La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

M. RICHONNIER AFFCE-ING 2008.12.01 Crise financière et gestion du patrimoine : Le cas de la France M. Richonnier, J. Buchet de Neuilly AFCCE - ING 1 er.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "M. RICHONNIER AFFCE-ING 2008.12.01 Crise financière et gestion du patrimoine : Le cas de la France M. Richonnier, J. Buchet de Neuilly AFCCE - ING 1 er."— Transcription de la présentation:

1

2 M. RICHONNIER AFFCE-ING Crise financière et gestion du patrimoine : Le cas de la France M. Richonnier, J. Buchet de Neuilly AFCCE - ING 1 er décembre 2008

3 M. RICHONNIER AFFCE-ING La grande mutation (18ème s) Le décollage industriel ( Machine Vapeur/textile) La grande déflation (19ème s) Les 1ères glorieuses La grande mutation (19ème s) La Belle Epoque ( Electricité, Pétrole, Auto) La Grande Déflation (20ème s) Les Trente Glorieuses (Keynes, Fordisme) ? La grande mutation (20ème s) (Friedman, Reaganomics ) The Net Society (Krugman, Cohen, régulationniste ) 2010

4 M. RICHONNIER AFFCE-ING Kondratiev : Complexité car imbrication nombreux facteurs : technique, économique, social, financier…

5 M. RICHONNIER AFFCE-ING Patrimoine: Complexité car imbrication facteurs : économiques, financiers, droit fiscal (résidence fiscale), droit civil (régime matrimonial)…

6 M. RICHONNIER AFFCE-ING Bridge : Avant de jouer la 1 ère carte : faire son plan de jeu pour les 13 cartes!

7 M. RICHONNIER AFFCE-ING Patrimoine : Gestion et transmission : faites votre « plan de jeu » pour plusieurs décennies!

8 M. RICHONNIER AFFCE-ING I. Résidence fiscale France: En activité : concerne le fonctionnaire statutaire recrutés en FR par institutions européennes (ni Eurocontrol ni lOtan) Retraite : concerne le retraité qui se retire en France

9 M. RICHONNIER AFFCE-ING I. Assurance vie en France: A) Avantages fiscaux exceptionnels en Europe B) Rendements intéressants

10 M. RICHONNIER AFFCE-ING I.A. Fiscalité Assurance vie en France: + Hors succession, yc pour votre concierge ! exonérés! + Au-delà, taxation à 20% seulement! + Pas dimposition du tout pour votre conjoint ! + Après 8 ans, franchise dimpôt de 4600 par personne (9200 pour couple)

11 M. RICHONNIER AFFCE-ING I.B. Rendement Assurance vie en France: + AFER: 1% max de droits dentrée pour AFFCE 6,5% hors inflation + Fonds en Euros (90% Obligations): 4,41% net de frais en 2005= 3,41% hors droit entrée 4,33 en 2006, 4,42 en 2007 soit 12,3% net de frais en 3 ans= 10,9% après prélèvement sociaux de 11% (CSG,…)= 6,5% hors inflation Pour 2008 : 4,2%? (minimum garanti=3,65%)= 1,6%réel

12 M. RICHONNIER AFFCE-ING I.B. Rendement Assurance vie en France: EuroSFER (Actions zone Euro): +23,4% net de frais en 2005, +17,5% en 2006, +9% en ,06% en 3 ans, -46% de fin 2007 à fin novembre 2008 soit environ +10%? de 2005 à 2008 Des professionnels gèrent mieux que la plupart dentre nous un portefeuille dactions…

13 M. RICHONNIER AFFCE-ING I.C. Assurance vie en France: NB1: NB1: Pour les comparaisons entre Fr et Be, prendre en compte les taux dinflation généralement + élevés en Be : +1,1% en 2005, -0,1 en 2006, + 1,3 en 2007, + 2,2% de sept2007 à 2008 NB2: Si vous quittez la Fr pour la Be, il y aura des droits de succession élevés en Be pour vos proches et rédhibitoires si le bénéficiaire est votre neveu ou votre concierge!

14 M. RICHONNIER AFFCE-ING II. Donations, Successions en France: Très intéressant depuis 2008

15 M. RICHONNIER AFFCE-ING II. A. Donations en France: + Abattements par parent et par enfant en 2008: ( si handicapé) tous les 6 ans puis 5% jusquà 7699, 10% jusquà , 15% jusquà , 20% jusquà % jusquà , 35% jusquà , 40% au-delà ! + Réductions du montant des droits en fonction de lâge du donateur : 50% si moins de 70 ans, 30% entre 70ans+et 80 ans, 0% au delà

16 M. RICHONNIER AFFCE-ING II. A. Donations en France: + Exemple : vous avez moins de 70 ans et vous donnez en pleine propriété un immeuble de à Paris à vos 3 enfants. Chaque enfant devra acquitter environ (soit 4,6% de droit de donation) + Même exemple mais pour un immeuble que vous possédez à Bruxelles : cest la fiscalité de Bxl Capitale qui sapplique (même si vous êtes Français). Chaque enfant devra acquitter (soit 12,6%)

17 M. RICHONNIER AFFCE-ING II.A. Donations en France: + Entre frères et sœurs, labattement nest que de puis taux de 35% jusquà et 45% au- delà. + Exemple : vous avez donné un appartement évalué à à votre fils qui décède sans héritier. Ses deux sœurs hériteront de chacune taxés à (39,7%).. Il convient donc de faire une donation avec clause de retour au donateur. + Si limmeuble était à Bxl, chaque sœur devrait acquitter (42,5%)

18 M. RICHONNIER AFFCE-ING II.B. Successions en France: + Même taux et abattement que pour donations en ligne directe + Le conjoint survivant ne paye aucun droit de succession en France (contrairement à Be!) NB : il en paiera toutefois sur les immeubles situés en Belgique. Pour une maison de à Bruxelles, le conjoint survivant paiera (17% de la moitié héritée); si elle en vaut , il paiera (22,9%)

19 M. RICHONNIER AFFCE-ING II.C. Donations-Successions en France: Conclusions 1)Fiscalité très intéressante depuis 2008 grâce (i) aux abattements ( /enfant/6ans) et (ii) aux réductions de droit (50% si moins de 70ans) 2)Ninvestissez pas tout dans limmobilier mais diversifiez, par exemple en investissant dans lassurance vie (> dabattement /parent/enfant, puis taxation de 20% seulement) 3)Attention : si vous avez des biens immobiliers à Bruxelles, ils relèvent de la fiscalité de Bxl- Capitale qui est lourde.

20 M. RICHONNIER AFFCE-ING III. ISF Impôt déclaratif sur votre patrimoine en Fr, Be etc. (déclaratif = cest vous qui évaluez) au plus tard le 15/07 au Centre de Noisy le Grand si vous êtes en activité/ au CdI du lieu de retraite Le fisc Fr est en mesure de bien connaître votre patrimoine immobilier en Fr et dans lUE (IDA) et financier (sauf « secret bancaire » type Be, Lux)

21 M. RICHONNIER AFFCE-ING III. ISF Lors dune succession : évaluation du patrimoine Si > seuil et pas dISF acquitté: rappel plus amende sur les 6 dernières années Si > au patrimoine déclaré dans ISF acquitté : simple redressement sur 3 ans seulement

22 M. RICHONNIER AFFCE-ING III. ISF Les non-résidents doivent aussi acquitter lISF sur leur patrimoine en France LISF nest pas bien « douloureux » pour la plupart dentre nous car barème progressif abattements réductions exonération

23 M. RICHONNIER AFFCE-ING III. ISF ATTENTION : certains collègues ont été « rattrapés » par lISF lors de leur passage à la retraite en France ou lors du décès du conjoint

24 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.A. Barème de lISF (« petites et moyennes » fortunes) 0% si moins de (impôt = 0= pas de déclaration) 0,55% jusquà (impôt=2585) 0,75% jusquà (impôt=9075) 1% jusquà (impôt=14.000)

25 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.A. Barème de lISF (« grosses » fortunes…) 1,3% de 3,850 M à (impôt=45.630) 1,65% jusquà (impôt= ) 1,8% au delà

26 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.A. ISF : évaluation de lactif etImmeubles (biens similaires récemment vendus), bijoux et meubles (valeur assurance), voitures (Argus -15%) … Actions+Obligations : cours au 01/01 ou moyenne des 30 derniers cours Assurance vie : valeur au 01/01 Encours bancaires au 01/01

27 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.A. ISF : évaluation de lactif NB 1: Immeubles en nue propriété: Lusufruitier continue à déclarer à lISF Valeur de la nue propriété progressive: <51 ans : nue-propriété = 40% <61 ans: 50% < 71 ans = 60%

28 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.A. ISF : évaluation de lactif NB 2: Evaluation des meubles « meublant » : Valeur « marchande » ou Valeur « forfaitaire » = 5% de lactif brut total

29 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.B. ISF : Calcul de lactif - Abattements et exonérations Abattements - 30% sur la résidence principale - 20% si bien immobilier en location - 20% si bien en indivision Exonérations : Antiquités et objets darts (y.c. pièces en or de plus de 100 ans)

30 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.C. ISF : Passif déductible pour lévaluation de votre patrimoine Pour lévaluation de votre patrimoine, vous pouvez déduire de lactif les éléments suivants de passif: Impôts: IRPP, CSG,.., foncier, taxe habitation, ISF théorique au 1 er janvier N Emprunts Dettes envers Prestataires de service (et travaux)

31 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.D. Réductions du montant théorique de votre ISF 150 par personne à charge PME : Investissement direct au capital (75% avec plafond de ) PME : produits dépargne spécialisés PME (50% avec plafond de ) Dons réalisés à des asbl (75% avec plafond de )

32 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.E. ISF : Remarque finale A)Plafonnement : ne joue pas pour la plupart dentre nous Bouclier fiscal : pas de paiement si lensemble des impôts > 50% des revenus nets (y compris salaires institutions européennes) donc ne joue pas pour la plupart dentre nous

33 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.E. ISF : Remarque finale B) Si vous avez lintention de rester résident fiscal Fr à votre retraite (i.e. retourner en Fr avec coefficient correcteur) et si vous êtes redevables : entrez « progressivement » dans lISF quelques années avant votre retraite! Votre centre local des impôts connaît très bien la réalité du marché immobilier local

34 M. RICHONNIER AFFCE-ING III.E. ISF : Remarque finale C) Si vous avez lintention de devenir résident fiscal Be à votre retraite (i.e. rester en Be et perte du coefficient correcteur) veillez bien à ce que le centre de gravité de votre patrimoine ne soit plus en France : Sinon, pour le code des impôts Fr vous êtes de facto résident fiscal en Fr et en situation dévasion fiscale avec redressement et amende… Consultez votre notaire et ING!


Télécharger ppt "M. RICHONNIER AFFCE-ING 2008.12.01 Crise financière et gestion du patrimoine : Le cas de la France M. Richonnier, J. Buchet de Neuilly AFCCE - ING 1 er."

Présentations similaires


Annonces Google