La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

© ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Mouche méditerranéenne des fruits (Ceratitis capitata)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "© ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Mouche méditerranéenne des fruits (Ceratitis capitata)"— Transcription de la présentation:

1 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Mouche méditerranéenne des fruits (Ceratitis capitata) biologie et stratégie de lutte Espagne MODULE C16

2 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Index 1. Taxonomie 2. Dégâts 3. Répartition 4. Cycle de vie 5. Surveillance 6. Lutte

3 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Ordre des diptères Famille des Tephritidae Ceratitis capitata Bactrocera oleae Rhagoletis cerasi Taxonomie

4 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Espèces européennes les plus répandues Nom Latin Nom commun Répartition géographique Espèces hôtes Bactrocera oleae La mouche de l'olive Région méditerranéenne Olive Ceratitis capitata La mouche méditerranéen ne des fruits Région méditerranéenne Plus de 250 Rhagoletis cerasi La mouche de la cerise européenne Région méditerranéenne centrale Cerise

5 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Dégâts Sattaque aux cultures à forte valeur ajoutée (cultures de fruits) Endommage les fruits Fruits sur le point de mûrir Les larves vivent à l'intérieur des fruits Ravageur présent dans un grand nombre de régions (introduit par lhomme) Organismes de quarantaine

6 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY (2003) Répartition géographique Répartition de la mouche méditerranéenne des fruits Un schéma de Christian Mueller Populations indigènes Populations introduites Migration naturelle Migration provoquée par lhomme

7 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Cycle biologique 1: Hivernage Espèce polyphage et multivoltine, dont le développement est essentiellement stimulé par la température Aucune diapause na été observée Hiverne dans le sol sous forme de pupe dans un puparium

8 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Cycle biologique 2: émergence de linsecte adulte

9 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Cycle biologique 3: Adultes Soies céphaliques (mâle) Ovipositeur de linsecte femelle

10 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Cycle biologique 4: émergence de linsecte adulte et longévité Lémergence des insectes adultes atteint un pic au petit matin Les insectes adultes ont besoin de se nourrir : miellat, sources dazote Courte période de maturation post-émergence des femelles : 2-3 jours Le délai de survie des adultes au niveau de la parcelle ne dépasse pas : 2 – 3 mois

11 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Les adultes ne migrent pas spontanément en post-émergence Les distances de dispersion varient en fonction de la disponibilité des fruits Quelques mètres par semaine si des fruits sont disponibles à proximité Longue distance (femelles matures et immatures) sil ny a pas de fruits disponibles à proximité Cycle biologique 5: Dispersion des adultes

12 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Cycle biologique 6: Oviposition Production continue dœufs Pondus sous la peau des fruits sur le point de mûrir Plusieurs femelles peuvent pondre leurs Œufs sur le même fruit Les trous doviposition sont difficiles à déceler Ovipositeur de linsecte femelle Les femelles ont besoin d'une température de T > 16ºC 1 – 10 oeufs / trou doviposition 300 oeufs (et jusquà 800) au cours de leur vie

13 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Cycle biologique 7: Œufs, larves et dégâts

14 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Surveillance 1: présentation des différentes solutions 1. Types de pièges () McPhail () Piège de type Tephri 2. Pièges attractifs () Liquide: Trimedlure () Solide: trimethylamine, putrescine & acétate d'ammonium () Plantes volatiles 3. Seuil de tolérance économique () 1 insecte adulte piégé par jour 4. Échantillons prélevés sur les fruits

15 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Surveillance 2: Pièges de type Tephri

16 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Surveillance 3: exemple trimetilamine, putrescine & ammonium acetate female male No. catches / day femelle mâle Nombre d'insectes piégés / jour

17 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Stratégie de lutte 1: lutte chimique Lutte chimique Peu dinsecticides sont disponibles (insecticides organophosphorés, pyréthroïdes, spinosad), et encore moins sont utilisables dans le cadre de la Production Intégrée de fruits Délais avant récolte permettant une récolte sans risques Pulvérisation de la totalité des parcelles Pulvérisations aériennes (non autorisées dans le cadre dune Production Intégrée) Application dattractifs Piégeage de masse Technique « Attract and sterilize »: Attirer et stériliser Technique d'élevage et de lâcher de mâles stériles LUTTE A GRANDE ÉCHELLE

18 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Stratégie de lutte 2 : piégeage de masse Basé sur lutilisation des pièges et appâts utilisés pour surveiller les populations 50 – 80 pièges / hectare répartis dans le verger Pièges disposés 4-6 semaines avant la récolte Les pièges peuvent être disposés dans tout le verger, si celui ci nest pas trop grand, ou seulement dans un périmètre

19 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Stratégie de lutte 3 : Stratégieattract and kill Attirer et tuer Extraits de plantes + protéines hydrolysées + insecticide 400 unités / ha Unités disposées 4-6 semaines avant la récolte Durée : 4 mois

20 © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Stratégie de lutte 4: attract and sterilize Attirer et stériliser Substances attractives + phagostimulants + lufénuron 24 unités / ha Unités placées à 1,5 m de haut, plein sud, avant lémergence de la 1ère génération une seule pose


Télécharger ppt "© ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY © ENDURE, February 2007 FOOD QUALITY AND SAFETY Mouche méditerranéenne des fruits (Ceratitis capitata)"

Présentations similaires


Annonces Google