La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez


Présentations similaires

Présentation au sujet: "FACILITATION DES ÉCHANGES DANS LE CADRE DE L'OMC"— Transcription de la présentation:


2 Organisation internationale qui gouverne les lois commerciales entre les pays
Fonctions: - Administrer les Accords existants de l’OMC - Servir de lieu de négociation - Résoudre les différends commerciaux - Surveiller les politiques commerciales - Fournir une assistance technique et une formation - Coopérer avec les organisations internationales

3 Organisation mondiale du commerce
Successeur du GATT Organisation internationale représentée dans les résultats du cycle de l’Uruguay Établie le 1er janvier 1995 Dirigée par les Membres (153) Décisions prises par CONSENSUS Mission unique – plusieurs sujets négociés ensembles Servie par le Secrétariat personnes Basée à Genève Consensus- a notion is agreed unless 1 Member is opposed.

4 PDD: Structure des groupes de négociations
Les groupes de négociation se réunissent en sessions extraordinaires des organes de l’OMC, sauf (*) pour lesquels des Groupes de négociation ont été créés. Conseil général Comité des Négociations Commerciales Président: DG OMC (ex officio) Marchandises Services ADPIC Autres Sujets Agriculture AMNA/NAMA (*) - Services - Indications géographiques Règlement des différends Développement Environnement Règles (*) Facilitation des échanges (*) Coton Paquet de juillet

5 Conférences ministérielles
Singapour (1996) Genève (1998) Seattle (1999) Doha, Qatar (2001) Cancun, Mexique (2003) List of Ministerial conferences since the WTO was established. The July Package resulted from a meeting of the General Council. During this meeting Members agreed that trade facilitation would become a topic of negotiation in the DDA. The results are called the July package- TF mandate is in Annex D. Document symbol is WT/L/579 (CG: ensemble des résultats de juillet (2004)) Hong Kong, Chine (2005)

6 Programme de travail de Doha
Poursuite du travail sur les réductions des mesures tarifaires Réduction/abolition des subventions Importance particulière concernant les besoins des PVD et PMA Objectif: achever les négotiations fin 2006

Protection commerciale uniquement sous couvert des tarifs douaniers Réduction des mesures tarifaires Traitement national Nation la plus favorisée (NPF) Transparence Quantitative quotas eliminated and use of tariffs only through negotiations with other WTO members- countries make concessions to bind their tariffs which means that they commit to maximum tariffs that they will assess on all products. Some countries like the US have a different rate for each product. Other countries will just set one duty rate for all products or groups of products. These commitments are recorded in a schedule for each country. The schedules change constantly as countries continue to negotiate. They can assess duties lower than the bound tariff rate but not higher. Most favored nation means that all WTO members receive the lowest negotiated rate

8 NATION LA PLUS FAVORISÉE Principe de non-discrimination
Tarifs douaniers et règlements appliqués sans discrimination Les Membres de l’OMC reçoivent la clause de la nation la plus favorisée Article 1 GATT “Members are bound to grant to the products of other Members treatment not less favorable than that accorded to the products of any other country” Each member treats all other members equally as MFN partners. If a country improves the benefits that it gives to one trading partner it has to give the same best treatment to all other WTO members- they all remain most-favored. A country can not give lower rates to non-WTO countries than it does to WTO members. Exceptions countries in a legitimate free trade union may receive more preferential terms than MFN countries- must cover substantially all trade safeguards- can raise barriers against products from specific countries if they are trading unfairly. can apply higher duties to non-WTO members Article I du GATT

9 TRAITEMENT NATIONAL Pas de discrimination entre les produits importés et les produits d’origine nationale Évaluation des taxes Application des règlements intérieurs Article 3- GATT Imports and locally produced goods must be treated the same in the domestic market “Once goods have cleared customs, imported goods must be treated no less favorably than the equivalent domestically-produced goods also applies to services and intellectual property Art III4: (National Treatment principle) “The products of the territory of any Member imported into the territory of any other Member shall be accorded treatment no less favourable than that accorded to like products of national origin in respect of all laws, regulations and requirements affecting their internal sale, offering for sale, purchase, transportation, distribution or use. …” Article III du GATT

10 Principes du GATT: Exceptions
Article XX du GATT (Exceptions générales) Article XXI du GATT (Exceptions concernant la sécurité) Article XXIV:5 (Zones de libre-échange et unions douanières) “Clause d’habilitation” (Décision de 1979) Article IX:3 de l’Accord de Marrakech (Dérogation) Article XX GATT of 1994 : consists of a principal sentence, the chapeau, or preambular paragraph, which introduces ten ‘general exceptions’ to GATT rules in paragraphs (a) to (j). Members will not be prevented from adopting measures that are necessary to protect human, animal or plant life. These individual paragraphs represent specific values (often enshrined in national policy objectives), the protection of which some governments find so important that they wish to retain a substantial degree of sovereignty in imposed such measures where they consider it necessary to do so. However, WTO Members could easily use such measures for protectionist ends and impose barriers to the trade of other WTO Members’ trade. Many dispute settlement cases were brought forth as a result of Article XX. (shrimp/turtle case) Article XXI GATT of 1994: The purpose of the security exception is for WTO Members to be able to take security measures (or measures in the interest of national security), which would otherwise be prohibited under GATT. However, the exception can only be invoked in the following circumstances: against the disclosure of information, which a WTO Member considers contrary to its security interests, or where a WTO Member determines that it is ‘necessary for the protection of its essential security interest’, including those related to the (i) the trade in fissionable, i.e. nuclear material or (ii) the trade in arms and ammunition for the purpose of supplying the military or in relation to (iii) measures taken in time of war or other emergency in international relations. Additionally, a WTO Member may invoke the security exception in pursuance of an obligation under the UN Charter, e.g. the taking of economic or other sanctions as a result of a UN Security Council Resolution. Article XXIV GATT of 1994: A derogation from MFN. Allows a specific group of countries to form FTAs or CUs giving preferences to eachother and not to all WTO members; provided a min. level of integration is achieved. Enabling Clause: Allows developing countrie s to enter into reciprocal regional or global arrangements with other developing country members, establishing tariff and non-tariff preferences in their mutual goods trade. Allows developed countries to provide non-reciprocal preferential market access to developing countries (ex.GSP) Marrakesh Agreement: Art.IX.3&4 It is also possible in ‘exceptional circumstances’ for WTO Members to seek a waiver, in order to allow them to derogate from any provisions contained in the GATT 1994, or other WTO Agreement. Overtakes Art.XXV:5 of GATT 47 A good example is the ACP-EC Partnership waiver that was granted at the Doha

11 Traitement spécial et différencié
Article XXXVI du GATT Clause d’habilitation Traitement spécial et différencié Les pays développés peuvent accorder aux pays en développement un traitement plus favorable qu’aux autres Membres de l’OMC Exemple: plus de temps accordé à la mise en oeuvre des Accords The WTO agreements contain special provisions which give developing countries special rights and allow developed countries to treat developing countries more favorably that other members -exception to MFN special and differential treatment provisions originally GATT Part IV on Trade and Development through the enabling clause now specific provisions in the Agreements Enabling clause- allows more favorable treatment to developing countries Work in UNCTAD and OECD on preferences- try to keep GATT popular-adopted by concensus by GC? As compromise- not formal waiver (need 2/3 majority) use UN classification of LDC Art. II 1(a): “Each Member shall accord to the commerce of the other Member treatment no less favourable than that provided for in the appropriate Part of the appropriate Schedule annexed to this Agreement”

12 Groupes de coalition dans les négociations de l’OMC
Tous sujets Facilitation du commerce uniquement Groupe africain Groupe ACP Groupe des PMA Groupe restreint Groupe Colorado Most of work done outside of committees. Bi-lat, coalitions, groups If no or inadequate representation in Geneva this is also way to participate.

13 Pourquoi la question de la facilitation des
échanges est-elle traitée à l'OMC? Les obstacles au commerce sont souvent plus importants que les obstacles tarifaires La facilitation des échanges est considérée comme nécessaire pour pouvoir tirer pleinement profit du démantèlement des obstacles au commerce et à l'accès aux marchés dans d'autres domaines Les autres organisations internationales ne disposent pas de pouvoir d'exécution

14 Contexte: Annexe D de l'Ensemble de résultats de juillet et indications additionnelles figurant dans la Déclaration ministérielle de Hong Kong (Annexe E). Processus conduit par les Membres, couvrant tous les éléments du mandat d'une manière flexible sans jugement quant aux priorités. Fait partie de l'engagement unique que constitue le PDD. Pas de définition spécifique de la facilitation des échanges, mais les Membres se sont limités pour l'essentiel à trois articles du GATT.

15 Objectifs des travaux sur la facilitation des échanges
Accélérer le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises, y compris les marchandises en transit Accroître l'assistance technique et le soutien pour le renforcement des capacités Renforcer la coopération entre les services des douanes/d'autres organismes

16 Cadre juridique de l’OMC en vigueur
Article X du GATT – Transparence Publication Application des lois Droit de faire Appel Article VIII du GATT – Redevances et formalités Les redevances reflètent le coût des services rendus Réduire le nombre et les types de redevances Simplifier les formalités et les documents Imposition de pénalités mineures pour des erreurs mineures Article V du GATT – Liberté de transit Voies les plus commodes Pas de discrimination Pas de délais ou de restrictions inutiles Pas de droits de douane

17  Cadre Juridique – Faiblesses dénoncées
Manque de clarté et de précision Manque d'opérationnalité/engagement Manque d'applicabilité Manque de transparence et de prévisibilité Absence de prescriptions en matière de coopération et de coordination entre les diverses parties prenantes Art. VIII addresses fees and formalities conntected with importation and exportation; calling for - all fees and charges other than import and export duties and other than taxes within the purview of Art. III (internal taxes) must be limitet in amount to approximate cost of service rendered; must not represent an indirect protection to domestic products and not represent a taxation for fiscal purposes Furthermore, not impose substantial penalties for minor breaches of customs regulations or procedural requirements, esp. when result of mistakes easily rectifiable and not fraud or gross negligence; (upon request by another Member or by the relevant WTO Body, it reviews the operation of its laws and regulation in the light of the provisions of Article VIII) also "recognize", but undertake no explicit obligations with respect to: (i) the need to reduce the number and diversity of the fees and charges addressed by Article VIII; and (ii) the need to minimize the incidence and complexity of import and export formalities, and to decrease and simplify import and export documentation requirements.

18 Negociations!!! Mandat: WT/L/579- Annexe D
Clarifier et améliorer les articles V, VIII et X TSD – Périodes de transition plus longues Pas d'obligation en ce qui concerne l'infrastructure Identifier les besoins et priorités Assistance technique et soutien Les négociations visent à clarifier et à améliorer les aspects pertinents des articles V, VIII et X en vue d'accélérer encore le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises, y compris les marchandises en transit. On retrouvera cette diapositive plus loin pour l'examen des quatre derniers points: TSD: sigle employé à l'OMC signifiant que les pays en développement et/ou les PMA peuvent bénéficier d'un traitement différent, par exemple d'un délai plus long pour la mise en œuvre de certaines ou de la totalité des mesures. Par exemple, l'Accord sur l'évaluation en douane permettait de différer de cinq ans la mise en œuvre de l'ensemble de l'Accord et de certaines de ses dispositions. Dans le mandat, il est question d'aller au-delà des périodes traditionnelles. Cela signifie qu'il ne s'agit pas de se limiter à la possibilité d'accorder des périodes plus longues, mais que les Membres sont également ouverts à d'autres formes de TSD. Dans le cadre des négociations, les Membres, en particulier les pays en développement et les PMA, identifieront leurs besoins et priorités et traiteront les préoccupations relatives aux conséquences des mesures proposées du point de vue des coûts. Il est convenu que les Membres ne seraient pas obligés d'entreprendre des investissements dans des projets d'infrastructure dépassant leurs moyens. Assistance technique: reconnue comme étant nécessaire dans deux parties. 1- pour aider les Membres à négocier d'une manière effective; 2- pour assurer la mise en œuvre de l'accord ou du texte final. Reconnaît que l'OMC dispose de ressources et de capacités limitées et, par conséquent, invite les organisations internationales pertinentes à prêter leur concours pour ce qui est de l'assistance technique et du soutien pour le renforcement des capacités. Cinq organisations sont mentionnées. Prévoit également l'établissement du Groupe de négociation sur la facilitation des échanges. WT/L/579- Annexe D

19 Mandat de négociation Objectif
Accélérer encore le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises, y compris les marchandises en transit Accroître l'assistance technique et le soutien pour le renforcement des capacités Coopération effective entre les autorités douanières ou toutes autres autorités appropriées sur les questions de facilitation des échanges et de respect des procédures douanières

20 Traitement spécial et différencié (TSD)
Mandat de négociation Traitement spécial et différencié (TSD) Les résultats des négociations tiendront pleinement compte du principe du TSD Devrait aller au-delà des périodes de transition traditionnelles pour la mise en œuvre des engagements L'étendue des engagements et le moment auquel ils seront contractés seront liés aux capacités de mise en œuvre Les pays en développement et les PMAs ne sont pas obligés d'entreprendre des investissements dans des projets d'infrastructure dépassant leurs moyens

21 Mandat de négociation Dispositions additionnelles en matière de traitement spécial et différencié en faveur des PMA Les PMA ne seront tenus de contracter des engagements que dans la mesure compatible: avec les besoins du développement, des finances et du commerce de chacun d'entre eux, ou avec leurs capacités administratives et institutionnelles

22 Mandat de négociation Travaux dans des domaines présentant un intérêt particulier pour les pays en développement et les PMA Identification des besoins et priorités en matière de facilitation des échanges Traitement des préoccupations des pays en développement et des PMAs relatives aux conséquences des mesures proposées du point de vue des coûts

23 Mandat de négociation Assistance technique et soutien pour le renforcement des capacités Reconnaissance de leur importance vitale pour les pays en développement et les PMAs pour leur permettre de participer pleinement aux négociations et d'en tirer parti Les pays développés s'engagent à assurer de manière adéquate un tel soutien et une telle assistance pendant les négociations

24 Mandat de négociation Assistance technique et soutien pour le renforcement des capacités (cont.) Soutien et assistance également pour aider à mettre en œuvre les engagements, conformément à leur nature et à leur portée Soutien pour le développement des infrastructures, dans certains cas Lien entre la fourniture de l'assistance et l'exigence de mise en œuvre

25 Mandat de négociation Assistance technique et soutien pour le renforcement des capacités (cont.) Examen du caractère effectif du soutien et de l'assistance accordés, et de leur capacité d'appuyer la mise en œuvre des résultats Effort de collaboration avec d'autres organisations internationales pour rendre plus effective l'assistance et assurer une meilleure cohérence

26 Négociations de l‘OMC sur la facilitation des échanges compilation des propositions de textes des membres Document préparé par le Secrétariat de l’OMC TN/TF/W/43/Rev.14

27 TN/TF/W/43 Principaux domaines couverts
Groupes de mesures relevant de ces domaines Sous-catégories de mesures relevant de ces groupes (le cas échéant) Articles du GATT Première génération Deuxième Troisième A. PUBLICATION et disponibilité des renseignements 1. Publication et notification des règlements relatifs au commerce et des dispositions relatives aux pénalités (W/6, W/7, W/8, W/17, W/26, W/30, W/32, W/45, W/96; voir également W/13, W/14, W/17, W/23, W/24, W/75, W/96, W/114) Article X W/6, W/7, W/8, W/17, W/26, W/30, W/32, W/45 W/96 W/114 2. Publication sur Internet (W/13, W/70, W/89, W/132; voir également W/45 et W/75) a) "Publication" sur Internet des éléments figurant à l‘article X du GATT de 1994 (W/13, W/70, W/89, W/132) W/13, W/70 W/89 W/132 b) "Publication" sur Internet des renseignements déterminés indiquant l'ordre des procédures et les autres obligations à remplir pour importer des marchandises sur le territoire d'un Membre (W/13) W/13

28 Propositions 1ère génération – idées générales
2ème génération – compilation des principales idées figurant dans les propositions de la 1ère génération 3ème génération – projet de texte fondé sur les précédentes propositions Les propositions sont aujourd'hui classées en trois catégories. Première génération – Propositions générales exposant des idées générales et qui, dans bien des cas, indiquent leur raison d'être et suggèrent comment les mettre en œuvre. Deuxième génération – De nombreux Membres ayant présenté des propositions concernant la même question, les propositions de la deuxième génération sont des compilations des propositions de la première génération. Propositions de la troisième génération – Ces propositions vont plus loin et présentent un projet de texte pour des propositions ou groupes de propositions spécifiques. TN/TF/W/43/Rev.14

29 de la compilation du Secrétariat
ARTICLE X TRANSPARENCE Rubriques A à E de la compilation du Secrétariat TN/TF/W/43/Rev... Le Secrétariat de l'OMC a établi une compilation des propositions qu'il a classées par catégorie pour faciliter les négociations dans le document TN/TF/W/43, qui en est actuellement à sa 10ème version révisée. Les grandes rubriques sont énumérées par ordre alphabétique (A à M). Les mesures spécifiques sont mentionnées dans les sous-rubriques figurant au regard de ces rubriques. Les négociations sont menées suivant la structure de ce document. A à F: article X essentiellement – transparence et appels G à L: propositions se rapportant à l'article VIII du GATT – redevances et formalités aux frontières M: propositions se rapportant à l'article V du GATT – transit

30 Propositions A à E A. Publication et disponibilité des renseignements
B. Publication préalable et consultation C. Décisions anticipées D. Procédures d'appel E. Autres mesures visant à renforcer l'impartialité, la non‑discrimination et la transparence Ce sont de grandes rubriques. Nombre d'entre elles comportent des sous-rubriques. Par exemple: A. Sous-rubriques concernant la publication – propositions relatives à la publication de la législation sur Internet et à l'établissement d'un point d'information pour les renseignements relatifs au commerce. Pour information: Délais entre la publication et la mise en œuvre. Aviser toutes les parties intéressées, y compris les fonctionnaires gouvernementaux, et leur donner le temps de procéder aux ajustements nécessaires pour qu'elles puissent être en conformité au moment de l'entrée en vigueur de la loi. Consultations et présentation d'observations. Cela va plus loin. Ménager aux parties intéressées la possibilité de présenter des observations sur la législation projetée. Il est proposé que les gouvernements prennent ces propositions en considération. E. Procédures d'appel. Droit de présenter un recours administratif, délais prévus pour les appels, droit de se faire représenter, mainlevée des marchandises dans l'attente d'un jugement en appel. F. Autres mesures visant à renforcer l'impartialité et la non-discrimination. Compilation des propositions établie par le Secrétariat TN/TF/W/43/Rev.? (le chiffre le plus élevé correspond à la révision la plus récente)

31 de la compilation du Secrétariat
ARTICLE VIII REDEVANCES et FORMALITÉS Article VIII – Redevances et formalités 1 a) Les redevances/impositions (à l'exclusion des droits) seront limitées au coût des services rendus. N'utiliseront pas les redevances comme une protection indirecte des produits nationaux ou comme des taxes déguisées pour recouvrer des recettes. b) Reconnaissent la nécessité de restreindre le nombre et la diversité des redevances/impositions. c) Reconnaissent la nécessité de réduire et de simplifier les formalités et les exigences en matière de documents. 2. Sur demande, un Membre examinera l'application de ses lois/règlements. 3. Les pénalités pécuniaires imposées pour de légères infractions, telles qu'une omission ou erreur facilement réparable et dénuée de toute intention frauduleuse, n'excéderont pas la somme nécessaire pour constituer un avertissement. 4. S'étend aux redevances et prescriptions imposées par les gouvernements à l'occasion des opérations d'importation et d'exportation et donne une liste des domaines concernés, par exemple formalités consulaires, pièces à produire, délivrance de certificats, licences, etc. Rubriques F à K de la compilation du Secrétariat TN/TF/W/43/Rev….

32 F à K Redevances et formalités
F. Redevances et impositions se rapportant à l'importation et à l'exportation G. Mainlevée et dédouanement des marchandises H. Authentification par les consulats I. Coopération entre les organismes à la frontière J. Formalités se rapportant à l'importation et à l'exportation Classification tarifaire Principales catégories de propositions concernant les redevances et formalités visées à l'article VIII du GATT. Lettres G à L de la compilation du Secrétariat (TN/TF/W/43/Rev.10). Authentification par les consulats – suppression des redevances perçues par les consulats dans le pays d'exportation pour la délivrance d'autorisations d'importer. Certains pays (à savoir l'Égypte) exigent que les documents soient visés par leur consulat dans le pays d'exportation. Les Membres souhaitent que cette pratique soit supprimée car, selon eux, elle vise principalement à recouvrer des recettes.

33 de la compilation du Secrétariat
ARTICLE V TRANSIT ARTICLE V DU GATT - Liberté de transit 1. Définition du "trafic en transit": les marchandises (y compris les bagages), les navires et autres moyens de transport seront en transit lorsque le passage, qu'il s'effectue ou non avec transbordement, entreposage, rupture de charge ou changement dans le mode de transport, ne constituera qu'une fraction d'un voyage complet commençant et se terminant au-delà des frontières. Cela inclurait-il les oléoducs? L'électricité? – Ce n'est pas clair d'après cette définition. 2. Liberté de transit par la voie la plus commode. Pas de distinction fondée sur le pavillon des navires ou bateaux, le lieu d'origine, les points de départ, d'entrée, de sortie ou de destination, la propriété des marchandises ou des navires ou bateaux. 3. Pas de délais ou de restrictions inutiles. Le trafic en transit est exonéré de droits de douane et de droits de transit. Tous frais de transport/toutes redevances administratives doivent refléter le coût des services rendus. Tous les droits et règlements devront être raisonnables. 5. Obligation d'appliquer le traitement NPF. Les marchandises en provenance de tous les pays Membres de l'OMC doivent bénéficier du même traitement. 6. Pas de discrimination pour l'expédition directe. 7. Est applicable au transit aérien de marchandises et de bagages, mais pas aux aéronefs (question relevant d'une autre organisation internationale). Rubrique L de la compilation du Secrétariat TN/TF/W/43/Rev....

34 L – Propositions concernant le transit
Portée Liberté de transit de base Exceptions, réglementations, restrictions et non-discrimination Disciplines concernant les redevances et impositions Disciplines concernant les formalités de transit et les exigences en matière de documents requis pour le transit Régime de transport sous douane et garanties Accords ou arrangements de transit régionaux Amélioration de la coordination et de la coopération Principales catégories de propositions au titre de l'article V du GATT concernant le transit. Lettre M de la compilation du Secrétariat (TN/TF/W/43/Rev.10). Nombre des propositions entrant dans ces catégories sont les mêmes que celles présentées au titre des autres articles du GATT, en particulier de l'article relatif aux redevances et formalités. Parmi les autres grandes sous-rubriques figurent: Promotion des accords régionaux de transit. Recours à des régimes de transport sous douane ou à des garanties.

35 Coopération douanière
La coordination/mécanisme d’échange de renseignement Mettre en place un mécanisme multilatéral pour l'échange et le traitement de renseignements entre les Membres Establish a multilateral mechanism for the exchange and handling of information between Members (India, US)

36 COMITÉ NATIONAL les Membres institueront un comité national de la
facilitation des échanges ou un mécanisme analogue

37 Traitement spécial et différencié
Les pays développés peuvent accorder aux pays en développement un traitement plus favorable qu'aux autres Membres de l'OMC Partie IV du GATT Clause d'habilitation Les Accords de l'OMC comportent des dispositions spéciales qui confèrent aux pays en développement et aux pays les moins avancés des droits spéciaux et autorisent les pays développés à leur accorder un traitement plus favorable qu'aux autres Membres. Exception au traitement NPF Dispositions relatives au traitement spécial et différencié Initialement prévu dans la Partie IV du GATT relative au commerce et au développement dans le cadre de la clause d'habilitation. Des dispositions spécifiques sont actuellement négociées dans le cadre des Accords. Le TSD peut revêtir différentes formes, mais sa forme la plus courante consiste en la prorogation du délai prévu pour la mise en œuvre. Par exemple, possibilité de différer de cinq ans la mise en œuvre de l'Accord sur l'évaluation en douane. Le mandat pour la facilitation des échanges permet d'être créatif et suggère de nouveaux types de TSD. Au minimum, octroi de périodes de transition plus longues qu'habituellement.

38 des pays en développement/PMA:
Principales demandes des pays en développement/PMA: Niveau d'ambition plus prudent TSD allant au-delà des périodes de transition traditionnelles Grande flexibilité pour les PMA Assistance technique/soutien importants et examen de l'effectivité Assistance pour l'identification des besoins et priorités Soutien pour le développement des infrastructures Conditionnalité entre l'assistance technique et la mise en œuvre des engagements

39 Cote des documents sur la facilitation
Facilitation des échanges Assistance technique et renforcement des capacités pour la facilitation des échanges Présentation multimédia Pour de plus amples renseignements: Deux pages Web du site Internet de l'OMC sont consacrées à la facilitation des échanges. La première est la page Web habituelle qui contient des liens vers tous les documents de négociation. La seconde concerne l'assistance technique et le renforcement des capacités pour la facilitation des échanges (voir la diapositive suivante). Cote des documents sur la facilitation des échanges: TN/TF

40 Et maintenant? Auto-évaluation des besoins – Programme de l'OMC, sur la base de l'Annexe D Reprise des négociations – Les Membres continuent à présenter et à examiner des propositions Les Membres et les observateurs devraient procéder à une auto-évaluation afin de déterminer ce dont ils auraient besoin pour mettre en œuvre les mesures qui ont été proposées. Cela les aidera à: Ils peuvent demander une assistance au Secrétariat de l'OMC. Les Membres et les observateurs qui souhaitent obtenir une assistance pour l'évaluation de leurs besoins nationaux devraient en faire la demande à l'IFCT du Secrétariat de l'OMC sans tarder (cette assistance est offerte en sus du Programme ordinaire d'assistance technique de l'OMC). Un atelier régional à l'intention des pays arabes aura lieu au Qatar du 18 au 22 mars Les invitations seront adressées aux missions au début de février. Les consultations informelles du Président (auxquelles participent tous les membres du Groupe de négociation sur la facilitation des échanges) ont commencé, les prochaines devant avoir lieu les 30 et 31 janvier. À ce jour, aucune nouvelle proposition n'a été présentée, les consultations s'étant limitées à des discussions générales. Lorsque les négociations reprendront, nous espérons que les Membres continueront à affiner leurs propositions en présentant un plus grand nombre de propositions de la 3ème génération (propositions de texte).

41 Cette page Web comporte trois sections:
I) Activités d'assistance technique et de renforcement des capacités menées par le Secrétariat de l'OMC (ces données sont actuellement mises à jour pour y incorporer des renseignements sur le Programme pour 2007) - Cette page contient également une présentation de formation multimédia sur la facilitation des échanges dans le cadre de l'OMC II) Renseignements fournis par les Membres de l'OMC sur leurs programmes d'assistance technique et de renforcement des capacités III) Renseignements et activités des autres organisations internationales dans le domaine de la facilitation des échanges (contient des liens vers des ressources).

Merci de votre attention!


Présentations similaires

Annonces Google