La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Psychopathie et « Trouble des conduites » Un nouveau thème en neuropsychologie du développement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Psychopathie et « Trouble des conduites » Un nouveau thème en neuropsychologie du développement."— Transcription de la présentation:

1

2 Psychopathie et « Trouble des conduites » Un nouveau thème en neuropsychologie du développement

3 CRITERES DSM IV Personnalité Anti-Sociale A.Violation des règles depuis lâge de 15 ans (3 au moins des critères suivants) (1) incapacité à se conformer aux normes sociales (répétition dactes délictueux) (2) mensonges répétés, utilisation de pseudonymes, manipulation des autres pour un profit personnel ou par plaisir (3) Impulsivité, défaut de planification (4) irritabilité, agressivité (combats physiques répétés) (5) imprudence, inconscience à légard de sa propre sécurité ou de celle des autres (6) irresponsabilité (par rapport au travail, aux obligations financières) (7) manque de remords, indifférence, rationalisation B. Individu âgé dau moins 18 ans C. manifestation de troubles des conduites avant lâge de 15 ans D. Lapparition du comportement antisocial nest pas exclusivement consécutif à un épisode maniaque ou schizophrénique

4 CRITERES DSM IV Troubles des conduites A.Pattern comportemental répétitif et persistant de violation des droits et normes sociales se manifestant par la présence de trois ou plus des critères suivants sur les derniers 12 mois, avec au moins un critère présent dans les 6 derniers mois Agression portée à autrui (personnes et animaux) (1) intimidation fréquente à légard dautrui (2) souvent à lorigine de combats physiques (3) a utilisé une arme pouvant causer du mal à autrui (couteau, pistolet…) (4) a été physiquement cruel envers autrui (5) a été physiquement cruel envers des animaux (6) a volé une victime (7) a forcé autrui à une pratique sexuelle Destruction de biens (8) a volontairement initié un incendie avec lintention de causer des dommages (9) a volontairement détruit les biens dautrui

5 Malhonnêteté ou vol (10) a cambriolé la maison, voiture de quelquun (11) ment souvent pour obtenir des avantages ou se prévenir des obligations (12) vol de dobjets de valeur violation grave de règles (13) reste souvent dehors la nuit malgré le refus parental et cela avant lâge de 13 ans (14) sest enfui du domicile parental une nuit entière, au moins à deux reprises (15) a fait lécole buissonnière avant lâge de 13 ans B. Les troubles du comportement retentissent sur le fonctionnement social, académique C. Si lindividu est âgé de 18 ans ou plus, ne satisfait pas aux critères de trouble de la personnalité antisociale

6 Nombre de sélections à risque Blocs successifs de 20 tirages de cartes Sujets témoins Sujets psychopathes Test du jeu de Poker dans une population de psychopathes Mitchell D.G.V., Colledge E., Leonard A., Blair R.J.R. (2002). Risky decisions and response reversal: is there evidence of orbitofrontal cortex dysfunction in psychopathic individuals? Neuropsychologia 40 : 2013–2022.

7 Lhypothèse des marqueurs somatiques et la psychopathie 20 sujets psychopathes ( ) & 20 témoins 20 sujets psychopathes ( Diagnostic DSMIV axe II selon le SCID II ) & 20 témoins PCL-R de Hare PCL-R de Hare Mesures d'empathie Mesures d'empathie: cognitive (LEAS), émotionnelle (RME) Evaluations cognitives Evaluations cognitives Efficience globale: codes, similitudes Fonctions exécutives: FV, TMT, WCST Attention: D2, Stroop couleur

8 PSYCHOPATHES Moyenne (écart-type) 33,43 (0,82)31,40 (3,48)73,350 (10,599)15,100 (4,644) TEMOINS Moyenne (écart-type) 30,04 (0,934)18,85 (7,30) 40,250 (9,787) 23,350 (2,961) Caractéristiques AgePCL-R TotalTAS-20 Total RME significativité p NS <.0001 PSYCHOPAT HES Moyenne (écart- type) 52 (15,78) 15,95 (6,41) 26,70 (7,60) 39,15 (14,03) 68,75 (12,40) 302,55 (111,01) 39,15 (14,03) TEMOINS Moyenne (écart- type) 96,40 (8,31) 25,10 (4,94 ) 59,20 (8,43) 15,2 (3,39) 98,00 (10,81) 588,95 (35,79) 15,20 (3,39) Caractéristiques Code Similitu des FV catégorielle globale TMT A temps WSCT NTRC D2 GZ-F Stroop C temps significativité p <.0001

9

10 témoins psychopathes BLOC Moyenne de lindice Gambling pour chaque bloc de 20 cartes Anova mesures répétées F(1,38)=35,521),p<0,0001

11 Corrélation entre indice de tirages avantageux et indice d'interférence au test de Stroop

12 Corrélation entre l'indice de tirage avantageux et le score total au PCL-R : les scores de psychopathie les plus hauts correspondent au tirages les plus désavantageux au gambling

13 A Corrélation entre le degré de tirages avantageux et le degré d'empathie dite "cognitive" (questionnaire LEAS) A significativité dans la population totale : p< B significativité chez les psychopathes seuls : p< (également chez les témoins seuls : p=0.01) B

14 En conclusion Les psychopathes sont effectivement déficitaires sur une tâche de gambling : tendance aux tirages désavantageux Les psychopathes sont effectivement déficitaires sur une tâche de gambling : tendance aux tirages désavantageux Cette tendance est proportionnelle à l'intensité de la psychopathie Cette tendance est proportionnelle à l'intensité de la psychopathie Elle est partiellement dépendante de facteurs exécutifs (Stroop) Elle est partiellement dépendante de facteurs exécutifs (Stroop) Elle est fortement corrélée au degré d'empathie, chez les psychopathes comme chez les témoins Elle est fortement corrélée au degré d'empathie, chez les psychopathes comme chez les témoins

15 TROUBLES COMPORTEMENTAUX DANS L'HYPERACTIVITÉ DE L'ENFANT : déficit d'inhibition ou défaut du système de récompense? M. Habib, S. Kasprzak, B. LeGall, B. Joly-Pottuz Service de Neurologie Pédiatrique, CHU Timone, Marseille

16 TDAH : troubles du comportement Plus dimpulsivité (DSM-IV) Plus dimpulsivité (DSM-IV) Plus de conduites à risque (Barkley, ) Plus de conduites à risque (Barkley, ) Tendent à préférer les récompenses immédiates plutôt que différées (Sonuga-Barke, ) Tendent à préférer les récompenses immédiates plutôt que différées (Sonuga-Barke, )

17 Question : quelle est la nature du lien entre TDAH, dysfonction exécutive et trouble des conduites? Troubles cognitifs Trouble des conduites Hyperactivité impulsivité TDAH ? Dysfonction du système de récompense Iowa Gambling Test

18 ADAPTATION du TEST DU « JEU DE POKER » (GAMBLING TEST DE BECHARA ET DAMASIO)

19 PILES AVANTAGEUSES PILES DÉSAVAN- TAGEUSES

20 100

21 - 350

22 Méthode (1) 1- sélection : 1- sélection : 22 enfants diagnostiqués TDAH dans une série de consultations pour troubles dapprentissage ( 19 M, 7;9 à 14;4 ans; µ=11 ans) 22 enfants diagnostiqués TDAH dans une série de consultations pour troubles dapprentissage ( 19 M, 7;9 à 14;4 ans; µ=11 ans) 15 témoins sans trouble dapprentissage appariés en âge, sexe, niveau socio- économique 15 témoins sans trouble dapprentissage appariés en âge, sexe, niveau socio- économique 2- confirmation du diagnostic : 2- confirmation du diagnostic : 100% normalité du QI, intégrité du raisonnement non-verbal (PM 47); dyslexie visuo-attentionnelle : 16/22; éléments dyspraxiques : 11/22 100% normalité du QI, intégrité du raisonnement non-verbal (PM 47); dyslexie visuo-attentionnelle : 16/22; éléments dyspraxiques : 11/22 Questionnaire de Conners : 17/22 forme mixte, 5/22 attentionnelle pure Questionnaire de Conners : 17/22 forme mixte, 5/22 attentionnelle pure Test de Stroop : nombre derreurs en condition interférente sur deux formes du test (couleurs et « animaux ») Test de Stroop : nombre derreurs en condition interférente sur deux formes du test (couleurs et « animaux »)

23 Méthodes (2) Diagnostic de troubles des conduites : Diagnostic de troubles des conduites : critères du DSM-IV : 12/22 TDAH, 0/15 témoins critères du DSM-IV : 12/22 TDAH, 0/15 témoins Quantification : critères spécifiques du questionnaire de Conners Quantification : critères spécifiques du questionnaire de Conners Exploration du système de récompense : adaptation de lIowa Gambling Test (IGT) Exploration du système de récompense : adaptation de lIowa Gambling Test (IGT) Deux passations à 1 heure dintervalle Deux passations à 1 heure dintervalle Mesure du « biais de désavantage »par blocs de 20 essais Mesure du « biais de désavantage »par blocs de 20 essais

24 Adaptation de lIowa Gambling Task : détail des 40 premiers essais Reçoit 100 Reçoit 50 Moy de 20 essais : (C+D) - (A+B)

25 Gambling test (daprès Bechara) TDAH (N=22) Témoins (N=15) Nb de tirages piles avantageuses - désavantageuses ANOVA à mesures répétées 1ere session: effet du groupe p=0.066 interaction répétition p = me session: effet du groupe p= interaction répétition p =0.0011

26 No correlation with either form of the Stroop task

27 No correlation with either ADHD or conduct disorder rating

28 Questions : Quels rapports entre TDAH et tr des conduites? Quels rapports entre TDAH et tr des conduites? Quels rapports avec la psychopathie de ladulte Quels rapports avec la psychopathie de ladulte Niveau dempathie? Niveau dempathie?

29 26 chidren with ADHD (7;3 to 13;2 y.o.) 15 controls (7;4 to 12;1 y.o.) 9 children with conduct disorders as a main diagnosis (8 to 12 y.o.) Matched for intellectual level (PM 47), not for socio-economic status Questionnaires : Conners & Achenbach (CBCL) Empathy : questionnaire (next slide)

30 QUESTIONNAIRE DEMPATHIE : 1. Ton papa te sollicite pour réparer un meuble. Tandis quil te regarde, tu commences à enfoncer le clou avec un marteau quand soudain tu manques le clou et tu tapes sur tes doigts. - Que ressent-tu / Comment te sent-tu ? - Que ressentirait ton papa / Comment se sentirait ton papa ? 2. De retour chez toi après une dure journée décole, quelquun que tu aimes bien te prépare ton goûter et te lamène dans le salon. - Que ressent-tu / Comment te sent-tu ? - Que ressentirait la personne qui te prépare ton goûter / Comment se sentirait-elle ? 3. Tu participes à un match de foot avec ton équipe habituelle. Au moment de marquer le but de la victoire tu te tords la cheville, tu tombes et léquipe adverse gagne. - Que ressent-tu / Comment te sent-tu ? - Que ressentirait ton équipe ? / Comment se sentirait-elle ? 4. Tu te promènes dans une ville que tu ne connais pas, Quelquun fait des remarques désobligeantes ta ville dorigine ? - Que ressent-tu / Comment te sent-tu ? - Que ressentirait la personne qui ta fait les remarques / Comment se sentirait-elle ? 5. En vélo, Tu traverses un pont suspendu, tu vois une personne qui se tient de lautre côté de la rambarde de sécurité et regarde leau. - Que ressent-tu / Comment te sent-tu ? - Que ressentirait la personne qui regarde leau / Comment se sentirait-elle ?

31

32 groupe x bloc F(1,39)=3,784; p= groupe x bloc F(1,39)=3,953; p= Iowa Gambling task : session 1 Iowa Gambling task : session 2

33 F=56.49, p< F=5.081, p=0.029 F=15.608, p=0.003 F=8.985, p=0.0047

34 Corrélation entre l'indice de choix désavantageux (5 e -1 er blocs) lors de la deuxième passation et le score de "comportement de rupture" au questionnaire d'Achenbach (TDAH seuls)

35 Corrélation entre l'indice de choix désavantageux (5 e -1 er blocs) lors de la deuxième passation lors de la 2eme session et le degré d'empathie mesuré par un questionnaire spécifique : corrélation significative pour le témoins, mais pas pour les TDAH

36 Conclusions Les enfants TDAH ont des caractéristiques communes avec les troubles des conduites et la psychopathie de ladulte Les enfants TDAH ont des caractéristiques communes avec les troubles des conduites et la psychopathie de ladulte Les trois populations sont déficitaires dans une tâche évaluant le système de récompense Les trois populations sont déficitaires dans une tâche évaluant le système de récompense Il existe une corrélation chez lenfant TDAH entre le degré de trouble des conduites et laltération au gambling Il existe une corrélation chez lenfant TDAH entre le degré de trouble des conduites et laltération au gambling Il existe une corrélation, chez ladulte psychopathe, entre la performance au gambling et le degré dempathie, mesuré par un questionnaire spécifique Il existe une corrélation, chez ladulte psychopathe, entre la performance au gambling et le degré dempathie, mesuré par un questionnaire spécifique Il existe un déficit dempathie chez lenfant TDAH, avec ou sans trouble des conduites Il existe un déficit dempathie chez lenfant TDAH, avec ou sans trouble des conduites Mais pas de corrélation chez lenfant TDAH entre déficit au gambling et trouble dempathie Mais pas de corrélation chez lenfant TDAH entre déficit au gambling et trouble dempathie

37 En résumé : Les enfants hyperactifs adoptent majoritairement une stratégie désavantageuse au gambling Les enfants hyperactifs adoptent majoritairement une stratégie désavantageuse au gambling La pratique de deux passations de la tâche est susceptible de démontrer au mieux le déficit La pratique de deux passations de la tâche est susceptible de démontrer au mieux le déficit Cette stratégie anormale est imparfaitement liée au degré danomalie comportementale et quasiment indépendante de la dysfonction cognitive Cette stratégie anormale est imparfaitement liée au degré danomalie comportementale et quasiment indépendante de la dysfonction cognitive Cette stratégie pourrait traduire une dysfonction des systèmes de récompense, qui seraient génétiquement incapables de générer des comportements avantageux à long terme Cette stratégie pourrait traduire une dysfonction des systèmes de récompense, qui seraient génétiquement incapables de générer des comportements avantageux à long terme

38 Aire tegmentale ventrale Aire septale Système dopaminergique Voie nigro-striée Voie méso- corticale Voie méso- limbique

39

40 Noyau accumbens : position sur le cerveau humain Striatum limbique = Putamen ventral Ny accumbens Tubercule olfactif

41 Shell : pavlovian conditioning (+amygdala) Reaction to novelty, control of feeding Taste hedonics Drug abuse (self-infusion to shell not core) Chau D.T.et al., The Neural Circuitry of Reward and Its Relevance to Psychiatric Disorders Current Psychiatry Reports 2004, 6: Core : learning and expression of behavior driven by expected rewards Promotes responses for delayed rewards

42 Le sujet est informé que dans la moitié des cas, cest la carte noire qui fait gagner, dans lautre moitié, la rouge. Tirage pseudo-aléatoire et feed-back donné sous la forme dun indice visuel cumulatif, bleu ou rouge. gains pertes

43 Zones corrélées positivement avec le degré de récompense - mésencéphale Dt - striatum ventral Dt Zones corrélées négativement avec le degré de récompense : hippocampe bilatéral

44 nrw 250 ms ms ms 1650 ms + 1°) Cue 2°) delay 3°) target 4°) outcome rwnoresp Rewarded Non-rewarded No response (crosshair) Won = 1$ or not + cumulative total Adjusted = 66% hits MRI acquisition (anticipatory + outcome)

45 Reward anticipation = ventral striatum Reward outcome = ventro-medial Frontal cortex

46

47 Conclusion (2) Les travaux en imagerie fonctionnelle convergent pour montrer le rôle prééminent du noyau accumbens dans l'anticipation d'une récompense, en association avec d'autres structures (amygdala, cortex fronto-orbitaire et préfrontal médial) Les travaux en imagerie fonctionnelle convergent pour montrer le rôle prééminent du noyau accumbens dans l'anticipation d'une récompense, en association avec d'autres structures (amygdala, cortex fronto-orbitaire et préfrontal médial) L'obtention même de la récompense active plus spécifiquement des régions du cortex frontal orbitaire et médian et la contingence de l'action le noyau caudé bilatéral L'obtention même de la récompense active plus spécifiquement des régions du cortex frontal orbitaire et médian et la contingence de l'action le noyau caudé bilatéral Hormis les récompenses monétaires, différents stimuli hédoniques sont capables d'activer les mêmes circuits : aliments (chocolat), musique, visages agréables, dessins humoristiques, activité sexuelle Hormis les récompenses monétaires, différents stimuli hédoniques sont capables d'activer les mêmes circuits : aliments (chocolat), musique, visages agréables, dessins humoristiques, activité sexuelle De nombreux arguments suggèrent que ces mêmes circuits sont dysfonctionnels dans les cas de toxicomanie et chez les joueurs pathologiques De nombreux arguments suggèrent que ces mêmes circuits sont dysfonctionnels dans les cas de toxicomanie et chez les joueurs pathologiques

48 +1$-1$ Indice bleu : réponse avec le pouce Indice jaune : répondre avec soit l'index, soit le pouce Effet du type de réponse (choice / no choice) : pic d'activation quand choice, suggérant un rôle de la contingence motrice (quand l'action anticipe un résultat, positif ou négatif)

49 Activations associées à la fois avec une récompense au cours dune « série gagnante » et une perte au cours dune « série perdante ». Lactivation du noyau caudé apparaît dépendante du contexte psychologique

50


Télécharger ppt "Psychopathie et « Trouble des conduites » Un nouveau thème en neuropsychologie du développement."

Présentations similaires


Annonces Google