La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La surveillance des infections à bactéries multi-résistantes aux antibiotiques (BMR-Raisin) 1er avril au 30 juin 2009 O. Bajolet, EOHH, CHU de Reims V.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La surveillance des infections à bactéries multi-résistantes aux antibiotiques (BMR-Raisin) 1er avril au 30 juin 2009 O. Bajolet, EOHH, CHU de Reims V."— Transcription de la présentation:

1 La surveillance des infections à bactéries multi-résistantes aux antibiotiques (BMR-Raisin) 1er avril au 30 juin 2009 O. Bajolet, EOHH, CHU de Reims V. Bussy-Malgrange, Resclin-Champagne-Ardenne C. Eloy, Laboratoire de Biologie, CH de Troyes M. Jebabli, Resclin-Champagne-Ardenne

2 Participation Type de l'établissement N étab N lits N ED N J Hosp CHU CH Hôpital local MCO privé SSR Et. dhosp. psy CLCC Total /56 31 ES ne font pas la surveillance des BMR

3 Description des patients porteurs de BMR Hommes : 155 Femmes : 160 Sex ratio Hommes/Femmes : 0,97 Moyenne d'âge : 71,8 ans (extrêmes : 0-98 ans) Répartition des BMR (N = 315): 185 SARM 120 EBLSE 10 PATR

4 Fréquence totale : 26,2% Médiane : 30,8% Distribution des établissements (N=21*) selon le pourcentage de SAMR/SA *Abs de SAMR pour 4 ES

5 Fréquence des SAMR selon lactivité médicale Activité médicaleSARMSA% souches R Court séjour ,2 Médecine ,1 Pédiatrie2287,1 Chirurgie ,7 Gynécologie-Obstétrique318- Réanimation106615,2 Unité post-urgences103627,8 Psychiatrie00- SSR244652,2 SLD1219- Autre27- Total ,2 CClin Est = 26, 5%

6 Ice J Hosp Taux dIce global : 0,34 Médiane : 0,19 Distribution des établissements (N=24) selon le taux dincidence des SAMR pour 1000 jours dhospitalisation CClin Est : 0,37 CClin Est : 0,27

7 Taux dattaque (% ED), taux dIce ( J Hosp) des cas positifs à SARM, EBLSE, PATR selon lactivité médicale SARMEBLSEPATR Activité méd. JHosp% ED JHosp% ED JHosp Court séjour0,500,280,370,200,03 Médecine0,510,390,02 Pédiatrie0,150,230,00 Chirurgie0,500,320,08 Gynéco-Obs.0,130,170,00 Réanimation0,980,680,00 Unité post-U2,411,210,00 Psychiatrie0,00 SSR0,370,080,00 SLD0,240,120,00 Autre0,02 0,00 Total0,340,220,018 CClin-Est0,370,250,011

8 Répartition des EBLSE selon lespèce EspèceEBLSE% Klebsiella pneumoniae108,3 Enterobacter aerogenes21,7 Proteus mirabilis32,5 Citrobacter sp21,7 Escherichia coli8167,5 Enterobacter cloacae1210,0 Klebsiella oxytoca00,0 Serratia sp00,0 Autre espèce108,3 Total120100,0

9 Evolution au sein dune cohorte établissements

10 Evolution de la résistance à la méticilline des S. aureus (cohorte de 16 établissements) Diminution significative (p<10-5, test du Chi2 de tendance)

11 Evolution du nombre de cas acquis de SAMR au sein de la cohorte de 16 établissements: en baisse

12 Taux dattaque et Incidence des SAMR (cohorte de 16 établissements) p*< O,OO1 *Test de comparaison de IC95% : entre 2003 et [0,62–0,78] 2004 [0,64–0,80] 2005 [0,55–0,69] 2006 [0,47–0,61] 2007 [0,35–0,47] 2008 [0,39–0,52] 2009 [0,31–0,42]

13 Evolution de la sensibilité des SARM à genta, tobra, érythro, Fquinolones (16 ES): en hausse GenTobEryFquino

14 Evolution de la répartition des souches dEBLSE selon les espèces (cohorte de 16 ES) 2009: 68,3% des souches sont isolées à partir dECBU Espècen%n%n%n%n%n%n% E.aero.1448,3937,527,149,846,734,122,6 K.pn.00,028,3310,724,958,345,4911,8 P. mir.26,914,200,024,900,011,422,6 Citrob.13,400,013,624,923,300,00 E. coli620,7729,21553,62356,13558,36283,85369,7 E.cloacae413,828,3517,9512,21321,745,479,2 K.oxytoca13,428,313,612,411,700,00 Serratia spp 00, Autre esp.13,414,213,624,900,00 33,9 Total29100, ,041100,060100,074100,076100,0

15 Evolution des densités dincidence des SARM, des EBLSE dont E. coli et prévalence de la résistance des SARM - CClin-Est, cohorte de 45 ES Espèce p Ice Sarm JH0,640,600,520,450,400,36<0,05 %Sarm/SA33,731,930,427,924,524,4<0,0001 D.Ice EBLSE JH 0,050,070,090,110,170,20 <0,05 D.Ice E. coli EBLSE JH 0,020,040,050,070,130,15 <0,05

16 Surveillance des BMR en Champagne-Ardenne Bench-marking des établissements Outliers : intervention du Resclin - aider à rechercher et comprendre les causes - améliorer les pratiques

17 Discussion - Conclusion EBLSE Poursuite émergence E. coli origine nosocomiale origine communautaire EBLSE/ 136 SARM (1/5) EBLSE/ 73 SARM (1/1)


Télécharger ppt "La surveillance des infections à bactéries multi-résistantes aux antibiotiques (BMR-Raisin) 1er avril au 30 juin 2009 O. Bajolet, EOHH, CHU de Reims V."

Présentations similaires


Annonces Google