseurs Débit = 1/4  m3/h 1/2  m3/h 3/4  m3/h PC  m3/h Les débits n ’étant pas strictement proportionnels, on choisira la valeur la plus proche Denis MARCHE/demarche.paysage retour

14 Établir les secteurs établir les secteurs Calculer le débit total des appareils, par groupe d ’appareils de même pluviométrie par groupe d ’appareils de même pluviométrie Exemple : arroseurs : 5,3 m3 tuyères : 8,4 m3 gouttage : 1.8 m3 Diviser le débit total des appareils par le débit disponible à la source par le débit disponible à la source Exemple : débit disponible : 3 m3/h arroseurs : 5.3/3 = 1.76, soit 2 secteurs tuyères : 8.4/3 = 2.8, soit 3 secteurs gouttage : 1.8 / 3 = 0.63, soit 1 secteur soit un total de 6 secteurs Chaque secteur est alimenté par un réseau de canalisations Chaque réseau est alimenté par une électrovanne Chaque électrovanne correspond à une voie du programmateur Programmateur 6 voies (minimum) Denis MARCHE/demarche.paysage retour

15 Choisir les canalisations choisir les canalisations Choisir les canalisations en fonction des pertes de charge (J) admissibles Perte de charge admissible : écart entre la pression de départ et la pression nécessaire au fonctionnement de l ’arroseur le plus éloigné Pression nécessaire : 2 bars Perte de 31,5 mmCE par ml = 1102 mmCE = 0.11 bar Perte de 147 mmCE par ml = 2646 mmCE = 0.26 bar Perte de 147 mmCE par ml = 2499 mmCE = 0.25 bar Pression 2.89 bars Pression 2.63 bars Pression 2.38 bars écart de pression maximal : 20 % Pe HD Ø 40 : 35 mlPe HD Ø 32 : 18 mlPe HD Ø 32 : 17 ml Débit : 3m3/h 3m3/h ATTENTION ! ATTENTION ! Ne pas oublier d ’ajouter les pertes subies dans les vannes et accessoires pour une petite installation, ajouter 10 % des pertes linéaires. pour une installation plus importante, consulter la documentation du fabricant pour les pertes dans les électrovannes puis ajouter 2 ml de canalisation fictive par accessoire (coudes, tés…)dans le calcul des pertes linéaires. Pression : 3 bars 3 bars (terrain plat) RAPPEL ! RAPPEL ! La pression varie également en fonction des dénivelés. Pour un arroseur situé 2 m plus haut que la source : perte de 0,2 bar... Denis MARCHE/demarche.paysage retour

16 Le plan d’arrosage Représenter graphiquement les secteurs de cercles arrosés Tracer les réseaux Légender les tracés et symboles retour

17 Programmer les arrosages 1 Raisonner les besoins en eau Les informations nécessaires à la programmation des arrosages : pluviométrie, RFU, ETP Source des informations Pluviométrie naturelle (P) : station météo, pluviomètre. Principes de l ’arrosage : compenser le déficit entre les pluies et l’ETP compenser le déficit entre les pluies et l’ETP ne pas dépasser la RFU ne pas dépasser la RFU fractionner les apports fractionner les apports Pluviométrie des arroseurs (Pa) : par calcul (= débit/surface arrosée). Réserve facilement utilisable (RFU) : analyse de sol, ou estimation par type de sol et profondeur d ’enracinement. Evapotranspiration potentielle (ETP) : station météo ( appliquer le coefficient cultural). Denis MARCHE/demarche.paysage Suite…

18 % d’argile % de limons Texture texturesRFUmm/cmSable0.5 Sable limoneux 0.7 Sable argileux 0.9 Limon léger sableux 1.1 Limon sableux 1 Limon moyen sableux 1.1 Limon sablo-argileux 1.1 Limon argilo-sableux 1.2 Limon léger 0.9 Limon moyen 1.2 Limon argileux 1.3 Argile sableuse 1.1 Argile0.9 Argile limoneuse 1 Argile lourde 0.8 Le sol et l’eau Denis MARCHE/demarche.paysage Suite…

19 Dose d’arrosage : elle doit correspondre à l’eau consommée (ETP) sans dépasser la RFU Denis MARCHE/demarche.paysage programmer les arrosages Exemple : ETP le lundi : 4 mm ETP le mardi : 6 mm Dose à apporter le mardi soir : 10 mm Durée d’arrosage → diviser la dose à apporter par la pluviométrie des appareils Dose : 10 mm / Pluviométrie (gouttage) 7 mm/h Durée : 10/7 = 1,43h, soit 1 heure et 26 minutes Combien de cycles d’arrosage ? Exemples : la dose sera apportée en plusieurs fois pour que le sol puisse absorber et retenir toute l’eau apportée Quelle fréquence d’arrosage ? L’arrosage sera renouvelé au plus tard lorsque l’ETP aura épuisé la RFU sol filtrant forte pluviométrie sol argileux sol en pente le sol retient mal l’eau Dose : 10 mm /Pluviométrie (arroseurs) : 12 mm/h Durée : 10/12 = 0,83 h, soit 0,83 x 60 = 50 minutes Dose : 10 mm / Pluviométrie (tuyères) : 45 mm/h Durée : 10/45 = 0,22 h, soit 0,22 x 60 = 13 minutes Denis MARCHE/demarche.paysage retour

20   augmenter la rétention en eau   modifier la texture (amendements organiques, sable… )   améliorer la structure (plantes et produits spécifiques)   hydrorétenteurs (substrat pour fleurissement)   faciliter la pénétration des eaux de pluie   binages réguliers (sols nus)   aération (sols engazonnés)   un exemple étonnant : la technique du BRF Alternatives : améliorer les sols Denis MARCHE/demarche.paysage

21   limiter l’évaporation   empêcher la levée des adventices   favoriser la vie microbienne   paillage organique   paillage synthétique   paillage minéral Le paillage Denis MARCHE/demarche.paysage

22   fleurissement : intégrer les vivaces   gazons : fétuque élevée (piétinement) fétuque ovine (sans piétinement) Stenotaphrum, Cynodon, Trifolium, Koeleria… prairie …   massifs d’arbustes : intégrer des végétaux de terrains secs Des végétaux sobres Denis MARCHE/demarche.paysage


Télécharger ppt "Présentation L’arrosage des espaces végétalisés …dans un contexte d’économie d’eau Denis MARCHE/demarche.paysage."

Présentations similaires


Annonces Google