La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La communication orale FLORENCE CAUHÉPÉ Business communication - Bachelor - Semestre de printemps 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La communication orale FLORENCE CAUHÉPÉ Business communication - Bachelor - Semestre de printemps 2014."— Transcription de la présentation:

1 La communication orale FLORENCE CAUHÉPÉ Business communication - Bachelor - Semestre de printemps 2014

2 L’INTERVIEW, L’ART DE LA SYNTHÈSE À L’ORAL Cours no 5 du 27 mars

3 PLAN I. L’interview, un exercice difficile qui paraît simple - Définition et objectifs - Les formes d’interviews et l’interview courte «les trois questions à» II. Comprendre l’information et les attentes du journaliste - Objectifs et angle - Les lois - Le type de questions - Le style de «l’objectivité» III. Préparer et se préparer à l’interview - La préparation - Le déroulement - Le vocabulaire et le style - Les questions pièges et les trucs pour s’en sortir IV. L’interview télé et l’interview radio Les spécificités Sur le plateau / hors du plateau V. Interview Rochebin-Hollande, décryptage 3

4 Introduction L’interview orale, un exercice difficile Si une parole est dite, vous ne pourrez plus l’effacer A la télévision, l’image, le cadre, le décor et votre personne auront beaucoup d’impact (50%), c’est l’image de votre entreprise ou administration que vous engagez 4

5 I. Définition et objectifs de l’interview C’est par l’interview que le journaliste va chercher à vérifier la réalité, en interrogeant des décideurs, des témoins, des acteurs-clé d’une situation, des amateurs, des experts… L’interview sert à faire progresser l’information en: - Obtenant un témoignage - Cherchant à authentifier un discours - Obtenant de nouvelles informations 5

6 L’interview, un exercice difficile Texte de questions et de réponses, à sens unique (une personne interroge, l’autre répond) qui va tenter de faire progresser l’information C’est une technique d’investigation fine L’interview est issue d’un rapport direct, d’un face à face humain, qui est mené par le journaliste Une préparation de part et d’autre est nécessaire: - quels sont les thèmes d’actualité qu’il faut traiter en priorité? - quelles sont les informations qu’il faut obtenir, la principale et les autres informations par ordre décroissant? - quel angle va être choisi? -il faut penser à des exemples, des anecdotes ou des comparaisons pour rendre votre interview vivante Des fiches techniques avec les questions-clés à poser pour l’intervieweur, des fiches argumentaires pour l’interviewé Toujours prendre en compte le public auquel on s’adresse au travers de l’interview 6

7 Les formes d’interviews L’interview témoignage L’interview expert L’interview portrait L’interview type service L’interview talk show L’interview micro-trottoir 7

8 «Les trois questions à» ou l’interview express Forme courte de l’interview, sorte de retranscription résumée de l’interview d’une personne Cette formule met en avant l’opinion d’une personne sur un sujet précis Elle sert aussi à illustrer un article de fond Le personne interrogée est présentée en tant qu’expert C’est une interview d’expertise ou une réaction sur l’actualité Pour le journaliste: - il faut définir les trois grands axes du papier qui serviront à formuler les trois questions - les questions seront des questions ouvertes 8

9 Exemple d’une bonne interview: «les 3 questions à» Sujet: les relations entre la G-B et l’Europe Angle: le scepticisme de l’Angleterre face à l’Europe Trois grands axes: 1. Lié à la situation de la Grèce et des pays du sud 2. L’élargissement à l’Est 3. Le projet de Bruxelles de taxer les transactions financières 9

10 II. Comprendre l’information et les attentes du journaliste Les journalistes travaillent sous le prisme de leur ligne éditoriale. Celle-ci définit/oriente souvent l’angle avec lequel sera traité le sujet Ils ont beaucoup de contraintes techniques, temps, bouclage…et les contraintes du montage Le travail du journaliste est de choisir son sujet parmi une masse d’information, puis de synthétiser les informations collectées sur le sujet Les médias imposent, par leur logique structurelle et leurs contraintes, une sélection et une simplification de l’information Cette simplification entraîne parfois une déformation des messages par minoration ou grossissement 10

11 Le journaliste va définir un angle; une entrée possible dans le sujet Le journaliste propose un regard sur un événement donné, il choisira un angle pour traiter l’information, il va opérer un choix dans la façon dont il va aborder le sujet Définir ce que l’on veut savoir de la personne que l’on interroge Définir son angle, c’est choisir un des aspects du sujet, car un sujet ne peut jamais être abordé dans sa globalité 11

12 Objectifs de l’interview, côté journaliste L’interview consiste à obtenir des réponses aux questions fondamentales que tout le monde se pose à propos d’un fait/ d’un événement… Qui /Quoi /Où /Quand /Comment /Pourquoi Les réponses aux QQOQ servent en général de lancement pour le présentateur Les réponses au comment / pourquoi et les précisions sur le quoi sont complétées par les commentaires et les interviews 12

13 Loi de la pyramide inversée; droit au but La règle d’or du journalisme est la loi de la pyramide inversée: -l’essentiel d’abord (rhétorique ancienne = ordre homérique), puis du plus important au moins important, par ordre décroissant - Donc vous aussi attaquez l’interview par le message essentiel = votre opinion = la thèse, la position que vous défendez 8

14 Les lois de proximité: grille de sélection des informations Loi de proximité géographique Loi de proximité chronologique Loi de proximité psycho-affective Loi de proximité spécifique 7

15 Le type de questions Proscrire en général les questions fermées Elles se justifient parfois pour obtenir une réponse précise: « Qui est responsable? / Qui a donné l’ordre de? Qui sera concerné par cette décision?» Privilégier les questions ouvertes - Pour laisser un large champ d’expression à l’interviewé « Racontez-moi ce qui s’est passé? / Qu’avez- vous ressenti? / Pourquoi? 15

16 Le style du journaliste, un «style de l’objectivité» Les tournures impersonnelles ou passives Les tournures nominales Les indices d’énonciation - Pronoms - Adverbes Les modalités Les modes et temps 16

17 III: Se préparer à l’interview, du côté de l’interviewé Trouver et réunir de la documentation de qualité sur le thème concerné Identifier l’objectif de l’interview et les attentes du journaliste Cerner, lors de la discussion avec le journaliste, les questions qu’il compte poser et dresser la liste des thèmes à évoquer impérativement Rédiger les informations principales à transmettre Rédiger l’idée maîtresse et le message principal à faire passer Rédiger et soigner les messages-clés, voire les formules (notamment pour la conclusion) Lister les questions pièges Si vous êtes filmé, ne vous laissez pas imposer un cadre ou un lieu de tournage qui ne vous convient pas 17

18 La préparation: deux éléments essentiels 1. La réalisation d’un argumentaire sur les thèmes majeurs (ceux qui vont être inévitablement être abordés) et les messages à faire passer C’est un document court (ou sous forme de fiches) qui comprend généralement: - le message essentiel à faire passer = la prise de position, l’opinion, la thèse défendue ou critiquée - sa justification = ses arguments - les réponses aux questions les plus évidentes que le journaliste devrait poser - Des chiffres-clés ou des exemples significatifs 2. Le média training 18

19 Le déroulement Préparer une accroche ou replacer le sujet dans le contexte si nécessaire (si l’interview est plus longue) Développer de suite votre message-clé, votre opinion et un argument qui la justifie Développer un deuxième argument avec un exemple (ou chiffres) ou une comparaison Préparer quelques exemples Soigner la conclusion en répétant le message principal 19

20 Des mots forts, bien choisir son lexique Choisir minutieusement une gamme de mots, un lexique qui va colorer les propos (connotation) - Des mots qui dramatisent et noircissent (péjorer / propos péjoratifs ou propos qui minimisent) - Des mots qui sont des termes positifs (améliorer/ propos mélioratifs) 20

21 Le style Choisir les indices d’énonciation - Choix des pronoms - Attention aux adverbes, aux superlatifs 21

22 Les questions pièges, comment s’en sortir ? Types de questions pièges: - Les questions fermées - La reformulation tendancieuse - La question trop personnelle Possibilités de réponses: - Rester dans le général - Faire part de ses interrogations ou ses doutes - Contester et répéter ses propos - Nuancer et approfondir - Réorienter le débat vers les sujets importants - Temporiser 22

23 IV. Spécificités de l’interview télé Contraintes plus fortes pour les deux parties: fournir des images et du son Ne pas accepter d’être filmé en dehors du cadre de l’interview Dans une interview très directive, le journaliste souvent n’apparaîtra pas Dans l’interview semi-directive, il apparaît, vous êtes face au journaliste, vous êtes l’invité 23

24 L’organisation des sujets Souvent l’interview est incluse dans un sujet dont l’organisation est: - Le/les faits / l’analyse / le commentaire - Le commentaire peut être fait par le journaliste où il peut apporter un témoignage: l’interview 24

25 En interview hors du plateau tv Préparer et livrer des réponses courtes ( sec. chacune) Pendant la préparation avec le journaliste, ne rien dire de superflu Ne délivrer que l’information qui va dans votre sens et que vous avez prévue 25

26 Sur le plateau tv Si vous êtes invité à vous exprimer sur un plateau tv, c’est dans la plupart des cas dans le but de poursuivre/préciser une actualité, de réagir à une actualité Le présentateur propose en 1 er lieu un reportage de 1min15-30, puis vous fait réagir L’interview dure entre 4 à 6 minutes 26

27 Placer ses messages Au tout début de l’interview, au lieu de répondre directement à la question: « Avant de répondre à votre question, j’aimerais préciser / signaler que…» Placer ici le 1 er message A la fin de l’interview, le journaliste va demander «Une dernière question / pour terminer…» «Pour conclure, j’insiste sur une chose/ n’oubliez pas que» Placer ici le 2 ème message à faire retenir 27

28 L’interview radio La radio est le média de l’immédiat En studio, à son bureau ou par téléphone On se sait pas vraiment à quel moment, nous sommes dans l’interview Ne jamais accepter une interview sans avoir au moins 10 min pour rassembler vos idées et cadrer votre message avec un ou deux arguments (+ un exemple) Mêmes règles que pour l’interview tv 28

29 Exercice Décryptage d’une interview: Darius Rochebin-François Hollande sur la TSR/RTS, 8.déc. 2012: - donnez-en le thème principal = l’angle - repérez les indices d’énonciation, la construction de l’interview, les éléments significatifs - quel est le message principal que François Hollande fait passer? - citez deux arguments qu’il donne à l’appui de son message principal 29

30 Vos interviews Le thème choisi: 1. Trois ou quatre questions à formuler pour le rôle du journaliste ( + choisir l’angle au préalable et définir le type et l’objectif d’interview) 2. Une opinion à défendre ou à rejeter / arguments à l’appui + exemples pour le rôle de l’interviewé 30

31 Déroulement de votre interview; trois ou quatre questions / réponses Q1 Lancement du sujet + question générale du journaliste R1 Votre message / opinion + un argument Q2 Question plus précise du journaliste R2 Un 2 ème argument + un exemple ou une comparaison Q3: Autre question ou relance pour des précisions R3: Répéter son message principal + conclure par ex. avec une formule 31


Télécharger ppt "La communication orale FLORENCE CAUHÉPÉ Business communication - Bachelor - Semestre de printemps 2014."

Présentations similaires


Annonces Google