La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SYSTÈME NATIONAL D’EVALUATION Institut national d’études et d’action pour le développement de l’Education (INEADE)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SYSTÈME NATIONAL D’EVALUATION Institut national d’études et d’action pour le développement de l’Education (INEADE)"— Transcription de la présentation:

1 SYSTÈME NATIONAL D’EVALUATION Institut national d’études et d’action pour le développement de l’Education (INEADE)

2 1.Présentation du Sénégal 2.Les types d’évaluation 3.Analyse de quelques résultats 4.Impacts des évaluations 5. Contraintes 6.Perspectives

3 Présentation du Sénégal Situé dans la zone soudano-sahélienne de l’Afrique occidentale, le Sénégal couvre une superficie de km2 Il compte une population d’environ 13 millions. Le taux d’accroissement annuel de la population est de 2,5 %. Un indice de développement humain de 0, 464 (IDH PNUD) le classant au 166e rang sur 182 pays, le Sénégal reste un pays peu avancé. Son produit intérieur brut (PIB) en 2013 est de milliards de F CFA. Sources : Agence National des Statistiques et de Démographie (ANSD)

4 LE PAQUET –EF ( ) Les axes stratégiques du Programme d’Amélioration de la Qualité et de la Transparence sont : l’amélioration de la qualité l’accès équitable la gouvernance transparente

5 8 priorités sont retenues i.Mettre en place une éducation de base universelle conformément au droit universel à l’éducation; II. Adapter, en partenariat avec le secteur privé, l’offre de formation professionnelle et technique des jeunes et adultes aux besoins du développement économique ; ( III. Améliorer la qualité des enseignements/apprentissages, IV. Promouvoir le développement de l’enseignement des sciences, de la technologie et des innovations (STI);

6 V. Poursuivre et renforcer la décentralisation/déconcentration de la gestion des programmes éducatifs en vue d’une gouvernance plus efficace, plus efficiente et plus inclusive ; VI. Renforcer, dans le court et moyen terme, l’efficience du secteur ; VII. Renforcer la productivité du personnel enseignant et non enseignant ; VIII. Développer progressivement l’utilisation des langues nationales dans le système éducatif, au-delà de l’alphabétisation fonctionnelle 8 priorités sont retenues (suite)

7 Les types d’évaluation - Evaluation continue -Evaluations standardisées déconcentrées - Evaluation nationale - Examens et concours

8 Evaluation continue Il s’agit de l’évaluation quotidienne effectuée par les enseignants dans les classes (les cahiers charges des enseignants circulaire du 19 septembre 1996). -Améliorer les stratégies utilisées en matière d'évaluation continue, - Construire des outils d'évaluation continue destinés aux enseignants du primaire ; - Mettre à la disposition des apprenants une banque d'items significative - Assurer le suivi régulier du progrès des apprenants -Organiser la remédiation des enseignements/apprentissages

9 Les outils de l’évaluation continue - Un modèle de bulletin de l’apprenant - Une banque d'items - Les fiches d'auto correctives - Le cahier de communication avec les parents - Les grilles d'évaluation périodique - le contrôle parental - Les fiches de suivi individualisées - Les techniques d'auto évaluation

10 Evaluations standardisées déconcentrées Champ: ELLES SE DÉROULENT À L’ÉCHELLE DES IEF ET DES INSPECTIONS D’ACADÉMIE Dispositif : Test de positionnement/ Prétest/ Postest Objectifs: Harmoniser les progressions par niveau et par étape Améliorer les rendements internes du système (des écoles) Améliorer les résultats des élèves aux examens scolaires

11 Evaluations standardisées déconcentrées Avoir une meilleure visibilité des performances réalisées par les élèves et par les maîtres Déceler de manière précoce les handicaps, les difficultés et les retards chez les élèves et y apporter des solutions dans une logique d’évaluation formative Développer des échanges entre pairs, promouvoir le travail en équipe et l’auto régulation

12 LE SYSYTEME NATIONAL D’EVALUATION DES RENDEMENTS SCOLAIRES - Le SNERS I en 1994 qui a permis de poser les premiers jalons d’un dispositif performant d’évaluation formative ; - Le SNERS II en 1995, , - Le SNERS III en 2004 le moyen ; - Le SNERS IV en Le SNERS V en Le SNERS VI en 2012

13 Objectifs du SNERS Déterminer le niveau moyen des élèves de l’échantillon en français et en mathématiques ; Calculer le niveau moyen des élèves selon les différentes zones d’intervention; Dégager le pourcentage de réussite pour chaque item; Indiquer si les performances en fonction du genre; Trouver les facteurs déterminants de la qualité,

14 Une baisse significatives des performances scolaires Pourcentage de réussite Type d'étudeCPCE2 FrançaismathématiquesFrançaismathématiques SNERS ,444,3 PASEC43,545,4-- MLA-- 48,939,7 SNERS ,551,850,956,2 SNERS ,0239,5325,4926,39

15 3. Examens et concours -Le Certificat de fin d’études élémentaire (CFEE) -L’entrée en sixième - Direction des Examens et Concours (DEXCO) Objectifs Certifier les acquis des apprenants Orienter les apprenants Filtrer ou sélectionner

16 IMPACT DES EVALUATIONS Amélioration des politiques éducatives et des curricula (réformes) Disponibilité des indicateurs et des données pour les analyses et le suivi ( SNERS, le rapport des 10 ans du Programme Décennal de l’Education et de la Formation, le rapport de performance du ministère de l’éducation) Elaboration de contrats d’objectifs et reddition des comptes ( les Plans d’Amélioration de la Qualité (PAQ) élaborés dans le cadre du PAQEEB : Plan d’Amélioration de la Qualité de l’Equité dans l’Education de Base ) Amélioration des pratiques évaluatives (modèles, analyse)

17 Contraintes L’absence d’une gestion systémique et holistique des Progressions harmonisées et des évaluations standardisées L’absence d’une culture de partage des résultats Les coûts élevés constituent une contrainte majeure Le manque de maîtrise des aspects techniques La non disponibilité d’une banque d’épreuves alourdit les procédures L’absence de cohérence des dispositifs implantés

18 Perspectives revoir le dispositif organisationnel des évaluations ; se doter de moyens logistiques suffisants ; renforcer les capacités des personnels ; Moderniser le système de communication en créant des cadres de partage et de partenariat fécond. s’aligner aux normes et standards internationaux ; prendre en compte les besoins émergents ; Renforcement du dispositif national et participation aux évaluations internationales - SNERS, PASEC, ELAN, PISA, TIMMS, PALME, PIRLS


Télécharger ppt "SYSTÈME NATIONAL D’EVALUATION Institut national d’études et d’action pour le développement de l’Education (INEADE)"

Présentations similaires


Annonces Google