La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Batibouw 2007 - Semaine du Logement Durable - Construction & Rénovation durables / Plus de bien-être dans son logement Que peut apporter une approche intégrée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Batibouw 2007 - Semaine du Logement Durable - Construction & Rénovation durables / Plus de bien-être dans son logement Que peut apporter une approche intégrée."— Transcription de la présentation:

1 Batibouw Semaine du Logement Durable - Construction & Rénovation durables / Plus de bien-être dans son logement Que peut apporter une approche intégrée environnement- logement-santé dans le cas des enfants? G roupe d E tude E cotoxicologique sur les P olluants, Anne Steenhout la S anté et les I mpacts sur l H omme Faculté des Sciences (Igeat) Université Libre de Bruxelles GEEPSIH

2 2 Lenfant nest PAS un adulte en petit Joue, se comporte, agit autrement que les adultes Exposition accrue, Sources à sa hauteur, adhérence des PM sur doigts mouillés, mise à la bouche Mange, boit, respire dans des proportions qui, pour sa taille, diffère du cas des adultes Métabolisme différent Susceptibilité aux toxiques pouvant être accrue à des stades de développement et de la croissance sensibles aux substances chimiques © A Steenhout multi-causalité : nécessité d'une approche réellement intégrée groupes vulnérables : renforcer la précaution, protéger les générations futures

3 3 4 ème conférence ministérielle Environnement & Santé Budapest avec développement par l'OMS d'un " Children's Environment & Health Action Plan for Europe (CEHAPE) et une volonté de coordination avec la stratégie européenne intégrée et linitiative SCALE

4 4 Initiative SCALE:DG ENV Scientific evidence, focused on Children, meant to raise Awareness, improve the situation by use of Legal instruments & ensure a continual Evaluation of progress made Plusieurs GT : Baseline Reports: compilation données, activités EM ou rech. Eval.effets néfastes de polluants; Propos. mesures Réd. risques; Base de systèmes monitorage Recommandations CE : Déclaration en faveur du dévelopt dune stratégie Européenne Envirt- Santé et dune approche systématique Plan daction adopté en Conseil des Ministres – juin 2004 De à (Conseil UE, Budapest )

5 5 que me conseillez-vous daller visiter ? demanda le petit prince La planète Terre, elle a une bonne réputation, lui répondit le géographe

6 6 Impacts dexpositions chroniques sur lorganisme, même à basse exposition interaction de différents polluants : cocktail complexe air, eau, sol, poussières, alim., produits & matériaux Cumulation : plusieurs sources & polluants Toxicité 30 % de la charge des maladies sont attribués à des facteurs environnementaux : CE démarre par les substances nouvelles (marché > 1981) Depuis1993 : soccupe également de l'évaluation des risques pour les substances existantes (marché < 1981), soit plus de Pour leur majorité, on ne dispose pas des informations MINIMUM nécessaires

7 7 L'OMS définit la santé « comme un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. » Avoir un logement est un droit AdulteEnfant : étéEnfant : hiver Logt13h 15h Tvail,école 8h 4h 6h Transport 2h 1h Extérieur/cour 1h 3h / 4h 1h / 1h Importante durée d'exposition à l'intérieur

8 8 Vers approche durable (1) Logement : droits et rencontre de besoins –Durabilité : matériaux, qualité de mise en oeuvre, adéquation fonctionnelle, adaptabilité/évolution des besoins des occupants ; Technologies nouvelles, amélioration des performances structurelles et de confort –Ecoefficience : Optimalisation pour « faire + avec – » Utilisation rationnelle des ressources naturelles non renouvelables Energie; Eau, occupation du sol, Matériaux Réd. des émissions de gaz à effets de serre & de la consom.dénergie /deau pdt chantier et cycle de vie du produit + gestion déchets/recyclage/ confinement /site denfouissement technique Réhabilitation des sols: couverture, drainage, surveillance, intégration paysagère; Respect environnement/ biodiversité –Soutenabilité : socio-économiqt accessible(coûts indirects) : Habitabilité : avoir un toit mais aussi un chez-soi/protection, bien-être/santé Salubrité du logement privé ou social

9 9 Ex. de poll. +concentrés à lintérieur quà lextérieur : PM10 ou PM2.5 ("PM" : "particulate matter", ici taille 10µm ou 2.5µm, avec pénétration plus aisée de particules les + fines dans les bâtiments) CO (monoxyde de carbone), NOx (oxydes dazote), COVT (composés organiques volatils totaux) ou COV individuels : hydrocarbures aromatiques, cétones, alcools, éthers,...) dont cancérigènes (nicotine, benzène, formaldéhyde,…) Contamination de lair extérieur Emissions traffic Pénétration à lintérieur Plus disolation : Economie dénergie Lutte contre le bruit Peu/pas de ventilation: Ni renouvellement dair + + Choix des matériaux, produits et articles: Cocktails de produits chim. Expositions combinées Choix pas toujours durables dépôt/ surfaces= f (fournitures, PM,taille, ventilation … Vers approche durable (2) : Env-Logt-Sté

10 10 Etudes en chambres-Tests Cond standardisées de mesures / Limitations : ne représentent pas nécessairement les usages et situations réels Autre ex. : peinture : mode dapplication, T de séchage, T0 des mesures, protection de lopérateur/lutilisateur (masque, gants,..)

11 11 –âge, sexe, conditions de vie et habitat type Quartier, âge de l'habitat/caractér./état, statut propriétaire/ locataire, étage bâtiment, exposition pdt/après travaux, distance à source ponctuelle, résidence/zone urbaine/périphérie, etc –niv. socio-écon., caract. population éduc., caract. ménages, ethnicité/race, habit.alim/nutrition, style de vie/ comportement, budget-tmps in&out, activités/fréq, loisirs –activ. phys., physiol.(ex : vol.dair inhalé, saison, etc) –consommation de produits et articles (ménagers et autres), mode dutilisation, hobbies,... Un toit mais aussi le bien-être: Qualité et protection de lenvironnement extérieur Qualité de lenvirt intérieur : salubrité, protection Accès à des ressources de qualité Mais polarisation de facteurs; vulnérabilité/statuts divers (personnes dépendantes, isolées, chômage ; état de santé/de maladie, statut immunitaire, migration, diff.génétiques,...), Styles de vie selon âge, sexe Groupes à risque, Déterminants

12 12 approche intégrée incluant lexposition Identifier facteurs relevants / ttes voies / Expo du consomm Données représentatives dispo EU + EM +Rég +Local s/consommateurs ; variations temporelles, incertitudes Base de données LogicielUser's Friendly Structure logique ; Visualiser lacunes Evolutif : sans limitation de taille Scénarios dexposition ; modélisations Lifestyle Activity pattern Duration of exposure Time budget & Use ©Steenhout,2006

13 13 Augmenter la fiabilité des évaluations dexposition –Critères consistants de qualité des données –Harmonisation des modes dévaluation mais respect de la complexité et de la variété des situations et comportements dans la population inhal.,ingest.,v.dermique / via activités nombreuses et variées –Prise en compte possible aussi du degré dexposition au travail –Expositions à plusieurs polluants - cocktail –Exposition: composante dun ensemble d'événements ayant potentiellement des effets sur la santé gageures 3 jours pour redécorer : détergents pour laver les murs, peinture, dissolvant => inhalation et contact dermique Inondation/panneaux et boiseries intérieures et meubles à traiter/ rénover : produit de préservation du bois, tout en vivant sur place => inhalation, y compris pendant repas, et par la peau Installation d'étagères (aggloméré) et vernis => inhalation et par la peau Exmpl/scénarios impliquant produits/articles(maintenance/ rénovation

14 14 daprès Steenhout Fenêtre(s) de vulnérabilité- Sensibilité parfois accrue de lenfant Exmple de coefft de transfert vers les tissus p Comparaison Enft/Adulte pour données de qualité et établissement dune association, dune relation de causalité, dun Mécanisme d Action: jusquà plusieurs dizaines dannées pour une substance

15 15 Protection de lenvironnement, de lenvironnement construit et de la santé intégration paysagère Interactions chantier/ environnement: –gestion des déchêts, recyclage, aménagt des sites denfouissement technique, confinement des produits déversés, contrôle ( percolats, dégagemts gazeux, … Protection du patrimoine/restauration; maintenance/rénovation – adaptation à critères économiques et socio- économiques Utilisation rationnelle des ressources –énergie, eau, matières 1ères, systèmes de contrôle, régulation des infrastructures Respect de la biodiversité Réhabilitation des sols: couverture, drainage, surveillance CHOIX DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION, DES MATERIAUX, PRODUITS ET ARTICLES DANS LES FINITIONS : conséquences sur lenvironnement et sur les degrés dexpositions


Télécharger ppt "Batibouw 2007 - Semaine du Logement Durable - Construction & Rénovation durables / Plus de bien-être dans son logement Que peut apporter une approche intégrée."

Présentations similaires


Annonces Google