La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La visite sur place – 08/12/2010 Réunions d’information sur la vague B 14 et 16 octobre 2014 Évaluation des établissements et de leurs regroupements.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La visite sur place – 08/12/2010 Réunions d’information sur la vague B 14 et 16 octobre 2014 Évaluation des établissements et de leurs regroupements."— Transcription de la présentation:

1 1 La visite sur place – 08/12/2010 Réunions d’information sur la vague B 14 et 16 octobre 2014 Évaluation des établissements et de leurs regroupements

2 2 La visite sur place – 08/12/2010 Les missions Loi du 22 juillet 2013 et code de l’éducation Le HCERES est chargé « d’évaluer les établissements d’enseignement supérieur et leurs regroupements (…), les organismes de recherche, … » Instauration des contrats de site Articulation entre contrats et évaluation  évaluer les stratégies des établissements et les politiques de site Articuler les évaluations des établissements et « des sites »  deux modalités proposées Afin d’apporter des éléments objectivés aux négociations contractuelles  nature et objectifs de l’évaluation Méthode d’évaluation  objets et critères, autoévaluation, rôle des acteurs et processus 14 et 16 octobre 2014

3 3 La visite sur place – 08/12/2010 Les deux articulations possibles entre site et établissements Processus descendant dossier du site en juin 2015 visite site en octobre ou novembre 2015 dossiers établissements le 15 octobre 2015 visites établissements en 2016 (après R et F) Processus ascendant dossiers établissements le 15 octobre 2015 visites établissements en 2016 (après R et F) dossier site en mai 2016 visite site en septembre ou octobre et 16 octobre 2014 Les établissements peuvent positionner leur évaluation par rapport à celle du site L’ensemble des rapports est livré dans le même délai Les grands choix du site doivent être définis suffisamment tôt L’évaluation du site est éclairée par celle des établissements Les établissements disposent d’une année supplémentaire pour écrire le dossier site Le rapport site est livré plusieurs mois après les autres

4 4 La visite sur place – 08/12/2010 Nature et objectifs de l’évaluation institutionnelle Nature de l’évaluation Évaluation ≠ certification, contrôle, inspection conformité prescription directe (lien hiérarchique ou autre) Évaluation ≠ accréditation, audit mesure du degré de satisfaction des critères d’une grille uniforme prescription indirecte, décision d’accréditation L’évaluation vise à porter un diagnostic sur la stratégie et proposer des pistes d’amélioration ni normalisation, ni uniformisation points forts / points faibles ou points d’appui / points de vigilance aucune prescription, aucune décision L’objectif prioritaire est d’aider l’institution évaluée dans le respect de ses grands choix, passés et à venir 14 et 16 octobre 2014

5 5 La visite sur place – 08/12/2010 Nature et objectifs de l’évaluation institutionnelle Un regard extérieur inscrit dans un rapport d’indépendance pour Porter un regard impartial, neutre et bienveillant rôle de la méthode définie par l’AERES (prévention des liens d’intérêt, collégialité des experts, outils méthodologiques, informations contextualisées, etc.) Partir de l’institution dans son environnement et de ses grands choix stratégiques l’évaluation externe est adossée à l’autoévaluation la médiation entre l’institution et le comité est organisée tout au long du processus l’évaluation est problématisée Le diagnostic est construit à partir d’une analyse de la trajectoire suivie pendant une période de référence et des perspectives stratégiques tracées par l’institution Les recommandations s’inscrivent dans le projet défini par l’institution Un cas particulier important : celui des fusions 14 et 16 octobre 2014

6 6 La visite sur place – 08/12/2010 Objets et critères de l’évaluation institutionnelle Évaluer une stratégie institutionnelle : qu’est-ce qu’une stratégie ? une décision stratégique est une décision qui engage l’institution dans la durée Un outil de base : le référentiel grille de lecture des activités croisement avec les critères au travers de références Cas d’un établissement : découpage en 6 domaines stratégie et gouvernance recherche et formation, réussite des étudiants valorisation et diffusion, relations européennes et internationales pilotage et gestion Référentiel Critères génériques établissement cohérence, pertinence, lisibilité (ou site) durabilité, soutenabilité efficacité, efficience etc. 14 et 16 octobre 2014

7 7 La visite sur place – 08/12/2010 Objets et critères de l’évaluation institutionnelle Référentiel site : trois domaines Domaine 1 Positionnement et stratégie Référence 1 L’établissement de coordination territoriale et les établissements membres définissent leur positionnement Référence 2 Ils définissent leurs champs d’activité et les modalités de mise en œuvre associées Référence 3 Ils développent une stratégie d’alliances et de partenariats aux niveaux local, national et international 14 et 16 octobre 2014 Domaine 2 Gouvernance et organisation de la coordination territoriale Domaine 3 Pilotage des activités Conclusion Trajectoire de la coordination territoriale

8 8 La visite sur place – 08/12/2010 Les deux phases de l’évaluation institutionnelle Une évaluation externe articulée à une autoévaluation Première phase = bilan et autoévaluation analyse par l’établissement ou le groupement de son bilan → prise en compte de l’ensemble des activités pendant la période de référence → prise en compte de tous les niveaux d’analyse → mise en forme d’une analyse critique (PF/pf ; SWOT ; analyse de risques ; etc.) → association de la communauté (mode projet, le plus souvent) un enjeu politique majeur Deuxième phase = évaluation externe partant de l’autoévaluation confirme, discute, infirme, complète l’autoévaluation Pour l’institution évaluée, le résultat de l’évaluation est le fruit des deux phases dans leur ensemble 14 et 16 octobre 2014

9 9 La visite sur place – 08/12/2010 L’évaluation externe : évaluer comment ? La mise en place par l’AERES et l’institution évaluée constitution du comité d’experts les suggestions de l’institution sont sollicitées en 2015, entre 6 et 8 personnes, sauf exception une majorité d’académiques, des profils variés rencontre agence – institution les attentes de l’institution thèmes ou critères prioritaires la préparation de la visite le « menu » et le planning documents, logistique, etc. consultation formelle de l’institution sur la composition du comité signalement des liens d’intérêt 14 et 16 octobre 2014

10 10 La visite sur place – 08/12/2010 L’évaluation externe : évaluer comment ? Le cœur de l’évaluation externe la préparation de la visite l’évaluation est problématisée par le comité la visite un planning aux objectifs définis par les experts environ 40 entretiens et plus de 100 interlocuteurs des interlocuteurs externes et internes variés aucune restitution l’écriture du rapport provisoire par les experts, animée par le président les interventions de l’agence cohérence interne méthode (objectivation) formulations le rapport provisoire est validé formellement par les experts 14 et 16 octobre 2014

11 11 La visite sur place – 08/12/2010 L’évaluation externe : évaluer comment ? La phase contradictoire et la conclusion du processus la phase contradictoire avec l’institution les réactions de l’institution au rapport provisoire la version définitive du rapport (deuxième validation) la lettre d’observations de l’institution la publication du rapport signature par le président du comité Le retour d’expériences questionnaire de satisfaction réunion avec les établissements dispositifs complémentaires → un document publié (printemps 2016) 14 et 16 octobre 2014

12 12 La visite sur place – 08/12/2010 Conclusion : les trois acteurs de l’évaluation externe L’établissement ou le regroupement, partie prenante tout au long du processus dossier : autoévaluation, indicateurs, autres pièces comité : suggestions d’experts, liens d’intérêt entretien préparatoire : attentes (problématique), « menu », organisation visite phase contradictoire Les experts responsables du jugement évaluatif auteurs du rapport profils variés, fonctionnement collégial L’AERES définit la méthode et nomme les experts joue un rôle de médiation garantit le respect des principes et de la méthode 14 et 16 octobre 2014


Télécharger ppt "1 La visite sur place – 08/12/2010 Réunions d’information sur la vague B 14 et 16 octobre 2014 Évaluation des établissements et de leurs regroupements."

Présentations similaires


Annonces Google