La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Solution de renforcement de la résistance dans les systèmes pastoraux Shirley Tarawali, Andrew Mude, Jan de Leeuw, Mario Herrero, Silvia Silvestri, Susan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Solution de renforcement de la résistance dans les systèmes pastoraux Shirley Tarawali, Andrew Mude, Jan de Leeuw, Mario Herrero, Silvia Silvestri, Susan."— Transcription de la présentation:

1 1 Solution de renforcement de la résistance dans les systèmes pastoraux Shirley Tarawali, Andrew Mude, Jan de Leeuw, Mario Herrero, Silvia Silvestri, Susan MacMillan Briefing de Bruxelles sur le développement n° 26 Nouveaux enjeux et opportunités pour le pastoralisme dans les pays ACP 22 février 2012

2 Messages clés Les zones de parcours sont les systèmes fonciers les plus courants dans le monde et les communautés pastorales sont les garants environnementaux de la plupart d'entre elles. La résistance ou la capacité d'adaptation des communautés pastorales, ainsi que les ressources naturelles dont elles dépendent, peuvent être améliorées en : –Garantissant les biens –Permettant la diversification Lassurance sur le bétail basée sur lindice pourrait contrebalancer la vulnérabilité excessive à la sécheresse et atténuer les stratégies de réponse ponctuelles. Linvestissement public de développement significatif dans les réponses post catastrophes aux sécheresses pourrait être dirigé en partie vers la subvention dassurances accessibles aux pauvres, protégeant leur subsistance pastorale des effets de la sécheresse. 2

3 Zones de parcours et communaut és pastorales

4 Systèmes de parcours tropicaux arides et semi-arides Densité démographique de moins de 20 personnes par km² Longueur de la période de culture : moins de 60 jours par an Pas de production culturale significative possible

5 Plus grand système foncier au monde 35 million km 2 – 24 % des terres totales 50 % du bétail mondial

6 La subistance de 200 millions de personnes dépend des zones de parcours. La moitié vit avec moins de 2 $ par jour.

7 Vulnérabilité Variabilité du climat Changement climatique futur Insécurité alimentair e Conflits Mauvaise capacité de réaction Sous investissemen t Chocs de marché Épidémie s

8 Options d'amélioration de la résistance

9 Renforcement de la résistance (capacité d'adaptation) 9 Securing assets Animals Natural resources Diversification Markets Payment for Ecosystem Services

10 Renforcement de la résistance 10 Securing assets Animals Natural resources Diversification Markets Payment for Ecosystem Services Principale cause de vulnérabilité

11 Impact des sécheresses sur la subsistance Cause de mortalité du bétail Part des revenus La sécheresse est de loin la cause majeure de mortalité du bétail. Les maladies et la prédation sont généralement directement liées aux sécheresses. La vente de bétail et la production dérivée constituent 40 % des revenus des ménages. Le soutien externe (nourriture et fonds) représente presque 25 % des revenus des ménages. Part du bétail dans les biens productifs (médiane 100 %, moyenne 49 %) Source : Inventaire de projet 2009 (924 ménages de Marsabit)

12 Atténuation de la perte de têtes de bétail

13 Assurance sur le bétail basée sur l'indice (IBLI) Système d'assurance novateur visant à protéger les éleveurs pastoraux contre la perte de bétail liée aux sécheresses. Sur la base des données satellites déterminant la disponibilité de fourrage, NDVI, cette assurance est versée lorsque la rareté de celui-ci est susceptible dengendrer des pertes de bétail dans une zone donnée. PILOTE IBLI Lancé au nord du Kenya en janvier Vendu par la compagnie d'assurance locale UAP avec réassurance de Swiss Re. Le pilote éthiopien devrait être lancé en août DATA Livestock Mortality Remotely-Sensed vegetation index Response Function Index Predicted Livestock Mortality

14 Enseignements et défis du projet pilote Létude pilote a montré quil est possible de développer des contrats dassurance sur le bétail basés sur un indice pouvant intéresser à la fois les éleveurs pastoraux à titre individuel et les institutions financières commerciales qui doivent commercialiser, vendre et garantir ces produits. –Achat de l'assurance par les éleveurs pastoraux –Implication de compagnies d'assurance commerciales, de courtiers et de compagnies de réassurance La demande pour IBLI semble considérable. –Plus de éleveurs pastoraux ont contracté l'assurance. –Plus de 600 d'entre eux ont été indemnisés après la sécheresse d'octobre Extension pour la décision éclairée : des outils pédagogiques créatifs peuvent aider les éleveurs pastoraux à rapidement saisir le concept IBLI. 14

15 Enseignements et défis du projet pilote La rentabilité et la densité des canaux de fourniture sont essentielles au succès et à la viabilité commerciale. Améliorations successives des infrastructures TIC pour la fourniture des produits - collecte des primes et indemnisation - permettant le développement généralisé du marché. Fourniture privée-publique Défis des diverses mesures dincitation des partenaires privés focalisées sur le droit d'auteur et le profit et des partenaires publics (tels que l'ILRI) focalisées sur l'identification, le test et la mise à niveau de solutions novatrices de marché renforçant la subsistance des populations pauvres découlant de lélevage. 15

16 Fourniture publique Les agences de développement et les gouvernements dépensent des ressources importantes dans les activités de réponse aux sécheresses. IBLI : –Approche de marché proactive complétant les dépenses en réponse aux sécheresses –Transition de la réponse au développement –Filet de sécurité sociale garantissant les biens productifs de ces populations vulnérables L'ILRI a mis en place une étude rigoureuse d'évaluation de l'impact social et économique de l'IBLI, permettant de cibler efficacement l'investissement public dans l'assurance sur le bétail. La plupart des programmes d'assurance agricoles sont subventionnés : –Programme d'assurance agricole américain - les agriculteurs ne paient que 40 % de la prime actuarielle. –En Inde, l'un des programmes d'assurance basé sur l'indice les plus importants au monde subventionne les agriculteurs à hauteur de 50 %. 16

17 Messages clés Les zones de parcours sont les systèmes fonciers les plus courants dans le monde et les communautés pastorales sont les garants environnementaux de la plupart d'entre elles. La résistance ou la capacité d'adaptation des communautés pastorales, ainsi que les ressources naturelles dont elles dépendent, peuvent être améliorées en : –Garantissant les biens –Permettant la diversification Lassurance sur le bétail basée sur lindice pourrait contrebalancer la vulnérabilité excessive à la sécheresse et atténuer les stratégies de réponse ponctuelles. Linvestissement public de développement significatif dans les réponses post catastrophes aux sécheresses pourrait être dirigé en partie vers la subvention dassurances accessibles aux pauvres, protégeant leur subsistance pastorale des effets de la sécheresse. 17

18 Merci


Télécharger ppt "1 Solution de renforcement de la résistance dans les systèmes pastoraux Shirley Tarawali, Andrew Mude, Jan de Leeuw, Mario Herrero, Silvia Silvestri, Susan."

Présentations similaires


Annonces Google