La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA DYNAMIQUE PARTENARIALE POUR UNE GOUVERNANCE LOCALE EN ÉDUCATION Contribution de la CONFEMEN Présentée par le Président en exercice, Dr Ousmane SAMBA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA DYNAMIQUE PARTENARIALE POUR UNE GOUVERNANCE LOCALE EN ÉDUCATION Contribution de la CONFEMEN Présentée par le Président en exercice, Dr Ousmane SAMBA."— Transcription de la présentation:

1 LA DYNAMIQUE PARTENARIALE POUR UNE GOUVERNANCE LOCALE EN ÉDUCATION Contribution de la CONFEMEN Présentée par le Président en exercice, Dr Ousmane SAMBA MAMADOU 1

2 Introduction - Engagement fort au niveau de la Communauté internationale à faire de l éducation un droit pour tous les enfants : Jomtien en 1990 et de Dakar en 2000 Engagement réaffirmé par la CONFEMEN à loccasion des différentes sessions ministérielles et différents séminaires de 1996 à aujourdhui. Engagement concrétisé dans les PVD par des programmes décennaux de développement de lEducation (PDDE). 2

3 Introduction (suite) Engagement rappelés tous les ans par les organisations de la société civile à loccasion de la Semaine Mondiale dActions (SMA) - Cependant, au-delà des programmes élaborés par le Gouvernement et des interpellations de la société civile, la réalisation des objectifs de lEPT relève dune responsabilité partagée entre ces deux principaux acteurs. Cest ce qui a amené la CONFEMEN a organiser les Journées de réflexion sur la dynamique partenariale à Dakar, en Oct

4 Introduction (suite) -Lobjectif de notre exposé est de revenir sur les principales conclusion de ce séminaire. -PLAN de la présentation: – Introduction I.Quentend-on par dynamique partenariale? II.Pourquoi la dynamique partenariale? III.Les conditions nécessaires pour un partenariat efficace IV.Les orientations issues du séminaire de la CONFEMEN sur la dynamique partenariale V.La dynamique partenariale et léducation post-primaire – Conclusion 4

5 I. Quentend-on par dynamique partenariales ? - La CONFEMEN définit la dynamique partenariale comme « la recherche permanente dun consensus dans un espace de concertation structuré, permettant à tous les acteurs concernés de mettre en commun leurs efforts pour résoudre les problèmes posés par ce vaste chantier quest lécole » La CONFEMEN reconnaît ainsi que lEtat central ne peut seul assurer efficacement le financement, la gestion et le contrôle du système éducatif. limplication des différents partenaires de léducation est indispensable 5

6 Quentend-on par dynamique partenariales ? - La dynamique partenariale implique, pour lEtat central, une ouverture aux autres acteurs, un partage de responsabilités et une démarche fondée sur lesprit de complémentarité. Elle implique la décentralisation de certains aspect de la gestion du système éducatif afin de permettre aux autorités et aux communautés locales dopérer en tenant compte des milieux et des réalités locales. 6

7 II. Pourquoi la dynamique partenariale ? -1) Pour encourager la scolarisation, surtout des filles - Dans certains pays comme le Niger où des pesanteurs socio-culturelles et des réalités économiques limitent la scolarisation des filles, aucune avancée dans le domaine de la scolarisation ne peut être obtenue sans limplication des communautés et des autres partenaires. impliquer les Association des parents délèves et des mères éducatrices, les élus locaux, les enseignants, etc. 7

8 Pourquoi la dynamique partenariale ? - 2) Pour améliorer la qualité de lenseignement. Le partenariat accroît les chances davoir des programmes scolaires et des pratiques pédagogiques plus proches des attentes sociales des élèves et de la communauté. surtout au post-primaire : Exple pour la formation professionnelle la communauté connait les types de formation dont la société a réellement besoin et pour lequel des débouchés sont assurés. 8

9 2) Pour améliorer la qualité de lenseignement (suite) Lenseignant seul ne peut appréhender toute la complexité dapprentissage dans sa discipline pour permettre à ses élèves de développer leur potentiel au maximum. Il a besoin du regard de tous les acteurs surtout au niveau local pour améliorer la qualité de son enseignement. 9

10 Pourquoi la dynamique partenariale ? -3) Pour éviter certains risques liés à la centralisation excessive de la gestion des systèmes éducatifs: décisions souvent en désaccord avec les attentes et les aspirations des communautés ; faible participation et appropriation communautaire, faible intérêt manifesté par les acteurs locaux non associés aux grandes décisions. mobilisation insuffisante des ressources nécessaires à léchelon communautaire. 10

11 Pourquoi la dynamique partenariale ? - 4) Pour assurer une gestion efficiente des ressources rares face aux besoins croissants en liaison avec la démographie galopante qui caractérise les pays pauvres. La mise en place dun cadre partenariale dynamique permet de : diversification des sources de financement ; meilleure gouvernance locale grâce au mécanisme de transparence quapporte le partenariat entre les acteurs de léducation, une meilleure définition des besoins, des objectifs et des stratégies et des moyens afin de "faire le maximum avec le peu de ressources disponibles" 11

12 III. Les conditions dun partenariat efficace - Vision partagée, objectifs convergents entre les partenaires, actions globalement cohérentes, stratégies appropriées par tous les acteurs Ce qui implique des échanges, des négociations et une écoute mutuelle. - Clarification des rôles et responsabilités de chaque acteur dans la mise en œuvre des stratégies adoptées en concertation (processus participatif). 12

13 Les conditions dun partenariat efficace Tenir compte dans ce processus des avantages comparatifs de chaque acteur, de ses domaines dexpertise et ses compétences Si nécessaire, renforcer les compétences de ceux qui en ont besoin (exemple alphabétisation des membres des Associations des parents délèves, des COGES,..) -Adoption dun système dévaluation de la dynamique partenariale sur la base des rôles et responsabilités définies : imputabilité. 13

14 Les conditions dun partenariat efficace - Créer des organes formels : de consultation pour créer les conditions dun dialogue permanent ; de concertation pour préparer les décisions importantes pour le développement de lécole en arrêtant ensemble les options et stratégies à privilégier ainsi que les objectifs à atteindre ; de décision pour entériner certaines mesures et/ou plan dactions dont la réalisation contribue à latteinte des objectifs communs. 14

15 Les conditions dun partenariat efficace - Développer une communication « interne » et « externe » efficace afin de favoriser lappropriation de la vision commune et des stratégies adoptées. - Toutes ces conditions doivent être consignées dans des document-cadres ou des conventions de partenariat. 15

16 IV. Orientations issues du séminaire de la CONFEMEN sur la dynamique partenariale -1) Créer les conditions dune décentralisation efficace des systèmes éducatifs Une étude approfondie du système éducatif local (diagnostique) pour identifier les besoins et les problèmes du système éducatif local Emergence dune vision partagée pour le développement de léducation. Définition claire des rôles et responsabilités des acteurs concernés. 16

17 Orientations issues du séminaire de la CONFEMEN sur la dynamique partenariale Statut dorganisation dutilité publique : aux Associations des Parents délèves et détudiants (APEE) et aux organisations syndicales. Mettre en place un mécanisme dévaluation régulière du degré de réalisation des objectifs de scolarisation et de qualité de lenseignement. A ce niveau lexpertise du PASEC peut être opportunément mise à contribution, de la manière dont les rôles et les responsabilités définis de commun accord ont été exercés par les différents acteurs. 17

18 Orientations issues du séminaire de la CONFEMEN sur la dynamique partenariale Elaborer et mettre en œuvre un plan de communication et de formation des différents acteurs. Les MEN doivent affirmer leur leadership en manifestant un engagement politique fort. 18

19 Orientations issues du séminaire de la CONFEMEN sur la dynamique partenariale - 2) Développer la culture de consultation, de concertation et de dialogue permanent Mettre en place de cadres formels de consultation, concertation et décision. Implication des parents, communautés, des élèves et des syndicats dans le dialogue sur le projet détablissement (projets décoles) et dans la gestion 19

20 Orientations de la CONFEMEN Redynamiser les fora EPT au niveau des communautés locales. Créer les conditions optimales déchange dexpérience et de bonnes pratiques dans le domaine de léducation. Mettre en place des mécanismes efficaces de prévention et de gestion des crises scolaires et universitaires. Amener tous les partenaires, en particulier les syndicats, à signer tous les ans une sorte de Pacte social en se fondant sur les acquis de la vision partagée. 20

21 Orientations de la CONFEMEN - 3) Renforcer les capacités des structures communautaires Renforcer les capacités des tous les acteurs qui en ont besoin pour améliorer leurs connaissances des systèmes éducatifs (pilotage, gestion, qualité, etc.), des conventions et engagements internationaux sur léducation Elaborer et mettre en œuvre un programme dalphabétisation des adultes (membres des associations des parents délèves et des COGES). 21

22 V. Dynamique partenariale et éducation post- primaire Plusieurs pays pauvres ont élaboré des programmes de développement de léducation (primaire et post- primaire). Cependant, aucune de ces stratégies na de chance de succès en labsence dune dynamique partenariale efficace. En effet lun des objectifs du partenariat est de : faciliter lélaboration et la mise en œuvre de programme déducation qui collent mieux aux besoins réels des populations et aux réalités du milieu ; 22

23 V. Partenariale et éducation post-primaire améliorer lefficacité des systèmes éducatifs ; encourager les parents à scolariser leurs enfants, surtout les filles et à les maintenir le plus longtemps possible à lécole. Tout ce qui vient dêtre dit sur la dynamique partenariale concerne tous les ordres denseignement du primaire au post-primaire. Cependant le contexte actuel accroît la nécessité de renforcer cette dynamique dans le post-primaire. 23

24 V. Partenariale et éducation post-primaire - On évoque souvent les contraintes financières et matérielles pour expliquer le faible développement du secondaire. En réalité il existe dautres facteurs de blocage du système tels que : la faible formation des chefs détablissement en gestion ; la centralisation excessive de la gestion du système ; labsence dune culture de consultation et de concertation entre les différents acteurs. Doù limportance de la dynamique partenariale pour léducation post-primaire : thème retenue cette année par lADEA et la CONFEMEN. 24

25 Conclusion -Le partenariat constitue un puissant levier damélioration de lefficacité dun système éducatif. -Cest une culture à laquelle lEtat et les autres acteurs de léducation doivent s'ouvrir. 25

26 26


Télécharger ppt "LA DYNAMIQUE PARTENARIALE POUR UNE GOUVERNANCE LOCALE EN ÉDUCATION Contribution de la CONFEMEN Présentée par le Président en exercice, Dr Ousmane SAMBA."

Présentations similaires


Annonces Google