La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Epidémie à Entérocoque Résistant à la Vancomycine (ERV) au CH de Loudun (86) Sarah THEVENOT, S. THEVENOT, H. ROUSSEAU et M. SAMOYAULT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Epidémie à Entérocoque Résistant à la Vancomycine (ERV) au CH de Loudun (86) Sarah THEVENOT, S. THEVENOT, H. ROUSSEAU et M. SAMOYAULT."— Transcription de la présentation:

1 Epidémie à Entérocoque Résistant à la Vancomycine (ERV) au CH de Loudun (86) Sarah THEVENOT, S. THEVENOT, H. ROUSSEAU et M. SAMOYAULT

2 Hôpital Théophraste Renaudot (177 lits) LOUDUN La Vienne (86) POITIERS

3 Lhistoire démarra le 07 mai 2008… Mettre bons de résultats Les 2 patients étaient en Médecine Polyvalente !!!

4

5

6

7

8 Par où sont passés les patients à lhôpital ? Médecine polyvalente 01/0402/05 Retour domicile Porteur 1 3 services concernés ! Médecine polyvalente USCUSSR 11/04 23/04 02/05 Porteur 2

9 Réunion immédiate dune cellule de crise Le Directeur général La Directrice des soins LEOH Les cadres de santé des services concernés Le médecin dUSSR Une infirmière dUSSR Ma T2A !

10

11 Décisions prises en cellule de crise : Isolement septique du porteur 2 de tous les transferts des patients « contacts » : –18 patients en Médecine Polyvalente –22 patients en USSR de toutes les admissions dans ces 2 services Redéploiement des admissions vers la Médecine interne Programmation du dépistage par écouvillonnage rectal des patients « contacts » (9 mai) Recensement des patients « contacts » admis dans un autre service ou établissement hospitalier Communication auprès des services Alerte de Mme Cassel, MIR à la DDASS

12

13 Et les jours qui suivent… Des réunions tous les jours, De nombreux coups de fil, des mails… Des interventions répétées dans les services Des courriers aux présidents de CLIN des établissements ayant reçu des patients « contacts » (4 établissements concernés) 1 patient « contact » se trouve en Médecine interne (isolement septique + dépistage)

14 Résultats du premier contrôle de portage 9/05 23 Médecine polyvalente USSR 3131 Vient dUSLD, est arrivé en MP le 02/05 ! LUSLD devient un secteur à contrôler ! 18 patients 22 patients 2/

15 Et ça continue… 2/059/ Médecine polyvalente USSR USLD 19/05 34 le 15/05

16 Mise en place dun « pseudo-cohorting » Décision du 21 mai prise avec la DDASS et le CCLIN Sud-Ouest : –Réouverture de la Médecine polyvalente (après grand ménage + prélèvements de surface) –Transfert des patients porteurs et « contacts » en USSR (secteur hors T2A) avec renforcement de léquipe soignante secteur dédié à laccueil des patients ERV+… …mais impossibilité de dédier une équipe à la prise en charge des porteurs !

17 Et on continue à contrôler… 02/059/ Médecine polyvalente USSR USLD 19/05 3 le 15/05 22/ / Fin des Réouverture du service 15 patients

18 Le 3 juin : visite de C. Léger (CCLIN Sud-Ouest) 12 patients « contacts » + 3 porteurs

19 Vers le bout du tunnel… 2 le 15/ /059/0519/0522/0503/ Fin des 15 patients 12/06 19/ Sorti en MDR 8 patients 3 5 6

20 Et cest reparti… 2 le 15/ /059/0519/0522/0503/ Fin des 15 patients 12/06 19/ Sorti en MDR 8 patients 3 5 6

21 Et on continue… 30/ 04 2/ 05 9/ 05 19/ 05 22/ 05 3/ 06 12/ 06 19/ 06 26/ 06 3/ 07 10/ 07 17/ 07 24/ 07 31/ 07 04/ 08 07/ 08 25/ 08 Cas 1 ERV + Sortie Dom Cas 2 ERV + DCD Cas 3 ERV + SAR M+ HDJ EHP AD Cas 4 ERV + Sortie EHPAD (37) Cas 5 ERV + ERV- Levée P « C » Cas 6 ERV + ERV-HDJ EHP AD

22 Vers le bout du tunnel… Le 24 juillet : création dun « vrai secteur de cohorting » : - le patient 3 et le patient 6 sont transférés en HDJ - personnel dédié - précautions contact ++ Ré-ouverture de lUSSR après grand ménage et résultats négatifs des contrôles de surface

23 30/ 04 2/ 05 9/ 05 19/ 05 22/ 05 3/ 06 12/ 06 19/ 06 26/ 06 3/ 07 10/ 07 17/ 07 24/ 07 31/ 07 04/ 08 07/ 08 25/ 08 Cas 1 ERV + Sortie Dom Cas 2 ERV + DCD Cas 3 ERV + SAR M+ HDJ EHP AD Cas 4 ERV + Sortie EHPAD (37) Cas 5 ERV + ERV- Levée P « C » Cas 6 ERV + ERV-HDJ EHP AD Vers le bout du tunnel…

24 Une aide précieuse ! 154 pages de recommandations !

25

26 Recommandations données à lEPHAD –Conserver des précautions contacts –Sensibiliser le patient 6 à lutilisation de la SHA dans son quotidien –Continuer le dépistage 1 fois/mois pour les 2 patients

27 Isolement systématique et écouvillonnage rectal si réadmission : –des patients porteurs –des résidents de lEHPAD (sujets « contacts ») Recommandations en cas de réadmission en court séjour Sueurs froides : Réadmission en septembre puis en février du porteur 1 en Médecine Polyvalente ! - précautions mises en place dès son arrivée - écouvillonnages rectaux négatifs Alerte de lEOH

28 LERV peut rester en quantité non détectable dans lintestin épreuve thérapeutique naturelle : Négativation dun cas

29 Épilogue

30 6 porteurs identifiés (0 infection !) Épisode EPUISANT pour les équipes soignantes, lEOH et la Direction de létablissement ! Perte de chance pour les patients Mesures préconisées difficiles à mettre en place dans leur intégralité Mais efficaces pour maîtriser lépidémie surtout si mises en route très tôt Soutient de la DDASS et du CCLIN SO Mais communication difficile avec les tutelles Épisode extrêmement coûteux

31 Coût de lépisode POSTECoût en Linge2663 Bilans de colonisation4563 Contrôles de surfaces480 Matériel UU1336 Personnel recruté du 8/07 au 31/ Perte dactivité0 TOTAL Coût de lépidémie

32 Origine de lépidémie ? BK4AP M M Confirmation par le CNR (CHU de CAEN) Souche type « Haguenau » Mécanisme de résistance vanA T- T

33 Origine de lépidémie ? ?

34 Facteurs de risque dacquisition : – Proximité avec un patient porteur – Administration préalable dune antibiothérapie (céphalosporines de 3ème génération, vancomycine, imipénème, anti-anaérobies) – Présence dun cathéter central, dune sonde urinaire, dune insuffisance rénale – Durée de séjour prolongée – Hospitalisations multiples – Patients âgés ou atteints de pathologies lourdes (transplantés, hémodialysés, etc.)

35 Origine de lépidémie ? Age : 82 ans Hospitalisations à répétition (pontage AO) KT central + vancomycine Porteur n°1 Porteur n°2 Age : 90 ans Injections de C3G Porteur n°3 Age : 78 ans Pas de facteur risque identifié

36


Télécharger ppt "Epidémie à Entérocoque Résistant à la Vancomycine (ERV) au CH de Loudun (86) Sarah THEVENOT, S. THEVENOT, H. ROUSSEAU et M. SAMOYAULT."

Présentations similaires


Annonces Google