La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Au-delà du simple transcodage La conscience phonologique : incapacité fondamentale à manipuler volontairement le contenu sonore des mots –Syllabes, attaque,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Au-delà du simple transcodage La conscience phonologique : incapacité fondamentale à manipuler volontairement le contenu sonore des mots –Syllabes, attaque,"— Transcription de la présentation:

1 Au-delà du simple transcodage La conscience phonologique : incapacité fondamentale à manipuler volontairement le contenu sonore des mots –Syllabes, attaque, rime –Phonèmes ++ Mais aussi –La syntaxe –La production articulatoire –Le vocabulaire –La pragmatique du discours

2 Niveau neurobiologique Niveau cognitif Niveau comportemental ENVIRONNEMENT D'après U. Frith

3 Bruce (1964) : suppression de phonème Les enfants pré-lecteurs sont quasiment incapables de réaliser la tâche 100% Âge Proportion Correct /troi/ => /roi/ (début) /trou/ => tou (milieu) /tul/ => /tu/ (fin)

4 Liberman et al (1974) 100% Proportion Correct Syllabe Phonème Âge

5 Les preuves dun lien conscience phonologique - lecture (1) Tâche de conscience phonologique (attaque-rime) à des pré-lecteurs de 4-5 ans (école maternelle) Les mêmes enfants ont été testés à lâge de 8-9 ans Ø Le niveau de conscience phonologique de chaque enfant à lâge de 4-5 ans est le meilleur prédicteur de leur niveau de lecture 3 ans plus tard Bradley & Bryant (1983). Categorising sounds and learning to read: A causal connection. Nature.

6 Les preuves dun lien conscience phonologique - lecture (2) Bradley & Bryant (1983), Nature Gr 1 : Catégoriser des sons Gr 2 : Lier les différents sons à lorthographe à laide de lettres plastiques Gr 3 : Catégorisation sémantique Gr 4 : Pas dentraînement Groupe Niveau de lecture

7 Les preuves dun lien conscience phonologique - lecture (3) Enfants mauvais lecteurs : Enfants de 10 ans en difficulté de lecture Enfants de 10 ans sans difficultés Enfants de 7 ans sans difficultés ayant le même niveau de lecture que les enfants en difficulté Bradley & Bryant (1978), Difficulties in auditory organisation as a possible cause of reading backwardness, Nature Groupe Consciencephonologique

8 Lettres riment? Test de conscience phonologique; enfant non dyslexique Activation des régions auditive et articulatoire de lhémisphère gauche T DG H

9 Enfant dyslexique G H Activation plus faible et plus antérieure de laire de Broca Absence dactivation temporale postérieure

10 Enfant dyslexique après entraînement (Fastforword®) G H Réapparition des zones « éteintes » Mais aussi…

11 … apparition de zones non activées précédemment (et non activées chez le témoin) : mécanisme de compensation? réorganisation?

12 4 lettres 5 lettres 6 lettres CPCE1CE2 Développement de la procédure d'adressage (d'après T. Nazir et B. Lété)

13 d'après Nazir et al., 1998

14 Tâche d'identification perceptive batea u X ###### 500 ms dindice de fixation présentation de litem (mesures des seuils perceptifs) 250 ms en T1 (déc 2003) 200 ms en T2 (avril 2004) 150 ms en T3 (septembre 2004) masque réponse de lenfant : mot ou lettres B. Lété, 2004

15 dec ;5 ans avril ;9 ans sept ;2 ans Identifications correctes des mots (poire poire)

16 Identifications correctes des lettres (poire po###) dec ;5 ans avril ;9 ans sept ;2 ans

17 Résultats Contrôle-AL (CP) / Dyslexiques Identifications correctes des mots Cont-ALDYS

18 . A V T S R Réponse Report Global Epreuve visuo-attentionnelle (S. Valdois)

19 Valdois, Bosse, Ans, Zorman, Carbonnel, David, Pellat (sous presse)

20 IV/ Effet de la langue maternelle : un modèle des liens entre cerveau et expérience

21 Comparaison inter-langage En Anglais : 40 phonèmes graphèmes En Italien : 25 phonèmes - 33 graphèmes Apprentis lecteurs italiens : 92% dexactitude en lecture de mots après 6 mois dapprentissage Exactitude et temps de lecture après 3 ans dapprentissages très supérieurs chez les enfants allemands quanglais Lecture de non-mots très significativement plus lente chez les anglais que les italiens ou les serbo-croates

22 LECTURE DE PSEUDO-MOTS : ENFANTS ANGLAIS VS ALLEMANDS

23

24 %age de mots lus par les enfants de 14 pays européens après une année dapprentissage (daprès Seymour et al., 2003)

25 Vocal reaction times in single word and non-word reading (Paulesu et al. 2000)

26 Paulesu et al. (2000) A cultural effect on brain function

27 Pixels of maximal difference between dyslexics and controls

28 Areas of reduced activation in dyslexics relative to controls reading aloud words and non-words (Brunswick et al., 1999) BA 37= Lexical retrieval?

29 Les zones qui dysfonctionnent chez ladulte dyslexique sont les mêmes quelle que soit la langue maternelle

30 Semantic similarity judgment view,read pronounc /yue/ meaning look,view. /kan/, Homophone judgment pronouncmeaning /hua/draw /hua/ talk, words

31 Orthography -to-semantic mapping Chinese character decision - fixation Orthography - to-phonology mapping Homophone judgm - letter size decision LMFG (9) LIFG (44) Bilateral < activation M+IFG +left inf temporal activation Chinese dyslexia : different biological basis

32 Niveau neurobiologique Niveau cognitif Niveau comportemental ENVIRONNEMENT Déficit perceptif ? ?

33

34


Télécharger ppt "Au-delà du simple transcodage La conscience phonologique : incapacité fondamentale à manipuler volontairement le contenu sonore des mots –Syllabes, attaque,"

Présentations similaires


Annonces Google