La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mme Nazilla Khanlou, IA, Ph.D. 1 1 Chef du domaine de la santé et du bien-être au CERIS - Centre Metropolis de lOntario Professeure agrégée à la Faculté

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mme Nazilla Khanlou, IA, Ph.D. 1 1 Chef du domaine de la santé et du bien-être au CERIS - Centre Metropolis de lOntario Professeure agrégée à la Faculté"— Transcription de la présentation:

1 Mme Nazilla Khanlou, IA, Ph.D. 1 1 Chef du domaine de la santé et du bien-être au CERIS - Centre Metropolis de lOntario Professeure agrégée à la Faculté des sciences infirmières et au Département de psychiatrie de lUniversité de Toronto Discussions informelles École de la fonction publique du Canada Ottawa 28 février 2008 Immigration et sant é mentale

2 Aperçu 1. Contexte (population immigrante, jeunes immigrants) 2. Santé mentale (Quest-ce que cest?; leffet de limmigrant en bonne santé) 3. Résilience (Pourquoi est-ce important pour la santé mentale?) 4. Exemple de recherche 5. Discussion

3 Population immigrante Jeunes immigrants Contexte

4 Immigration – Recensement 2006 Plus de 6 millions de personnes sont nées à létranger (près de 20 % de la population); la proportion la plus élevée en 75 ans. Entre 2001 et 2006, plus de 1 million dimmigrants au Canada. Environ 60 % des nouveaux arrivants viennent de lAsie (en comparaison à 12 % en 1971), 16 % viennent de lEurope (62 % en 1971), 11 % viennent de lAmérique centrale et de lAmérique du Sud et 11 % viennent de lAfrique. Plus de 70 % des personnes nées à létranger ont pour langue maternelle une autre langue que le français ou langlais (plus de 18 % parlent une langue chinoise, plus de 6 % parlent litalien). Près de 70 % des nouveaux immigrants vivent à Toronto, Montréal et Vancouver. La majorité des personnes nées à létranger (85 %) admissibles à la citoyenneté canadienne ont été naturalisées. Nota : Les chiffres ci-haut ont été arrondis. Statistique Canada. (2007). Recensement 2006 : Immigration, citoyenneté, langue, mobilité et migration. Le Quotidien : 4 décembre Disponible à ladresse URL:

5 Jeunes immigrants Les enfants et les jeunes constituent une part importante des immigrants au Canada. Au cours des dix dernières années ( ) 0 à 14 ans (plus de 20 % chaque année) 15 à 24 ans (plus de 13 % chaque année) En à 14 ans en 2006 = (20,4 % de ) 15 à 24 ans en 2006 = (16,2 % de ) Citoyenneté et immigration Canada. (2007). Faits et chiffres Aperçu de limmigration : Résidents permanents et temporaires Disponible à ladresse URL :

6 Quest-ce que cest? Leffet de limmigrant en bonne santé Sant é mentale

7 Sans la santé mentale, il ny a pas de santé. Plus que labsence de troubles mentaux : « il s'agit d'un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie, accomplir un travail productif et fructueux et contribuer à la vie de sa communauté. » Déterminée par des facteurs socioéconomiques et environnementaux. Liée au comportement. Organisation mondiale de la santé.(2007). Santé mentale : Renforcement de la promotion de la santé mentale. Aide- mémoire #220. Disponible à ladresse URL :

8 Promotion de la santé mentale «... le processus selon lequel on augmente la capacité des individus et des communautés à prendre les rênes de leur vie et à améliorer leur santé mentale. Dans le cadre de la promotion de la santé mentale, on utilise des stratégies qui encouragent un milieu favorable et la résilience individuelle, tout en respectant la culture, léquité, la justice sociale, les relations et à la dignité personnelle. » Centre for Health Promotion. (1997). Proceedings from the International Workshop on Mental Health Promotion. Université de Toronto. Dans C. Willinsky et B. Pape. (1997). Mental health promotion. Social Action Series. Toronto : Association canadienne pour la santé mentale, bureau national.

9 Méthodes pour évaluer la santé des immigrants : 1. Hypothèses de morbidité et de mortalité 2. Effet de limmigrant en bonne santé 3. Effet de transition Perspectives théoriques Alati, R., Najman, J.M., Shuttlewood, G.J., Williams, G.M., et Bor, W. (2003). " Changes in mental health status amongst children of migrants to Australia: a longitudinal study ". Sociology of Health and Illness, 25 (7), Pour une critique des paradigmes de limmigrant malade et de limmigrant en bonne santé, consultez : Beiser, M. (2005). " The health of immigrants and refugees in Canada ". Revue canadienne de santé publique, 96, (Supplément 2), S30-S44.

10 Leffet de limmigrant en bonne santé Enquête sur la santé dans la collectivité canadienne 2000 – Les immigrants ont un plus faible taux de dépression et de dépendance à lalcool à celui des personnes nées au Canada. Leffet de limmigrant en bonne santé est davantage présent chez les nouveaux immigrants de lAfrique et de lAsie (la plupart des nouveaux immigrants viennent de lAsie et de lAfrique). Les immigrants de longue date ont un taux de dépression similaire à celui des personnes nées au Canada (la plupart des immigrants de longue date viennent de lEurope). Les résultats concordent avec ceux sur la condition physique (les immigrants sont en meilleur condition physique que les personnes nées au Canada). Ali. J. (2002). "La santé mentale des immigrants au Canada". Rapport sur la santé,13 (Supplément), Statistique Canada, numéro au catalogue, p

11 Leffet de limmigrant en bonne santé « Sil existe des sous-groupes vulnérables chez les immigrants, il semble cependant que la plupart, notamment les plus récents, éprouvent moins de problèmes de santé mentale que la population née au Canada. Cette tendance reflète-t-elle une plus grande résistance ou une différence de la façon dont les immigrants composent avec le stress et ladversité? Voilà une question qui pourrait faire lobjet dune recherche future. » (Ali, 2002, p. 6) Ali. J. (2002). "La santé mentale des immigrants au Canada". Rapport sur la santé, 13 (Supplément), Statistique Canada, numéro au catalogue, p

12 Jeunes immigrants Limportance de faire la distinction entre les statuts Immigrant Réfugié Statut précaire Il est aussi utile de faire la distinction entre les étapes Pré-migration Migration Post-migration Khanlou, N. (2007). "Young and new to Canada: Promoting the mental wellbeing of immigrant and refugee female youth". International Journal of Mental Health & Addiction. (En ligne : Khanlou, N., et Guruge G. (2008). Chapitre 10 : Refugee youth, gender and identity: On the margins of mental health promotion. Dans : Hajdukowski-Ahmed M, Khanlou N, et Moussa H (Editeurs) Not born a refugee woman: Contesting identities, rethinking practices. Oxford/New York: Berghahn Books (Forced Migration Series).

13 Santé mentale et promotion de la santé mentale Sociétés multiculturelles qui accueillent les immigrants Santé mentale : sensation de bien-être mental engendrée par linteraction entre lindividu et le milieu. Entrecroisement des micro facteurs (p. ex. létat de santé, le réseau social) et des macro facteurs (p. ex. le voisinage, linstabilité politique, la mondialisation) qui influent. On doit prendre en compte lentrecroisement des genres, de létat du cycle de vie, de la culture, des statuts dimmigrants et raciaux sur le plan de la promotion de la santé mentale dans des environnements multiculturels. Khanlou, N. (2003). "Mental health promotion education in multicultural settings". Nurse Education Today, 23(2), Khanlou, N., Beiser, M., Cole, E., Freire, M., Hyman, I., Kilbride, K.M. (2002). Promotion de la santé mentale des jeunes immigrantes : Expérience et estime de soi post-migratoire. Ottawa : Condition féminine Canada.

14 Pourquoi est-ce important pour la santé mentale? R é silience

15 Définition de la résilience Capacité à « surmonter les difficultés et les problèmes de la vie, à rebondir et à en retirer des leçons positives ». (Joubert & Raeburn, 1998) Adaptation positive à ladversité et non à labsence de vulnérabilité. (Waller, 2001) Il sagit dune « catégorie de phénomènes caractérisés par de bons résultats en dépit dobstacles sérieux à ladaptation et au développement ». (Masten, 2001) Joubart, N., & Raeburn, J. (1998). "Mental health promotion: People, power and passion". International Journal of Mental Health Promotion, Inaugural issue, septembre, Masten, A. S. (2001). "Ordinary magic: Resilience processes in development". American Psychologist, 56(3), Waller, M.A. (2001). "Resilience in ecosystemic context: Evolution of the concept". American Journal of Orthopsychiatry, 71(3),

16 Growing Up Resilient: Ways to Build Resilience in Children and Youth Barankin, T. et Khanlou, N. (2007). Toronto : CAMH (Centre de toxicomanie et de santé mentale).

17 Les niveaux IndividuelFamilleEnvironnement Barankin et Khanlou (2007)

18 Facteurs environnementaux Intégration Avoir un sentiment dappartenance genre culture Conditions sociales La société fait la promotion de la résilience situation socioéconomique influence des médias Barankin et Khanlou (2007)

19 Facteurs environnementaux (suite) Accessibilité Systèmes de promotion de la résilience éducation santé Participation La participation des jeunes au monde qui les entoure Barankin et Khanlou (2007)

20 Environnement – exemples de facteurs de protection Politiques (régionales, nationales) qui font la promotion de léquité, de la justice et de lintégration. Avoir accès aux ressources de la communauté (p. ex. le transport public). Environnement scolaire accueillant et sécuritaire. Voisinage sécuritaire et soucieux du bien-être dautrui. Avoir accès à des services de conseillers en matière de santé mentale et de dépendance si nécessaire. Messages positifs des médias. Être en contact avec des adultes soucieux du bien-être dautrui (p. ex. des professeurs, des entraîneurs, etc.). Être en lien avec une communauté culturelle solide (histoire, sentiment dappartenance). Participer à des activités qui favorisent la santé physique, à des activités récréatives et bénévoles. Barankin et Khanlou (2007)

21 Assembler tous les éléments La résilience se crée dans le cadre de systèmes multiples. Environment Family Individual

22 Jeunes immigrants Exemple d é tude

23 Étude sur les jeunes immigrantes Khanlou, N., Beiser, M., Cole, E., Freire, M., Hyman, I., et Kilbride, K.M. (2002). Promotion de la santé mentale des jeunes immigrantes : Expériences et estime de soi post-migratoires. Ottawa : Condition féminine Canada.

24 Le concept de soi Khanlou, N., et Crawford, C. (2006). "Post-migratory experiences of newcomer female youth: Self-esteem and identity development". Journal of Immigrant and Minority Health, 8(1), [Figure 1 : Thème et sous-thèmes du concept de soi, p. 50]

25 25 Les relations Les amis « Ouais, parce quon est quand même des élèves danglais langue seconde, il nous arrive de ne pas être capables de bien parler langlais et là, ceux qui sont soient nés au Canada ou qui parlent anglais ne nous parlent pas vraiment, des fois ils le font, mais pas beaucoup. » (P2, FG1)

26 . Les problèmes liés aux systèmes « Elle se sent différente parce quil arrive parfois que les enfants la font se sentir différente. Vous savez, cest sûr que ses cheveux sont différents, que la couleur de sa peau est différente de celle des autres enfants et quelle a un accent, elle na plus daccent maintenant, ok, mais elle lavait avant. Et, vous savez, on lui demande toujours doù est-ce que tu viens? » (PA3, EP2)

27 . Les problèmes liés aux systèmes « Parce que, je veux dire si vous, vous pensez que les enfants arrivent ici avec des parents qui sont docteurs et infirmières. Les parents doivent se résigner à travailler dans des usines, ils sont frustrés et cette frustration est aussi transmise aux enfants. » (S2, rencontre avec les travailleurs du SEPT)

28 Principales conclusions Tenir compte du rôle primordial des différences de sexes dans le processus détablissement des jeunes immigrants. Les barrières linguistiques ont une influence importante sur les différents aspects de la vie des jeunes immigrants (p. ex. les résultats scolaires, la capacité à établir des relations amicales avec les autres jeunes). Les attitudes discriminatoires et les problèmes détablissement auxquels sont confrontés la famille peuvent avoir des effets négatifs sur la santé mentale des jeunes immigrants. En dépit des difficultés, les jeunes immigrants envisagent lavenir avec optimisme et font preuve dune grande motivation en ce qui a trait à leurs études et à leur carrière. On a étudié 15 recommandations touchant le système déducation, les systèmes de santé et services sociaux, les services détablissement et dans tous les systèmes.

29 Recommandations : Systèmes de santé et de services sociaux Éduquer les professionnels de la santé et des services sociaux oeuvrant auprès des jeunes immigrantes afin de les sensibiliser aux différentes cultures. Mettre sur pied, à la grandeur du réseau de la santé, des initiatives efficaces visant à promouvoir la santé mentale des jeunes immigrantes. Prêter une attention particulière aux forces des jeunes immigrantes, ainsi qu'à leurs difficultés. Favoriser leur participation à des tribunes où se prennent des décisions en matière de planification des soins de santé et des services sociaux.

30 Recommandations : Dans tous les systèmes Établir et coordonner des partenariats dans tous les systèmes (y compris le système de santé, le système d'éducation, les services sociaux et les services d'établissement). Mettre en oeuvre des politiques et des stratégies non discriminatoires et adaptées aux différences culturelles au sein des institutions oeuvrant auprès des jeunes immigrantes et de leur famille.

31 Merci! Discussion

32 Mme Nazilla Khanlou CERIS – Centre Metropolis de lOntario Université de Toronto Coordonnées


Télécharger ppt "Mme Nazilla Khanlou, IA, Ph.D. 1 1 Chef du domaine de la santé et du bien-être au CERIS - Centre Metropolis de lOntario Professeure agrégée à la Faculté"

Présentations similaires


Annonces Google