La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

. Observatory on Local Autonomy. Le rapport du Comité Balladur ou La mort annoncée dune nouvelle réforme de la décentralisation en France.

Présentations similaires


Présentation au sujet: ". Observatory on Local Autonomy. Le rapport du Comité Balladur ou La mort annoncée dune nouvelle réforme de la décentralisation en France."— Transcription de la présentation:

1 . Observatory on Local Autonomy

2 Le rapport du Comité Balladur ou La mort annoncée dune nouvelle réforme de la décentralisation en France

3 Evolutions à venir Comité Balladur n°2 (mars 2009) - Discours du Président de la République, le 25 septembre 2008 : annonce dune nouvelle réforme de la décentralisation dans le sens dun approfondissement des libertés locales - Nomination, le 22 octobre 2008, du Comité Balladur n°2 par décret - Séances de travail du 29 octobre 2008 au 25 février Dépôt du rapport le 05 mars 2009

4 Evolutions à venir Comité Balladur n°2 (mars 2009) 20 propositions de modification du système local français envisageant des évolutions en matière : - dorganisation locale ; - délections locales ; - et de gestion locale. Mais, il existe aussi des obstacles à ces réformes

5 Evolution à venir Comité Balladur n°2 (mars 2009) (1-1) Avec, toujours, comme principe de base : le volontariat (incitations financières) 1) Le nombre des collectivités locales : - la diminution du nombre des département et des régions - les 9/11 métropoles (cas de la Hongrie (Budapest), de la Lettonie (Republican cities et Riga) et du Portugal (les aires métropolitaines de Lisbonne et de Porto)) - la relance de lintercommunalité et sa finalisation pour la transformation des EPCI en « collectivités locales avec maintien du statut des communes membres »

6 Evolution à venir Comité Balladur n°2 (mars 2009) (1-2) 1) Le nombre des collectivités locales : - linterdiction de création de nouveaux pays - la diminution du nombre des régions (à 15), voire des départements - la création du « Grand Paris » (aussi vite annoncé par le Rapport quabandonné par le Président de la République) - Quid des départements ? Ils survivent ! Les supprimer suppose de réviser la Constitution et sopposer ainsi au lobby des présidents de Conseil général (article 89 de la Constitution ; nécessité dune majorité de 60% si révision constitutionnelle par la seule voie parlementaire) - Lidée dune collectivité locale (la « Région »), chef de filat.

7 Evolution à venir Comité Balladur n°2 (mars 2009) (2) 2) Les modifications du système électoral : - élection simultanée des conseillers régionaux et « départementaux » (mais dans quel cadre territorial ? Est-ce la fin des cantons ? Avec quel mode de scrutin ?) - élection au suffrage universel direct des conseillers « communautaires » - renvoi du cas de la Corse (sauf proposition n°19) et de lOutre-mer (sauf proposition n°20 : suppression dun niveau de collectivités dans les DOM-ROM) à une commission ad hoc et spéciale de réflexion

8 Evolution à venir Comité Balladur n°2 (mars 2009) (3-1) 3) La gestion des collectivités locales : - amélioration de la répartition des compétences : compétences générales pour les communes et spécialisées pour les départements et les régions - suppression et/ou transfert des administrations déconcentrées concurrentes des administrations décentralisées - affirmation du principe de subsidiarité au profit non des communes mais des intercommunalités

9 Evolution à venir Comité Balladur n°2 (mars 2009) (3-2) - amélioration de la gestion financière locale : « droit de regard » du Parlement à loccasion dun débat annuel pour évaluer la dépense publique locale et son évolution « raisonnable » (détermination dindicateurs de performance et définition dun guide de bonnes pratiques) - nécessaire réforme de la fiscalité locale (dépendant de celle de la fiscalité nationale !) du fait de lopacité du système fiscal local et de la faible autonomie fiscale des collectivités locales : idée de supprimer la taxe professionnelle (son assiette pénalise les entreprises à main dœuvre)

10 Evolution à venir Comité Balladur n°2 (mars 2009) (4) - Des obstacles culturels : lattachement des français aux communes, le département héritage de la Révolution, la mise en avant du volontariat - Des obstacles politiques : le cumul des mandats (et des rémunérations), le clivage politique droite-gauche, les lobbies (ARF, ADF et AMF, par exemple)

11 Evolution à venir 2 lois importantes attendues (5) 1) Projet de loi pour réformer les départements et les régions (création du statut de « Conseiller territorial », possibilité de fusion des régions et des départements par référendum (et den supprimer quelques uns) et terminer lintercommunalité dici 2014), déposé au Parlement en octobre 2009 ; en cours de discussion. 2) Projet de loi sur le Grand Paris (déposé au Parlement en octobre 2009 ; en cours de discussion)

12 Le problème de la France se résume dans cette phrase de Georges Vedel : « La décentralisation nous est tellement naturelle que nous décentralisons de façon centralisée »


Télécharger ppt ". Observatory on Local Autonomy. Le rapport du Comité Balladur ou La mort annoncée dune nouvelle réforme de la décentralisation en France."

Présentations similaires


Annonces Google