La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les neurones Miroirs : Constats et implications Les travaux de G. Rizzolatti et ses collaborateurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les neurones Miroirs : Constats et implications Les travaux de G. Rizzolatti et ses collaborateurs."— Transcription de la présentation:

1 Les neurones Miroirs : Constats et implications Les travaux de G. Rizzolatti et ses collaborateurs

2 Première démonstration

3 2 types de neurones miroirs

4 Le concept sétoffe

5

6 STS (superior temporal sulcus) PF (inferior parietal lobule) F5 (ventral premotor cortex) almost all 2/3 none Visual systemMotor system Amygdala Les régions impliqués

7 Lextension à lhomme Science 24 December 1999: Vol no. 5449, pp DOI: /science | Cortical Mechanisms of Human Imitation Marco Iacoboni, 1, 2* Roger P. Woods, 1, 3 Marcel Brass, 6 Harold Bekkering, 6 John C. Mazziotta, 1, 3, 4, 5 Giacomo Rizzolatti 7

8

9 Est-ce que le système miroir peut être contexte (culture!) – dépendant ? Modulation des CSE (Excitabilité Cortico- spinal) par TMS haute- fréquence Les effets dépendent dune interaction entre geste et culture. Une étude TMS Do You See What I Mean? Corticospinal Excitability During Observation of Culture- Specific Gestures Istvan Molnar-Szakacs1,2,3,4*, Allan D. Wu2,5, Francisco J. Robles2, Marco Iacoboni2,3,4,61234* PLoS ONE (2007)2(7): e626. doi: /journal.pone

10 La reproduction dun comportement observé 3 formes : 1.Répétition automatique 2.La répétition interne des actions observés Son rôle : reconnaître laction observé 3.Tentative datteindre un but observé Par une tentative dimitation La notion de résonance

11 Résonance de Type 1 Un individu reproduit (avec un petit délai) le comportement observé chez un autre –Automatique – réflexive –Lenvol dun groupe doiseaux, bâillement ou rire –Pas besoin de compréhension – juste déclencheur –Une implémentation pas système de résonance (neurones miroirs) serais très simple Cas pathologique : echopraxia –Ce type de résonance serrait normalement inhibé Expérience : mesure de potentiels musculaires lors dobservation de mouvements –Les muscles activés sont les mêmes que ceux observés –Lutilité, ou rôle dobjets nest pas pertinent

12 Résonance de Type 2 Activation de neurones qui codent actions, lors de lobservation de ce type daction –Lactivation (dans neurones miroirs) ne produit PAS laction lui-même –La spécificité des neurones nest pas uniquement en terme des muscles précis utilisés La prise de lobjet par la bouche à la place de la main peut induire une activité des neurones! Cest donc le « sens » de laction qui induit lactivité –Ces neurones représenterait la « compréhension des actions »

13 Comprendre les actions des autres Conditions : A: Objet montré, Main visible, Objet saisi B :Objet montré Main- Objet invisible Objet saisi C: Pas dobjet Main (mime) visible D: Pas dobjet « Interaction » invisible

14 Empathie

15 Intentions

16 Miroirs et Langage Le système miroir est un « grammaire pré-linguistique » de laction –Laction a une forme de grammaire –Une étude de cas syntaxique : Prendre A(Agent objet) Un neurone miroir correspond à une instance dune règle syntaxique : Comparable à : `John hit Mary with his hand' => `hit' (John, Mary, John's hand), F5 Aire de Broca De laction au langage –Comprendre une action implique activation de la résonance de production –Action = gestes communicatives –Gestes oro-faciales => individu cible Versus des attitudes et cries qui sont envers un publique large Communication oro-facial implique surtout le mouvement des machoires –Les aires F5 et Broca permettent contrôle fines et séquencés de mouvements intentionnelles

17 Lévolution de lhomme Le cerveau humain avait atteint sa taille et forme actuelle, il y a 250K ans –Mais, beaucoup des aspects « humains » ont apparu beaucoup plus tard ! –Par contre les outils apparaissait avec un cerveau bien plus petit et primitif Le bond évolutionnaire humain date denvirons 40K années –Sédentaires –Sophistication technologique –Art rupestre Doù vient le langage ? –Apparition ex nihilo (Chomsky) ? –Evolution depuis une forme gesturelle plus primitive ? La compréhension des autres, dépend-il dun système de « théorie de lesprit » cérébrale ? Le bond serrait permit par des évenement fortuites, mais EXPLOITES grace à lexistence du système miroir! –Les neurones mirroirs sont NECESSAIRES, mais pas SUFFISANTS pour le déclic qui a décleché lévolution de lhomme (sinon, pourquoi les autres singes ayant les neurones mirroirs, ne serraient-ils pas comme nous? MIRROR NEURONS and imitation learning as the driving force behind "the great leap forward" in human evolution By V.S. Ramachandran (http://www.edge.org/3rd_culture/ramachandran/ramachandran_p1.html )http://www.edge.org/3rd_culture/ramachandran/ramachandran_p1.html

18 Autisme Nature Neuroscience 9, (2005) Understanding emotions in others: mirror neuron dysfunction in children with autism spectrum disorders Mirella Dapretto1, 2, Mari S Davies3, Jennifer H Pfeifer3, Ashley A Scott1, Marian Sigman2, 3, Susan Y Bookheimer1, 2 & Marco Iacoboni1, 2


Télécharger ppt "Les neurones Miroirs : Constats et implications Les travaux de G. Rizzolatti et ses collaborateurs."

Présentations similaires


Annonces Google