La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG Levée de lobligation vaccinale? Première session: Vaccination par le BCG Les éléments de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG Levée de lobligation vaccinale? Première session: Vaccination par le BCG Les éléments de la."— Transcription de la présentation:

1 Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG Levée de lobligation vaccinale? Première session: Vaccination par le BCG Les éléments de la décision Le vaccin BCG: caractéristiques, bénéfices et limites Dr Nicole Guérin Comité technique des vaccinations

2 Le vaccin BCG Caractéristiques

3 M. bovis 230 passages Calmette & Guérin 1921 BCG De Mycobacterium bovis au BCG première vaccination BCG Albert CalmetteCamille Guérin

4 Les vaccins BCG en 2001 Source REH 2001;76: fabricants 75% des vaccins sont produits localement Les sous-souches (préqualifiées) –Copenhague 1331: 120 millions ( 2/3) –Tokyo 172: 65 millions (100%) –Sofia (SL222) 60 millions (100%) –Glaxo millions (100%) Les autres-souches –Russe 34 millions, Pasteur millions, D2PB millions Sans compter celles dont on ne sait rien..

5 Tuberculose dans le monde Taux dincidence estimé en 2003 Source:

6

7 Vaccin BCG SSI BCG, Mycobacterium bovis souche danoise 1331, vivante atténuée Enfant de 12 mois et plus Une dose de 0,1 ml contient 2-8 X 10 5 UFC Enfant de moins de 12 mois Une dose de 0,05 ml contient 1-4 X 10 5 UFC Excipient Glutamate etc

8 Recommandations pour linjection du vaccin BCG SSI Conserver entre 2° et 8° Un flacon contient 1 ml de vaccin une fois reconstitué soit théoriquement 20 doses pour nourrisson < 12 mois (0,05 ml) et 10 à partir d1 an (0,1 ml) 1 seringue stérile de 1 ml, divisée en centième de ml 1 aiguille longue pour la reconstitution 1 aiguille courte de 25G/0,5 mm ou 26G/0,45mm pour linjection intradermique Reconstituer en transférant 1ml du soluté, sans retirer le bouchon de caoutchouc Ne pas agiter: retourner le flacon à plusieurs reprises Utilisation maximum 4 heures après reconstitution

9 Linjection du vaccin BCG SSI IDR stricte: –Ne pas insérer plus de 2 mm daiguille –Laiguille doit être visible au travers de lépiderme –Sil napparaît pas de papule, ne jamais administrer une seconde dose de vaccin Ne pas utiliser EMLA® –Effet bactériostatique des anesthésiques locaux qui présentent un risque théorique dinactivation de ce vaccin vivant

10 Linjection du vaccin BCG SSI Recommandation : dans la région deltoïdienne du bras, jonction du 1/3 moyen et du 1/3 supérieur, au niveau de linsertion du deltoïde Correspond souvent à un changement dhabitudes Difficile chez le nourrisson Plus facile avec la pratique régulière

11 Réaction attendue selon RCP Induration au site de linjection Lésion locale pouvant sulcérer quelques semaines Cicatrisation en quelques mois Persistance dune petite cicatrice plate Parfois survenue dun ganglion lymphatique régional de moins d1 cm

12 papule-post BCG normale (lieu dinjection un petit peu haut situé)

13 CONTRE-INDICATIONS DU BCG DÉFINITIVES : Déficits immunitaires congénitaux ou acquis : « En cas de doute sur une contamination mère- enfant par le VIH, la preuve de labsence dinfection de lenfant par le VIH doit être obtenue avant de le vacciner. » TEMPORAIRES : Dermatoses étendues en évolution Personnes dont lIDR à la tuberculine est positive Personnes déjà vaccinées par le BCG, quel que soit le résultat de lIDR à la tuberculine

14 Caractéristiques Seul vaccin bactérien vivant atténué Seul vaccin dadministration intra-dermique Réaction locale dont il faut prévenir les parents

15 Le vaccin BCG Bénéfices

16 Evaluation de la vaccination BCG Hypersensibilité post-vaccinale à la tuberculine –Longtemps considérée comme reflet de la protection –Dogme remis en cause depuis 1995 Présence dune cicatrice post-vaccination IDR: témoin dune vaccination Efficacité protectrice du vaccin

17 Méta-analyse de lefficacité du BCG administré chez lenfant et le nourrisson Colditz, Pediatrics, 96, 1, Juillet 1995, Efficacité contre les formes extra-pulmonaires –64 % contre les méningites (8 études cas-témoins) –78 % contre les formes disséminées (3 études cas-témoins) Efficacité contre lensemble des formes –Essais contrôlés randomisés (4) : 74 % –Études cas-témoins (9) : 52 % Efficacité contre les formes avec confirmation bactériologique : 83 % (3 études cas-témoins)

18 Etudes d efficacité en France Gernez Rieux à Lille essai contrôlé –efficacité contre les méningites 85% –efficacité contre les f pulmonaires 55% Durée de protection 15 ans Lotte dans le Bas Rhin 1988 étude dincidence –efficacité contre les méningites 91% Schwoebel et al. Lancet 1992;340;611 –87,5% (IC 95% [30-98]) soit 14 cas de méningites tuberculeuses évitées par an

19 BCG en France: Réglementation jusquà juin 2004 Vaccination dès le premier mois pour les enfants vivant dans un milieu à risque Obligatoire pour lentrée en collectivité Contrôle tuberculinique post-vaccinal Depuis 1996 : –Si positif, pas de test avant ans –Si négatif, revaccination Obligation vaccinale remplie pour 2 BCG par IDR, quelle que soit l allergie tuberculinique

20 Les modifications apportées par textes de 2004 Les modifications apportées par textes de 2004 Suppression de la revaccination des enfants Suppression des tests tuberculiniques de routine Pas de maintien dun test post-vaccinal même unique comme référence ultérieure en cas de dépistage Maintien des tests tuberculiniques (Tubertest® 5U) – Avant la primo-vaccination (sauf nouveau-nés jusquà 3 mois) – Dans le cadre de linvestigation autour dun cas +++ – Comme aide au diagnostic de la tuberculose –Comme test de référence pour les personnels soumis à lobligation vaccinale Suppression de la revaccination des adultes soumis à une obligation professionnelle

21 Evolution de la couverture vaccinale BCG des enfants à 24 mois, lors du bilan en école maternelle et à 6 ans en France % des ces vaccinations sont effectuées par les médecins libéraux Données DRESS %

22 Le vaccin BCG Limites

23 Effets indésirables selon RCP Peu fréquents ( > 1/1000, < 1/100) –Réaction générale: céphalée, fièvre –Réaction locale: ganglion lymphatique régional > 1 cm –Ulcération au site dinjection Rares (<1/1000) –Réaction générale dissémination, ostéite ou ostéomyélite –Réactions locales: lymphadénites suppuratives, abcès

24 Effet indésirable local

25 Limites Prévention primaire stricte –Vise à infecter le sujet avec un vaccin atténué avant le premier contact infectant avec MT Pas de test de laboratoire corrélé avec son pouvoir protecteur Pas de relation entre la concentration du vaccin en UFC et la protection Existence et taille dune cicatrice argument indirect de protection individuelle Vaccin égoïste: – ne protège que le vacciné –na pas dimpact sur la circulation du BK

26 Limites Réticences des médecins et les familles vis- à-vis de la réglementation actuelle (effet de voisinage européen etc..) Problèmes liés à la nouvelle technique et au nouveau vaccin: effets indésirables

27 Bénéfices –Prévention primaire des TB méningées et miliaires du petit enfant –Prévention de la tuberculose pulmonaire –Diminution des infections par mycobactéries atypiques Risques Complications du vaccin Facteur de confusion pour dg de primo-infection et de tuberculose Ce rapport bénéfice risque dépend en grande partie de lincidence de la maladie

28 Conclusions Vaccin utile dans les pays à forte incidence de tuberculose, sans doute encore pour longtemps Analyse bénéfices limites indispensable périodiquement Accompagnée dévaluation des autres éléments du dispositif de lutte contre la tuberculose


Télécharger ppt "Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG Levée de lobligation vaccinale? Première session: Vaccination par le BCG Les éléments de la."

Présentations similaires


Annonces Google